background preloader

Frise du Parthénon

Related:  Athènes

La doc française : Être citoyen à Athènes - Nathalie Petitjean : « A l’occasion de la parution de la Documentation photographique intitulée : Athènes, citoyenneté et démocratie au Ve siècle avant J.-C., nous vous ouvrons aujourd’hui les portes d’un temple de la démocratie : l’Assemblée nationale. L’architecture de ce haut lieu républicain est largement inspirée de la Grèce antique, notamment par la présence de nombreuses colonnades. En façade déjà, on peut admirer douze colonnes portant chapiteaux corinthiens. Et on connaît aussi la fameuse salle des quatre colonnes parcourue par les députés lors des séances parlementaires.

Visite virtuelle de Rome Le Plan de Rome Le Plan de Rome est une grande maquette en plâtre de près de 70 m² qui représente la Rome antique au temps de l'empereur Constantin (IVe s. apr. J.-C.). Classé à l'Inventaire des monuments historiques, il est l'œuvre de l'architecte normand Paul Bigot (1870-1942), Grand Prix de Rome en 1900 et Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Les Nocturnes du Plan de Rome saison 2020-2021 Si le partage de la culture et les moments de rencontre sont des composants essentiels de ces soirées, qui nous sont chères, la santé de nos auditeurs est la première de nos préoccupations. Le lien www.youtube.fr/cireve/live permettra de suivre la conférence en direct les jours prévus, à 18h30, puis de poser des questions aux conférenciers. Quelques jours après la séance, la vidéo de la captation sera disponible sur la chaîne YouTube du CIREVE (www.youtube.fr/cireve).

Acropolis Museum The Acropolis Museum is an archaeological site-specific museum, housing more than 3.000 famous artefacts from the Athenian Acropolis, the most significant sanctuary of the ancient city. Located in the historical area of Makriyianni, southeast of the Rock of the Acropolis, the Museum narrates the story of life on the Rock from prehistoric times until the end of Antiquity. From its opening in June 2009 until March 2012 more than 4 million local and foreign visitors have passed through the Museum’s doors. Architect Bernard Tschumi’s new Acropolis Museum replaced the old Museum on the Rock of the Acropolis. The new museum has a total area of 25,000 square meters, with exhibition space of over 14,000 square meters, approximately ten times the size of the old Museum.

Louvre : Antiquités grecques et romaines Premier département à voir le jour en 1793 avec celui des peintures, le département des Antiques, dont l’actuel département des Antiquités grecques, étrusques et romaines est l’héritier, se distingue des autres départements archéologiques du Louvre nés après lui par la double nature de sa collection (fonds de sculptures utilisées aux 17e et 18e siècles comme décor et collections archéologiques du monde méditerranéen grec et romain). La constitution de la collection La section des antiques ouverte dès 1793 se constitue autour des anciennes collections royales enrichies par les saisies révolutionnaires. Le musée s'installe en 1800 dans les appartements d’été d'Anne d'Autriche et en 1807, sont achetés plus de cinq cents marbres de la collection Borghèse suscitant l’aménagement de la salle des Cariatides, du rez-de-chaussée du pavillon du roi et des appartements d’hiver de la reine. Après la restitution des œuvres en 1815, E.Q.

Socrate : le premier philosophe grec | Les Odyssées Au Ve siècle av J.C, à Athènes, durant la Grèce antique, un jeune tailleur de pierre modeste et curieux devient le premier philosophe de l’Histoire. Il s’appelle Socrate, marche pieds-nus et n’a qu’une passion : apprendre des autres en leur posant des questions. « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien ! » disait le grand sage. Et bien découvrons ensemble comment ce rien comprend déjà tout ! Socrate n'est pas un professeur comme les autres. De Socrate, on ne connaît pas d’écrits tant la parole était au centre de toutes ses recherches, le jeune homme passait son temps à se poser des questions et à discuter avec ses semblables. Une révolution de la pensée qui va émerveiller certains Athéniens comme Platon et en horrifier beaucoup d’autres qui voudront sa fin ! Les gens qu'on interroge, pourvu qu'on les interroge bien, trouvent d'eux-mêmes les bonnes réponses. - Socrate Comme si le voyage comptait plus que la destination et comme si le voyage consistait à se connaître soi. Bibliographie

Benaki Museum of Islamic Art The Benaki Museum is the largest and oldest museumin Greece operating as a foundation under private law.Through its extensive collections that cover several differentcultural fields and its more general range of activities theBenaki Museum is perhaps the sole instance of a complexstructure within the broader network of museum foundationsin Greece. It was founded in 1931 by Antoni Benaki, a member of one of the leading Greek families of Alexandria. The present day structure of the museum is a decentralised model with a number of independent branches. The centre of this scheme is the neoclassical mansion that presents an evolution of Greek art from the Neolithic period to the present day. Among the autonomous buildings is the exhibition centre on Pireos street, the historical archives in the Delta house, the Nikos Hadjikyriakos-Ghika gallery and the Museum of Islamic art.

La machine qui tirait au sort les citoyens d’Athènes Pierre Gaurier, société SNBR Liliane Rabatel, archéologue ambiance Liliane Rabatel Nicolas Bresch, architecte-archéologue Liliane Rabatel Nicolas Bresch Liliane Rabatel Nicolas Bresch Liliane Rabatel Nous sommes à Sainte-Savine, dans le département de l’Aube, dans les locaux d’une entreprise qui fait revivre les objets du passé… Aujourd’hui il ne s’agit pas de restaurer un monument ancien mais de créer une étonnante machine, issue de la démocratie athénienne !On va délimiter une zone qui est la zone verte, de travail, pour pas aller travailler sur toute la zone de la pièce. On va sélectionner ensuite l’usinage qu’on veut faire… L’outil va venir user la partie du matériau ici, ça permet de produire dans un temps assez court et avoir quelque chose de relativement net.C’est un robot de haute précision qui assure la taille du bloc de calcaire marbrier. Son but : créé ce qui est appelé un Klérotèriôn.

Citoyenneté à Athènes : la misthophorie A Athènes, la nature du régime exclut la représentation et exige la participation directe à tous les échelons de la vie politique. Pourtant celle-ci n'a jamais revêtu un caractère obligatoire. Aucun décret n'obligea jamais personne à venir sur la Pnyx, à siéger comme bouleute au Conseil ou comme juré au tribunal. Pour stimuler le sens civique, la cité eut recours à des mesures incitatives plutôt qu'à la coercition. On cite volontiers la corde enduite de vermillon à l'aide de laquelle, au V° siècle, les archers scythes rabattaient les retardataires de l'Agora vers la Pnyx mais on oublie souvent qu'au IV° siècle, la même police servait en fait à réguler l'affluence ! Entre temps, la cité avait adopté le principe de l'instauration d'un misthos (ὁ μισθός) et il est probable que seuls les premiers arrivés étaient payés. Les différents types d'indemnités : Le principe du misthos fut institué au V° siècle par Périclès pour indemniser et les bouleutes et les héliastes.

Citoyenneté à Athènes : les classes censitaires La réforme de Clisthène, malgré sa radicalité, n'avait pas fait table rase des anciennes discriminations. Le système des classes censitaires, qui perdura jusquà la fin du IV° siècle, constitua toujours un frein à l'égalité entre citoyens qui, de ce fait, ne fut jamais totale à Athènes. Cette classification datait de la législation de Solon. Pour donner une assise administrative à la réforme agraire qu'il avait instaurée, celui-ci avait instauré quatre classes de citoyens. La hiérarchisation reposait sur la mesure de leurs revenus : les pentacosiomédimnes (οἱ πεντακοσιομέδιμνοι) : les plus riches, ceux qui produisaient au moins "500 médimnes" (mesure de quantité solide ou liquide). les zeugites (οἱ ζευγῖται) : ceux qui possédaient un attelage (ζεῦγος) de boeufs. les thètes (οἱ θητικοί) : le terme est très ancien. D'après Aristote, la répartition s'établissait comme suit : les pentacosiomédimnes : plus de 500 mesures les possesseurs de chevaux : plus de 300 mesures

Histoire des Assemblées (1) : Naissance d'une assemblée à Athènes Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

L'esclavage dans l'Antiquité (Hérodote.Net) L'esclavage caractérise le fait de priver un être humain de ses droits et de le réduire au statut d'un bien mobilier que l'on peut acheter et vendre. Il semble avoir été ignoré des sociétés primitives de chasseurs et de cueilleurs mais est apparu avec la sédentarisation des humains dans les villes et le développement de l'agriculture et de l'élevage. Les guerres pour l'appropriation des terres et des troupeaux procurent des captifs que l'on affecte aux travaux des champs et aux tâches domestiques pour ne pas avoir à les tuer ou les nourrir sans profit. L'esclavage à l'aube de notre ère Au cours du dernier millénaire avant JC, on peut noter toutefois de grandes différences dans l'application de l'esclavage selon les régions. La Crète et l'Étrurie (la région de Florence, en Italie) limitent, semble-t-il, l'esclavage aux captifs de guerre et aux travailleurs des mines. Par contre, chez les Hébreux comme chez les autres peuples du Moyen-Orient, l'esclavage va de soi. Christianisme et esclavage

Présentation de l'esclavage dans l'antiquité gréco-romaine Esclaves et affranchis dans l'antiquité gréco-romaine Quelques esclaves et/ou affranchis célèbres en Grèce et à Rome Etudes modernes Gaston Boissier - Etudes de moeurs romaines sous l'Empire - IV. L'esclaveArticle publié dans la Revue des deux mondes, novembre-décembre 1868, tome 78 Sur la toile... Une page de Wikipedia sur l'esclavage en Grèce antique Un bon dossier de l'académie de Versailles sur l'esclavage à Rome Une page de Wikipedia sur Spartacus et une autre sur l'esclavage dans la Rome antique A lire...

Related: