background preloader

L'approche par compétences en éducation : un amalgame paradigmatique

L'approche par compétences en éducation : un amalgame paradigmatique
Toute réforme apporte avec elle son lot de tension et d’inquiétude que les novateurs auraient intérêt à prendre en compte. La plupart du temps, les résistances naissent bien davantage des maladresses des novateurs, qui sont trop souvent portés à vouloir donner l’impression qu’ils ont trouvé la pierre philosophale, que du refus de changer des personnes concernées. Il ne faut pas non plus trop s’étonner du fait que les réformes actuelles des systèmes éducatifs suscitent de nombreuses critiques qui proviennent de plusieurs sources différentes. À vrai dire, il faut bien avouer que les irritants n’ont pas manqué. Ainsi, l’injonction qui consistait (et consiste toujours) à exiger de la part des enseignants qu’ils se consacrent à l’enseignement (sic) des compétences ?nit pas brimer toute créativité et innovation. Mais c’est surtout la question de l’évaluation qui soulève le plus d’objection. Compte tenu de telles dif?

http://www.cairn.info/revue-connexions-2004-1-page-25.htm

Related:  Recherches en didactiquecompetencesAPC

Canopé Créteil - Le portfolio : dossier personnel d'activités et de compétences Le portfolio : dossier personnel d'activités et de compétences Partager cette page Écrit par Élie Allouche Approche par compétence - wikiFAGE De wikiFAGE. L’approche par compétence est une notion qui s’est développée au début des années 1990 et qui vise à construire l’enseignement sur la base de savoir-faire, évalués dans le cadre de la réalisation d’un ensemble de tâches complexes. L’enseignement devient alors apprentissage. Cette notion est donc à différencier de l’approche par objectifs, ou par connaissances, qui base l’enseignement sur l’acquisition de connaissances théoriques seules nécessaires à l’étudiant pour progresser dans son parcours éducatif. La FAGE est la première organisation étudiante à s’être déclarée favorable à un changement de paradigme dans la pédagogie universitaire, en militant pour la valorisation de la logique compétence dans l’enseignement supérieur, via la mise en place du student centered learning (SCL) conformément aux préconisations du processus de Bologne. Jacques Tardif, professeur à l’université de Sherbrooke, évoque plusieurs raisons au développement de l’approche par compétence[1].

L’approche par compétences : un nouveau paradigme pour la pédagogie universitaire ? 1Le passage d’un paradigme fondé sur la transmission des savoirs académiques à un autre centré sur l’appropriation de ces savoirs et sur leur insertion dans des problématiques pratiques semble bien être, dans les universités, une des évolutions les plus remarquables des deux dernières décennies. En témoigne le déploiement d’une offre importante de formation visant la professionnalisation et la production d’un nouveau discours portant sur les compétences et leur développement. Certains même s’en émeuvent (Boutin, 2004), tant les débats sont vifs autour des enjeux de l’insertion de l’approche par compétences (APC par la suite) dans les institutions d’éducation. Ses détracteurs y voient l’inféodation de l’éducation aux intérêts économiques et un appauvrissement de l’enseignement par la relégation au second plan des savoirs. En revanche, ceux qui portent ces évolutions sont à l’origine d’un renouvellement foisonnant des formes pédagogiques à l’université.

Qu’est-ce que l’approche par compétence ? - Carnets pédagogiques Selon le MELS (2006), « un programme axé sur le développement de compétences vise, entre autres choses, à ce que les connaissances puissent servir d’outils pour l’action comme pour la pensée, qui est aussi une forme d’agir ». [1] « Dans cette perspective, l’apprentissage est considéré comme un processus dont l’élève est le premier artisan. Il est favorisé de façon toute particulière par des situations qui représentent un réel défi pour l’élève, c’est-à-dire des situations qui entraînent une remise en question de ses connaissances et de ses représentations personnelles. » [2] L’approche par compétence a donc pour effet de développer la pensée globale chez l’étudiant.

Travailler sans note : en cours d'acquisition Dans mon nouveau collège d’adoption (ou de mutation, comme on veut), il n’y a pas de notes en sixième. « Même pas peur ! » : avec ou sans note l’important est d’évaluer les compétences. C’est ce que je fais depuis déjà longtemps pour tous les élèves du collège où, en SVT, j’évalue 5 compétences différentes : restituer, s’informer, communiquer, raisonner et réaliser. Qu’il y ait des notes ou pas, cela ne doit pas changer grand-chose… Enfin, pas si simple ! Quelque soit la classe ou le niveau, évaluer les compétences permet de mieux cerner le profil d’un élève, et de lui faire pointer du doigt ses points forts et surtout ses points faibles ; travaillant par compétences depuis un moment j’avais déjà défini des niveaux à atteindre.

Les compétences du 21ème siècle - Monkey Blog COMPÉTENCES – Depuis quelques années, les compétences nécessaires à la réussite ne sont radicalement plus les mêmes qu’autrefois. Alors que le sujet est réservé aux hyper-spécialistes en Europe, des milliers d’écoles dans le monde entier ont déjà adapté leur modèle pour enseigner ces nouvelles compétences. Sans un recentrage massif sur ces compétences clés, notre économie risque tout simplement l’effondrement.

Laurence Gilmant : De la réalité augmentée en cours d'anglais Au collège Les rives du lac, à Evian, trois professeurs d'anglais, Sylvie Santagostino, Rafika Selmi et Laurence Gilmant, réfléchissent ensemble à leurs pratiques pédagogiques. Laurence Gilmant utilise maintenant la réalité augmentée en classe. Une technologie encore peu connue et qui peut s'appliquer à toutes les disciplines.

Des notes ou des couleurs ? Cette année, j’ai récupéré une classe de lycée évaluée par compétences. Dans un monde où les chiffres servent de repères, on en parle de plus en plus, et j’ai dû m’approprier cette nouvelle façon d’évaluer sans mettre de note chiffrée. Bon, ce n’est pas difficile car en sciences, on évalue depuis longtemps des méthodes et des savoir-faire sans passer par la sacro-sainte valeur chiffrée, parfois jugée dévalorisante. L’idée générale est donc de ne plus donner à l’élève de note chiffrée, mais d’apprécier la maîtrise de son travail ou des tâches qu’il réalise.

Pour en finir (ou presque) avec les notes - Évaluer par les compétences Devant les inconvénients maintes fois montrés des évaluations par la note, certains pays comme la Belgique tentent de passer à l’évaluation par les compétences.En France, à côté des livrets de maternelle et des évaluations nationales en CE2, 6e, 5e et seconde, des professeurs tentent de sortir un peu de notre système traditionnel dans une perspective d’évaluation formative. Un témoignage concret au collège en français, en sixième et cinquième. « - M’dame, c’est noté ? Les compétences du 21ème siècle, vous connaissez ? - Lab-RH Depuis quelques années, les compétences nécessaires à la réussite ne sont radicalement plus les mêmes qu’autrefois. Alors que le sujet est réservé aux hyper-spécialistes en Europe, des milliers d’écoles dans le monde entier ont déjà adapté leur modèle pour enseigner ces nouvelles compétences. Sans un recentrage massif sur ces compétences clés, notre économie risque tout simplement l’effondrement.

Les enfants bilingues ont une meilleure mémoire de travail Quoi de neuf? Les enfants bilingues ont une meilleure mémoire de travail Publié le 8 avril 2013 par Karine Bourget Une étude menée à l’Université de Grenade et à l’Université de York à Toronto a révélé que les enfants bilingues ont une meilleure mémoire de travail que les enfants unilingues.

Compétences pour le 21e siècle Co-résolution code-créative de situations-problèmes au cœur des compétences du 21e siècle. Savoir lire, écrire et compter sont des compétences nécessaires depuis deux siècles. Dans l’ère de l’Internet et de la globalisation socio-économique, il faut également développer des compétences du 21e siècle comme la pensée critique, la créativité, la collaboration, la résolution des problèmes et la pensée informatique.

Related: