background preloader

La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire - Menu de synthèse

La nourriture du futur que nous concocte l’industrie agroalimentaire - Menu de synthèse
En entrée : une saucisse de glu de porc malaxée Cela ressemble à de la guimauve rose liquide. Cette mixture de viande est obtenue en passant les carcasses de poulet ou de porc dans une centrifugeuse à haute température, ce qui permet de récupérer le moindre morceau de barbaque. Les tendons, graisses, tissus conjonctifs sont transformés en pâte. Petit détail : ce hachis liquide provient des parties les plus prédisposées à la bactérie E.coli et aux salmonelles. Ce pink slime – ou « glu rose », tel qu’il a été rebaptisé par ses détracteurs – a déclenché récemment une tempête aux États-Unis. En plat : la « viande séparée mécaniquement » Pourquoi l’agro-industrie se donne-t-elle tant de mal ? En France aussi, on pratique le « VSM », pour « viande séparée mécaniquement ». Où trouver cette appétissante substance ? Le plateau de fromages synthétiques Du côté des produits laitiers aussi, une formidable innovation technologique permet de casser les prix. Son avantage ? Agnès Rousseaux À lire aussi :

de carnivore à végétar(l)ien · Econologie – fruits secs, marron, etc. – légumes de saison – fruits de saison – jus de soja (ou autre) Bio ET français – pensez aux confitures (châtaigne, etc.) – exceptionnellement : œuf bio, fromage (par exemple lors de repas festifs, ou chez les amis pour remplacer la viande-poisson) N.B. : on peut jouer sur les textures des aliments, ainsi qu'entre le cru et le cuit que l'on mélange... N'hésitez pas dans les compositions : par exemple, incorporez des marrons dans une macédoine de légumes, des risins ou abricots secs dans le riz, et TOUJOURS les salades + légumineuses, etc. CONCLUSION => AU FUR ET A MESURE : L'épicurisme* rentre véritablement en jeu à mesure que l'on apprend à reconnaître les sensations corporelles. En 6 mois, il est facile de diminuer tous les usages de produits dérivés du traitement des animaux (manger souvent des œufs, boire du lait encourage toujours le traitement productiviste et donc les exploitations animaux et sols).

Votre réputation (numérique) sera votre monnaie, et la base de votre implication altruiste Pour réaliser cette projection, nous (citoyens) devons accéder à un niveau de connaissance « supérieur » à la fois de nos pratiques quotidiennes essentiellement portées par l’automobile et les 1er services de mobilité. Il nous faut également progresser sur nos représentations de ces mobilités, et sur des processus de conception de solutions de mobilité/immobilité adaptées à nos futurs modes de vie et de collaboration, nos futures entreprises, nos futures cités. Il s’agit bien de pure création d’un nouvel écosystème crédible et souhaitable. Et si la principale innovation n'était pas une solution de mobilité, mais des outils de représentations de nos pratiques, pour mieux intégrer ces feedbacks dans le design des systèmes de transport ? Cette compréhension de la complexité n’est possible qu’avec le numérique et le rôle clé des données, à travers plusieurs étapes : création des données brutes, traitement et big data, interfaces riches pour leur donner du sens. Votre réputation une monnaie

Les alternatives aux pesticides se développent partout… sauf en France - Modèle agricole En France, le développement des alternatives naturelles aux pesticides reste un parcours du combattant. La faute aux règlements européens, affirme le ministère de l’Agriculture. Les préparations à base de composants naturels s’échangent pourtant sans problème dans plusieurs pays européens. Enquête sur ces alternatives aux pesticides. « Vous voyez cette préparation ? Elle est à base d’ortie et de luzerne et vise notamment à stimuler la croissance des végétaux, à renforcer les défenses et à repousser les pucerons. » Nous sommes près d’Estella en Navarre (Espagne), dans la ferme de Cruz García et de son fils Rubén. La grande fierté de l’entreprise familiale est d’être parvenue à soigner par les plantes des vignes abîmées par la grêle, ou à épaissir et rendre plus vigoureux les sarments. Espagne-France : 1-0 Qu’en disent les autorités gouvernementales espagnoles ? Le modèle allemand Un retard très critiqué par l’AEFA, une association de producteurs industriels de fortifiants. Sophie Chapelle

Cyberespace, Sérendipité et Art de la guerre, Quels seront nos futurs La première MétaNote rédigée en 2007 (et publiée sur ce blog en 2009), N°0 - L'origine, proposait plusieurs prévisions. Tout d'abord l'irruption du numérique en tant que facilitateur, disrupteur du secteur historique des transports. Le développement de services de mobilités portés par le numérique était proposé, engendrant de nouvelles expériences, puis de nouveaux comportements, et bientôt de nouveaux rêves. Bien sûr le statut social de l'automobile et les pseudo-libertés qui lui sont associées, nous sommes et serons surveillés. De nouveaux acteurs, sans usine, pensent services, fonctionnalités et scalabilité. Le cyberespace, notre "nouveau" territoire Le principal terrain de jeu est désormais clairement établi: le cyberespace. Pierre Lévy l'étudie depuis plusieurs décennies et avait déjà identifié les évolutions en cours (lire notamment L'intelligence collective, pour une anthropologie du cyberespace). L'art de la guerre Se préparer à l'inattendu, à innover dans le chaos

Aérosols: Uné étude révèle qu'Il ne subsiste désormais plus de sources « organiques » de nourriture L’étude traduite et recopiée ci-dessous a été préparée par des chercheurs norvégiens. Elle contribue à documenter quelques-uns des effets hautement néfastes des programmes de GSA (géo-ingénierie stratosphérique par aérosols) et de GRS (gestion des radiations solaires) en cours. Il ne subsiste désormais plus de sources « organiques » de nourriture. [Lien vers la version PDF (en anglais) de cet article:BaSrTiO3_cell_communication.pdf ] Conférence « Esprit Ouvert », Oslo, 19-21 octobre 2012 Harald Kautz-Vella: Effets néfastes théoriques et scientifiquement prouvés des nano-particules de (Ba, Srx) TiO3 sur la croissance des végétaux (premier jet) Concernant les qualités chimiques et physiques du TiO3 (Ba, Srx) désigné comme aérosols dans les concepts d’ingénierie climatique globale Résumé: - interrompant la communication cellulaire au seuil d’absorption de rayonnement UV de 230nm, en absorbant les faibles signaux UV intracellulaires responsables du déclenchement de la division cellulaire; 1. 2.

Simplification pour l’usager et complexification pour la plateforme, Qui est prêt pour augmenter le niveau de complexité Bolloré implante AutoLib à Lyon et à Bordeaux, Mobizen et ADA s’associent pour marier location et autopartage, Blablacar vise 5 millions d’inscrit d’ici 2015 et TaxiBeat (merci à Bruno Marzloff) réinvente le taxi. De nouveaux services de mobilité hybrides apparaissent. Et ce n’est qu’un début. Ce n’est que l’écume d’une vague. Tout simplement parce que le numérique transforme des contraintes en innovations (TaxiBeat nous vient d’Athènes…), les transfère tout de suite partout (instantanéité et réplicabilité), et les ajuste aux besoins locaux (malléabilité du numérique). Tout simplement parce que les citoyens expérimentent de plus en plus de solutions alternatives de mobilités, d’autres façons d’utiliser le même objet historique (sans attendre aucune innovation) pour contourner les contraintes, pour augmenter leur pouvoir d’achat. Et de ces expérimentations vont naître d’autres imaginaires avec une spécificité essentielle : ils ne sont pas « maîtrisés » par les acteurs historiques.

Nihil addendum Aller au menu. Aller au contenu. En tant qu’auteur, je suis souvent confronté à la problématique du financement de l’art. Plus le temps passe et plus il devient évident que le monopole d’un auteur ou de ses ayant droits sur la diffusion des œuvres qu’il a créé — autrement appelé droits d’auteurs — est une impasse qui ne peut survivre à Internet. Les auteurs et éditeurs qui ont fait le deuil de ce business model dépassé sont à la recherche du nouvel eldorado. Certains, comme l’ami Ploum, regardent de près les systèmes de micro-dons comme Flattr. Hélas, cette conception de la société n’est pas exempte de défauts. Le premier, qui rend la chose périlleuse, est qu’il est particulièrement difficile d’identifier la catégorie concernée. Ce qu’il y a de bien avec un tel revenu, c’est qu’il est justement universel. En effet, il y a plusieurs façon de le financer. Bonne lecture !

Vélo et covoiturage, comment augmenter l'engagement des citoyens Les futures (potentielles) indemnités kilométriques pour les cyclistes domicile-travail joueront un rôle dans la part modale du vélo. L'acte d'engagement individuel est conditionné, en partie et pour certains, pour l'accès à cette forme de richesse, l'euro. Cette indemnité sera également une reconnaissance collective pour cette action individuelle. Mais pour autant, est ce la seule récompense imaginable ? est ce la plus puissante ? Quelles sont les richesses à mettre en oeuvre pour engager massivement et sur le long terme de nouvelles pratiques de mobilité, dont le vélo mais également le covoiturage ? Ces deux pratiques, vélo et covoiturage, pour des déplacements domicile-travail, se caractérisent par des bénéfices collectifs en matière de congestion, pollutions et émissions de GES, et par des bénéfices individuels monétaires de l'ordre de quelques euros par jour. Prenons l'exemple des indemnités kilométriques vélo, que feront les cyclistes des 200-300 euros versés par an ?

Related: