background preloader

Empire romain, diffusion du christianisme

Empire romain, diffusion du christianisme

villa antique : Visite virtuelle Le praefurnium fournit la chaleur nécessaire au chauffage de l’édifice thermal. Il constitue le foyer d’alimentation du caldarium (salle chaude) et du tepidarium (salle tiède). Le bois, enfourné à l’entrée, produit l’air chaud, qui circule ensuite entre les pilettes, réchauffant ainsi les sols suspendus. Cet air et les fumées de combustion sont évacués par aspiration dans des canaux de brique creux appelés tubulures et installés dans des doubles cloisons le long des murs, avant de s’échapper par les cheminées du toit. L’eau des baignoires est chauffée dans un réservoir installé au-dessus du foyer. Vue du premier praefurnium en forme de four. Vue du second praefurnium.

Construis ta cité médiévale Au Moyen Âge, l'Europe est encore très rurale. Sur les terres du seigneur ou du monastère, de petits villages se regroupent autour d'une église. Pour assurer leur protection, leur seigneur a fait bâtir son château fort. La population se divise en trois groupes où chacun trouve une place et un rôle : les gens du peuple, les nobles et les religieux. Mots clés : Voir aussi : Vidéo Serious game Dossier Rome 360° From Wikipedia: The Colosseum, or the Coliseum, originally the Flavian Amphitheatre (Latin: Amphitheatrum Flavium, Italian Anfiteatro Flavio or Colosseo), is an elliptical amphitheatre in the centre of the city of Rome, Italy, the largest ever built in the Roman Empire. It is considered one of the greatest works of Roman architecture and Roman engineering. Occupying a site just east of the Roman Forum, its construction started in 72 AD[1] under the emperor Vespasian and was completed in 80 AD under Titus,[2] with further modifications being made during Domitian's reign (81–96).[3] The name "Amphitheatrum Flavium" derives from both Vespasian's and Titus's family name (Flavius, from the gens Flavia). Capable of seating 50,000 spectators,[4][5] the Colosseum was used for gladiatorial contests and public spectacles such as mock sea battles, animal hunts, executions, re-enactments of famous battles, and dramas based on Classical mythology.

Dans quelles conditions l'islam autorise-t-il la représentation du Prophète ? Si la satire, comme celle de « Charlie Hebdo », est de tout temps condamnée, l'islam chiite fait preuve d'une certaine tolérance face aux images du Prophète. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Louis Imbert « Tout est pardonné », et le prophète Mahomet en pleurs tient lui aussi une pancarte « Je suis Charlie ». La dernière « une » de Charlie Hebdo est un nouveau dessin du Prophète. Elle repose la question de la représentation de la principale figure de l'islam, et de la figure humaine en général, dans la tradition islamique. Ce que disent les textes Le Coran n’interdit pas la représentation du Prophète, ni la représentation humaine en général. La sunna, l’ensemble des paroles et actions de Mahomet, un très large corpus dictinct du Coran trié et mis par écrit entre le VIIIe et le IXe siècle, n’interdit pas non plus de représenter le Prophète. Ce que l’on reproche au faiseur d’images, c’est de singer le travail de Dieu : il prétend insuffler une âme à la matière façonnée.

Liste de voies romaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article propose une Liste des voies romaines, classées par anciens ensembles géopolitiques de l'époque impériale : Voies romaines en Gaule[modifier | modifier le code] Voies romaines en Corse[modifier | modifier le code] Via Corsica, de Mariana par Aleria, Præsidium, Portus Favonius vers Pallas (côte Est de la Corse). Voies romaines en Hispanie et en Lusitanie[modifier | modifier le code] Voies en Bretagne romaine, vers 150 Voies en Bretagne romaine, vers 410 Voies romaines en Grande-Bretagne (Britannia)[modifier | modifier le code] Voies romaines transalpines[modifier | modifier le code] Ces routes relient l'Italie à l'Allemagne, l'Autriche, la Slovénie actuelles. Voies romaines en Germanie[modifier | modifier le code] Voies romaines des régions du Danube Il s'agit de routes reliant les colonies de Rhénanie au reste de l'Empire, et de diverses routes stratégiques liés au Limes[2]. Voies romaines dans les Balkans[modifier | modifier le code] Atlas :

Related: