background preloader

Migrations

Facebook Twitter

« Migrant » ou « réfugié » : quelles différences ? Le média qatari Al-Jazira, qui a décidé de ne plus utiliser que le terme « réfugié » pour évoquer la crise qui se joue en Méditerranée, fait naître un débat sémantique.

« Migrant » ou « réfugié » : quelles différences ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Migrants ou réfugiés ? Le débat sémantique s’installe en Europe pour savoir comment qualifier les milliers de personnes qui arrivent quotidiennement sur les côtes méditerranéennes. Le premier terme est fustigé pour ne pas refléter la détresse de ceux qui, le plus souvent, fuient un conflit. Le média qatari Al-Jazira a ainsi annoncé le 20 août qu’il n’utilisera plus que le mot « réfugié » dans le contexte méditerranéen : « Le terme parapluie “migrant” ne suffit désormais plus pour décrire l’horreur qui se déroule en mer Méditerranée.

Alors que d’autres médias s’interrogent, à l’image du Guardian, et que le débat prête le flanc aux interprétations politiques, quelles réalités recouvrent les définitions des termes « migrant » et « réfugié » ? Les migrations internationales. Migration internationale. Les mouvements de réfugiés, de demandeurs d'asile en partance et le phénomène des migrations à grande échelle - dans lesquelles ils se fondent souvent - ont fréquemment fait la une des journaux ces dernières années.

Migration internationale

Vous trouverez ici de nombreuses informations relatives aux aspects des migrations internationales qui sont particulièrement préoccupants et essentiels pour le HCR. Vous y trouverez aussi les documents de référence assemblés dans le cadre du Dialogue de haut niveau sur les migrations et le développement tenu par l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2006, ainsi qu'une série de liens pertinents vers d'autres sites Internet. Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle.

En cette journée internationale des migrants, retour sur plusieurs décennies de migrations forcées par des conflits et la misère. 18 décembre, journée internationale des migrants.

Le nombre de migrants et de réfugiés a explosé au XXIe siècle

Il y a eu les images des « assauts » coordonnés de centaines de personnes s’écharpant sur des grillages barbelés dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, au Maroc. Puis les décomptes macabres des dizaines, centaines, milliers de personnes mortes noyées dans la Méditerranée, les images des survivants hagards après avoir réussi à traverser la mer sur une embarcation de fortune. Si leur nombre a diminué ces dernières semaines, notamment en raison de conditions météorologiques plus difficile et d’une température de l’eau plus basse, ils sont encore nombreux à tenter de rejoindre l’Europe, certains fuyant la guerre dans leur pays, d’autres la misère. 52,9 millions.

Les principaux pays de destination [Filigrane] L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés. En Europe, une politique d'asile en ordre dispersé. Bini (Alfredo) transmigrations. Migrants : quand l’Europe s’emmure. De la Bulgarie à la Manche, les Etats européens érigent des murailles pour tenter d’endiguer l’afflux de migrants et de réfugiés Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Madjid Zerrouky Un peu plus de vingt-cinq ans après la chute de celui de Berlin, l’Europe redécouvre les murs et érige des murailles de la Bulgarie à la Manche pour bloquer réfugiés et migrants.

Migrants : quand l’Europe s’emmure

Dernier exemple : la Hongrie, qui construit une clôture de 175 km le long de sa frontière avec la Serbie. Au début des années 1990, déjà, l’Espagne a édifié des barbelés autour de ses enclaves nord-africaines ; la Grèce face à la Turquie en 2012 ; la Bulgarie en 2014… Pourtant, loin d’être hermétiques, ces barrières ne cessent d’être contournées quand elles ne cèdent pas, comme en cet été 2015, face à un afflux sans précédent de migrants. 1.

Ceuta et Melilla (1993) Catherine Gousseff, spécialiste des migrations : “L’édification de murs en Europe est une formidable régression” Alors que l'exposition “Frontières” ouvre ses portes au Musée de l'histoire de l'immigration, nous avons demandé à Catherine Gousseff, spécialiste des migrations, de nous parler de l'actualité européenne sur ce sujet brûlant.

Catherine Gousseff, spécialiste des migrations : “L’édification de murs en Europe est une formidable régression”

Catherine Gousseff, historienne, est directrice de recherche au CNRS, spécialiste des migrations de l’espace soviétique et est-européen au XXe siècle. Depuis septembre dernier, elle dirige le Centre franco-allemand de recherches en sciences sociales Marc Bloch à Berlin. Frontières : jamais autant de murs entre les pays du monde. Les Européens vivent dans l'espace Schengen où la libre-circulation des personnes est la norme.

Frontières : jamais autant de murs entre les pays du monde

EN IMAGES. Des murs, contre les migrants, partout en Europe, y compris en France. L'Europe parsemée de clôtures.

EN IMAGES. Des murs, contre les migrants, partout en Europe, y compris en France

L'Autriche a annoncé la construction une barrière le long de sa frontière avec la Slovénie, pour stopper l'afflux de migrants. Avant Vienne, plusieurs autres capitales européennes ont décidé de remettre en place de nouveaux rideaux de fer, 25 ans après la chute des murs qui séparaient l'Est et l'Ouest de l'Europe. Pour les spécialistes des migrations, fermer les frontières ne résout aucunement la question des migrations: "Les stratégies de contournement se multiplient", expliquait il y a peu Catherine de Wenden à L'Express.

"Chaque fois qu'on ferme une porte, une autre s'ouvre. C'est sans fin". Réfugiés. Migrations_internationales. Drive Viewer.

Melilla et Ceuta

Etats-Unis. Brain Drain. Destination Europe. Medina (juan) Reuters plageGranGarajalCanaries 080506. Les invisibles d’Algérie, naufragés sur la route de l’Europe. Entre petits boulots et discriminations au quotidien, plus de 100 000 migrants subsahariens tentent de construire leur vie, renonçant parfois aux rêves d’eldorado européen.

Les invisibles d’Algérie, naufragés sur la route de l’Europe

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Charlotte Bozonnet (Oran, envoyée spéciale) On a mis des tapis au sol et de grands rideaux dorés qui coupent la pièce en deux et isolent le coin nuit. Une balancelle en plastique pour les enfants, coincée à côté d’une petite table de cuisine. Tout pour faire oublier qu’on est ici dans un garage. Il commence d’ailleurs à y faire froid en cette fin novembre. A « Coca », quartier populaire de la périphérie d’Oran, deuxième ville d’Algérie, mieux vaut ne pas se faire remarquer, surtout quand on est noir et sans papiers.

Des immigrés africains en Argentine. Une vie chez Mamie sans Papa ni Maman.

Tourisme

Tourisme médical. Écoréfugiés. Gaudé Folio. Bernard Lavilliers - L'Exilé. Films sur migrations. Plan_cours_mondialisation_TGRH_2013_et_flux_humains.pdf. UNHCR.