background preloader

Effondrement / Collapsologie

Facebook Twitter

Méthodologie pour penser l’effondrement, proposition par Loïc Steffan ~ Adrastia. Article du 14 mai 2017 par Loïc Steffan.

Méthodologie pour penser l’effondrement, proposition par Loïc Steffan ~ Adrastia

Interview de François Roddier pour Adrastia. 5 mai 2015, interview pour Adrastia de François Roddier, physicien et astronome, notamment reconnu pour avoir développé des techniques qui ont permis d’optimiser les performances des télescopes terrestres.

Interview de François Roddier pour Adrastia

François Roddier a publié en 2012 Thermodynamique de l’évolution : Un essai de thermo-bio-sociologie, un livre qui fait la synthèse des nouveaux modèles d’évolution élaborés autour de l’hypothèse de « dissipation maximale d’énergie » (Maximum Entropy Production). Selon ces modèles, il serait possible de considérer que toute évolution serait motivée par la nécessité de toujours « consommer » plus d’énergie. Ces modèles, qui semblent bien vérifiés par les données issues de la réalité, font craindre une rupture pour les sociétés humaines, par consommation excessive des ressources et manque d’approvisionnement en énergie (pic pétrolier). François Roddier : Nous le pourrions, mais il faudrait pour cela le vouloir collectivement.

F. On a tendance à considérer exclusivement l’énergie. « Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle - Basta ! L'effondrement qui vient Hors Series. L’écologie™ du spectacle et ses illusions vertes (espoir, « progrès » & énergies « renouvelables ») — Jean-Marc Mandosio, D’or et de sable (2008) En cette époque d’accélération incontrôlée d’à peu près tous les aspects de la civilisation industrielle, de désinformation médiatique organisée par divers intérêts financiers et de pouvoir, de crises en tous genres qui n’en finissent pas d’empirer, avec comme corollaire une soif angoissée, frénétique et grandissante de solutionnisme et de bonnes nouvelles, un complexe de Cassandre délimite le cadre autorisé du débat politique (et écologique).

L’écologie™ du spectacle et ses illusions vertes (espoir, « progrès » & énergies « renouvelables »)

Pensée magique et aspiration au positivisme viennent occulter les réalités derrière les « solutions » présentées par les médias de masse, par les politiciens, par les corporations, par les gouvernements, et même par certains médias dits « alternatifs » ou « indépendants ». Cet aveuglement plus ou moins volontaire est dénoncé par une poignée de voix bien trop peu relayées, sauf par quelques médias de second plan, et quelques collectifs largement inconnus du grand public.

Collectif Le Partage. Les énergies « renouvelables » ne font que continuer la civilisation industrielle. Nicolas Casaux est membre de l’organisation internationale Deep Green Resistance.

Les énergies « renouvelables » ne font que continuer la civilisation industrielle

Conférence "Amis de la Décroissance" 03/12/16 à Nancy : vidéos et interview radio ~ Adrastia. Vincent Mignerot, président de l’association Adrastia et Adrien Couzinier, membre de son Conseil d’administration, sont intervenus lors d’une conférence organisée par Les amis de la décroissance, intitulée “l’effondrement en question“.

Conférence "Amis de la Décroissance" 03/12/16 à Nancy : vidéos et interview radio ~ Adrastia

L’évènement a eu lieu à la Faculté de Lettres de Nancy, le 3 décembre 2016. Intervention de Vincent Mignerot : “Le temps du changement”, 1h05 Pour suivre l’intervention dans les meilleures conditions, le powerpoint est disponible ici. Intervention d’Adrien Couzinier : “Construire un déclin”, 1h15. Extinction de l’espèce humaine — le suicide de la civilisation industrielle (par Guy McPherson)

Guy McPherson est un orateur énergique et un modérateur talentueux.

Extinction de l’espèce humaine — le suicide de la civilisation industrielle (par Guy McPherson)

Il a à son actif d’innombrables conférences sur les deux conséquences directes de notre addiction aux combustibles fossiles: le changement climatique et le déclin énergétique. Optimism and the Apocalypse. How our cognitive defence mechanisms are condemning us to death By Sebastien Carew-Reid / Deep Green Resistance Australia Most rational people with even a basic understanding of the scientific process will acknowledge that something is seriously wrong.

Optimism and the Apocalypse

From climate change and the mass extinction of species, to factory farming and the global violations of human rights, the symptoms should be obvious to anyone brave enough to look. Most will also concede that another few decades of “business as usual” would condemn us to a horrifyingly apocalyptic future. So considering how adverse to pain, misery and death we all are – and rightly so – these realisations should be providing us with sufficient motivation to bring our collision course with chaos to a swift and permanent halt by any means necessary. Our first problem is that the majority of our current solutions and strategies aren’t addressing or even recognising the root cause of our problems – industrial civilization.

Collapse France4 170616. Les hippies avaient (presque) tout compris. La fin du monde aurait pu être communiste: le camarade Leonid Brejnev aurait pu enclencher la procédure, envoyer une averse nucléaire, et on ne serait pas là aujourd’hui pour en gloser.

Les hippies avaient (presque) tout compris

Elle aurait pu consister en un manque de bol: astéroïdes, épidémies, ce genre de choses. Décroissance.org. Nos espoirs nous feront-ils éviter l’effondrement? Nous, humains, sommes sans doute avantagés.

Nos espoirs nous feront-ils éviter l’effondrement?

Nous vivons bien des peines, notre cœur est fragile et souvent meurtri, mais quelles extases accompagnent nos vies ! Limites de la croissance : cette fois, le loup est là. La production du pétrole de schiste chute, celle du gaz de schiste pourrait très bientôt en faire autant.

Limites de la croissance : cette fois, le loup est là

Il n’y a pas que le pétrole : les prix de toutes les principales matières premières se sont effondrés. Et de très sérieux doutes pèsent sur l’économie de la Chine…