background preloader

Roger Fiammetti respiration totale animation

Roger Fiammetti respiration totale animation
Related:  Anatomie

theconversation Le succès durable et mondial du best-seller de Giulia Enders (Le charme discret de l’intestin) est un signe évident de la fascination universelle de l’homo sapiens moderne pour son tube digestif et ses turpitudes. Fascination, mais aussi préoccupation voire, pour certains, obsession. Il faut dire que les plus grands scientifiques contribuent aujourd’hui à cette passion planétaire, étudiant sous toutes ses facettes et dans tous ses diverticules le « deuxième cerveau ». Beaucoup de chercheurs et de médecins y voient en effet une des causes de maladies parmi les plus fréquentes et les plus graves, de l’obésité à l’hypertension artérielle en passant par le diabète et différents cancers. De nombreux travaux portent également sur le rôle des perturbations de la flore intestinale (microbiote) et du système digestif dans l’apparition de différents troubles psychiques comme la dépression, les addictions, la schizophrénie ou l’autisme. Connections intestinales Moi-ventre Sueur aux tripes

Ronflement : exercices de rééducation Écrit par les experts Ooreka | Pour diminuer ou stopper les ronflements, il existe différents moyens qui répondent aux différentes causes du ronflement : La rééducation consiste à faire une série d'exercices pour raffermir les muscles de la bouche et de la langue et éviter leur affaissement, en cause dans le ronflement. Principe de la rééducation anti-ronflement La rééducation peut se faire seul ou à l'aide d'un orthophoniste. Raffermir le voile du palais pour qu'il occupe moins d'espace et laisse passer l'air.Remonter la base de la langue et la fortifier, car si celle-ci est trop en arrière dans la bouche elle a tendance à obstruer les voies respiratoires, d'où le ronflement. Une étude récente a montré qu'un programme d'exercice bien conduit permettait de réduire de 40% la gravité des symptômes d'apnée du sommeil. Les exercices de rééducation en pratique Tirer la langue le plus possible, tenir la position et relâcher. Trouvez un pro près de chez vous

Vocal'iz | Vous n'avez qu'une voix, prenez-en soin! Le respect de votre vie privée est notre priorité. Pour vous offrir une expérience de navigation la plus fluide possible, MGEN et ses partenaires peuvent être amenés à déposer des cookies sur ce site. C'est grâce à eux que nous pouvons conserver vos préférences d’affichage sur votre navigateur (accessibilité, préférence géographique etc.), vous éviter de ressaisir certaines informations dans des formulaires ou bien renforcer des mesures de sécurité telle que l’expiration de la session sur les espaces connectés.Ils sont aussi utilisés à des fins de bon fonctionnement du site, de mesure d’audience, d’analyse, d’amélioration de l’expérience utilisateur ainsi qu’à des fins publicitaires. Les cookies statistiques : Les cookies statistiques permettent de collecter des données de navigation et techniques. Les cookies publicitaires : Les cookies publicitaires permettent de vous adresser nos offres et services les plus pertinents selon votre profil et mesurer leur efficacité.

Quand la moelle se passe du cerveau Un mouvement aussi simple que bouger la main est en fait le résultat d’un schéma incroyablement sophistiqué. Il ne s’agit pas seulement d’actionner chaque articulation de façon autonome, mais aussi de minimiser les mouvements de toutes les articulations pour atteindre la position voulue. Les chercheurs pensaient auparavant que cette opération, qui suppose l’intégration de signaux sensoriels provenant de différentes régions, ne pouvait avoir lieu que dans le cerveau. Dans cette nouvelle étude, les participants portaient un exosquelette et devaient maintenir leur main sur une cible, alors que des perturbations mécaniques (extension ou flexion), étaient appliquées sur leurs poignets et leurs coudes par l’exosquelette. En effet, Jeffrey Weiler et ses collègues ont montré que les réactions ne sont pas liées au degré de rotation du coude mais à l’éloignement de la main vis-à-vis de la cible.

Pour moins ronfler, chantez : pour moi, ORL, se muscler le larynx est un conseil logique Suffirait-il de chanter pour arrêter de ronfler la nuit ? (SIPA) Préconiser des exercices de chant pendant trois mois pour diminuer, voire supprimer, les ronflements n’a rien d’incroyable. Le chant est en soi un bon exercice : il entraîne une relaxation respiratoire et musculaire. Et il permet, par la remusculation, d’éviter le collapsus, lorsque la langue tombe en arrière et bouche l’oro-pharynx. Nous, ORL, préconisons déjà ce type de petites techniques de musculation, si tant est que le ronflement n’est pas nasal. Perte de poids et réduction des ronflements Une autre manière de réduire les ronflements est de perdre du poids. Le problème de santé publique, c’est qu’à terme ces individus peuvent devenir apnéiques. Masque buccal et nasal pour dilater le pharynx La remusculation du larynx et la perte de kilos en trop ne résolvent pas tout : elles permettent de ralentir le passage à l’apnée et d’éloigner le moment de la prise en charge médicale. À chaque gravité son remède.

Ces mitochondries qui nous font vivent et nous tuent | SQHA Cet article fait partie d’une série de textes rédigés par les anciens lauréats du Prix du Jeune chercheur de la SQHA résumant les développements récents dans leur domaine d’expertise Yan Burelle, professeur agrégé, Faculté de pharmacie Université de Montréal On sait depuis longtemps que les mitochondries sont le poumon de nos cellules, grâce à leur fonction génératrice d’ATP qui les place au cœur du métabolisme cellulaire. En contrepartie, on ne fait que commencer à apprécier comment les dysfonctions mitochondriales peuvent être à l’origine d’un vaste répertoire de pathologies affectant à peu près tout les systèmes physiologiques de notre organisme. En fait, on réalise que la contribution des ces organelles est omniprésente en physiopathologie ! Les avancées récentes en biologie mitochondriale nous démontrent que l’explication va bien au delà de ce que nous imaginions, il y a encore quelques années. Des points névralgiques de la réponse immunitaire innée 1.

Here is what happens inside your body when you play a brass instrument Studying the way the body is influenced by music is always a thoroughly fascinating topic, isn’t it? While we mostly focus on what happens to our gray matter on a more empirical level (“it improves concentration! It makes you calmer”), it’s great to see the nitty-gritty details of the parts of the body that are actually activated while playing an instrument. For this reason, French-horn player Sarah Willis ventures to the Max Planck Institute in Göttingen, where scientist use state-of-the-art MRI and motion capture methods to investigate the phenomenon furtherly. At the institute, Willis is first introduced to what muscles are activated and to how musicians actually move when they play–musicians, after all, are a lot like sportspeople, in that they have to undergo a lot of training (10.000 hours!) before becoming professionals. Willis then ventures into the MRI laboratory to get a more detailed picture on the phenomenon.

Coenzyme Q10 et cholestérol : le coeur mais aussi la tête La clé de contact de nos cellules Tout commence dans les mitochondries, organites présentes dans chacune de nos cellules et qui sont le siège de la production d’énergie. A chaque instant, des milliards de mitochondries brûlent les sucres et les graisses issues de l’alimentation et l’oxygène de notre respiration, libérant de l’énergie sous forme d’ATP. Ce processus s’appelle la respiration cellulaire. La coenzyme Q10 (nous abrégerons CoQ10) est impliquée dans la production d’énergie au sein de toutes les cellules de l’organisme. Un taux d’homocystéine élevé est associé non seulement au risque cardiovasculaire, mais aussi à la dépression et au déclin cognitif. En 2012, des chercheurs américains ont mené une méta-analyse incluant les résultats de 13 études, dans lesquelles des doses quotidiennes de 60 à 300 mg de CoQ10 par jour ont été administrées. Le problème des statines Les statines sont les médicaments prescrits pour faire baisser le taux de cholestérol. Le taux d’homocystéine

La thérapie vocale est-elle efficace chez les enfants d’âge scolaire ? | Tout cuit dans le bec Cet article a été résumé par Sophie Daigle et Andréanne Savard, étudiantes en orthophonie à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal suite à l’initiative d’Ingrid Verduyckt, professeure au département. Mesdames Daigle et Savard ont reçu le premier prix pour la qualité de leur résumé ! Un grand merci à Ingrid Verduyckt pour son initiative et sa collaboration. Titre de l’article : Effects of Voice Therapy in School-Age Children (Senkal et Çiyiltepe, 2013) Pourquoi en parler ? : L’intérêt pour la recherche dans le domaine des thérapies vocales est grandissant. Actuellement, la thérapie vocale chez l’enfant est basée sur les approches utilisées chez l’adulte. Ainsi, la présente étude vise à répondre partiellement au besoin d’augmenter l’évidence de l’efficacité des différentes approches de thérapie vocale chez les enfants d’âge préscolaire. Un brin de méthodologie : L’article présente une étude de cohorte rétrospective comparative non randomisée. Résultats : En résumé :

Amazing X-ray GIFs Show Joints In Motion The human body has four types of movable joints. Most people don’t really think about them unless they start to become painful. In fact, their motion is really quite beautiful, but that beauty can be hard to appreciate because we usually can’t see how the bones are sliding around relative to one another. X-rays provide a window inside the body, but they are most often static images that don’t depict movement. However, Cameron Drake of San Francisco has created a collection of magnificent images showing joints in motion. He was aided by orthopedic physician Dr. Enjoy! Shoulder: Elbow: Wrist and Hand: Knee: Ankle and Foot: Want more amazing inside views? [Hat tip: i09]

untitled Dans le cadre de mon mémoire d'orthophonie (2012/2013), je partage ici des outils pour utiliser le spectrogramme en temps réel en rééducation Les pré-requis : posséder micro-ordinateur, microphone et hauts-parleurs (en utilisation courante, les équipements de base font l'affaire en général, même si le micro est celui intégré directement dans l'ordinateur) télécharger et installer vocevista, logiciel de visualisation du spectrogramme : une version gratuite vocevista fonctionne uniquement sous windows. Il existe des logiciels équivalents sous mac, mais ils sont payants. Les premiers pas : utiliser vocevista : un tutoriel se familiariser avec la lecture de spectrogramme (notamment pour les attaques et pour les timbres) proposer des exercices, concernant l'attaque et la richesse harmonique en particulier

Related: