background preloader

La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire - Menu de synthèse

La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire - Menu de synthèse
En entrée : une saucisse de glu de porc malaxée Cela ressemble à de la guimauve rose liquide. Cette mixture de viande est obtenue en passant les carcasses de poulet ou de porc dans une centrifugeuse à haute température, ce qui permet de récupérer le moindre morceau de barbaque. Les tendons, graisses, tissus conjonctifs sont transformés en pâte. Petit détail : ce hachis liquide provient des parties les plus prédisposées à la bactérie E.coli et aux salmonelles. Ce pink slime – ou « glu rose », tel qu’il a été rebaptisé par ses détracteurs – a déclenché récemment une tempête aux États-Unis. En plat : la « viande séparée mécaniquement » Pourquoi l’agro-industrie se donne-t-elle tant de mal ? En France aussi, on pratique le « VSM », pour « viande séparée mécaniquement ». Où trouver cette appétissante substance ? Le plateau de fromages synthétiques Du côté des produits laitiers aussi, une formidable innovation technologique permet de casser les prix. Son avantage ? Agnès Rousseaux À lire aussi :

Stéphane Horel – Journaliste documentariste | Archive | Les Alimenteurs La grande invasion Débat Alimenteurs sur Public Sénat Posted by stephane in Les Alimenteurs on 06. oct, 2012 | 0 Comments Le débat du 6 octobre est là : Sur le plateau ; Corinne LEPAGE, Députée européenne (ADLE), présidente de Cap21 Pierre MENETON, Chercheur à l’Inserm Patricia SCHILLINGER, Sénatrice (PS) du Haut-Rhin Stéphane HOREL, Réalisatrice du documentaire « Les alimenteurs » Projection le 6 octobre 2012 à Paris Posted by stephane in Les Alimenteurs on 24. sept, 2012 | 0 Comments Avis aux parisiens : Projection des Alimenteurs samedi 6 octobre à 10h15 pendant le festival Pariscience au Museum d’histoire naturelle. Invitée sur France Inter Posted by stephane in Les Alimenteurs on 24. sept, 2012 | 0 Comments A l’occasion de la (multi)rediffusion des Alimentateurs sur Public Sénat courant octobre (voir les dates et horaires), je suis invitée avec le chercheur Pierre Meneton, dans l’émission Ouvert la nuit, sur France Inter, mardi 25 septembre 2012 à partir de 22h. Ça repasse ! Dans la presse :

Alimentation: comment on nous manipule Propriété privée. A Bruxelles, l'hôtel Tassel, bijou de l'Art nouveau classé au Patrimoine mondial, n'accepte plus les touristes. A quelques encablures du Parlement européen, les volutes de ferronneries, mosaïques et vitraux abritent désormais les bureaux du Conseil européen de l'information sur l'alimentation (Eufic), faux nez de l'industrie alimentaire. Que les accros aux plats sous vide se rassurent: le projet a été enterré. Les industriels auraient dépensé pas moins de 1 milliard d'euros dans cette bataille. Or rien ne change, ou si lentement! Les industriels ont six mois pour revoir leur copie. Fort de ses 200 rendez-vous par an auprès des pouvoirs publics, la puissante Association nationale des industries alimentaires (Ania) défend efficacement les intérêts de ses membres. Des aliments équilibrés: un enjeu pour François Hollande Là encore, les fabricants sont en ligne de mire. Moins de pubs alimentaires sur les chaînes Disney A quand la même révolution en France?

Un avant-goût de la nourriture du futur Les défis auxquels vont devoir faire face les systèmes agricoles et l’industrie agroalimentaire dans les décennies à venir sont considérables : accroissement prévisible de la population de quelque 2,5 milliards d’ici 2050, urbanisation, transition nutritionnelle se traduisant par une plus grande consommation de viande dans les pays émergents, changement climatique. L’innovation technologique est une partie de la solution, aussi bien dans le domaine de l’agriculture que dans celui de l’alimentation. Quelles sont les tendances dans ce dernier domaine ? La lutte contre le gaspillage La lutte contre le gaspillage fait désormais partie des priorités des institutions internationales (FAO), des États et des ONG, mais aussi des organisations professionnelles. Au total, 30 % de la production alimentaire mondiale est perdue après récolte ou gaspillées dans les magasins, par les ménages ou les services de restauration. Ce gaspillage a un coût considérable.

« Les Alimenteurs » dénonce le puissant lobby agroalimentaire 21 Juin 2012 Le documentaire « » a été diffusé hier soir à 20h35 sur France 5. Ecrit par Stéphane Horel et Brigitte Rossigneux, il a mis en lumière les dangers et incohérences de l’industrie agroalimentaire. On a ainsi pu y entendre Pierre Meneton, de l’Inserm, expliquer que : « L’offre alimentaire proposée en France est extrêmement transformée par rapport aux aliments de base, avec perte de minéraux, de vitamines, de nutriments nécessaires à l’organisme. Le documentaire nous informe que , un secteur qui pèse 134 milliards d’euros et emploie 400 000 salariés. en 2006, la proposition de la Commission européenne de réformer l’étiquetage des aliments en indiquant aux consommateurs par le biais de feux tricolores si les produits sont sains est considérablement modifiée par le lobby agroalimentaire qui harmonise les « », aujourd’hui difficilement décryptables. etc...

Les dessous des fast-foods américains ne sont pas très ragoûtants ALIMENTATION - 8 Américains sur 10 mangent dans un restaurant rapide au moins une fois par mois. Et un sur deux, une fois par semaine. Avec 263 944 fast-foods en 2012, le moins qu'on puisse dire, c'est que les Américains en raffolent. Ce serait peut-être moins le cas s'ils avaient en tête les images repérées par le HuffPost américain lorsqu'ils franchissent la porte de leur restaurant préféré. Parce que la France n'est pas en reste, ce qui suit va probablement vous intéresser. Lire aussi:» Le fast-food est le nouveau leader de la restauration en France » Les ingrédients de certains nuggets de poulet ne vont pas vous plaire Un délicieux sandwich aux œufs de Subway Si seulement ce n'étaient que des œufs David DiSalvo, qui écrit chez Forbes, a enquêté sur ces œufs. Le glycérol est toutefois une substance naturelle. En France, Subway ne propose pas de formule petit déjeuner. Mmmmh, les bons McNuggets Sauf qu'en fait... " [...] Un taco "Doritos Locos" de Taco Bell, une chaîne à thème mexicain

9 milliards de bouches à nourrir en 2050 : les innovations qui pourraient tout changer confirme que le nombre de personnes affamées a diminué de plus de 100 millions en dix ans, un être humain sur neuf souffre encore de la faim aujourd’hui. Face au manque croissant de ressources, l’espoir pourrait résider dans l’écosystème de startups qui rivalisent d’imagination pour inventer la nourriture de demain. Des substituts alimentaires pour remplacer les œufs Deux milliards de bouches supplémentaires à nourrir d’ici 2050, voilà qui motive un certain nombre d’entrepreneurs américains, dont Josh Tetrick, PDG de l’entreprise californienne Hampton Creek. De nouveaux territoires de production dans l’espace Le 13 septembre dernier, FUTURE présentait une ferme verticale japonaise capable de produire des salades cultivées exclusivement en intérieur grâce à des diodes électroluminescentes. Des insectes en sachets ou en poudre Des algues vertes ou bleues, mais toujours nourrissantes Et enfin… des procédés différents de production Lara Charmeil Image couverture : SIPA

Des tomates bretonnes au bon goût d'effet de serre - Agriculture Douze kilos : c’est la quantité moyenne de tomates que mangent les Français chaque année. Avis aux fans de ce fruit-légume originaire d’Amérique du Sud, s’ils veulent en manger 12 mois par an : de novembre à mai, les tomates sont importées, essentiellement du Maroc et d’Espagne, où le soleil brille plus chaudement mais où les salaires ne flambent pas, loin de là. Ce qui permet de compenser les coûts liés au transport, tant que ceux-ci n’intègrent pas le coût de la pollution. Les premières tomates cultivées en France arrivent du Sud-Est à la mi-février. À partir du mois de mars apparaissent sur les étals des tomates de Bretagne, première région productrice de l’Hexagone. Les tomates hors-sol poussent dans la laine de verre Pour devancer le printemps, on les fait passer du plein air aux serres chauffées. Le « boom » des tomates en Bretagne, terre traditionnelle de production légumière, a commencé au début des années 1990. Un travail aussi pénible qu’à l’usine Des ventes à perte

Le top 10 des pires scandales alimentaires - Grazia Le scandale des lasagnes à la viande de cheval met en lumière des défauts dans les contrôles et dans la traçabilité des produits au sein de l'Union européenne. Pour autant, si le consommateur est trompé sur l'origine de la viande, la viande de cheval présente dans les plats ne serait apparemment pas dangereuse pour la santé. Contrairement à d'autres scandales alimentaires, où des vies ont été gravement mises en danger… 1 - La vache folleC'est le plus grand scandale alimentaire des années 90 en Europe. 2 - Le lait maternel frelatéEn mai 2008, Sanlu, un producteur chinois de lait pour nourrissons, populaire et bon marché, est informé que des enfants sont tombés gravement malades après avoir consommé son lait. 3 – Le poulet à la dioxineEn 1999, un premier scandale éclate quand on retrouve des concentrations élevées de dioxines dans des volailles et des œufs en Belgique. 9 - Les pastèques explosivesLes pastèques chinoises sont tellement dopées aux produits chimiques qu’elles explosent.

Related: