background preloader

Louvre : Antiquités grecques et romaines

Louvre : Antiquités grecques et romaines
La constitution de la collection La section des antiques ouverte dès 1793 se constitue autour des anciennes collections royales enrichies par les saisies révolutionnaires. Le musée s'installe en 1800 dans les appartements d’été d'Anne d'Autriche et en 1807, sont achetés plus de cinq cents marbres de la collection Borghèse suscitant l’aménagement de la salle des Cariatides, du rez-de-chaussée du pavillon du roi et des appartements d’hiver de la reine. Après la restitution des œuvres en 1815, E.Q. Visconti (1751-1818), premier « surveillant des antiques » mène une active politique d'acquisition. En 1821, la Vénus de Milo offerte par le marquis de Rivière à Louis XVIII rejoint les collections. La muséographie actuelle : état du redéploiement des collections en 2011 L’état actuel des salles du département est le fruit d’un vaste projet de redéploiement des collections mis en œuvre à partir de 1980.

http://www.louvre.fr/departments/antiquit%C3%A9s-grecques-%C3%A9trusques-et-romaines

Related:  Antiquité (-3300 à 476)AntiquitéEt si on sortait ?

Antiquité Empires et cités-États, monarchies et démocraties Dans l'Antiquité, au milieu de vastes empires installés sur le pourtour de la Méditerranée, deux systèmes politiques, deux civilisations marquent de façon indélébile le développement de la civilisation occidentale : la Grèce et Rome. La Grèce se caractérise, du point de vue politique, par l'organisation en cités-États qui morcellent le territoire en petites unités autonomes formées d'une cité et de ses alentours proches. Jusqu'à la conquête macédonienne (338 a.n.è.), aucune autorité centrale ne s'exerce sur l'ensemble du monde grec. L'une de ces cités-États, surtout, est devenue le symbole même de la civilisation grecque : Athènes, où s'est développé un système démocratique qui, malgré ses lacunes, sert encore d'inspiration aux démocraties modernes.

accueil - Musagora - Centre National de Documentation Pédagogique Aller directement au contenu de la page Aller au plan du site Aller au menu bas de page SCÉRÉN [CNDP-CRDP]devient CANOPÉ Musagora Dernières ressources Parcours Accédez directement aux ressources classées par thèmes. L'esclavage dans l'Antiquité (Hérodote.Net) L'esclavage caractérise le fait de priver un être humain de ses droits et de le réduire au statut d'un bien mobilier que l'on peut acheter et vendre. Il semble avoir été ignoré des sociétés primitives de chasseurs et de cueilleurs mais est apparu avec la sédentarisation des humains dans les villes et le développement de l'agriculture et de l'élevage. Les guerres pour l'appropriation des terres et des troupeaux procurent des captifs que l'on affecte aux travaux des champs et aux tâches domestiques pour ne pas avoir à les tuer ou les nourrir sans profit.

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN La civilisation gréco-romaine est partout présente aux yeux du voyageur qui parcourt aujourd'hui les rives de la Méditerranée et le Proche-Orient, grâce aux ruines majestueuses des villes antiques. Leur décor monumental manifeste une unité étonnante – le théâtre qui ressemble le plus à celui d'Orange (Vaucluse) se trouve à Bosra (Syrie) – et remonte largement à ce qu'on appelait naguère l'« âge d'or » de l'Empire romain, les deux premiers siècles après J.-C. Scythes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Scythes (/sit/, en grec ancien Σκὐθαι, Skúthai) sont un ensemble de peuples eurasiens nomades parlant des langues iraniennes[1] appartenant à la famille des langues indo-européennes. Originaires d'Asie centrale ils ont vécu leur apogée entre le VIIe et le IIe siècle av. J.

Présentation de l'esclavage dans l'antiquité gréco-romaine Esclaves et affranchis dans l'antiquité gréco-romaine Quelques esclaves et/ou affranchis célèbres en Grèce et à Rome Etudes modernes BRONZE & FER, âges Écrit par : Jean-Paul DEMOULE L'ajout d'étain au cuivre, dans une proportion d'environ 10 p. 100, a permis aux métallurgistes de la protohistoire d'obtenir un alliage plus résistant, le bronze. L'Âge du bronze européen s'étend de — 2200 à — 800. Ordre architectural Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les ordres, en architecture, déterminent les proportions, les formes et l’ornementation de toute partie construite en élévation (en particulier des colonnes, sans que leur présence soit impérative, des pilastres, des supports, des entablements). Les Grecs n’en reconnaissaient que trois : l’ordre dorique, l’ordre ionique et l’ordre corinthien, les Romains en ont ajouté deux : l’ordre toscan et l’ordre composite. Les proportions des colonnes sont définies à l'aide des ordres. À ces trois ordres, on en ajouta successivement deux, qui sont l’ordre toscan et l’ordre composite. Ultérieurement quelques ordres composés à l’antique de façon formelle sans avoir de valeur de représentation philosophico-religieuse du Cosmos, voire quelquefois sans être une représentation du tout philosophique sont apparus dans l’architecture moderne.

ANTIQUITÉ - Définition Spontanément, ou presque, on associe au mot « Antiquité » la Grèce et la Rome anciennes. Parfois, pour préciser qu'il ne s'agit pas des Antiquités égyptiennes, juives, mésopotamiennes, ou encore hittites ou indiennes ou même « nationales », on ajoute l'adjectif « classique ». Cette précision est relative, « classique » exprimant que cette Antiquité-là a, pour nous, valeur de référence culturelle. Les questions qui se posent aux historiens de l'Antiquité, quand ils doivent définir leur champ d'étude, attestent le statut ambivalent du terme : l'usage de l'expression « science(s) de l'Antiquité » semble aller dans le sens de l'existence d'un domaine historique défini.

Related: