background preloader

Nuclear power

Facebook Twitter

Fukushima 福島第一 - Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde. Untitled. Nuclear Power for Everybody. Tour aéroréfrigérante. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tour aéroréfrigérante

Les tours aéroréfrigérantes ou TAR, aussi appelées tours de refroidissement, sont utilisées pour refroidir un liquide, généralement de l'eau, à l'aide d'un gaz, généralement l'air ambiant. Il s'agit d'un cas particulier d'un échangeur de chaleur où le transfert thermique s'effectue par contact direct ou indirect entre les flux. Les tours de refroidissement sont des équipements courants, présents dans des installations de climatisation, ou dans des procédés industriels et énergétiques (centrales électriques, installations de combustion, sucreries, chimie...). Rôle[modifier | modifier le code] Les tours aéroréfrigérantes ont pour fonction d'évacuer vers le milieu extérieur la chaleur issue de systèmes de refroidissement (climatisation ou procédé industriel) en faisant circuler de l'eau chaude dans un flux d'air.

Les tours aéroréfrigérantes sont destinées à refroidir des eaux qui ont été réchauffées par une source d'énergie. Gestion des déchets radioactifs en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gestion des déchets radioactifs en France

La gestion des déchets radioactifs en France décrit la manière dont la France assure la gestion de ses déchets nucléaires. Cela concerne un volume de déchets qui était en 2010 évalués à environ 1 320 000 m³ mais devrait passer à 2 700 000 m³ d'ici 2030[1], sous l'égide d'une Agence nationale (l'ANDRA) et dans le respect de la loi relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs de 1991, modifiée en 2006 par la loi de programme relative à la gestion durable des matières et déchets radioactifs.

Plan national de gestion des matières et des déchets nucléaires[modifier | modifier le code] En France, la gestion des déchets radioactifs est planifiée via un « Plan national de gestion des matières et des déchets nucléaires » (PNGMDR[4])[5], mis à jour tous les 3 ans. Ce plan associe deux axes stratégiques : le traitement du combustible usé, et le stockage des « déchets ultimes ». Histoire[modifier | modifier le code] Réacteur à eau pressurisée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réacteur à eau pressurisée

Pour les articles homonymes, voir REP et PWR. Le réacteur à eau pressurisée ou REP (PWR pour pressurized water reactor en anglais) est la filière de réacteurs nucléaires la plus répandue dans le monde en 2011. Ce réacteur se compose de trois circuits, qui lui permettent d'utiliser l'énergie fournie par la fission des atomes d'uranium contenus dans son "cœur nucléaire". La vaporisation de l'eau du circuit secondaire se fait au niveau des générateurs de vapeur - ce qui n'est pas le cas dans les réacteurs à eau bouillante (REB)[1] où il n'y a qu'un circuit. En 2011, les REP équipent environ les deux tiers des réacteurs nucléaires de puissance en fonctionnement dans le monde (dont les 58 réacteurs français)[2], ainsi que les navires et sous-marins nucléaires.

Schéma de principe d'une tranche nucléaire disposant d'un REP et d'une tour de refroidissement. Sciences, environnement, technologies. Une énergie nucléaire sans danger ni déchets, c'est la promesse, longtemps sabotée par les lobbies de l'énergie et de la défense, que brandissent les partisans du thorium.

Sciences, environnement, technologies

Ce combustible alternatif, découvert à la fin du XIXe siècle, représente-t-il une piste sérieuse pour échapper aux dangers et à la pollution induits par l'utilisation du plutonium par l'industrie atomique ? Thorium, la face gâchée du nucléaireLe thorium, un combustible alternatif pour une énergie nucléaire propre? C'était sans compter avec les lobbies... Une énergie nucléaire "verte" ? Le réacteur au thorium : une nouvelle impasse. Après l’EPR, l’ITER… le réacteur au thorium !

Le réacteur au thorium : une nouvelle impasse

Depuis les années 1950, études et expérimentations de réacteurs au thorium ont été menées. Est actuellement étudiée sa faisabilité notamment en Chine et en Inde, mais aussi au Japon, en Norvège, aux États-Unis, en France. Les Chinois travaillent actuellement sur le réacteur à neutrons lents. Ils projettent d’étudier plus tard celui à neutrons rapides, beaucoup plus complexe, étudié actuellement en France. Les Indiens travaillent sur un réacteur de type Candu alimenté en combustible solide, tandis que les Français étudient le réacteur à combustible liquide. Surgénération de la matière fissile (l’uranium 233) à partir du thorium, aux ressources abondantes ; Sûreté, facilitée par l’état liquide du combustible. Moindre risque de prolifération nucléaire ; Flexibilité – L’état liquide du combustible permet une grande réactivité du réacteur, dont la puissance pourrait varier de près de 50 % en 10 minutes ; Untitled.

Des coupures d’électricité ne sont pas exclues cet hiver. L’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires pourrait déséquilibrer l’approvisionnement en courant, selon les chiffres dévoilés, mardi, par Réseau de transport d’électricité.

Des coupures d’électricité ne sont pas exclues cet hiver

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Pour Noël, faudra-t-il s’éclairer à la bougie ? Sans doute pas. Mais, pour la première fois depuis des années, l’hiver s’annonce extrêmement tendu en matière électrique en France. Des mesures exceptionnelles vont être mises en place pour compenser l’arrêt d’un nombre record de centrales. Lire aussi : Menace de tensions sur le réseau électrique français après le report du redémarrage de cinq réacteurs A l’origine de ces difficultés, la faiblesse du parc de centrales d’EDF. 13 réacteurs devraient rester hors circuit en décembre Pour répondre aux pics de consommation, EDF recourt d’habitude à ses vieilles centrales au fioul ou au charbon.

Baisser la tension électrique générale de 5 % Lire : Chez EDF, les syndicats redoutent une « privatisation » des réseaux.