background preloader

Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle

Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle
En cette journée internationale des migrants, retour sur plusieurs décennies de migrations forcées par des conflits et la misère. 18 décembre, journée internationale des migrants. Il y a eu les images des « assauts » coordonnés de centaines de personnes s’écharpant sur des grillages barbelés dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc. Puis les décomptes macabres des dizaines, centaines, milliers de personnes mortes noyées dans la Méditerranée, les images des survivants hagards après avoir réussi à traverser la mer sur une embarcation de fortune. Si leur nombre a diminué ces dernières semaines, notamment en raison de conditions météorologiques plus difficile et d’une température de l’eau plus basse, ils sont encore nombreux à tenter de rejoindre l’Europe, certains fuyant la guerre dans leur pays, d’autres la misère. 52,9 millions L’augmentation, progressive, a connu une accélération fulgurante depuis 2005. Les Syriens, première nationalité représentée

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/03/le-nombre-de-migrants-et-refugies-a-explose-au-xxie-siecle-dans-le-monde_4744977_4355770.html

Related:  migrationsAutres ressources

Migrants : quand l’Europe s’emmure De la Bulgarie à la Manche, les Etats européens érigent des murailles pour tenter d’endiguer l’afflux de migrants et de réfugiés Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Madjid Zerrouky Un peu plus de vingt-cinq ans après la chute de celui de Berlin, l’Europe redécouvre les murs et érige des murailles de la Bulgarie à la Manche pour bloquer réfugiés et migrants. Dernier exemple : la Hongrie, qui construit une clôture de 175 km le long de sa frontière avec la Serbie. Au début des années 1990, déjà, l’Espagne a édifié des barbelés autour de ses enclaves nord-africaines ; la Grèce face à la Turquie en 2012 ; la Bulgarie en 2014… Pourtant, loin d’être hermétiques, ces barrières ne cessent d’être contournées quand elles ne cèdent pas, comme en cet été 2015, face à un afflux sans précédent de migrants.

Quelle relocalisation des réfugiés en Europe ? Le 9 septembre, devant le Parlement européen, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis novembre dernier, a prononcé son premier discours sur l’état de l’Union. Une allocution de plus d’une heure qui a largement abordé la question, de plus en plus sensible, de l’accueil des centaines de milliers de migrants osant traverser la Méditerranée ou l’Europe orientale pour rejoindre l’Union européenne. Afin de mieux faire face à cet afflux massif de réfugiés, venant principalement du Moyen-Orient et d’Afrique, un plan de relocalisation contraignant de 120 000 nouveaux réfugiés a été présenté par la Commission européenne. Toute l’Europe fait le point et vous propose une carte illustrant la répartition des migrants. Entre 215 et 880 réfugiés par million d’habitants Selon cette "clé de répartition", l’Allemagne est, de manière prévisible, le pays qui devra accueillir le plus grand nombre de réfugiés : 31 443 pour être exact.

Mohammed-Reza, jeune migrant, a filmé sa traversée  Des gilets de sauvetage laissés par terre, des sacs à dos abandonnés, des épaves de bateaux pneumatiques échoués. Il suffit de passer un quart d'heure sur la plage et dans le vieux port d'Assos pour comprendre que cette petite ville de Turquie est devenue le principal point de départ pour les Migrants désireux de se rendre en Europe. Du matin jusqu'au soir, les canots pneumatiques s'élancent, surchargés de passagers, vers l'île grecque de Lesbos située à 10 km au large des côtes turques.

Frontières : jamais autant de murs entre les pays du monde Les Européens vivent dans l'espace Schengen où la libre-circulation des personnes est la norme. Pourtant, dans le monde, de nombreux murs entravent toujours la circulation des hommes, et beaucoup continuent de s'ériger dans le but de contenir une immigration illégale. Il y a 25 ans, à la chute du mur de Berlin, seuls 16 murs étaient debout dans le monde. Il y a en aurait aujourd'hui plus de 60, terminés ou en voie de l'être, d'après la chercheuse de l'université de Québec Elisabeth Vallet.

Demandeurs d’asile : la carte et les chiffres pour comprendre - 3 septembre 2015 En 2014, plus d’un demi-million de personnes ont déposé une demande d’asile dans l’Union européenne. C’est deux fois plus qu’en 2011, selon les chiffres de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). En Europe, ils sont principalement syriens, afghans et kosovars. Réfugié ou demandeur d’asile ? Selon l'UNHCR, « un demandeur d'asile est une personne qui dit être un(e) réfugié(e) mais dont la demande est encore en cours d'examen. » Des nouvelles des réfugiés syriens qui ont ému l'Occident International Des nouvelles des réfugiés syriens qui ont ému l'Occident Le vendredi 18 décembre 2015 Au début de l'automne, le reporter Jean-François Bélanger a marché pendant des kilomètres en compagnie de migrants syriens qui tentaient de gagner l'Europe.

Catherine Gousseff, spécialiste des migrations : “L’édification de murs en Europe est une formidable régression” Alors que l'exposition “Frontières” ouvre ses portes au Musée de l'histoire de l'immigration, nous avons demandé à Catherine Gousseff, spécialiste des migrations, de nous parler de l'actualité européenne sur ce sujet brûlant. Catherine Gousseff, historienne, est directrice de recherche au CNRS, spécialiste des migrations de l’espace soviétique et est-européen au XXe siècle. Depuis septembre dernier, elle dirige le Centre franco-allemand de recherches en sciences sociales Marc Bloch à Berlin. A l'occasion de l'inauguration de l'exposition « Frontières » au Musée de l'histoire de l'immigration, Catherine Gousseff nous apporte son éclairage sur la question criante des réfugiés qui se pressent aux portes de l'Union européenne. Télérama : Pensez-vous que le plan d’urgence adopté le 25 octobre dernier à Bruxelles pour faire face à la crise des migrants, qui empruntent notamment les routes dans les pays des Balkans, soit suffisant ?

Les immigrés récemment arrivés en France 5,8 million d’immigrés en France début 2013 Début 2013, 5,8 millions d’immigrés vivaient sur le territoire français, soit 8,8 % de la population résidant en France. C’est 800 000 de plus qu’en 2004 ; ils représentaient alors 8,0 % de la population. L’augmentation de la population immigrée résulte des entrées sur le territoire (flux d’immigration), diminuées des décès et des sorties du territoire. Montée des eaux : un archipel s’expatrie pour ne pas être submergé © Yohann Legrand Pour Anote Tong, président des îles Kiribati, les effets du réchauffement climatique sont d’ores et déjà irrattrapables. « Quoi que décident maintenant les États-Unis ou la Chine, il est trop tard. La disparition de Kiribati, de Tuvalu, des îles Marshall et des Maldives paraît inévitable », a-t-il asséné sur la chaîne de télévision américaine CNN début juin. Ces quatre archipels aux moyens moyens économiques limités figurent parmi les dix pays pour lesquels l’impact financier du réchauffement climatique est le plus lourd à assumer.

EN IMAGES. Des murs, contre les migrants, partout en Europe, y compris en France L'Europe parsemée de clôtures. L'Autriche a annoncé la construction une barrière le long de sa frontière avec la Slovénie, pour stopper l'afflux de migrants. Avant Vienne, plusieurs autres capitales européennes ont décidé de remettre en place de nouveaux rideaux de fer, 25 ans après la chute des murs qui séparaient l'Est et l'Ouest de l'Europe. Pour les spécialistes des migrations, fermer les frontières ne résout aucunement la question des migrations: "Les stratégies de contournement se multiplient", expliquait il y a peu Catherine de Wenden à L'Express. "Chaque fois qu'on ferme une porte, une autre s'ouvre. C'est sans fin".

Les réfugiés en Europe : des chiffres et des cartes L'actualité a conduit les médias à collecter et visualiser les données statistiques concernant les réfugiés et les migrants en Europe. Rappel : la Veille de Géoconfluences, Migrants, réfugiés, demandeurs d’asile : le choix des mots, 4 septembre 2015 1. Chiffres et infographies Les sources Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), agence des Nations unies pour les réfugiés, comptabilise depuis 1951, dans chaque pays du monde, les demandeurs d’asile, ceux ayant obtenu le statut de réfugié, les déplacés intérieurs et encore les apatrides. La traversée infernale La manne des réfugiés paraît presque intarissable pour les réseaux criminels de Libye, où l’Organisation internationale pour les migrations estime qu’au moins 275 000 personnes attendent d’embarquer pour l’Europe. Un trafic extraordinairement rentable dans un pays en guerre civile, qui finance aussi bien les mafias de passeurs proches des milices que des djihadistes de Daech. Selon l’estimation d’Aris Messinis, la barge en bois, rafistolée pour l’occasion, qu’il a contribué à secourir, rapporterait ainsi près de 2 millions de dollars en un seul passage. À ce prix, qu’importe si les gardes-côtes italiens brûlent toutes les embarcations qu’ils trouvent. Les trafiquants libyens n’ont d’ailleurs pas pour habitude de rester à bord des navires-poubelles qu’ils envoient au large. Ils préfèrent confier la barre à un migrant, en lui donnant quelques directives rudimentaires.

Related: