background preloader

Empereurs

Facebook Twitter

Olybrius : Un drôle d'empereur... Un blog sur l'Antiquité romaine, on sait à peu près ce qu'on va y trouver : des biographies, des articles sur la vie quotidienne, des anecdotes, etc. En tous cas, c'est là-dessus que j'écris. Mais il ne vous aura pas échappé que je choisis parfois des sujets quelque peu marginaux, ou qui sont moins fréquemment abordés par mes confrères. Bien sûr, j'ai écrit sur l'esclavage, la gladiature, le cursus honorum, l'habillement, ou sur Caligula ; mais je me suis aussi penchée sur le tatouage, l'avortement, l'apiculture ou les vampires.

Justement parce que ces aspects de l'antiquité romaine sont moins souvent traités, il m'a paru intéressant d'y consacrer quelques pages. Après tout, les biographies de Jules César ne manquent pas et, même si je compte bien m'y attaquer un jour prochain, je ne pense pas avoir grand-chose de neuf à y ajouter ! Ascendance et mariage. Anicius Olybrius, donc. Succession de Valentinien III : un Empereur chasse l'autre. Là encore, les sources divergent.

Auguste

Evolution_de_%20l_empire_romain. Rome antique : l'Empire romain 27 avant J-C-476 après J-C. Dernière grande période de la longue histoire de la Rome antique, qui connut d'abord le régime de la royauté puis celui de la République. Pour en savoir plus, voir également les articles Rome antique (jusqu'en 264 avant J. -C.), Rome antique (264-27 avant J. -C.). 1. Le régime impérial, ou principat Prétendu restaurateur de la République après sa victoire sur Marc Antoine et Cléopâtre, Octave qui se fait décerner le titre d'Auguste par le sénat en 27 avant J. 1.1.

L'empereur se définit par une titulature qui donne l'énumération de ses fonctions et de ses pouvoirs : imperator, avec pouvoirs proconsulaires sur les provinces, il détient aussi la « puissance tribunitienne » dans Rome (il n'y a plus de tribuns de la plèbe) et le grand pontificat (pouvoir religieux). 1.2. 1.3. Les Julio-Claudiens (27 avant J. Auguste (27 avant J. Claude (41-54) est un pédant, mais aussi l'auteur d'une législation très positive. Les Flaviens (69-96) Les Antonins (96-192) 1.4. 1.5. 2. 2.1. 2.2. L'Orient L'Occident 2.3. LES EMPEREURS ROMAINS PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE. TOUS les Empereurs romains - ordre chronologique. Empereur romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne la nature de la fonction impériale à travers l'histoire de l'Empire romain. Pour la liste détaillée des empereurs par époque, voir Liste des empereurs romains.

Un empereur romain est le dirigeant de l'Empire romain, depuis la fin de la République romaine avec Auguste (en 27 av. J. Comme l'écrit Paul Veyne : « Le rôle d'empereur romain était d'une ambiguïté à rendre fou (...). En plus de leur fonction pontificale (Pontifex Maximus), les empereurs avaient un statut divin, initialement après leur mort, et, depuis le Dominat, à partir de leur accession au pouvoir. Fonctions et pouvoirs des empereurs romains[modifier | modifier le code] Les origines du pouvoir impérial[modifier | modifier le code] Le pouvoir impérial est une délégation, une mission confiée à un individu théoriquement choisi ou accepté par le peuple romain et le Sénat.

Pour l'historien J. Imperator[modifier | modifier le code] Empereur romain. Liste des empereurs romains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article présente la liste des empereurs romains depuis Auguste jusqu'à la déposition de Romulus Augustule. Le titre d'Empereur romain, résultant d'un concept assez moderne, résume la position tenue par les individus détenteurs du pouvoir dans l'Empire romain. L'Empire, développé à partir de la République romaine après avoir fait de sa capitale Rome le pouvoir dominant en Europe au Ier siècle av.

J. Le Principat (-27 à 285)[modifier | modifier le code] Dynastie des Julio-Claudiens[modifier | modifier le code] Le pouvoir se transmet de manière dynastique, comme dans une monarchie, certains empereurs nomment leur successeur à leur préférence. Année des quatre empereurs[modifier | modifier le code] Dynastie des Flaviens[modifier | modifier le code] Vespasien est le dernier empereur de l'année des quatre empereurs (69) et le fondateur de la dynastie des Flaviens.

Dynastie des Antonins[modifier | modifier le code] Néron - Textes et documents. Néron de Suétone - Textes et documents. Néron, l'empereur pyromane ? La chaleur est étouffante à Rome en ce mois de juillet de l'année 65 de notre ère. La vie de la capitale de l'empire dominé par Néron depuis 54 est au ralenti. La canicule promet un long été pour les Romains.

Mais ils sont loin d'imaginer ce qui les attend. Dans la nuit du 18 au 19 juillet, un incendie se déclare dans la cité italienne. Pendant six jours et sept nuits, Rome n'est plus qu'un brasier gigantesque. Néron, le véritable coupable de l'incendie de Rome ? Au cours de ce terrible événement, l'empereur Néron n'est pas présent dans les murs de Rome. Cependant, cette légende est remise en cause à de nombreuses reprises. Un empereur loin de tout reproche S'il n'est définitivement pas l'auteur de l'incendie de Rome en 65, Néron n'en devient pas pour autant un empereur auquel on ne pourrait rien reprocher. Mais Néron ne s'arrête pas là. Le pire empereur Après l'incendie de Rome en 65, Néron plonge de plus en plus dans la paranoïa, dont il souffre depuis ses plus jeunes années. Une folie de Néron.

Auguste, fondateur de l’Empire romain. Univers : Monde romain Canal Académie – Un jour dans l’Histoire : Auguste, fondateur de l’Empire romain Une biographie par Pierre Cosme, invité de Christophe Dickès. L’historien Pierre Cosme nous parle de son dernier ouvrage biographique sur Auguste. On pense souvent à Auguste comme le vainqueur antipathique d’Antoine et de Cléopâtre. Mais il est bien plus que l’héritier de César. Pierre Cosme [[Pierre Cosme, ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud et de l'Ecole française de Rome, enseigne à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il est l'auteur de L'Etat romain entre éclatement et continuité, de la mort de Commode au concile de Nicée (192-325)".p[-, professeur à Paris I, nous présente l'administrateur, le financier mais aussi le chef de guerre malgré une légende tenace. D'Auguste, on garde le souvenir du vainqueur antipathique d'Antoine et de Cléopâtre que véhiculent littérature et cinéma.

Album Photos Moi, Auguste, Empereur de Rome. Auguste, une saga "à la romaine" Cinq raisons d’aimer Auguste, empereur de Rome. Le Grand Palais se met à l’heure antique avec une exposition captivante qui mêle histoire latine, pièces remarquables et sujet d’exception. À voir jusqu’au 13 juillet. 2014 célèbre le bimillénaire de la mort d’ Auguste, une excellente raison de voyager à travers la Rome antique en prenant pour point de repère le grand et premier empereur romain.

Le Grand Palais a exploité là deux sujets en un, dans un parcours riche, bien expliqué et bien équilibré, où les sculptures, pièces de mobilier et de monnaie ont la part belle. L’ouverture, avec la sculpture monumentale d’Auguste Prima Porta, prêtée par le musée du Vatican, est à la hauteur de l’ambition de l’exposition: majestueuse et élogieuse. Le matériau biographique permet de déployer les problématiques politiques, culturelles et militaires liées à cette époque.

Relief d'Actium, procession ca. 31 après J. Fragment de relief architectural, provenant de la procession de l’Ara Pacis Augustae entre 13-9 av. L'Ara Pacis d'Auguste. Cités d'Auguste à travers l'Europe (répertoriées par Carole Madge) Que s’est-il passé un 4 septembre ? Flavius Romulus Augustus, encore appelé Romulus Augustus ou Romulus Augustulus, (460? -511?) Fut le dernier Empereur romain d’Occident. A la faveur d’un coup d’état, le 28 Août 475, Oreste, nommé comme « Maître des Soldats » par l’empereur d’Occident Julius Nepos, chasse ce dernier qui se réfugie en Dalmatie, emportant le titre légitime d’empereur d’Occident. Oreste proclame empereur son fils, Flavius Romulus, le 31 octobre 475. Celui-ci, qui n’est qu’un enfant, ou un adolescent, prend le nom de Romulus Augustus. Les Hérules, sous la conduite d’Odoacre, capturent Oreste à Pavie le 28 Août 476 et l’exécutent. Friedrich Dürrenmatt (1921-1990) a écrit une pièce de théâtre intitulée Romulus der Grosse, en 1949, nouvelle version en 1957, pièce traduite en français sous le titre Romulus le Grand par Claude Chenou, L’Age d’Homme, 1992 (ouvrage malheureusement épuisé).

Sur Friedrich Dürrenmatt, voir le site du Centre Dürrenmatt Neuchâtel (CDN). Lire aussi sur Insula : Citer ce billet. Frise : d'Auguste à Néron. Monnaie d'Auguste à l'autel de Lyon. Anecdotes croustillantes - Les Césars. Le dernier Empereur romain, en pièces détachées | pointculture. © photosderome.fr Il y a des colosses dont on retient le nom : le mythique Colosse de Rhodes par exemple, d’autres dont la notoriété rejaillit dans notre quotidien à l’instar du David de Michel-Ange (dont la monumentalité est digne d’un colosse). Pourtant, ce n’est ni l’un, ni l’autre qui va nous intéresser aujourd’hui mais plutôt un témoin de la grandeur (voire démesure) de Rome précèdent son déclin. De ce colosse, il ne reste rien de son gigantisme.

Quelques fragments dans une cour du Palais des Conservateurs sur la colline du Capitole à Rome, retrouvés sous le pape Innocent VII à en 1486, qui laissent libre court à l’imagination afin d’imaginer les proportions de cette sculpture romaine tardive. Parmi les autres pièces de ce colosse en pièces détachées qu’on peut encore admirer aujourd’hui la main et le bras droit, les deux pieds et d’autres parties anatomiques moins facilement identifiables. L’œuvre peut néanmoins être lue d’une autre manière.

Like this: J'aime chargement… Dans "2014" Leptis Magna, un rêve de Rome en Afrique.