background preloader

Jardins et Parc

Jardins et Parc
En 1661, Louis XIV charge André Le Nôtre de la création et de l’aménagement des jardins de Versailles qui, à ses yeux, sont aussi importants que le Château. Les travaux sont entrepris en même temps que ceux du palais et durent une quarantaine d’années. Mais André Le Nôtre ne travaille pas seul. Jean-Baptiste Colbert, Surintendant des bâtiments du Roi, de 1664 à 1683, dirige le chantier ; Charles Le Brun, nommé Premier Peintre du Roi en janvier 1664, donne les dessins d’un grand nombre de statues et fontaines ; un peu plus tard, l’architecte Jules Hardouin-Mansart ordonne des décors de plus en plus sobres et construit l’Orangerie. La création des jardins demande un travail gigantesque. Depuis 1992, les jardins sont en cours de replantation, et après la tempête dévastatrice de décembre 1999, les travaux se sont accélérés au point que, dans bien des parties, ils ont déjà retrouvé leur physionomie d’origine.

Visite de jardins et visite de châteaux autour de Paris - Jardins et Châteaux autour de Paris - Accueil Louis Le Vau Versailles fut assurément la dernière réalisation majeure de ce grand architecte du milieu du XVIIe siècle. Suite au Grand Divertissement de 1668, Louis XIV confie à Le Vau, premier architecte du roi depuis 1654, l’extension du château de brique et pierre de son père Louis XIII. Du côté de la cour, il bâtit dans le même style les ailes symétriques des écuries et des communs mais choisit la pierre pour entourer le château primitif du côté des jardins. C’est la fameuse « Enveloppe ». A Versailles, Le Vau érige aussi la première Orangerie et la Ménagerie dans le parc. Homme d’argent et de pouvoir, Le Vau se fit connaître par de nombreux hôtels à Paris pour de riches parlementaires (Lambert ; Tambonneau ; Hesselin) et des châteaux. Avant Versailles, Le Vau avait œuvré pour Louis XIV à Vincennes (pavillons du Roi et de la Reine), au Louvre et aux Tuileries.

Versailles - garden - Château de Versailles - Historic building Lying in the suburbs of Paris, the Château de Versailles was the symbol of the absolute monarchy espoused by Louis XIV and royal palace from 1682 to 1789, when the monarch was forced to return to Paris. The first design of the castle was made by Philibert Le Roy and during the next two centuries there were four building enlargements and renewals, when Louis XIV reorganized the government of France and moved there, when the court was fully established on May 6th 1682. The centre of the power was within the palace walls, where the government offices and the thousands of courtiers lived.

Association - Parcs et jardins de la Somme André Le Nôtre: le prince du jardin à la française et des perspectives | Conseils Jardin: Le Mag André Le Nôtre fut au XVIe siècle l’ambassadeur incontesté du jardin à la française sous le règne de Louis XIV dont il fut le jardinier de 1645 à 1700. Artisan des célébres jardins et parcs du château de Versailles, il se fit connaitre du Roi-Soleil par les jardins de Vaux-le-Vicomte initiés par Nicolas Fouquet. Courtisan assidu, il se lia rapidement d’amitié avec le roi. L’histoire familiale de Le Nôtre tourne depuis quelques générations autour du monde du jardin, et de bien belle manière. Le premier grand jardin portant la marque de Le Nôtre est le jardin à la française de Wattignies situé au sud de Lille. En 1640 il se marie avec Françoise Langlois avec qui il aura plusieurs enfants (tous morts jeunes) et est nommé « dessinateur des plants et terrasses » d’Anne d’Autriche en 1643. Entre 1656 et 1661 il travaille avec Louis Le Vau et Charles Le Brun sur le chantier des jardins de Vaux-le-Vicomte initié par Nicolas Fouquet, ministre du roi. Ceci peut aussi vous intéresser

Ile de France : Saint Jean de Beauregard, Muriel de Curel - Jardin Jardinier 3min 7s Premier tournage de Jardin Jardinier en Ile de France, à Saint Jean de Beauregard.. et premier hôte de l'équipe : le potager remarquable de Saint Jean de Beauregard... Accueillis par Muriel de Curel et Jean Paul Breton, le jardinier de Saint Jean, nous n'avons pas voulu faire de jaloux... Alors, ce sera jardin-jardinier version « un gars, une fille » Muriel, pour l'histoire et les fleurs et Jean Paul pour les fruits et les légumes. Printemps, été, automne, jardin jardinier a parcouru ce Potager remarquable au fil de ces trois saisons et lors des deux fêtes des fleurs, sorties incontournables des amateurs de plantes en Ile de France. C'est une ballade dans ce somptueux potager où rien n'est laissé au hasard, on se prend à imaginer le subtil mélange du nécessaire et du superflu quand les jardins assuraient la fourniture des fruits et légumes à plus d'une quarantaine de personnes, ce qui en explique sa superficie... Ce premier film est la version ... une Fille

André Le Nôtre André Le Nôtre ou André Le Nostre[note 1], né le 12 mars 1613 à Paris où il meurt le 15 septembre 1700, fut jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700 et eut notamment pour tâche de concevoir l'aménagement du parc et des jardins du château de Versailles, mais aussi de celui de Vaux-le-Vicomte (pour Nicolas Fouquet) et Chantilly. Très fameux courtisan, il réussit à s'attirer les faveurs de Louis XIV, par une bonhomie probablement travaillée (en présence même du roi), qui lui vaut le surnom, de son vivant, de « bonhomme Le Nôtre ». Il sut se placer à l'écart des intrigues de la Cour et obtenir les bonnes grâces d'un roi passionné de jardins[1]. Il est l'auteur des plans d'un grand nombre de jardins à la française. Biographie[modifier | modifier le code] André Le Nôtre a contribué, dès son vivant, à véhiculer l'image d'une bonhomie naturelle. Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code] Carrière[modifier | modifier le code] Jardins de Vaux-le-Vicomte vus du château.

Le jardin A fleur d'O - Bienvenue au jardin A fleur d'O à Davenescourt dans la Somme en Picardie Ce lieu était jusqu’en 1998, notre maison de campagne (habitant Paris, je me promenais beaucoup dans les jardins et le long des quais du Pont-Neuf pour admirer les plantes), tout était abandonné. J’ai construit ce jardin de 2ha (20000 m²) en plusieurs étapes. Au début, j’ai aménagé 5000 m², puis nous avons acheté 10000 m² en 1982 qui était une pâture et un marigot. Nous avons fait creuser un étang de 3500 m², ce qui m’a permis de créer un jardin à l’Anglaise avec des vivaces, des arbres à écorces. Nous profitons aussi depuis, de la présence de la rivière, « l’Avre » qui apporte un charme supplémentaire à ce jardin.

Related: