background preloader

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle
Basta ! : Un livre sur l’effondrement, ce n’est pas un peu trop catastrophiste ? Pablo Servigne et Raphaël Stevens : [1] La naissance du livre est l’aboutissement de quatre années de recherche. Nous avons fusionné des centaines d’articles et d’ouvrages scientifiques : des livres sur les crises financières, sur l’écocide, des ouvrages d’archéologie sur la fin des civilisations antiques, des rapports sur le climat… Tout en étant le plus rigoureux possible. Mais nous ressentions une forme de frustration : quand un livre aborde le pic pétrolier (le déclin progressif des réserves de pétrole puis de gaz), il n’évoque pas la biodiversité ; quand un ouvrage traite de l’extinction des espèces, il ne parle pas de la fragilité du système financier… Il manquait une approche interdisciplinaire. C’est l’objectif du livre. Au fil des mois, nous avons été traversés par de grandes émotions, ce que les anglo-saxons appellent le « Oh my god point » (« Oh la vache ! Ensuite, il y a les frontières.

http://www.bastamag.net/L-effondrement-qui-vient

Related:  Préparation et survivalismeFuturEffetto risorse & collaterals 2FUTUREffondrement

« Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que l’effondrement est possible ? Nous avons rassemblé un faisceau de preuves qui viennent des publications scientifiques. Les plus évidentes sont liées au fait que notre civilisation est basée à la fois sur les énergies fossiles et sur le système-dette. « Tout va s’effondrer. Alors... préparons la suite » Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que l’effondrement est possible ? Nous avons rassemblé un faisceau de preuves qui viennent des publications scientifiques. Les plus évidentes sont liées au fait que notre civilisation est basée à la fois sur les énergies fossiles et sur le système-dette.

IBM parie sur les nanotubes de carbone pour remplacer les transistors en silicium IBM parie sur les nanotubes de carbone pour remplacer les transistors en silicium Des chercheurs d’IBM ont réussi à déplacer des électrons sur un nanotube de carbone, une structure d'une taille 10.000 fois plus petite qu’un cheveu humain, de surcroît excellent conducteur d’électricité. Les chercheurs d'IBM ont trouvé le moyen de lier atomiquement un type spécifique de métal à un nanotube de carbone pour créer un "nano-point de contact", nécessaire pour déplacer les électrons à travers le nanotube de carbone sans affecter les performances de la puce.

Le Moment d’être radical Nous avons atteint, en ce début de 21ème siècle, le paroxysme d’une société qui a élevé l’esprit de lucre et la compétition de tous contre tous en valeur suprême. De cette logique mortifère découle la situation dans laquelle nous nous trouvons : nous vivons la sixième crise d’extinction massive des espèces et la première causée par l’activité de l’Homme ; les maladies liées à nos modes de vie occidentaux composés d’un mélange de stress, de malbouffe, de concurrence effrénée, de pollution s’ajoutent à la déréliction sociale, la perte de repère de l’« Homme mondialisé », la communication consommée qui passe par des supports techniques payants ; nous avons dépassé le milliard d’individus vivant en dessous du seuil de pauvreté ; les écarts de richesse n’ont jamais été aussi importants, à la fois au sein même des pays occidentaux mais aussi entre ces derniers et les pays non-occidentaux : l’opulence indécente côtoie la misère. Peut-on juste y penser !

Préparer un kit de survie en 10 modules financièrement accessibles Survivre est un verbe qui fait peur, car il sous-entend que nous sommes face à une situation « anormale » et sans doute urgente de vie.. Mais sommes nous définitivement à l’abri d’un événement géologique, climatologique ou politique grave ? Cet article très bien fait, publié en début d’année (les prix sont donc à jour) propose 10 modules à prévoir en cas de catastrophe et ce, de façon à peu près accessible à toutes les bourses. A mettre en favori, faire circuler, imprimer et distribuer éventuellement à ceux que vous aimez…. Il pourrait sauver des vies. J’entends souvent dire: « je ne sais pas par ou commencer »… »le survivalisme c’est pour les riches, tout est trop cher, compliqué, inaccessible… »

Une nouvelle électrode multiplie par mille la capacité de stockage des micro-supercondensateurs Une nouvelle électrode multiplie par mille la capacité de stockage des micro-supercondensateurs Des chercheurs du Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS), à Toulouse, et de l'INRS, au Québec, viennent de mettre au point un nouveau matériau qui permet aux condensateurs électrochimiques de se rapprocher des performances des batteries, sans pour autant perdre leurs avantages. Avec le développement des systèmes électroniques embarqués et des technologies sans fil, la miniaturisation des dispositifs de stockage d'énergie est devenue nécessaire.

POURQUOI J’AI PEUR ? Pourquoi sommes-nous aussi passifs et résignés, pourquoi acceptons-nous facilement certaines injustices et pas d’autres, pourquoi acceptons-nous de vivre dans un monde dominé par les forces de l’argent, pourquoi acceptons-nous d’être gouvernés par des gens sans scrupules, pourquoi sommes-nous arrogants et prétentieux devant les faibles et soumis et domestiqués devant les forts, pourquoi sommes nous désemparés devant la mort et le chaos ! C’est à cause de la peur qui nous habite tous, la peur d’un autre monde, la peur de l’inconnu, la peur de perdre nos repères, peur de manquer, peur de la misère, peur de la solitude, peur du vide et du changement. C’est cette peur qui a servi à inventer la sorcellerie, la magie et une toute puissance divine. La peur, est un instrument puissant du pouvoir. La peur nous maintient dans l’incertitude du lendemain et fixe des barrières à nos espérances, en distillant en nous la peur sociale, la peur de l’autre ou la peur écologique. Par : Jean Pierre ACASOCA

Mettre des plans détaillés en accès libre pour la civilisation, par Marcin Jakubowsk Login upload video upload photo Accueil POC21: la transition écologique, open source (cet article est une traduction française “augmentée” de l’annonce publiée sur la version anglaise de ce magazine en décembre) Réchauffement climatique, épuisement des ressources, inégalités, … alors que ces crises deviennent chaque jour plus urgentes, le modèle “open source” peut-il ouvrir une nouvelle voie, à quelques mois de la conférence Paris Climat 2015 (COP21) ? En décembre dernier s’achevait à Lima la 20ème Conférence des Nations Unies sur le climat, avec une frustration qui rappelle le spectre de “l’échec de Copenhague”. Les mobilisations populaires telles que la Marche Pour le Climat de septembre dernier et Alternatiba semblent chaque jour gagner en ampleur. Mais en 2015, nous avons également besoin de passer “from protest to prototypes”.

Microlattice : le nouveau matériau qui ne manque pas d'air Microlattice : le nouveau matériau qui ne manque pas d'air ! L'aviation mondiale est toujours à la recherche de matériaux nouveaux, plus légers et plus résistants. Boeing s’en approche. En effet, c’est dans une courte vidéo que Boeing nous présente son matériau révolutionnaire, et c’est plutôt impressionnant : composé à 99,99 % d’air, ce matériau est suffisamment léger pour être posé sur une fleur de pissenlit sans faire plier celle-ci. Nommé « microlattice », ce matériau est inspiré de nos propres os, dont la structure creuse leur confère une grande résistance.

Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde. Les Chroniques d'Arcturius Michel Serres. Le monde vu sans œillères dans sa modernité, mais sans aveuglement. INTERVIEW – Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, rencontre Michel Serres. En décembre dernier, le philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, décryptait le monde de demain pour le JDD. Retrouvez ci-dessous son entretien.

Depuis cette nuit, la Terre vit sur ses réserves Il aura fallu moins de huit mois à l’humanité pour consommer toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an, selon le Global Footprint Network. L’humanité vit désormais au-dessus de ses moyens. En moins de huit mois, elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an. L’organisation non gouvernementale Global Footprint Network réalise ce calcul depuis une vingtaine d’années.

Le premier vélo électrique commercial à hydrogène est français Le premier vélo électrique commercial à hydrogène est français La société Pragma Industries, spécialiste des piles à hydrogène, vient de présenter le 1er octobre à Biarritz le premier modèle commercial au monde de vélo électrique à hydrogène. Baptisé Alpha, ce vélo révolutionnaire, contrairement aux vélos à assistance électrique actuels dont l’électricité provient généralement de batteries au lithium, est équipé d’une pile à combustible (à hydrogène) implantée dans son cadre. La réaction d’oxydation de l’hydrogène sur une électrode couplée à la réduction de l’oxygène sur une seconde électrode génère l’électricité fournissant l’aide au pédalage.

Related: