background preloader

Processus 2 Contrôle et Production de l'Information Financière

Facebook Twitter

Contrôle des stocks et inventaire. Le contrôle des stocks, connu également sous le nom de contrôle de l'inventaire, est utilisé pour montrer quel est le volume de vos stocks à un certain moment et de quelle façon en faire le suivi.

Contrôle des stocks et inventaire

Il s'applique à tout article que vous utilisez pour fabriquer un produit ou fournir un service, des matières premières aux biens finis. Cela couvre le stock à chaque étape du processus de production, de l'achat et de la livraison à l'utilisation et au réapprovisionnement du stock. Un contrôle des stocks efficace vous permet de détenir le bon volume de stock au bon endroit et au bon moment. Ceci garantit que le capital n'est pas immobilisé inutilement et protège la production si des problèmes surviennent avec la chaîne d'approvisionnement. Ce guide explique différentes méthodes de contrôle des stocks, vous montre de quelle façon en élaborer un et vous indique à quel endroit trouver davantage d'informations. Les variations de stocks - Enregistrement comptable. Au sommaire de cette page : Les variations de stocks de marchandises Les autres comptes utilisés pour les variations de stocks (Approvisionnements) La production stockée 1.

Les variations de stocks - Enregistrement comptable

Les variations de stocks de marchandises Rappel : on appelle "marchandises" des biens destinés à être revendus en l'état. Pour comprendre quand et comment enregistrer des variations de stocks de marchandises, nous partirons d'un exemple : Une association (ou entreprise) est créée en 2008. Ces livres étant destinés à être revendus, leur achat est enregistré pour 100 x 15 € + 25 x 18 € = 1 950 € au débit du compte " 607 - Achats de marchandises ".

Au 31 décembre 2008, il est réalisé un inventaire (un recensement physique des biens existants le jour de la clôture de l'exercice) : 30 des livres précédents n'ont pas encore été vendus. Il faut donc enregistrer une réduction de charges. Observons cet extrait du plan comptable : Avant d'enregistrer l'écriture comptable, il faut valoriser le stock. 2. 3.

Amortissement dérogatoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amortissement dérogatoire

L'amortissement dérogatoire est un amortissement comptable ne correspondant pas à une dépréciation mais à une option fiscale qui permet de comptabiliser en charge exceptionnelle un complément de déduction fiscale, les premières années de l'amortissement du bien, afin de réaliser une subvention déguisée remboursable. Ce complément est repris les dernières années de l'amortissement ce qui donne en fin de vie : Amortissement comptable = Amortissement fiscal (en supposant que la base amortissable soit la même en comptabilité et en fiscalité). Amortissement comptable. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amortissement comptable

L'amortissement comptable d'un investissement d'entreprise est l'étalement de son coût sur sa durée d'utilisation[1]. Histoire[modifier | modifier le code] Les premiers cas d'amortissement comptable rapportés dans l'histoire de la comptabilité remontent au XVIe siècle, où les marchands vénitiens et toscans constatent le « dépérissement » de leurs appareillages techniques[2]. On en retrouve la pratique dans des inventaires du XVIIe siècle, la dépréciation pouvant selon les cas être indépendante de la comptabilité en partie double, ou s'inscrire directement au résultat.

La Compagnie des Indes tient des « comptes de retour » pour chaque navire, correspondant à un embryon de comptabilité analytique ; elle intègre dans ces comptes une « moins-value du navire »[3][4]. Dépréciation des stocks. La dépréciation du stock est la constatation que la valeur actuelle du stock a perdu de la valeur, c’est-à-dire qu’elle est devenu inférieure à la Valeur Nette Comptable (VNC).

Dépréciation des stocks

A quoi sert la dépréciation des stocks ? En fin d’exercice comptable, le stock doit être revalorisé. Cette revalorisation correspond au stock qui ne peut plus être vendu à la valeur d’initialement prévue. Cette perte de valeur peut être dû à : l’évolution technologique ;la détérioration de la marchandise ;le changement de mode. Pour cela l’entreprise doit constaté une dépréciation. Comptabilisation Constatation de la dépréciation du stock.

Au 31/12/N, Constatation provisions pour dépréciations stock année N Cependant pour les dépréciations des stocks, il faut obligatoirement annuler les écritures de dépréciations des exercices précédents en faisant une reprise de la totalité et ensuite enregistrer la nouvelle dépréciation du stock en fin d’exercice suivant. Exemple. Dépréciation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dépréciation

En économie, une dépréciation est une perte de valeur d'un bien, ou plus généralement d'une monnaie. En comptabilité[modifier | modifier le code] La notion de dépréciation ne doit pas être confondue avec celle d'amortissement, qui correspond à la consommation des avantages économiques attendus d'un actif, cette consommation étant irréversible et liée au temps, à l'usure, à l'obsolescence. Une dépréciation ne doit pas non plus être confondue avec une provision qui représente une obligation probable envers les tiers et qui figure au passif du bilan [1]. La dépréciation doit être nettement précisée quant à sa nature ou son objet et elle doit être évaluée avec une approximation suffisante. Notion comptable de dépréciation[modifier | modifier le code] Selon les normes internationales (IAS/IFRS)[modifier | modifier le code] Selon les principes français[modifier | modifier le code] Cette dépréciation obéit à deux principes comptables :