background preloader

Sophisme

Sophisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse. C'est un raisonnement qui cherche à paraître rigoureux mais qui n'est en réalité pas valide au sens de la logique (quand bien même sa conclusion serait pourtant la « vraie »). À l'inverse du paralogisme, qui est une erreur dans un raisonnement, le sophisme est fallacieux : il est prononcé avec l'intention de tromper l'auditoire afin, par exemple, de prendre l'avantage dans une discussion. Souvent, les sophismes prennent l'apparence d'un syllogisme (qui repose sur des prémisses insuffisantes ou non-pertinentes ou qui procède par enthymème, etc.). Ils peuvent aussi s'appuyer sur d'autres mécanismes psychologiques jouant par exemple avec l'émotion de l'auditoire, l'ascendant social du locuteur (argument d'autorité) ou des biais cognitifs (comme l'oubli de la fréquence de base). Origines du mot[modifier | modifier le code] Exemples[modifier | modifier le code] Le ridicule ne tue pas,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme

Related:  SophismeZététique

C’est la gestuelle associée à la langue de bois ! Ce site a pour vocation de s’orienter davantage vers l’analyse de la communication non verbale. Le mémoire réalisé sur le corps de bois s’appuie sur l’analyse d’un corpus d’une quinzaine de vidéos, la plupart se déroulant lors de l’affaire Cahuzac ou de l’affaire Bygmalion. J’ai analysé les postures corporelles des différents représentants politiques interrogés. Cette notion de corps de bois va donc nous servir de fil rouge pour ce site. Voici ci-dessous une infographie réalisée par le Studio Emergence et qui résume le mémoire : Le petit guide des raccourcis mentaux Les biais cognitifs, semblables à un coureur qui triche pour finir une course plus vite, font en sorte qu’on partage des articles qu’on n’a pas lus, qu’on donne de la crédibilité à une vedette de la chanson qui s’exprime sur un sujet scientifique, qu’on commente sous le coup de l’émotion ou qu’on minimise les conséquences de la COVID-19... C’est le psychologue et économiste Daniel Kahneman et ses collègues qui ont démontré, au début des années 1990, notre tendance à prendre des décisions irrationnelles dans le domaine économique. Depuis, une multitude de raccourcis mentaux, appelés biais cognitifs, ont été identifiés par des chercheurs en psychologie cognitive et sociale.

Oubli de la fréquence de base Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le plus souvent, cela conduit à surestimer cette probabilité. Historique[modifier | modifier le code] Dans les années 1970, les psychologues et économistes D. L'Art d'avoir toujours raison Passages choisis 000815 [et de se faire détester de tous] par Schopenhauer Éditions mille et une nuits © 1983 Présentation

L'art d'avoir toujours raison - se prémunir des stratagèmes de dialectique éristique © Inconnu L'art d'avoir toujours raison est un célèbre ouvrage écrit par Arthur Schopenhauer vers 1830. Dans ses lignes il nous présente les stratagèmes de dialectiques et de sophismes utilisés lors de débats entre des individus ayant des points de vues divergents. Lettre ouverte aux « libres penseurs » et « libres penseuses » – Pascal Wagner-Egger Pourquoi nous ne pouvons pas penser (seulement) par nous-mêmes, et pourquoi l’anticomplotisme n’est pas la pensée unique (mais le complotisme, oui), ni une forme de censure qui défend le « Système » (même si certain·es ont envie de le croire) Mercredi dernier 3 juin, mon collègue et ami Sebastian Dieguez a utilement rappelé sur Infrarouge aux auditrices et auditeurs que « vous ne pouvez penser par vous-mêmes », ce qui a déclenché une tempête de réactions chez les libres penseurs/penseuses (que nous appelons complotistes, selon notre définition des personnes qui a des degrés divers croient à différents complots sur la base de ce que nous considérons comme des preuves insuffisantes ; si vos preuves vous paraissent suffisantes, gardez l’appellation libres penseurs/penseuses, mais en échange, lisez ce texte jusqu’à la fin). C’est précisément pour remédier à ces faiblesses de l’esprit individuel que la science a été inventée.

Votre lampe basse consommation pollue en… Chine Les technologies vertes ont besoin de certains métaux appelés terres rares. Mais leur production dégrade l’environnement. DE GUYUN, CHINE L’existence de certaines de nos technologies les plus vertes, depuis les voitures électriques jusqu’aux éoliennes géantes, en passant par les lampes basse consommation, est rendue possible par un groupe de métaux peu usuels : les “terres rares”. Il n’y a qu’un problème : elles proviennent presque exclusivement de Chine et sont produites par une industrie minière qui compte parmi les plus nocives pour l’environnement et qui est dominée par des organisations criminelles. Un quasi-monopole, qui don­ne à ce pays une mainmise potentielle sur les technologies du futur et inquiète les capitales occidentales.

Rasoir d'Ockham Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le rasoir d'Ockham ou rasoir d'Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Son nom vient du philosophe franciscain Guillaume d'Ockham (XIVe siècle), bien qu'il fût connu avant lui. On le trouve également appelé principe de simplicité, principe d'économie ou principe de parcimonie (en latin lex parsimoniae). Il peut se formuler comme suit : Sophismes et paralogismes Il existe de bons et de mauvais arguments. Sur cette page, il sera question des mauvais arguments, dont on peut distinguer deux types : les paralogismes et les sophismes. Toutefois, certains ne font pas cette distinction et emploient indifféremment les deux termes, ce qui est justifié par le fait que les sophismes ne consistent qu'en un certain usage des paralogismes. Un argument peut être incorrect pour deux raisons : à cause de l’incorrection de l’inférence ou à cause de la fausseté de ses prémisses. L’étude de l’argumentation s’intéresse avant tout aux inférences.

9 critères pour repérer la pseudoscience – LaborAgora Ne vous faites plus avoir ! Les approches et les pratiques pseudoscientifiques pullulent dans le conseil en entreprise et le développement personnel. Elles inondent nos réseaux sociaux, même (surtout ?) Fausses photos vintages Smartphones, Hipstamatic, Instagram et réseaux sociaux ont changé notre rapport à la photographie. Nathan Jurgenson s'intéresse ici aux photos vintages devenues soudainement très "trendy". Billet initialement publié sur CyborgOlogy et repéré par Owni.eu Nathan Jurgenson, l’auteur de cet article, travaille sur une thèse concernant la documentation de la vie privée et les réseaux sociaux. Il a écrit cet essai en trois parties sur son blog Cyborgology. Sauf mention contraire, tous les liens de l’article sont en anglais. 1e Partie : Instagram et Hipstamatic

Vérité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La vérité (du latin veritas, « vérité », dérivé de verus, « vrai »)[1] est la qualité de ce qui est vrai. C’est l’adéquation de l’idée, la pensée, avec son objet, adéquation de ce que l’on dit ou pense avec ce qui est réel. On distingue vérité et sincérité, cette dernière n’étant que la volonté de dire ce que l’on croit être vrai[2]. De ce fait, il est difficile de séparer l’histoire de la vérité de l’histoire de la philosophie, apparaissant pourtant antinomiques[3], les notions de philosophie et vérité sont inévitablement liées[3]. La diversité des interprétations du mot a engendré par le passé et jusqu’à maintenant bien des controverses et suscité de nombreuses « spéculations philosophiques »[4].

La médecine et ses « alternatives » – Quelques outils d’autodéfense intellectuelle pour militant·es - Ce texte a d’abord été diffusé fin 2012, sur un blog de Médiapart, puis en octobre 2013 dans la revue La Traverse (N°3), éditée par les Renseignements Généreux, et enfin, hébergé sur cortecs.org. On m’a toujours dit qu’il était facile à lire même pour des gens qui consomment des “alternatives thérapeutiques”, alors le revoilà. Help yourself. Je vais partir de la question suivante : quelles sont les raisons qui font que nous-mêmes, et nos proches, dont la santé est essentielle, nous détournons du système de soin classique pour recourir à des thérapies dites alternatives, quitte parfois à ce que l’efficacité du soin ne soit pas au rendez-vous ?

Faux débat sur Europe 1 Voici un billet d’humeur de l’excellent journaliste-citoyen Taiké Eilée qui résume très certainement l’avis de nombre de personnes sceptiques vis-à-vis de la version officielle du 11-Septembre, et qui observent ébahis, voire exaspérés, la parodie de débat à laquelle ont presque systématiquement recours les journalistes français lorsqu’il s’agit de traiter de ce sujet aussi complexe qu’important pour nos sociétés démocratiques. Il faut dire que l’émission en question, diffusée récemment sur d’Europe 1 a atteint un niveau de caricature, d’amalgames et de désinformation tout à fait remarquable. Par exemple, on constate encore une fois que l’un des arguments dont nos médias se servent à l’envi consiste à faire croire au public que la remise en cause de la version officielle du 11/9 serait l’apanage de quelques paranoïaques illuminés qui sévissent sur Internet.

Related: