background preloader

Le guide du débutant dans le Cloud Computing

Le guide du débutant dans le Cloud Computing
"Le Cloud" est un terme qui fait référence à une technologie qui est trés à la mode. Plusieurs personnes l'utilisent et pourtant ils ne sont pas en mesure de de le définir clairement. Qu’est ce que le Cloud? Quand l’utilisons-nous? Si vous utilisez n'importe quel type de médias sociaux ou des services de stockages de données en ligne, vous utilisez fort probablement le Cloud sans que vous le réaliser. Dans ce guide de débutant, nous traiterons le qui, le quoi, le où et le pourquoi de l'un des termes les plus abstraits de technologie. Qu'est-ce que le cloud exactement? La première chose que vous devez comprendre au sujet du Cloud, c'est que ce n'est pas une chose physique. Par exemple, Adobe a récemment déménagé ses services créatifs dans le Cloud. Les autres serveurs du réseau sont chargés de stocker les données. Par exemple, lorsque vous prenez une photo en utilisant votre smartphone, la photo est stockée sur le lecteur de mémoire interne de votre téléphone. Un bref historique du Cloud

Toute l'Actualité Le Monde du Cloud computing du Monde Informatique Le 18 Juillet 2016 Paas Entretien Jean-Paul Alibert, président de T-Systems France : « Un plan volontairement ambitieux pour la France » Président de T-Systems France depuis juin 2013, Jean-Paul Alibert a entamé la réorganisation de la filiale de Deutsche Telekom av... Le 18 Juillet 2016 Paas AWS met la main sur Cloud9, plate-forme de développement web et mobile Amazon Web Services fait l'acquisition de Cloud9, qui propose un environnement de développement intégré destiné aux développeurs web et mobile avec un... Le 15 Juillet 2016 Cloud Recap IT : Privacy Shield adopté, WPC et Cisco Live 2016, Google Vs Europe La semaine écoulée s'est achevée sur l'effroi d'un nouvel attentat perpétré à Nice dans la nuit du 14 juillet, ayant coûté la vie de 84 personnes. Dan...

Sécurité du cloud Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sécurité du cloud (Cloud Security en anglais) est un sous domaine du cloud computing (informatique dans les nuages) en relation avec la sécurité informatique. Elle implique des concepts tels que la sécurité des réseaux, du matériel et les stratégies de contrôle déployées afin de protéger les données, les applications et l'infrastructure associée au cloud computing. Un aspect important du cloud est la notion d'interconnexion avec divers matériels qui rend difficile et nécessaire la sécurisation de ces environnements. La sécurité dans le cloud[modifier | modifier le code] Modéles de sécurité du cloud L'utilisation de plus en plus fréquente du cloud computing fait apparaître de nouveaux risques de sécurité. En 2009, le groupe "cloud security alliance" a été formé pour promouvoir les bons usages en matière de sécurité dans le milieu du cloud. La sécurité des données[modifier | modifier le code] La non-interopérabilité des fournisseurs L'audit

Le mode SaaS Le mode SaaS (Software as a Service) est un concept assez récent qui permet aux entreprise de s’abonner à un logiciel à distance au lieu de les acquérir et de devoir les installer sur leur propre matériel informatique. Nous profiterons de cet article pour présenter simplement en quoi consiste le mode SaaS, quels sont ses avantages et inconvénients ? et ce qu’est le cloud computing. 1. La gestion en mode SaaS permet à une entreprise de ne plus installer d’applications sur ses propres serveurs mais de s’abonner à des logiciels en ligne et de payer un prix qui variera en fonction de leurs utilisations effectives. 2. En utilisant le mode SaaS, l’entreprise n’hébergera pas ses applications et ne stockera pas ses données en interne. Il n’est donc pas nécessaire d’acquérir directement ces applications et posséder des serveurs pour les héberger. Les utilisateurs de l’entreprise devront simplement disposer d’un ordinateur et des codes d’accès au service en ligne pour pouvoir travailler. 3. 4. 5.

Cartographie des principaux types de veille L'impact des nouvelles normes ISO sur le Cloud computing Après un peu plus de deux ans de travaux, les organismes de normalisation UIT-T et ISO ont approuvé trois nouvelles normes sur le cloud computing (1). La norme ISO 17788 définit les cinq types d’intervenant sur le marché du cloud computing (auditeurs, partenaires, clients, fournisseurs, intermédiaires), les trois types de services proposés (infrastructure as a service ou « IaaS », platform as a service ou « PaaS » et Software as a Service ou « SaaS »). La norme ISO 17789 s’attache à définir l’architecture fonctionnelle de référence, c’est-à-dire la façon de construire une plateforme de services cloud computing, dans un souci d’interopérabilité. La norme ISO 27018 fixe les règles de sécurité à appliquer pour les fournisseurs de cloud public afin d’assurer la protection des données personnelles, garantir la transparence et se conformer à leurs obligations réglementaires. Aucune de ces normes ne présente de caractère obligatoire. En l’absence de clause spécifique.

Le marché du SaaS BtoB devrait dépasser les 100 milliards de dollars Le marché des logiciels SaaS a généré 23 milliards de dollars au premier trimestre et devrait franchir le cap des 100 milliards de dollars annuels à l’issue du deuxième trimestre estime Synergy Research. Bien qu’affichant désormais une croissance annuelle de 30%, il ne représente encore qu’une vingtaine de pourcent du marché du logiciel. Il a donc devant lui un fort potentiel de croissance. Tous les segments du marché et toutes les géographies en bénéficieront estime le cabinet d’analyse. Après avoir dépassé Salesforce en 2016, Microsoft reste bien accroché à la première place avec une part de marché de 17%. Il conforte même son avance avec une croissance de 34% sur un an. C’est sa domination sur le marché de la relation client qui permet à Salesforce de conserver la deuxième place et une part de marché d’environ 13%. Les deux leaders sont suivis par Adobe, SAP et Oracle, SAP affichant le taux de croissance le plus élevé d’entre eux.

Les infos stratèges : Veille informationnelle Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille. Lire la suite Sommaire : Éditorial Qu'est-ce que la veille ? Mise en place d'un dispositif de veille Mettez un agenda électronique dans votre veille Les lettres d'information et listes de discussion dans un dispositif de veille Les alertes Google dans un dispositif de veille Google Actualités personnalisé au service de la ... Lire le dossier Après notre article précisant les concepts de la veille, celui-ci examine comment mettre en place une veille. Le meilleur moteur de recherche sur l'Internet dispose également d'un service d'actualités très performant : Google News. Dans le domaine de l'actualité en ligne, Google News dispose d'un concurrent de taille à savoir Yahoo ! Face aux redoutables Google News et Yahoo! Parmi les outils bureautiques qui facilitent la vie d'un veilleur — spécialement lorsqu'il y a des échéances à suivre — figure l'agenda électronique.

[WEBINAR] - ERP : centraliser ses outils business pour mieux scaler ! Proposé par : Oracle NetSuite Réalisé le vendredi 05 février Pour une entreprise en croissance, le passage à un ERP Cloud représente souvent une étape décisive. Une évolution qui peut représenter pour la fonction finance, un changement radical de fonctionnement. C’est la situation qu’a connu notamment Aircall, start-up leader de la téléphonie sur IP pour les entreprises, dont le Head of Finance Projects & BI, Paul Mondollot, est venu témoigner de son expérience, aux côtés de Jean-Marie Tan, l’expert Oracle NetSuite France l’ayant accompagné. Au programme : Pourquoi & Quand : le contexte et l’élément déclencheur d’un passage à l’ERP cloud Comment : les fonctionnalités et avantages d’une solution automatisée et partagée Retour d’expérience : les avantages lors de la crise, le récit du déploiement, la personnalisation, le bilan après un an, etc. Avec : Paul Mondollot, Head of Finance Projects & BI, Aircall Jean-Marie Tan, Expert Oracle NetSuite Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

SaaS ou On-premise ? | CELGE Le résultat, on s’en doutait, est très subjectif et varie en fonction des spécificités des structures concernées. Si l’architecture SaaS a le vent en poupe depuis quelques années, le on premise est loin d’être enterré. La raison première est la politique interne concernant la protection des données : les services publiques par exemple sont presque exclusivement orientés vers des solutions à licences. Les entreprises privées ne sont pas en reste : la conservation en interne des données relatives au fonctionnement de l’entreprise, parfois cruciales, est pour beaucoup la solution la moins anxiogène. Par ailleurs, le financement entre également dans les critères les plus déterminant. Heureusement, la question n’a pas nécessairement vocation à être définitivement tranchée : de plus en plus d’éditeurs proposent des solutions hybrides offrant le meilleur des deux mondes.

SaaS Définition : Qu’est-ce que c’est ? Quels avantages ? Le SaaS, ou Logiciel en tant que Service, est un modèle de distribution de logiciel à travers le Cloud. Les applications sont hébergées par le fournisseur de service. Découvrez les avantages et les inconvénients de ce modèle. Qu’est-ce que le SaaS ? Le Software as a Service (SaaS), ou Logiciel en tant que Service en Français, est un modèle de distribution de logiciel au sein duquel un fournisseur tiers héberge les applications et les rend disponibles pour ses clients par l’intermédiaire d’internet. C »est l’une des quatre catégories principales de Cloud Computing, au même titre que l’Infrastructure en tant que service (IaaS), la Plateforme en tant que Service (PaaS), et le Desktop en tant que Service (DaaS). Les caractéristiques du modèle SaaS Architecture multi-tenant Le modèle SaaS comprend une architecture multi-tenant. Le SaaS s’appuie sur le Web grand public Grâce au modèle SaaS, les applications peuvent être personnalisées en un clin d’œil. Personnalisation facile Un meilleur accès

Related: