background preloader

Eschatologie

Eschatologie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La plupart des religions monothéistes ont des doctrines qui affirment que des membres « choisis » ou « dignes » de la seule vraie foi seront « épargnés » ou « délivrés » du jugement et de la colère de Dieu à venir. Ils seront envoyés au paradis avant, pendant, ou après ce jugement, en fonction du scénario des temps de la fin qu’elles retiennent. L'eschatologie cosmique s'occupe de la fin des temps, parfois du Jugement dernier, de la résurrection. Quant à l'eschatologie individuelle, elle traite de la vie après la mort, de la destinée de l'âme post mortem (qui prend diverses formes : séjour dans l'Hadès des Grecs ou dans le Sheol des juifs, réincarnation, etc.). Religions abrahamiques[modifier | modifier le code] Judaïsme[modifier | modifier le code] La fin des jours est traditionnellement divisée en un nombre d'époques successives: Christianisme[modifier | modifier le code] On peut citer un autre texte des évangiles : Related:  Monde... Findumondedesign-fiction

Cause première Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En philosophie scolastique, selon le raisonnement dit de causalité ou cosmologique, la cause première est Dieu. La preuve de l'existence de Dieu proposée par Aristote et reprise par Thomas d'Aquin[1] peut s'énoncer comme suit : Si l'univers est compréhensible, alors tout a une cause, la cause a elle-même une cause et ainsi de suite. Si la suite est infinie alors l'univers n'est pas compréhensible, dans le cas contraire, il existe une cause ultime qui n'est causée par rien et que l'on peut appeler Dieu. École scolastique et Aristote[modifier | modifier le code] À partir du Xe siècle (Gerbert d'Aurillac) et surtout du XIIe siècle, par les échanges avec la civilisation islamique (Avicenne, Averroès, ...), puis par traduction directe du grec, on redécouvrit la philosophie d'Aristote. Les manuscrits des auteurs musulmans et grecs furent recopiés par les copistes du Moyen Âge dans les scriptoria des monastères. Voir aussi : Raison et foi En Chine,

Fin du monde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La fin du monde est le moment de la disparition de l'univers, de la Terre ou de la seule humanité, telle qu'elle peut être imaginée par des individus ou des institutions. Cet événement majeur est un élément important dans de nombreuses religions, philosophies et mythologies, ainsi qu'un sujet mis en scène dans l'art. Mythologie et religions[modifier | modifier le code] Dans la Bible : Fin des tempsMillénarisme chrétien : voir Apocalypse | Armageddon | Déluge | An de grâce | EschatologieDans le Coran : al-Qiyāmah (Jour du jugement)Dans le bouddhisme : Mappō | Naissance et fin des univers dans le bouddhismeDans la mythologie nordique : Ragnarök Sociologie[modifier | modifier le code] Prédictions pour décembre 2012 Philosophie[modifier | modifier le code] Science[modifier | modifier le code] Il faut distinguer l'extinction de l'humanité de la destruction de la planète. Extinction de l'humanité[modifier | modifier le code] Fin du monde, sur Wikiquote

Science-fiction militaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La science-fiction militaire est un genre littéraire du domaine de l'anticipation. Les auteurs qui s'en réclament axent leurs œuvres sur l'armée, ou du moins le conflit armé, comme moyen de faire ressortir la nature humaine et certaines questions politiques, philosophiques ou sociales. SF militaire « militariste »[modifier | modifier le code] La branche « militariste » de la science-fiction militaire fait une certaine apologie de la guerre, parfois au prix de valeurs fondamentales de la civilisation telles que la liberté, la tolérance et l'égalité politique. Si de nombreux auteurs de l'Âge d'or de la science-fiction, dans les années 1930-1940, avaient mis en scène des personnages appartenant à l'armée, le premier à en faire le thème central de son roman est Robert A. SF militaire « épique »[modifier | modifier le code] Cette branche ne porte pas de jugement moral sur la guerre, sinon l'affirmation de sa nécessité. Roland C. Arthur C.

Cosmogonie La cosmogonie (du grec cosmo- « monde » et gon- « engendrer ») est définie comme un système de la formation de l'Univers[1]. Elle se distingue de la cosmologie, qui est la « science des lois générales par lesquelles le monde physique est gouverné »[1]. Des récits oraux de cosmogonie fondent presque toutes les religions et sociétés traditionnelles, mais de nombreux traités sur les origines possibles de l'univers ont aussi été écrits par des philosophes ou des penseurs scientifiques, comme la cosmogonie d'Hésiode, et celle de Buffon. Constances dans les schémas de l'imaginaire humain[modifier | modifier le code] La plupart de ces mythes recèlent des concepts, symboles et paradoxes communs. Être ou néant[modifier | modifier le code] Chaos primordial[modifier | modifier le code] Luttes et sacrifice[modifier | modifier le code] Carl Gustav Jung note que les notions de sacrifice et de combat sont souvent associées à la création mythique des mondes et de l'univers. Eau[modifier | modifier le code] et

Jugement des nations ?... par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ - Le blog de Michelle d'Astier Source: lettre Shalom Israël Il est plus facile aujourd’hui de parler foot-ball dans notre hexagone que de commenter les problèmes les plus graves s’accumulant de manière étonnante dans le monde. L’autruche, et l’homme qui lui ressemble, a cette faculté de fermer les yeux à la réalité… C’est vrai que l’actualité est difficile, avec la Pologne perdant l’élite de son gouvernement dans un accident bizarre, des régions qui sont inondées dramatiquement en France, des pays s’effondrant économiquement, un nuage de cendres perturbant toute la circulation aérienne en Europe, une nappe gigantesque de pétrole dont on ne connait pas l’ampleur souillant les Etats-Unis, une alerte à la bombe à New-York… sans parler de cette convention monstre de médiums au Brésil ces jours-ci, qui n’est pas anodine. Jusque-là, et tant que les catastrophes se passaient en Afrique ou dans un pays très lointain, nous étions moins intéressés ou sensibilisés… On peut poursuivre le dialogue : Un message prophétique WordPress:

Toutes les fins du monde auxquelles on a déjà réchappé | fin du monde 2012 Temps de lecture: 6 min 182c’est le nombre de fois où la fin du monde a été annoncée avant celle du 21 décembre d’après l’historien Luc Mary. Puisque vous lisez cet article, vous vous doutez bien qu’aucune de ces prédictions ne s’est accomplie. «Je suis certain qu'en cherchant bien on peut trouver des prédictions de fin du monde chaque année depuis des siècles, notamment dans les milieux protestants évangélistes», estime Jean-Noël Lafargue, auteur de Les Fins du Monde: de l’Antiquité à Nos Jours. Très présentes dans les textes religieux, les prédictions apocalyptiques ont aussi inspiré des chefs-d'œuvre tels le Jugement dernier de Michel-Ange dans la chapelle Sixtine à Rome, le Quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen ou encore le jardin des Délices de Jérôme Bosch. Il y a donc fort à parier que ce mythe survivra au 21 décembre 2012, et que de nouvelles prédictions viendront encore s’ajouter aux 183 existantes. 1.La toute première «Elle aurait été écrite aux environs de 167 av.

Théorie des anciens astronautes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Peintures du Val Camonica, Italie, Xe millénaire av. J. Les Dogū (土偶) sont considérés par les partisans de la théorie comme d'anciens astronautes ayant visité la Terre pendant la période Jōmon (Xe millénaire av. La théorie des anciens astronautes est une spéculation ufologique selon laquelle les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l'archéologie met les cultes en évidence, étaient en fait des extraterrestres humanoïdes. Cette théorie est considérée comme n'ayant aucun fondement par la communauté scientifique, car les éléments archéologiques prétendument inexpliqués ont le plus souvent une explication rationnelle déjà exposée par les archéologues. Théorie[modifier | modifier le code] La théorie repose sur les hypothèses suivantes : Selon Erich von Däniken, le culte du cargo est un exemple contemporain de croyances religieuses issues d'une culture tribale confrontée à une civilisation technologiquement avancée. Au cinéma

Récit originel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des récits originaux sont des explications, scientifiques ou mythologiques (mythe des origines), des débuts de l'humanité, de la terre, de la vie et de l'univers (cosmogonie). Ces explications ou croyances peuvent dériver d'investigations scientifiques, de spéculations métaphysiques ou de croyances religieuses. Comme pour tout type de croyances, les opinions concernant la validité des différents récits originels dépendent du point de vue et peuvent grandement varier. Récits originels et mythes de la création[modifier | modifier le code] Beaucoup de récits sur la création partagent une thématique fortement similaire. Observations scientifiques[modifier | modifier le code] Dans les théories scientifiques acceptées par la majorité de la communauté, l'univers et la vie sont décrits comme se développant par des processus exclusivement naturels. Les grandes tendances scientifiques[modifier | modifier le code] R. Ainu[modifier | modifier le code] 1. 2.

Le Culte le plus dangereux dans le monde - Laura Knight-Jadczyk Le 30 juillet 2005 Durant l'ère de la Réforme, les Hébreux Bibliques vinrent à être associés avec leurs coreligionnaires modernes. Au même moment, il y eut une croyance populaire parmi les adhérents protestants que les Juifs éparpillés dans leur dispersion actuelle seraient regroupés en Palestine dans le but de préparer la Seconde Venue du Christ… L'Ancien Testament devint non seulement la littérature la plus populaire pour la Seconde Venue du Christ pour les croyants Protestants, mais aussi le livre source pour la connaissance historique générale. C'est le moment où un processus de manipulation historique commença. –- Regina Sharif, Sionisme Non-Juif Qui sera l'Antéchrist? Il sera utile (même nécessaire) au lecteur de cet article d'être familier avec ma série "Who Wrote the Bible," (Qui a écrit la Bible?) La question est maintenant si la découverte de Q a une chance de faire une différence dans la manière dont le Christianisme et son évangile sont vus dans les temps modernes?

1 Jean - chapitre 2 - verset 18 1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. 2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 3 Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. 4 Celui qui dit : Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. 5 Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui : par là nous savons que nous sommes en lui. 6 Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. 12 Je vous écris, petits enfants, parce que vos péchés vous sont pardonnés à cause de son nom. 13 Je vous écris, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. 15 N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde.

Transhumanisme H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains. Les transhumanistes considèrent certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subis comme indésirables. Le transhumanisme partage de nombreux éléments avec l'humanisme, y compris le respect de la raison et de la science, une volonté de progresser et une valorisation de l'existence humaine (ou transhumaine). Il en diffère cependant par la reconnaissance et l'anticipation des changements radicaux que pourraient entraîner les techniques émergentes[1]. Le mouvement transhumaniste se préoccupe des dangers comme des avantages que présentent de telles évolutions[2]. Histoire[modifier | modifier le code] Cet article a besoin d'un nouveau plan(mai 2016).

La création du monde selon les mythes et les religions : Voici un gros dossier (qui traine sur ma machine depuis des lustres) : Un comparatif des mythes de la création du monde. Le mythe Sumérien : (Extrait des traductions de Samuel Noah Kramer) Cette histoire est racontée sur des tablettes d'argiles cunéiformes déterrées dans l'actuel Irak. Voici une traduction de ces tablettes d'argile. " La Terre (ki) est un grand disque plat flottant sur une mer d'eau douce (apsû ou abzu) entourée d'un grand océan terrestre d'eau salée (Tiamat). L'ensemble est contenu dans une sphère dont la moitié supérieure représente le Ciel (An/šamû) où se déplacent les étoiles, et, dans la partieinférieure, le monde mystérieux et invisible des Enfers (kur/irsitu); cet ensemble flotte dans la mer primordiale (représentée par la déesse Nammu) , éternelle, immense; le soleil naît le matin à l'Est (Marratu), se couche à l'Ouest (Amurrum) et parcourt la nuit le chemin inverse. Le mythe grec Au début, c’est le Chaos qui règne. Les Titans sont la deuxième génération de dieux.

Comment la structure rituelle du Journal télévisé formate nos esprits Le journal télévisé est le cœur de l’information contemporaine. Principale source d’information d’une grande partie des Français, il n’était pourtant, à ses débuts, en 1949 en France, que le sous-produit de ce que n’avaient pas voulu diffuser au cinéma la Gaumont et les Actualités Françaises. Défilé d’images sur lesquels était posé un commentaire, le « présentateur » ne s’est installé dans son fauteuil qu’en 1954, quand le journal a été fixé à 20h. Depuis lors, la mise en scène n’a fait qu’aller en s’accroissant, et l’information en a été écartée —si jamais elle était présente au départ— pour faire de ce théâtre non plus un journal, mais un spectacle ritualisé, une cérémonie liturgique. Le « 20h » n’a pas pour fonction d’informer, au sens de dégager une tentative de compréhension du monde, mais bien de divertir les téléspectateurs, tout en leur rappelant toujours ce qu’ils doivent savoir. Le contexte Le présentateur y tient rôle de passeur et d’authentifiant. Crédibilité et information

Related: