background preloader

Acide-base

Acide-base
La vie est un éternel miracle d'équilibre. L'extrême importance de la "dynamique acide-base" Tout le monde connaît la sensation, le goût "piquant", de l'acidité, et celui âcre et fade des produits alcalins. Tout milieu, quel qu'il soit, se situe quelque part sur une échelle acidité / alcalinité, et les tissus de notre organisme n'échappent pas à cette règle. Le seul problème, c'est que notre corps, programmé pour vivre dans un parfait équilibre, ne tolère que de très petits écarts en amont ou en aval de cet équilibre, et que tout écart important peut provoquer de graves troubles de la santé. Les extrêmes limites du pH de notre organisme sont comprises entre 5 et 9. Le pH du sang doit impérativement rester entre 7,32 et 7,42. Le pH urinaire d'une personne correctement nourrie et en bonne santé va se situer entre 6,5 et 7,5. Le pH de la peau est de 5,2. Dans notre civilisation moderne, la tendance à l'acidification est générale. (Voir page "Alimentation Hypotoxique") Related:  santéNutrition

Les recommandations de LaNutrition.fr - Glucides, Lipides, protéines : lesquels choisir ? Les fourchettes qui suivent sont données à titre de repère. Nous considérons que la qualité est plus importante que la quantité : l’essentiel est de choisir les bonnes sources alimentaires. Répartition des macronutriments Les glucides Les recommandations officielles privilégient la part des glucides puisque, selon les pays, ceux-ci doivent couvrir 50 à 60 % des besoins en énergie. Ces recommandations conduisent en pratique à consommer un excès de céréales – la plupart transformées – et de pommes de terre, donc une charge glycémique excessive. En réalité, on peut diminuer la part des glucides jusqu’à « seulement » 40 % des calories tout en respectant les grands équilibres métaboliques. Les lipides Les lipides peuvent représenter 28 à 38 % de votre apport énergétique total. Les graisses saturées : modération mais pas exclusion Des graisses saturées, tout le monde s’accorde à dire qu’il ne faut pas en abuser, même si on a peut-être exagéré leurs inconvénients. Les protéines

La vitamine B1 - Nutrition-expertise.fr La vitamine B1 se retrouve à la fois dans le porc, les céréales et les noisettes. Utile à de nombreuses activités de l'organisme comme le fonctionnement musculaire et nerveux ou encore la stimulation de notre appétit, la vitamine B1 doit être consommée à hauteur de 1,1 mg par jour. Si elle se trouve en quantité insuffisante, des troubles comme une perte d'appétit, des signes cardiovasculaires ou psychiatriques peuvent faire leur apparition. Définition (1) (5) La vitamine B1 ou thiamine n'est pas stockée dans l'organisme. Cependant, on en retrouve des petites concentrations au niveau des organes pour assurer leur fonctionnement : le cœur, les reins, le foie le cerveau et les muscles striés. Rôle physiologique (1) (5) L'absorption de la vitamine B1 se fait soit par transport actif (concentration faible) soit par diffusion passive pour des concentrations plus élevées et se déroule dans la partie haute de l'intestin (duodénum et grêle proximal). √ : allégations santé validées par l'EFSA

Liste des aliments Acide-acidifiants / Alcalins-alcalifiants - Medinat Voici un bref aperçut de quelques aliments qui ont été évalués avec l’indice de P.R.A.L. Qu’est ce que le P.R.A.L. ? Le PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) est un indice d’acidité et d’alcalinité des aliments, c’est à dire de leur effet acide ou base sur l’organisme. Ce sont les minéraux contenus dans les aliments qui déterminent ces caractéristiques : les légumes, par exemple, combinent une bonne teneur en calcium, magnésium, sodium et potassium (minéraux basiques) à une faible teneur en chlore, soufre et phosphore (minéraux acides). De façon simplifiée, les aliments riches en protéines, tels que les viandes et les fromages, ainsi que les produits céréaliers sont acidifiants. Un indice supérieur à zéro indique un aliment acidifiantUn indice négatif indique un aliment alcalifiant *Certaines sources considèrent le café comme alcalifiant, mais malgré le fait qu’il contient quelques minéraux et ne renferme pas de protéines, il est acidifiant.

Vitamines, minéraux, anti-oxydants : retarder vieillissement, prévention maladies, santé Vitamines : indispensables et protectrices Les vitamines ont été découvertes il y a longtemps déjà. Leur nom vient du fait qu'elles sont indispensables à la vie. Et ce sont effectivement (avec les minéraux) les premiers micro-nutriments indispensables qui aient été découverts. La carence grave en vitamines cause des maladies parfois mortelles : pellagre, rachitisme, scorbut, béribéri… des maladies dont nous n'entendons plus parler en France et qui sont toutes dues à la carence en certaines vitamines. Notre organisme ne peut pas produire la plupart des vitamines. Les carences graves sont aujourd'hui rares en France, du fait de l'amélioration de l'alimentation qui a accompagné la hausse du niveau de vie depuis le début du vingtième siècle. Une alimentation variée et équilibrée, avec en particulier des légumes et des fruits frais (certaines vitamines se conservent mal et sont sensibles à la cuisson) tous les jours, est une base dont nous avons absolument besoin. Vitamine B1 (thiamine)

Méridien du coeur | Des solutions pour être en forme Méridien du coeur Méridien du coeur Nombre de point : Méridien Yin – Heure solaire : 11h à 13 h – 9 points Ses fonctions : Régit la circulation du sang, détermine l’état général de l’organisme. Son trajet : Il débute au niveau du coeur par trois vaisseaux. 1- diaphragme – intestin grêle 2- gorge – yeux – coeur 3- poumon – creux de l’aisselle Le méridien du coeur part sous l’aisselle dans un creux, il descend sur la face interne du biceps, passe au bord interne du coude, longe le cubitus jusqu’à un creux du poignet C7, la face interne du petit doigt pour se terminer à l’angle interne de l’ongle de l’auriculaire C9. État psychique : joie / excitation. Le cœur est associé à l’été. Ce méridien aide à adapter les stimulations externes à la condition interne du corps. Il gouverne le psychisme. Le coeur est considéré par les Taoïstes comme « l’empereur » des organes et du psychisme. 1C – Ji Quan (source du faîte): Localisation : Au centre de l’aisselle, dans la profondeur.

Armelle naturopathe Doctissimo.fr (Encyclopédie médicale) Menu Dossier Menu Dossiers Doctissimo Encyclopédie médicale Forums sante Encyclopédie médicale Plus 700 articles encyclopédiques… Véritable puits de science à la portée de tous, notre dico médical vous permettra de mieux comprendre les maladies, les symptômes, les traitements en des termes simples. Ça vous change la vie ! Rester au lit 22140 vues Prévenir les caries14520 vues Opération de la myopie13675 vues Bilan de santé15190 vues Ça vous change la vie ! La newsletter grossesse Je m'abonne La newsletter bébé Je m'abonne > Gérer mes newsletters La chaine Santé de DoctissimoL’herpès labial est-il contagieux ? Toutes les vidéos Santé Rechercher dans nos articles Vos espaces communautaires Tous nos forum : Club Doctissimo - Annuaire des Doctinautes - Chat - Blogs - Albums photos En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience d’utilisateur et de vous offrir des contenus personnalisés. J'ai compris

Leçon n°3 : les lipides - Nutriting Les graisses sont essentielles à la vie. Ne les diabolisez pas, et ne les négligez pas, mais privilégiez les graisses de bonne qualité : En bannissant ou en évitant autant que possible les acides gras trans et huiles partiellement hydrogénées industriels (fast foods, plats industriels préparés, etc.) ; En limitant certains acides gras saturés (charcuterie grasse telle que rillettes, saucisses, saucissons, rosette, etc.), afin de privilégier ceux qui semblent plus intéressants (huile de coco vierge, chocolat noir, etc En n’oubliant pas les oméga-9, présents en particulier dans l’huile d’olive, de macadamia, ou l’avocat ; En priviligiant les acides gras essentiels oméga-3 (poissons gras, noix, huile de lin – à conserver impérativement au frais et à consommer rapidement après ouverture – et algues pour les végétariens), tout en veillant à diminuer votre consommation d’oméga-6 (huile de tournesol, de soja, de maïs, de pépins de raisin ou de carthame).

Trucs et astuces, remèdes de Grand-mère.

Related: