background preloader

Magazine photographique : Our age is thirteen

Magazine photographique : Our age is thirteen

http://www.oai13.com/

Related:  blogs & stuff you can't ignorephoto magMagazines et Infos Photo

Journal d'un photographe 6th Mar 2015 | 1 note Journal d’un photographe. 5th Mar 2015 | 6 notes Journal d’un photographe. Edition spéciale Magazine photo en ligne - Interviews photographes < Revue - Focale Alternative Magazine Focale Alternative #29 : Un pas de plus vers la démarcheLigne éditoriale de décembre 2012Après la réalisation d’un rêve papier le mois dernier, je suis revenu à une édition plus conventionnelle en version numérique. J’ai profité du travail réalisé pour utiliser la maquette de… Magazine Focale Alternative #27Ligne éditoriale de juin 2012Une nouvelle pierre est de nouveau posée avec ce numéro. Petit à petit, mois après mois, Focale Alternative Magazine avance à son rythme pour partager des regards photographiques divers et variés.… Magazine Focale Alternative #24 : Cyklope – Collectif photographiqueLigne éditoriale de mars 2012Pour ce mois de mars 2012, je continue ma thématique autour des collectifs photographiques. » Pourquoi ces photographes se rassemblent-ils ? Focale Alternative Magazine #1 : Vincent Duseigne / TchorskiLigne éditoriale de Février 2010Premier épisode de l’aventure de Focale Alternative version papier électronique.

Daily Fiction Fiction 247:Chaque année… chaque année ça arrive. Après le 12 vient le 13 et après le 13, immanquablement, le 14 : 14 septembre, date unique. Unique en son genre, vraiment. D’abord, et pour commencer tranquillement, c’est l’anniversaire de Zoe qui, elle, est ma petite amie, ou tout comme, depuis un peu plus de deux ans. Par un hasard du calendrier, Zoe et moi nous sommes rencontré un 14, un jeudi si je me souviens bien, mais c’était en mars. Quoi qu’il en soit, et puisque nous en sommes encore à fêter les « et demi », ce 14 septembre est donc l’anniversaire de nos deux et demi et il va falloir que je lui trouve un cadeau.

Refuge pour les voleurs de feu (c) Chris Arnade Chris est trader à Wall Street depuis 20 ans… Mais aussi photographe. Et selon vous, où va-t-il traîner lorsque le temps de la finance le lui permet ? Soho, Chelsea, Greenwich Village ? Photos et photographes du monde entier Ren Hang était à Paris Photos : Ren Hang La ville factice des policiers londoniens James Rawlings a photographié un terrain d'entraînement anti-émeute. Ramallah est un petit bout de paradis Venez rencontrer ses anges déchus. Mossless en Amérique : Lara Shipley À la recherche des phénomènes paranormaux du Missouri profond. Voyage au bout de la nuit lituanienne Andrew Milksys a pris en photo les boîtes de nuit de la mer Baltique. Quatre ans d'austérité résumés en 40 photos Une chronique de l'effondrement économique de la Grèce. Les mecs de Magnum David Hurn capture les instants sublimes de la vie ordinaire Avant d’élever la banalité au rang d’art, ce photographe bossait pour les Beatles.

Art : l’œil de Judith Benhamou-Huet - Blogs - Les Echos A Doha les sculptures de Damien Hirst sont recouvertes d’un voile pudique. Doha en hiver c’est l’idéal . 24 degrés. Zéro touriste et des musées garantis vides. La ville vers laquelle tous les regards de l’art contemporain se sont tournés, la ville de tous les superlatifs en millions voire milliards de... Le Musée des Confluences : l’arche de Noé a accosté à Lyon avec l’aide financière du département

Le coup de coeur de l’ANI : Thomas Cristofoletti Comme chaque année depuis 12 ans, l’ANI, association nationale des iconographes, s’est installée au cœur du Palais des Congrès de Perpignan pour la semaine professionnelle du festival international du photojournalisme : Visa pour l’Image. Du 2 au 9 septembre, l’ANI rassemble ses dix iconographes et effectuent, tout au long de la journée, des lectures de portfolios pour les jeunes photojournalistes. Aujourd’hui, Our Age is Thirteen publie le portfolio de Thomas Cristofoletti, premier coup de cœur de ces lectures. L’ANI, l’association d’une profession

Magazine photo - Tout savoir sur la photo 06 août 2014 Entretien avec Sylvain Norget, qui dénonce les pratiques de la presse envers les photographes Interview Photographe aux multiples facettes, Sylvain Norget s'inscrit dans la lignée de photographes dynamiques, d'une génération qui doit, sans cesse, tout prouver. Il exerce sa profession en freelance, en pa... 01 août 2014 Portrait : Guillermo Aniel-Quiroga, photographe autodidacte Interview « En tant que photographe, je reste spectateur pour capturer des instants de vie et pouvoir les garder plus longtemps dans ma mémoire. Je participe à l’évènement, mais en faisant ce que j'... 22 juillet 2014 Entretien avec Alexis Veron et Margaux Le Squeren à l'occasion de l'exposition Paris Match au Forum Interview En partenariat avec le magazine Paris Match, le Forum des Halles propose l’exposition « Paris Match voit les artistes hors champ » sur la Place carrée et Rue du Cinéma.

untitled 300 pages, des centaines de photos 6Mois renoue le lien entre le journalisme et la photo. Deux fois par an, l’appétit du public et l’énergie stupéfiante des auteurs se rencontrent. Avec 6Mois, la photo retrouve son sens. L’Équateur à travers les yeux de Blomberg C’est en Equateur, pays qui fait la moitié de la taille de la France, que Rolf Blomberg expérimente la synthèse de ce qu’il a vu et vécu dans d’autres pays contrastés comme l’Australie, le Brésil, l'Egypte, l’Indochine, le Kenya, le Pérou, la Turquie... Né en Suède en 1912, décédé en 1996 à Quito, Blomberg aura consacré sa vie aux voyages et à la volonté de faire connaître l’Equateur à travers la photographie, l’écriture et le cinéma documentaire. Agé de 22 ans Blomberg décide d'aller en Equateur alors qu’il travaille dans un musée de sciences naturelles en Suède. Avide de nature et à la recherche de nouvelles espèces, il arrive aux îles Galápagos en 1934, afin d’observer de près les tortues géantes Galápagos ainsi que d’autres espèces endémiques. Pour Blomberg l’Equateur est un pays vierge, très exotique, qui le fascine par la diversité de ses paysages, de ses écosystèmes et de ses ethnies.

La photographie de presse dans les cadres du chercheur 1 En m’intéressant à la mise en forme visuelle de l’information par l’analyse de certaines productions médiatiques, il m’a semblé très rapidement que, pour aborder la question de la signification des agencements scriptovisuels prélevés dans les pages des quotidiens d’information, il était nécessaire de se tourner du côté des conditions de production du discours médiatique. J’ai alors choisi de me centrer sur les pratiques professionnelles qui encadrent les modalités de sélection et d’agencement des photographies utilisées en appui des textes journalistiques. 2 Je propose dans ce texte de revenir succinctement, dans un premier temps, sur la façon dont la photographie de presse est ici approchée comme un cadre théorique qui permet de saisir une dynamique herméneutique.

Ecrits sur l'image - Sommaire Les textes et données présentés ici peuvent être utilisés librement à condition : de mentionner l'auteur et la source ; de ne pas transformer ou dénaturer les propos ; de ne pas être utilisés à des fins d'édition ou de publication (web compris) ou mercantiles.Qu'est ce qu'une image ? Image mentale, image perceptive, vision directe, représentation... autant de types d'images différents, dont il nous semble utile de comprendre ce qu’ils ont en commun et ce qui les différencie. On abordera aussi dans ce chapitre, la question, du "langage de l'image", de l'analogie, de la différence entre "représenté" et "représentation", etc.

Comment lire une photo de presse ?1jour1actu 28 août 2011 à 15:27 | par La rédac' 1 1 commentaire Gélocalisation Outils pédagogiques Articles associés Articles de la même rubrique Partager Partager sur les réseaux sociaux Une photo peut-être lu différemment selon son contexte. La rédaction de Géo Ado s'est mise sur son 31 pour faire une photo que ses journalistes ont ensuite bidouillée pour te montrer comment lire une image.

À propos d'une couverture de Politis : questions sur la photographie Des photos pour « changer de société » ? Le hors-série n° 53 de Politis, daté octobre-novembre 2010 et titré « Changer de société », se présente ainsi. Le numéro présente donc, en couverture, une photographie d’un jeune homme, métis et souriant. Il porte des dreadlocks, une chemise blanche et un gilet de laine bleu lumineux.

Related:  photographieSites culturels