background preloader

L' EMPIRE ROMAIN

L' EMPIRE ROMAIN
Related:  royaumesvRome - A Classer

Dissimulation et aveu chez César autour du combat de cavalerie préliminaire du siège d’Alésia (Bellum Gallicum VII, 66, 2) 1 M. Rambaud, L’Art de la déformation historique dans les Commentaires de César, Paris, Les Belles L (...) 1On sait depuis longtemps, et surtout grâce à l’acribie de M. 2 Le point le plus septentrional est Genève. 2La phrase BG VII, 66, 2 se recommande à l’attention par sa structuration soignée et par le fait qu’avec elle, on entre dans le récit des événements d’Alésia, point culminant du livre VII et peut-être de l’œuvre entière. I. 3 Mais ce n’est pas avec tous les cavaliers dont il dispose que Vercingétorix entend organiser son a (...) 3La phrase juxtapose et réunit, pour la facilité de quiconque souhaite avoir une vue d’ensemble de la stratégie des deux adversaires, les actions de César et celles de Vercingétorix. II. 4Il y a tout de même dans cette phrase des éléments qui suscitent des interrogations. 5Le problème est que, ici, et si l’on s’en tient aux troupes de César, le pion, ce sont des dizaines de milliers d’hommes (cent mille, peut-être) et d’animaux. III. 4 M. IV. V. 8 C.

Neron Lucius Domitius Claudius Nero, est né à Antium en 37 apr. J.-C., et mourut près de Rome en 68. Mais les mauvais instincts ne tardèrent pas à prendre le dessus. En 59, exaspéré par les intrigues d'Agrippine, il ne recula pas devant le matricide. Une conspiration formée par Pison fut découverte, et une foule de victimes périrent, parmi lesquelles Pétrone, Thraséas, Corbulon, Lucain, Sénèque. Néron contemple le cadavre de sa mère Agrippine qu'il vient de faire tuer D'après Pietro NEGRI © Musée Calvet d'Avignon Chose incroyable, peu d'empereurs furent autant que Néron, regretté du peuple et des provinces. Encyclopédie Universalis.

Colosseum Rome - Pictures in 360 degrees Panorama Photo From Wikipedia: The Colosseum, or the Coliseum, originally the Flavian Amphitheatre (Latin: Amphitheatrum Flavium, Italian Anfiteatro Flavio or Colosseo), is an elliptical amphitheatre in the centre of the city of Rome, Italy, the largest ever built in the Roman Empire. It is considered one of the greatest works of Roman architecture and Roman engineering. Occupying a site just east of the Roman Forum, its construction started in 72 AD[1] under the emperor Vespasian and was completed in 80 AD under Titus,[2] with further modifications being made during Domitian's reign (81–96).[3] The name "Amphitheatrum Flavium" derives from both Vespasian's and Titus's family name (Flavius, from the gens Flavia). Capable of seating 50,000 spectators,[4][5] the Colosseum was used for gladiatorial contests and public spectacles such as mock sea battles, animal hunts, executions, re-enactments of famous battles, and dramas based on Classical mythology.

58 à 51 avant Jésus-Christ - La guerre des Gaules Au premier siècle avant notre ère, Rome domine tout le bassin méditerranéen mais la république ne souffre pas moins d'une grave crise politique interne. Des généraux ambitieux, au premier rang desquels Jules César, voudraient s'emparer du pouvoir et mettre de l'ordre dans les institutions. En 58 avant JC, le Sénat, qui détient l'autorité suprême, tente d'éloigner Jules César en lui enjoignant de conquérir les territoires celtes compris entre les Pyrénées et le Rhin (les Gaules). «Gallia est omnis divisa in partes tres...» Jules César, désireux de cultiver sa popularité auprès des Romains, a magnifié ses opérations militaires dans le plus bel écrit de propagande qui soit : Commentaires sur la guerre des Gaules. Ce chef-d'oeuvre de littérature et de stratégie demeure essentiel pour la connaissance des lointaines origines de la France. La Guerre des Gaules – Première année de guerre : Entre temps, profitant du désordre, les farouches Germains d'Arioviste ont pénétré en Bourgogne. Épilogue

Diocletien Caius Valerius Jovius Diocletianus , empereur romain, né en 245 près de Salone, mort dans cette ville en 313. Fils d'un affranchi, il servit dans une légion, avança sous Probus, fut consul sous Aurélien. A la mort de Numérien, assassiné par son beau-père Arrius Aper, il perça celui-ci de son épée et fut proclamé par les soldats (284). Ce fut la tétrarchie: 1) Dioclétien (Auguste) eut la Thrace, l'Egypte, l'Asie, et résida à Nicomédie; Galère, son César, eut l'Illyrie, les possessions du Danube, l'Achaïe, et résida à Sirmium. 2) Maximien (Auguste) eut l'Italie, la Sicile l'Afrique et résida à Milan; son César, Constance Chlore, eut la Gaule et l'Espagne et résida à Trèves. L'ordre régna à l'intérieur, les frontières furent restaurées; une paix durable fut conclue avec les Perses (297). Encyclopédie Universalis.

De la naissance à la chute de l'empire romain Cette carte fait partie d’un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire Rome, à l’origine modeste cité d’Italie, finit par dominer l’ensemble de la Méditerranée. La ville a d'abord connu la royauté, puis la République et enfin l'Empire. De -753 à -509 Rome est gouvernée par des rois. Sous la République la ville est gouvernée par le sénat, aux mains des patriciens*, et par deux consuls* élus chaque année. Rome s’agrandit peu à peu en luttant contre ses voisins, les Latins* et les Étrusques*, puis en occupant le sud de la péninsule où les Grecs ont fondé de nombreuses colonies. Au cours des Guerres puniques, Rome combat Carthage, et s’approprie progressivement ses territoires en Méditerranée occidentale. À l’ouest, Rome pénètre en Gaule méridionale et s’empare d’une large partie de l’Espagne. À l’est, elle occupe la Macédoine et la Grèce puis le royaume de Pergame. Le plus célèbre d’entre eux est Jules César. Son fils adoptif Octave fonde l’empire et prend le nom d’Auguste.

César Jules Portrait physique (Suétone, "Vie de César", "XLV. Son portrait. Son tempérament, ses habitudes", tirée des Vies des douze Césars) «Il avait, dit-on, une haute stature, le teint blanc, les membres bien faits, le visage un peu trop plein, les yeux noirs et vifs, une santé robuste, si ce n'est que, dans les derniers temps de sa vie, il était sujet à des syncopes subites, et à des terreurs nocturnes qui troublaient son sommeil. Deux fois aussi, il fut atteint d'épilepsie dans l'exercice de ses devoirs publics. Il attachait trop d'importance au soin de son corps; et, non content de se faire tondre et raser de près, il se faisait encore épiler, comme on le lui reprocha. Aussi ramenait-il habituellement sur son front ses rares cheveux de derrière; et de tous les honneurs que lui décernèrent le peuple et le sénat, aucun ne lui fut plus agréable que le droit de porter toujours une couronne de laurier. Traduction en français, publiée sous la direction de M. LUCAIN, La Pharsale. [...] Hyperliens Roman

Théodose Ier Théodose Ier (Flavius Theodosius), 346-395, empereur romain et byzantin de 379 à 395, fils de Théodose l’Ancien. Il fut le dernier empereur à régner sur un empire réunifié. D’origine espagnole, d’une famille chrétienne, il fut proclamé empereur en 379 par Gratien et reçut l’Orient, la Macédoine et la Dacie. La même année, il adhéra au symbole de Nicée, devint l’ardent défenseur des chrétiens et à Thessalonique, il publia l’édit suivant : « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l’apôtre Pierre, celle que reconnaissent Damase et Pierre d’Alexandrie, c’est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » Le catholicisme devenait religion d’État. Il condamna l’arianisme lors du second concile œcuménique de Constantinople en 381. En 382, il installa les Wisigoths en Mésie. De 388 à 391, Théodose demeura en Occident, presque toujours à Milan. En 394, il fut l’auteur du décret interdisant les Jeux Olympiques accusés de diffuser le paganisme.

Arpentez la Rome antique telle qu’elle était en l’an 320 à travers cette reconstitution impressionnante Source de confort et d’améliorations techniques indéniables, la technologie présente aussi un intérêt historique puisqu’elle permet de reconstituer au mieux certaines scènes du passé. Dans Rome : Reborn, on peut ainsi arpenter la ville italienne en l’an 320, à l’une des époques les plus fastes de l’Empire romain. SooCurious vous présente cette étonnante vidéo. Fondée en 753 av. J.-C. par Romulus, Rome est bien plus qu’une simple métropole. Rome : Reborn est un projet international qui vise à produire une représentation numérique de la cité antique en l’an 320. Egalement, à cette époque, Rome a atteint son pic démographique, mais la ville est aussi le berceau de l’Empire romain, comme de la culture occidentale. L’animation propose donc un vol à travers Rome, reconstituée telle qu’elle était en l’an 320. Cette vidéo est incroyable de réalisme et dispose d’un réel intérêt historique, permettant d’avoir une vue d’ensemble de la ville à une époque cruciale de son évolution.

Jules césar, la Gaule - histoire de France Les romains mettront 200 ans , à laver l'affront de Brennus. A partir de -200 ans, ils commencent l'invasion de la Gaule (nom donné par les romains à ce qui correspond aujourd'hui à la France et à la Belgique, au temps de Jules César). Au 2ème S av JC, Marseille fait appel à Rome pour lutter contre les Ligures. En -125 av JC, Rome annexe la provence actuelle, qui sera appelée en 121 av JC : la Narbonnaise. Narbonne sera la ville principale. La Gaule et les gaulois La Gaule est géographiquement limitée (nommée Gaule chevelue) : - Au sud par les Pyrénées - A l'Ouest par l'océan Atlantique et la Manche - Au Nord et à L'Est par le Rhin - Au Sud Est par la Narbonnaise (ou gaule transalpine) est une province romaine Elle est divisée en 3 régions: - L'Aquitaine, comprise entre les Pyrénées et la Garonne - La Belgique, comprise entre le Nord de la Seine et de la Marne et le Rhin - La Celtique (ou Lyonnaise) ,occupée par les celtes (ou gaulois) est la région centrale Jules césar veut conquérir la Gaule.

Auguste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour ce qui est de son apparence, on peut se référer à l'historien romain des Ier et IIe siècles, Suétone, et à son ouvrage Vie des douze Césars : « Auguste était d'une rare beauté, qui garda son charme tout le long de sa vie […] Ses yeux étaient vifs et brillants ; il voulait même faire croire qu'il y avait dans son regard une autorité divine et, comme il le fixait sur quelqu'un, il aimait à lui voir baisser la tête, comme ébloui par le soleil[3] ». Cependant, Auguste est également valétudinaire. Biographie À la conquête du pouvoir Les républicains (Brutus et Cassius) s'arment en Orient pendant que dans les îles Sextus Pompée construit sa flotte. Entre novembre et décembre 43 av. Auguste jeune, vers 30-20 av. L'année suivante, en 35 av. Après avoir vaincu Marc Antoine à la bataille navale d'Actium en septembre 31 av. Octavien devient Auguste Instauration du Principat Denier à l'effigie d'Octave. Le 13 janvier 27 av.

Related: