background preloader

La littératie en santé : comprendre l’incompréhension

La littératie en santé : comprendre l’incompréhension
Le concept a la cote, les activités foisonnent, la recherche creuse et progresse, l'intérêt politique international semble marqué: la littératie en santé a le vent en poupe, en Europe comme de l'autre côté de l'Atlantique. À l'heure où la promotion de la santé déplore les ralentissements qu'elle subit, le phénomène fait figure d'exception. Échanges avec deux chercheurs, un Belge et un Québécois, un psychologue et un avocat, qui ne se sont jamais rencontrés mais sont aussi passionnés l'un que l'autre par les enjeux de la littératie en santé. Pour définir la littératie en santé, le professeur belge Stephan Van den Broucke dépasse l'acception commune: “Selon un consensus important, la littératie en santé réfère à la capacité des individus à repérer, comprendre, évaluer et utiliser des informations utiles pour pouvoir fonctionner dans le domaine de la santé et agir en faveur de leur santé. On y inclut parfois aussi la motivation nécessaire pour utiliser ces compétences. Michel T. Michel T.

http://educationsante.be/article/la-litteratie-en-sante-comprendre-lincomprehension/

Related:  SANTE et COMPETENCES DE BASE

Contact Menu Dernières infos du blog Sites à voir SIREN 523767838 organisme de formation enregistré sous le N° 82 26 02185 26 annick.vidal@diffessens.fr Formulaire de contact Littératie en Santé, de quoi parle-t-on ? A l’heure du numérique, de la multiplicité des outils et medias, il est parfois difficile de comprendre, de faire le tri ou de se faire comprendre, tant pour les patients que pour les professionnels qui les accompagnent. Savoir développer la « littératie en santé » est essentiel pour réduire les inégalités et faciliter l’accès à la santé pour tous. Retour sur la semaine de la Littératie en Santé qui s'est déroulée du 14 au 18 mars dans le cadre d'un échange inter-universitaire entre les universités de Moncton (Canada) et de Poitiers (France). Géraldine Goulinet, Doctorante en sciences de l’information et communication, membre du CA de l'association FORMATICSanté a couvert l'événement.

L’Association canadienne de santé publique - Le Portail de la littératie en santé Ce portail Internet veut offrir aux professionnels de la santé, aux chercheurs et à toute personne intéressée un accès facile à l’information fondamentale sur la littératie en santé au Canada. On y trouve le rapport final du Groupe d’experts sur la littératie en matière de santé, ainsi que des liens vers d’autres ressources essentielles, canadiennes et étrangères. Qu’est-ce que la littératie en santé? La littératie en santé est la capacité de trouver de l’information sur la santé, de la comprendre et d’en prendre acte.

Plan d'action pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école La question des modules ABCD a permis ces derniers mois à la société civile et à l’ensemble de la communauté éducative de se pencher sur la question d’une éducation à l’égalité entre les filles et les garçons. Ce programme expérimental, mené dans dix académies volontaires, entendait attirer l’attention des enseignants sur le fait que les savoirs qu’ils délivrent reconduisent parfois des inégalités dont ils ne sont pas nécessairement conscients. Ce programme laisse aujourd'hui place à un plan d'action pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école afin d'étendre et d'amplifier le dispositif. Des ressources et des outils faciles d’accès peuvent aider et accompagner les professionnels, ainsi que les parents d'élèves, eux-mêmes en attente de sensibilisation sur cette problématique : « En quoi le fait de ne pas éduquer les filles et les garçons de la même manière est-il un problème ?

La littératie en santé : D'un concept à la pratique (guide d'animation) Connaissez-vous la littératie en santé ? Cette notion, que l’on entend de plus en plus, renvoie à ce qui se joue entre les individus et les informations utiles pour leur santé. S’informer pour agir en faveur de sa santé et de celle de ses proches requiert la mobilisation de nombreuses capacités : lire, écrire et calculer, mais aussi communiquer, résoudre des problèmes, évaluer et trier les renseignements trouvés… À cela, s’ajoutent de nombreux défis : la profusion des informations disponibles et leurs éventuelles contradictions, la complexité des systèmes sociaux et de santé, les conditions de vie ne permettant pas toujours de se conformer aux recommandations véhiculées… Dès lors, comment soutenir les personnes dans la prise de décisions éclairées pour leur santé ? Que pouvons-nous, professionnels-relais, acteurs institutionnels ou politiques, mettre en place pour améliorer l’accès à l’information ? Comment lever les freins à l’application des informations transmises ?

Quels sont les facteurs influençant le degré de littératie en santé? Revenir à l'étape 3 Télécharger la version pdf (à venir) Un des aspects importants à considérer dans la communication est le degré de littératie du public visé, c’est-à-dire son « aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, pour atteindre des buts personnels et d'étendre ses connaissances et ses capacités. (OCDE, 2000)» Au Québec, plus de 60 % des adultes n’ont pas un degré de littératie suffisant leur permettant de prendre soin adéquatement de leur santé et ce pourcentage serait plus important chez les personnes âgées. Plusieurs dimensions influencent la capacité des personnes à pouvoir accéder, comprendre, évaluer et communiquer de l’information relativement à leur santé. Il importe donc de tenir compte de ces facteurs lors des activités de promotion, de prévention, de dépistage ainsi que lors des soins et services offerts aux individus, aux groupes ou aux populations.

Le sentiment d’exposition aux risques environnementaux [Publications, Chiffres & statistiques, 2014] : Observation et statistiques Chiffres & statistiques n° 567 - octobre 2014 Interrogés à six ans d’intervalle sur leur sentiment d’exposition aux risques environnementaux, les Français semblent moins inquiets en 2013 qu’ils ne l’étaient en 2007. S’ils expriment une forte préoccupation à l’égard des risques induits par la pollution atmosphérique, une grande majorité des personnes exposées à des risques industriels ou d’inondation ignorent ou minimisent ces problèmes.

Littératie en santé et Web 2.0 - Revue Médicale Suisse Rien n’était plus difficile pour la médecine que de sortir du paternalisme. Le mouvement a d’ailleurs vécu différentes périodes, chacune ayant eu son concept fétiche. Dans un premier temps, à la fin des années 80, on brandissait le nouveau terme d’autonomie. On ajoutait, c’est vrai, que les patients devaient aussi être éclairés, mais sans entrer dans le détail de l’éclairage. C’était l’époque où les progrès à faire étaient si importants que la simple affirmation d’un principe semblait suffire. Education Santé n°334 - La littératie en santé sous le feu des projecteurs En octobre 2016, Cultures&Santé publiait un guide d’animation sur la littératie en santé. Depuis, l’association organise régulièrement des ateliers d’échanges et de réflexion sur ce sujet. Un moyen pour les professionnels-relais de s’approprier plus facilement le guide, mais aussi ce concept qui peut sembler nébuleux au premier abord. « La littéra… quoi ? » « Il n’y a pas une faute dans ce mot ?»

Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a remis aujourd’hui à Marisol Touraine et Pascale Boistard son rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes. Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a remis son rapport sur les stéréotypes “contre les stéréotypes de sexe, conditionner les financements publics” à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et à Pascale Boistard, secrétaire d’Etat aux Droits des femmes ce lundi 20 octobre 2014. Ce rapport montre que les représentations stéréotypées des femmes et des hommes subsistent dans les médias, les manuels scolaires et la communication institutionnelle. Ces stéréotypes se manifestent par un fort déséquilibre quantitatif entre le nombre de femmes et d’hommes représenté-e-s mais aussi par un enfermement des femmes dans certains rôles et situations dévalorisants. Les stéréotypes de sexe et le genre sont un obstacle à l’égalité réelle : ils légitiment les discriminations et les inégalités.

Related: