background preloader

Système d'exploitation - OS - Operating system

Système d'exploitation - OS - Operating system
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SE et OS. Il existe sur le marché des dizaines de systèmes d'exploitation différents[2], souvent livrés avec l'appareil informatique[3]. C'est le cas de Windows, Mac OS, Irix, Symbian OS, Linux (pour lequel il existe de nombreuses distributions) ou Android. Les fonctionnalités offertes diffèrent d'un modèle à l'autre et sont typiquement en rapport avec l'exécution des programmes, l'utilisation de la mémoire centrale ou des périphériques, la manipulation des systèmes de fichiers, la communication, ou la détection d'erreurs[2]. La définition des systèmes d'exploitation est rendue floue par le fait que les vendeurs de ces produits considèrent le système d'exploitation comme étant la totalité du contenu de leur produit, y compris les vidéos, les images et les logiciels applicatifs l'accompagnant[1]. Le système d'exploitation est un intermédiaire entre les logiciels d'application et le matériel.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d%27exploitation

Related:  Réseau, protocolesComptabilité financièreCe qu'il faut savoirkkn60

FTP - File Transfer Protocol Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir FTP. File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l'échange informatique de fichiers sur un réseau TCP/IP. Il permet, depuis un ordinateur, de copier des fichiers vers un autre ordinateur du réseau, ou encore de supprimer ou de modifier des fichiers sur cet ordinateur. Ce mécanisme de copie est souvent utilisé pour alimenter un site web hébergé chez un tiers. La variante de FTP protégée par les protocoles SSL ou TLS (SSL étant le prédécesseur de TLS) s'appelle FTPS. Protection des logiciels et licence logiciels - Protection Logiciel - Software Protection: Wibu Systems Une protection facile et sûre pour vos logiciels L'ordinateur fait maintenant partie intégrante de notre vie quotidienne : logiciels utilisés au bureau, jeux vidéos sur ordinateur à la maison, contrôle programmable des machines dans l'industrie. Ces dernières années, les applications de logiciel sont devenues de plus en plus importantes dans le domaine des serveurs et de l'environnement virtuel. Peu importe l'endroit, le développement et la distribution de programmes informatiques sont des procédés qui coûtent beaucoup de temps et d'argent. Dégâts causés par des logiciels pirate Les logiciels piratés causent des pertes économiques majeurs pour les vendeurs de logiciels.

Test de bande passante Le test ne démarre pas ? Vérifiez que Javascript est activé dans votre navigateur. Comment interpréter les résultats du test Le test livre 4 résultats: 1° Dans le sens descendant (download: réception des données) - > Affichage des pages, téléchargement d'un programme, réception des e-mails, réception de fichiers par FTP, etc. 2° Dans le sens montant (upload: émission de données) -> envoi des e-mails, envoi de fichier par FTP, etc. La protection juridique du logiciel En application de l'article L. 113-1 du Code de la propriété intellectuelle et de façon générale, la qualité d'auteur appartient, sauf preuve contraire, à celui ou à ceux sous le nom de qui le logiciel est divulgué (ou communiqué au public). Il peut s'agir d'une personne physique ou d'une personne morale (éditeur de logiciel). Pour que cette règle s'applique, il est nécessaire qu'il n'y ait aucune action en revendication d'un tiers qui demanderait à faire reconnaître ses droits sur le logiciel. La preuve de la qualité d'auteur de logiciel est libre, elle peut être apportée par un dépôt légal, des communiqués de presse, le dépôt à titre de marque, du nom du logiciel... Le principe adopté en droit français est celui de la protection juridique du logiciel par le droit d'auteur (et non pas par le brevet comme adopté dans d'autres systèmes juridiques). La protection existe donc sans aucune formalité de dépôt dès la création du logiciel, à la condition que ce dernier soit « original ».

Les licences de logiciels et la propriété intellectuelle des logiciels Comme l’invention de l’ordinateur dans les années 50, celle du logiciel quelques années plus tard fut également une révolution. Les anglo-saxons emploient le terme de hardware pour désigner l’ordinateur lui-même et celui de software pour le logiciel. Les précurseurs dans ce domaine furent les sociétés IBM et bien entendu Microsoft qui se livrèrent une lutte sans merci pour dominer ce secteur de l’industrie logicielle. Microsoft a d’ailleurs bénéficié durant des décennies d’un monopole privilégié pour la distribution de ses logiciels puisque dans chaque ordinateur, personnel ou professionnel, ses programmes informatiques étaient nécessaires pour le fonctionnement de l’ordinateur. Cela suffit à comprendre que le logiciel constitue une arme industrielle essentielle pour les entreprises innovant dans ce secteur de l’économie et que par conséquent, au même titre qu’un brevet, une protection est fondamentale. Les conditions de protection d’un logiciel

C'est quoi un VPN ? Pour mieux comprendre pourquoi il faut sécuriser les données, prenons un exemple avec le réseau Internet : Pour votre culture : Il est très facile d’enregistrer toutes les informations qui passent sur un réseau si on y est connecté.Et il est également possible d’écouter un réseau sans y être connecté. En effet, en circulant dans les câbles, les informations émettent des ondes qu’il est possible de capter. LA PROTECTION DU LOGICIEL PAR LE DROIT D’AUTEUR Le logiciel occupe aujourd’hui une place importante de l’économie numérique, en effet, celui-ci est embarqué dans de nombreuses machines, il est devenu indispensable. C’est pourquoi il est apparu nécessaire de savoir quelle protection était accordée au logiciel, or la réponse à cette question n’était pas évidente, puisque l'on pouvait hésiter entre une protection accordée via le droit des brevets, le droit d’auteur, ou encore crée un régime propre au logiciel. C’est finalement la protection par le droit d’auteur qui a été choisie. Le logiciel est protégé en France par le droit d’auteur.

Qu'est ce qu'un hub ? On rencontre parfois encore quelques concentrateurs multiports ou hub, non pas sur un réseau en activité, mais en guise de secours sur les petits réseaux locaux. Peu compliqué à mettre en place mais difficile, voir impossible, pour la plupart à administrer...On peut y passer beaucoup de temps et s'arracher les cheveux sur ces petites boîtes.... Définition Ancêtre du commutateur, le hub est un équipement réseau qui travaille sur la couche 1 du modèle OSI. C'est un concentrateur multiport qui regroupe l'ensemble des flux réseaux sur ses ports et, sans se préoccuper des hôtes émetteurs / récepteurs, il renvoie tout le flux sur le réseau !

Réseau informatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte partielle d'Internet. Chaque nœud a une adresse IP Historique[modifier | modifier le code] Dans les années 1960, les premiers réseaux informatiques étaient de portée limitée (quelques dizaines de mètres avec par exemple l'HP-IB, l'HP-IL, etc.) et servaient à la communication entre micro-ordinateurs et des instruments de mesure ou des périphériques (imprimantes, table traçante, etc.). Voici une liste non-exhaustive des protocoles réseaux qui existent à ce jour (par type de réseau):

Qu'est ce qu'un routeur ? Définition Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets entre réseaux indépendants. Ce routage est réalisé selon un ensemble de règles formant la table de routage. C'est un équipement de couche 3 par rapport au modèle OSI. Il ne doit pas être confondu avec un commutateur (couche 2) ! Hub (concentrateur réseau) Janvier 2017 Un concentrateur est un élément matériel permettant de concentrer le traffic réseau provenant de plusieurs hôtes, et de régénérer le signal. Le concentrateur est ainsi une entité possédant un certain nombre de ports (il possède autant de ports qu'il peut connecter de machines entre elles, généralement 4, 8, 16 ou 32).

C'est quoi une adresse IP ? Les masques réseaux Nous venons de voir les classes d’adresses IP. Je vous ai dit que ce système de classe n’existait plus depuis longtemps et qu’il avait été remplacé par un système de masque. Contrairement aux classes d’adresses IP qui nous donnaient un nombre fixe de machines, ce système de masques réseaux va permettre de créer des sous-réseaux de la dimension souhaité. J’ai classé cet article en rouge, niveau expert car bien que cela n’est pas extrêmement compliqué, il faut avoir de bonnes notions de calcul en binaire pour comprendre le système des masques réseaux.

Related: