background preloader

Ruine de Détroit - Photographies artistiques de la ville en déclin

Lorsque l’on pense au mot « Ruine », on pense à des bâtiments ayant plusieurs centaines d’années ou de villes oubliées par les générations d’aujourd’hui. Cependant, lorsque l’on mentionne le mot ruine, on peut également penser à des villes bien connues qui ont souffert grandement des différentes crises économiques. Les photographes français Yves Marchand et Romain Meffre ont capté des images très artistiques et saisissantes du déclin de la ville américaine de Détroit et des ruines de celle-ci. En décembre 2010, ils ont publié un livre nommé : « The Ruins of Detroit » (Ruines de Détroit), dans lequel sont rassemblées différentes photographies artistiques d’édifices délabrés et qui semblent s’être figés dans le temps. Cet article est paru originalement en anglais sur le blogue du site web de Denverpost.com et est publié en partenariat avec Top10Banques.com, le meilleur de la banque en ligne. La maison de William Livingstone Station centrale Michigan Avenue Woodward Édifice Atrium Farwell

Habiter, le propre de l'humain, par Thierry Paquot Au-delà de son acception triviale – se loger, résider à telle adresse ou dans tel quartier –, le terme « habiter » renvoie au rapport que l’homme entretient avec les lieux de son existence, mais aussi à la relation, sans cesse renouvelée, qu’il établit avec l’écoumène, cette demeure terrestre de l’être. « Habiter » entremêle le temps et l’espace, et l’explorer revient à questionner l’histoire et la géographie d’une manière anthropologique en sachant que l’humain est un être parlant et fabricant. Les auteurs de cet ouvrage confrontent ainsi les apports de différentes disciplines (architecture, sociologie, géographie, urbanisme, ethnologie, philosophie…) à la compréhension de « habiter » et de l’« habiter ». Ils témoignent de la très riche polysémie de ce verbe, source de débats contradictoires aux implications tant théoriques que pratiques. En effet, si « habiter » est le propre de l’homme, alors pourquoi accepte-t-il trop souvent l’inhabitable ? Page 1 à 4 Pages de début Page 7 à 16 1.

L'Angleterre du XVIIe, plus égalitaire que les Etats-Unis actuels | Graphique et choc Nous conclurons sur une note historique cette analyse des revenus américains : le graphique suivant montre la distribution des revenus aux Etats-Unis en 2007 et en Angleterre au XVIIe siècle (grâce au remarquable travail de Peter Mathias qui a analysé les revenus de l’ensemble des classes de la population). Comparaison de la distribution des revenus par déciles aux Etats-Unis en 2007 et en Angleterre aux XVIIe siècle. Le résultat est édifiant : les inégalités sont nettement plus accentuées aux Etats-Unis actuellement que dans l’Angleterre du XVIIe siècle ! Les 150 000 très gros salaires actuels accaparent donc trois à six fois plus de revenus que ne le faisaient les 186 lords (Top 0,01 %) et les 1 400 baronets et chevaliers de l’aristocratie anglaise du XVIIe siècle... ► Cette note est un extrait de « Les inégalités de revenus aux Etats-Unis » sur Les-Crises.fr, blog d’Olivier Berruyer.

il est cinq heures | Clean living under difficult circumstances Midtown Manhattan, New York City (DOWNLOAD V2.0) Minecraft Project World Download v2.0 ONLINE! (15-10-16) I make a scaled model of Midtown Manhattan. I started with building the Chrysler Building as highest building in the area (max build height). Every building has a real lobby and elevators to go to different floors and even to the roof. Why am I building this? Some facts about this project so far:There are... - 17 subway stations - 1 train station - 26 furnished theatres - 6 furnished churches - 2 public parks - 1 furnished library - 6 fully furnished skyscrapers/buildings Minecraft version I'm using: 1.7.10 Texturepack I'm using: Misa's realistic texture pack and Misa's realistic texture pack patch by PSCOf42 (And some changes by my own) To get nice textures, I recommend OptiFine! Download (rar) doesn't work? ►New York City 1940´s (1:1)◄ by C_B_John Manhattan NYC Project 1:1 Scale by ThrustXL Dit werk valt onder een Creative Commons Naamsvermelding-NietCommercieel-GeenAfgeleideWerken 4.0 Internationaal-licentie

Petrol price / when the contents are as expensive as the containers (repost) Mathieu_2010_Le-concept-de-mode-d-habiter_ok.pdf The Reproduction of Privilege Instead of serving as a springboard to social mobility as it did for the first decades after World War II, college education today is reinforcing class stratification, with a huge majority of the 24 percent of Americans aged 25 to 29 currently holding a bachelor’s degree coming from families with earnings above the median income. Seventy-four percent of those now attending colleges that are classified as “most competitive,” a group that includes schools like Harvard, Emory, Stanford and Notre Dame, come from families with earnings in the top income quartile, while only three percent come from families in the bottom quartile. Anthony Carnevale, director of the Georgetown University Center on Education and the Workforce and co-author of “How Increasing College Access Is Increasing Inequality, and What to Do about It,” puts it succinctly: “The education system is an increasingly powerful mechanism for the intergenerational reproduction of privilege.” — Anthony Carnevale Source: College Board

Photo Board Theme Etiam vulputate nibh sit amet justo aliquam sollicitudin. Nulla libero nibh, tempor vehicula, semper ac, sollicitudin a, augue. Pellentesque quam. In hac habitasse platea dictumst. Suspendisse non arcu. Etiam vulputate nibh sit amet justo aliquam sollicitudin.

Related:  6