background preloader

Comment vérifier les contenus publiés sur les médias sociaux ?

Comment vérifier les contenus publiés sur les médias sociaux ?
Related:  Sûreté et fiabilité d'un site

Repérer si un site web est fiable Beaucoup de personnes avisées postent sur ce forum afin de nous demander si tel ou tel site est fiable ou non. Ce sont généralement des sites de vente qui proposent des réductions très importantes sur des produits chers en temps normal. Il existe plusieurs méthodes pour déterminer la crédibilité d'un site. Utiliser WOT Attention : Google et Mozilla ont retiré cette extension de leur store car l'éditeur de WOT revend des données collectées sur le PC des utilisateurs sans les informer suffisamment. Installez WOT ! Notre vidéo Méthodes visuelles Conditions d'utilisation ou de vente Les sites Web ont normalement des «Conditions d'Utilisation», en particulier les sites de vente, qui ont des "Conditions Générales de Vente" (CGV). Mentions légales «L'éditeur d'un site web, l'auteur d'un blog ou le commerçant d'une boutique en ligne doit faire figurer des mentions légales sur son site internet. Sécurisation du site Attention, un site affichant n'est pas obligatoirement fiable. Orthographe

Evaluer la fiabilité d’un site web Les élèves vont vers un document sans systématiquement chercher à en évaluer le contenu. Or, dans un contexte Web où le contrôle a priori de l’information peut être éludé, comment construire avec les élèves des savoirs qui leur permettent d’interroger la fiabilité d’une source quand ils estiment, en outre, maîtriser les démarches de recherche et les procédures de navigation, ce qui tend à fausser leur jugement ? Cette séance sur la fiabilité de l’information peut être adaptée du collège au lycée, la grille d’évaluation proposée dans les « outils didactiques » pouvant être retravaillée selon les consignes.

Trouve ton job en quelques clics ! Créé en 2009 par une spécialiste des Ressources Humaines, trouvetonjob.fr est toujours d'actualité. Et pour cause : il devient de plus en plus difficile de trouver un emploi. D'après la créatrice, le problème viendrait de la réalisation du CV et de la lettre de motivation. Trouvetonjob.fr vous propose justement de rédiger votre CV, votre lettre de motivation et de mettre en valeur vos compétences. Plusieurs formules sont à votre disposition sur le site, en fonction de vos attentes. Trouvetonjob vous assure une prestation de 15 jours pour être certain de votre satisfaction. Trouve ton job ! 6 ressources pour savoir si un site Internet est dangereux Malheureusement il est possible de tomber sur des sites Internet qui présentent du contenu particulièrement malveillant. Dans un souci de sécurité il est donc préférable d’éviter ces sites. Encore faut il pouvoir déterminer les sites qui sont risqués et ceux qui ne le sont pas. - SiteAdvisor : McAfee propose le site internet SiteAdvisor. - Dr Web Antivirus Link Checker : extension pour Firefox, Opera, Internet Explorer, Safari et Chrome qui peut vérifier le contenu d’une page internet avant de vous rendre sur cette page. - Google SafeBrowsing : service de Google désormais intégré à Firefox et à Google Chrome qui vous indique si un site est malvaillant. - Web of Trust (WOT) : extension pour Opera, Firefox, Chrome, Safari, Internet Explorer, qui vous indique si un site présente des risques. - Netcraft : la barre de Netcraft est dotée de plusieurs fonctionnalités. Comments are closed.

Une expérience pédagogique : Du copié/collé au document de collecte Nous connaissons le site Mes docs de doc, blog pédagogique d’une prof-doc, qui propose régulièrement des séquences d’information-documentation avec réflexion sur la méthode et son application.Depuis octobre 2011 elle nous fait part d’une expérience pédagogique, fondée sur l’étude de Nicole Boubée « Le rôle des copiés-collés dans l’activité de recherche d’information des élèves du secondaire » Deux idées directrices : « lorsque nous cherchons sur internet, notre questionnement se construit au fur et à mesure de nos lectures. Cette méthode de recherche d’informations sur un sujet donné s’appuie sur la pratique que les élèves ont du copié/collé pour la faire évoluer vers une appropriation méthodologique maîtrisée. Travailler différemment la prise de notes en 4ème : introduction de la notion de « document de collecte » 22 octobre Pourquoi (et comment) utiliser le document de collecte m’a permis d’abandonner la méthode de recherche par étapes 8 décembre 2011

Des liens pour tout partager sur DropBox Une petite nouveauté intéressante vient de faire son apparition sur DropBox, le service de partage et de synchronisation de fichiers. Il est désormais possible d’obtenir un lien pour partager un fichier ou un dossier avec les personnes de son choix qu’elles aient ou non un compte DropBox. Cela se passe au niveau du client installé sur l’ordinateur (clic droit de souris), depuis l’interface Web ou depuis l’application mobile DropBox où il suffit de sélectionner un élément (fichier ou dossier) et de choisir Obtenir le lien. Les personnes destinataires du lien, à envoyer par mail ou autre, n’ont pas l’obligation d’avoir un compte DropBox pour visualiser ou télécharger le contenu que vous leur envoyez. Elles ont aussi la possibilité d’envoyer le contenu partagé dans leur DropBox, si elles en possèdent une en cliquant sur le bouton Ajouter à ma DropBox à partir de la page d’accès au contenu après s’être authentifiées sur le service. Source : Blog DropBox

Aider les élèves à prendre conscience de leur cheminement de recherche Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 15:05 Voilà une idée qui tourne dans mon esprit depuis plusieurs mois déjà. Et tout ce que je lis ou entends contribue à la conforter. C'est une piste que j'exploite déjà lors de mes séances mais qui mériterait à mon avis d'être approfondie et étudiée. Voici l'exemple d'une activité de 10 minutes que j'ai faite cette année en séance 3 d'IRD (fin du billet). En classe, nous sommes revenus collectivement sur la démarche - les navigateurs qu'on a utilisés pour se connecter - les différents moteurs utilisés - les mots qui ont permis de retrouver facilement l'image, l'usage des guillemets, la précision du nom de l'auteur quand le titre de l'oeuvre était très répendu (ex: nature morte) - pourquoi Google image n'est pas le site qui met l'image en ligne mais bien celui qui la référence - comment on relève une adresse URL Ce travail nous a pris dix minutes en début de séance. Tous avaient bien trouvé leur image. Mon objectif était double :

La notification par SMS dans Google+ Jusque-là disponible uniquement aux US et en Inde, Google vient d’élargir les pays éligibles à la notification par SMS sur Google+. 39 nouveaux pays (Afghanistan, Algérie, Angola, Bahreïn, Cambodge, Congo, Côte d’Ivoire, Égypte, Ghana, Guinée, Indonésie, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Kirghizstan, Liberia, Malawi, Malaisie, Maldives, Maroc, Mozambique, Niger, Nigeria, Pakistan, Philippines, Arabie saoudite, Sénégal, Sierra Leone, Sri Lanka, Tanzanie, Thaïlande, Tunisie, Ouganda, Ouzbékistan, Vietnam, Zambie), vont ainsi pouvoir publier un statut, en commenter un ou encore mettre +1 à un message directement par SMS. Le service compatible avec n’importe quel téléphone peut être activé ICI.

Savoir reconnaître une photo truquée en ligne Une image officielle du métro new-yorkais complètement vide pendant l'ouragan Sandy Voici la première chose que l'on doit avoir à l'esprit lorsqu'on surfe sur la Toile : il ne faut pas prendre ce qu'on y voit pour argent comptant. Surtout quand les images relatent des évènements très médiatisés. Parce qu'aujourd'hui, la retouche de photos est à la portée de tous et bien des petits malins l'utilisent pour créer des images qui impressionnent, mais qui se révèlent fausses dans bien des cas. L'actualité est une bonne source de création pour ces canulars et bien des internautes partagent de fausses images ou des « mèmes » sur les réseaux sociaux, sans le savoir. L'ouragan Sandy qui a frappé la côte Est américaine à la fin du mois d'octobre 2012 a généré un nombre incroyable de clichés sur la Toile. Des habitudes à prendre pour discerner le vrai du faux Ce simple exercice démontre à quel point, en 2012, il n'est pas aisé de discerner la réalité de la supercherie. Education aux médias pour tous

Google+ présente un bouton officiel : voici comment intégrer le « Partager » de Google+ Voilà une bonne nouvelle pour tous les fans de Google+, puisque vous allez pouvoir mettre en œuvre un nouveau bouton de partage sur vos sites, et ce dès aujourd’hui. En effet, Google a introduit un véritable bouton « Partager » (Share) pour Google+, visant ainsi à modifier le comportement du bouton « +1″, qui a obtenu une mise à jour visuelle il y a quelques semaines. Comme l’annonce Google sur son blog, vous aurez maintenant la possibilité, tout comme avec le bouton « Partager » de Facebook, de partager du contenu des sites qui ont mis en œuvre ce bouton, y compris de laisser un commentaire si vous laissez votre souris sur ce dernier. Comme vous allez pouvoir le voir en vous rendant sur la page développeur, le bouton proposé est disponible en français, en différentes tailles (petite, moyenne et grande) et quatre formats sont accessibles : aucun, bulle horizontale, bulle verticale et intégrée. Maintenant que je vous ai dis tout ça, vous allez certainement vouloir le mettre en place !

Comment j'ai pourri le web Petite expérience amusante sur l'usage du numérique en lettres Pendant ma première année au lycée, j’ai donné à mes élèves de Première une dissertation à faire à la maison. Avec les vacances scolaires les élèves avaient presque un mois pour la rédiger : c’était leur première dissertation de l’année. Plus tard, en corrigeant chez moi, je me suis aperçu que des expressions syntaxiquement obscures étaient répétées à l’identique dans plusieurs copies. Plus tard, la même année, j’ai donné sur table à une de mes classes un commentaire composé, sur un passage d’une œuvre classique. J’ai donc décidé de mener une petite expérience pédagogique l’année suivante : j'ai pourri le web ! Tendre sa toile... Vers la fin de l’été de cette même année, j’ai exhumé de ma bibliothèque un poème baroque du XVIIème siècle, introuvable ou presque sur le web. 1ère étape 2ème étape 3ème étape 4ème étape 5ème étape Pris au piège Mais ils ont ensuite rougi quand j’ai rendu les copies en les commentant individuellement…

Toutes les réponses à vos questions sur Google AdWords Sylvain m’a gentiment invité sur Webmarketing & Co’m afin que je vous fasse part de la sortie d’un livre dédié aux liens sponsorisés : le Guide Pratique des Liens Sponsorisés. Publié aux Editions de l’Alambic et disponible sur Amazon, l’ouvrage particulièrement adapté aux novices en référencement payant répond à plus de 100 questions que vous vous posez surement sur les liens sponsorisés. Je l’ai écrit en ayant à cœur de rester pratique, concret, et le moins théorique possible. C’est pour cela que j’ai récolté ces dernier mois des questions que l’on m’a réellement posé sur les liens sponsorisés, afin de rester au plus proche de l’intérêt des lecteurs. Pour vous donner un aperçu des problématiques traitées dans l’ouvrage, voici 3 questions que vous vous posez peut-être, et auxquelles je réponds ici même ainsi que dans le livre : Comment éviter de dépenser l’intégralité de mon budget sur une courte période ? Comment identifier les mots clés négatifs à inclure dans une campagne ?

Fausses images sur internet : Sandy fais moi peur Sandy pouvait couper toutes les lignes électriques de New York mais ne pouvait pas tarir le flot de photos partagées sur les réseaux sociaux. Dont un certain nombres de faux, souvent les plus partagés. C’est désormais incontournable. Comme le rappelle très justement le Tumblr 'Is Twitter Wrong', ces faux peuvent être classés en trois catégories : Les vraies images d’un événement différent Les faux retouchés Les faux retouchés d’un événement différent et ressortis pour l’occasion Dans le cas de Sandy, deux grandes types de fake, tombant dans l’une ou l’autre des catégories, ont circulé. Hurricane Sandy approaching New York. twitter.com/efitz6/status/…— Eamonn Fitzmaurice (@efitz6) October 29, 2012 En fait un orage datant de 2011 tel que le prouve un article du Wall Street Journal du jour dit. Ou celle-là: Eery pic as Sandy moves closer RT @sparky4886: Brooklyn Bridge #HurricaneSandy twitter.com/maxzchua/statu…— Sarah Simmons (@SimmonsFox5) October 29, 2012 .

Related: