background preloader

ROME ET EMPEREURS

ROME ET EMPEREURS
Related:  Rome - A Classer

Roman Emperors De la naissance à la chute de l'empire romain Cette carte fait partie d’un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire Rome, à l’origine modeste cité d’Italie, finit par dominer l’ensemble de la Méditerranée. La ville a d'abord connu la royauté, puis la République et enfin l'Empire. De -753 à -509 Rome est gouvernée par des rois. Après Romulus le fondateur légendaire, viennent des rois d'origine sabine, puis des rois étrusques dont le dernier est Tarquin le Superbe. Sous la République la ville est gouvernée par le sénat, aux mains des patriciens*, et par deux consuls* élus chaque année. Rome s’agrandit peu à peu en luttant contre ses voisins, les Latins* et les Étrusques*, puis en occupant le sud de la péninsule où les Grecs ont fondé de nombreuses colonies. Au cours des Guerres puniques, Rome combat Carthage, et s’approprie progressivement ses territoires en Méditerranée occidentale. À l’ouest, Rome pénètre en Gaule méridionale et s’empare d’une large partie de l’Espagne. Le plus célèbre d’entre eux est Jules César.

Empereur romain germanique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’empereur romain germanique est le vocable sous lequel est désigné le souverain du Saint-Empire. Le titre officiel d’empereur des Romains étant contesté par les empereurs byzantins, l’historiographie a consacré l’usage du terme d’empereur romain germanique. Il était élu par le collège des princes-électeurs. Du XIVe siècle au XVIIe siècle, ces princes sont au nombre de sept. Selon les usages de la chancellerie impériale, notamment sous Charles Quint, la titulature complète en était « par la divine clémence, empereur des Romains toujours auguste », « divina favente clementia Romanorum imperator semper augustus » en latin. Entre le moment de son élection et son couronnement, ce prince était titré roi des Romains.

La civilisation Etrusque : origines et histoire Peuple habitant l'Italie dans l'Antiquité et qui prospéra au VIIe siècle, les Étrusques restent un mystère sur bien des points. D'où viennent-ils ? Comment vivaient-ils ? Pourquoi ont-ils disparus ? Cohabitant avec leurs voisins Celtes, Romains et Grecs, ils laisseront une trace importante dans la culture romaine qui leur survivra. Origines et implantation de la civilisation Etrusque L'origine des Etrusques est aujourd'hui encore assez floue. Les Etrusques vont d'abord fonder Tarquinie, une cité proche la mer Thyrénienne, puis se développer sur la zone côtière et l'intérieur des terres. Organisation politique et religieuse Les Etrusques forment des cités-états, parfois regroupées par 12 (dodécapoles), unies par des liens religieux, mais non politiques. Jusqu'au Ve siècle avant J. Non loin des villes se trouvaient les grandes nécropoles. Sciences Les Etrusques avaient une bonne connaissance de l'anatomie humaine. La langue et les arts L'armée La fin d'une civilisation Bibliographie

Empereurs romains - Jules Cesar (Caius Julius Caesar) Enfin rentré à Rome, il entreprit sa marche vers le pouvoir absolu auquel il allait être porté par le consentement (résigné) du peuple. Il fut sans doute impliqué, mais ce rôle reste assez obscur, dans la conjuration de Catilina, (-63). À cette occasion, il s'opposa aux mesures radicales (et illégales) d'un Cicéron par ailleurs fort suspect d'avoir monté en épingle ce minable complot populiste pour se poser en "Sauveur de la République" et en "Père de la Patrie". Préteur en -62, propréteur d'Espagne en -61, Jules forma ensuite un Triumvirat avec Pompée et Crassus. Lui-même apportait à l'association son génie politique, Pompée son prestige militaire et le richissime Crassus, les fonds indispensables pour séduire la plèbe. C'est ainsi que César obtint le consulat en -59. L'autorité de Rome, limitée, à cette époque, à une simple bande littorale entre Monaco et Narbonne, allait, grâce au "Génie de César", s'étendre désormais à l'intérieur des terres gauloises. … Pour peu de temps !

Encyclopédie Larousse : Les Étrusques Peuple de l'Italie ancienne, qui prospéra à partir du viie s. avant J.-C. et qui fut soumis par les Romains. Origine Hérodote raconte que les Étrusques étaient venus d'Asie Mineure. C'est l'archéologie qui a porté le plus grand coup à la thèse de l'immigration, en niant la brusque mutation qu'aurait provoquée le débarquement d'un peuple. De l'étruscomanie à l'étruscologie Le xviiie s. avait été en effet, en Toscane, une époque de grande passion pour l'étruscologie, qui avait séduit par son exotisme trompeur et l'étrangeté de ses ruines. Esquisse historique La découverte du site de Villanova, près de Bologne, a montré quelle civilisation régnait à l'âge du fer dans les pays occupés ensuite par les Étrusques. Bien qu'ils n'aient pas bénéficié d'une cohésion politique caractérisée, les Étrusques ont une histoire commune, et les repères chronologiques des faits politiques, de l'économie et de l'art se rejoignent pour mieux souligner les mutations qu'ils ont subies d'un siècle à l'autre.

Histoire romaine (Dion Cassius)/Livre XLII Tel fut donc cette bataille. Et Pompée désespéra aussitôt de tous ses projets, et il ne tint plus aucun compte de sa propre valeur, ni de la multitude des troupes qui lui restaient, ni du fait que la fortune change souvent après un laps de temps ; alors qu’auparavant il était toujours d’un caractère fort jovial et d’un optimisme à toute épreuve. La raison en était qu’en ces occasions il se trouvait habituellement sur un pied d’égalité avec son ennemi et que par conséquent il ne considérait pas la victoire comme allant de soi ; il supputait les deux issues possibles des événements quand il était encore calme et qu’il n’était pas encore rempli d’inquiétude ; il se préparait au pire. Ainsi il n’était pas forcé de céder aux désastres et pouvait facilement reprendre le combat ; mais cette fois, comme il avait voulu prouver qu’il vraiment supérieur à César, il n’avait pris aucune précaution. Peu après Octavius les rejoignit également. Voilà ce qui se passait à l’étranger.

Colosseum Rome - Pictures in 360 degrees Panorama Photo From Wikipedia: The Colosseum, or the Coliseum, originally the Flavian Amphitheatre (Latin: Amphitheatrum Flavium, Italian Anfiteatro Flavio or Colosseo), is an elliptical amphitheatre in the centre of the city of Rome, Italy, the largest ever built in the Roman Empire. It is considered one of the greatest works of Roman architecture and Roman engineering. Occupying a site just east of the Roman Forum, its construction started in 72 AD[1] under the emperor Vespasian and was completed in 80 AD under Titus,[2] with further modifications being made during Domitian's reign (81–96).[3] The name "Amphitheatrum Flavium" derives from both Vespasian's and Titus's family name (Flavius, from the gens Flavia). Capable of seating 50,000 spectators,[4][5] the Colosseum was used for gladiatorial contests and public spectacles such as mock sea battles, animal hunts, executions, re-enactments of famous battles, and dramas based on Classical mythology.

Histoire romaine - Théodore Mommsen Sortons enfin des sphères étroites et monotones de l’égoïsme politique, qui n’a mené ses combats que dans ou dans les rues de la capitale. L’histoire, dans sa marche, nous conduit vers un monde où s’agitent d’autres et plus importantes questions que celle de savoir si le premier monarque de Rome s’appellera Gnæus, Gaius ou Marcus. Il nous sera permis sans doute, au seuil d’événements. dont les conséquences pèsent encore sur les destinées du monde, de jeter autour de nous les -yeux, et de retracer, comme en un tableau d’ensemble, les éléments et les rapports au milieu desquels se placent la conquête par les Romains du territoire de actuelle, et leurs premiers contacts avec les habitants de, l’Allemagne et de . Déjà, pour être juste, il faut ranger parmi les entreprises tendant à la soumission de l’Occident, la campagne de César dans l’Espagne ultérieure, en l’an 693 [ ] . Tout autre était le tableau, dès que l’on avait franchi la frontière romaine.

Arpentez la Rome antique telle qu’elle était en l’an 320 à travers cette reconstitution impressionnante Source de confort et d’améliorations techniques indéniables, la technologie présente aussi un intérêt historique puisqu’elle permet de reconstituer au mieux certaines scènes du passé. Dans Rome : Reborn, on peut ainsi arpenter la ville italienne en l’an 320, à l’une des époques les plus fastes de l’Empire romain. SooCurious vous présente cette étonnante vidéo. Fondée en 753 av. J. Rome : Reborn est un projet international qui vise à produire une représentation numérique de la cité antique en l’an 320. Egalement, à cette époque, Rome a atteint son pic démographique, mais la ville est aussi le berceau de l’Empire romain, comme de la culture occidentale. L’animation propose donc un vol à travers Rome, reconstituée telle qu’elle était en l’an 320. Cette vidéo est incroyable de réalisme et dispose d’un réel intérêt historique, permettant d’avoir une vue d’ensemble de la ville à une époque cruciale de son évolution.

Page d'accueil des mythes gréco-romains Electre Enée Eole Etéocle Guerre de Troie Gygès Hector Hécube Hélène Hélénos Hérodiade Hermès Hésione Hippolyte Hyacinthe Iphigénie Ismène Jason Jocaste Laïos Laocoon Laomédon Léda Marsyas Médée Memnon Ménélas Mercure Midas Myrrha Nausicaa Nécromancies

Les voyages d'Ulysse Ayant échappé aux Lestrygons, mais navrés de la perte de tous leurs compagnons, Ulysse et ses hommes accostent sur l'île d'Aiaié où vit la magicienne Circé, fille du Soleil. Après avoir donné du temps à ses compagnons pour se restaurer, Ulysse divise leur groupe en deux et envoie une moitié d'entre eux en reconnaissance. Ils trouvent la maison de Circé qui les invite à l'intérieur, leur offre un breuvage de sa fabrication et, d'un coup de baguette magique, les transforme en pourceaux. Seul leur chef s'est méfié et est resté à l'extérieur, il revient informer Ulysse. Ulysse se met en route muni de son épée et, en chemin, rencontre Hermès qui le met en garde et lui donne de la bonne herbe pour éloigner les maléfices de la magicienne.

Circé (mythologie). Circé (personnage de l’Odyssée ) est une magicienne, célébre par sa beauté; fille d'Hélios et de la nymphe Perséis (une des Océanides), ou d'Aeétès et d'Hécate, ou d'Hypérion et d'Europe. On a voulu voir en elle une divinité lunaire; mais il est permis de la considérer comme une déesse de l'amour - de l'amour avilissant - comparable à l'Ishtar babylonienne. Selon Homère, elle avait sa demeure dans l'île d'Oea (Oea en Colchide , à l'embouchure du Phase, et selon d'autres, l'île d'Oea en Italie, au pied du promontoire Circeii ), où elle s'était réfugiée après avoir empoisonné son mari, le roi des Sarmates; suivant d'autres, elle residait à Anaxie. Le même poète dit qu'elle habitait un palais magnifique, où tous les ustensiles étaient d'or, les tables d'argent, et les tapis teints de pourpre; des loups et les lions, qu'elle avait apprivoisés par ses breuvages magiques, erraient dans d'intérieur. Pendant un an, le roi d'Ithaque oublia son île auprès d'elle. Auparavant.

Related: