background preloader

Enseigner l'écriture : du papier à l'écran — Formations de formateurs

http://ife.ens-lyon.fr/formation-formateurs/catalogue-des-formations/formations-2010-2011/enseigner-l2019ecriture-du-papier-a-l2019ecran/enseigner-lecriture-du-papier-a-lecran

Related:  Utilisation des blogsLittératie numériquenuuhani

Un blog pédagogique : pour quoi faire ? - LeWebPédagogique Si vous lisez cette chronique, c’est probablement parce que vous êtes un utilisateur du Web Pédagogique. Que l’on soit auteur ou lecteur, on trouve sur le site une quantité d’informations qui complètent les ressources académiques ou nationales comme Eduscol. 40 000 blogs ont été ouverts par des enseignants sur le Web pédagogique. La p@sserelle Histoire-Géographie fait partie de ceux-là. Depuis 2008, je continue d’alimenter régulièrement le blog qui est devenu au fil du temps une banque de données adaptée et toujours disponible pour mes élèves.

Lire sur internet, est-ce toujours lire ? Il y a plus de 5 000 ans l’homme inventait l’écriture et, au cours des siècles, le support d’écriture (tablettes, volumen, codex ou livre imprimé) se révéla toujours très stable, dans le sens où ce support ne modifiait pas la forme des textes au cours de la lecture. Cette stabilité facilitait notamment la mise en place de stratégies de lecture ou d’inspection visuelle. Or, depuis une trentaine d’années, le texte a tendance à proliférer sur des supports extrêmement variés : e-books, tablettes, smartphones, ordinateurs… qui modifient cette stabilité (le texte devenant dynamique) et entraînent une évolution de notre rapport à l’écrit et à la lecture. Mais sommes-nous capables de faire face à ces formes de lecture différentes et adapter nos capacités mentales ? Rien n’est moins sûr. Est-ce toujours de la lecture ?

Réalisation d'une bande-annonce de livre Tout d'abord : lire un livre... Un livre au choix parmi huit romans : Mary Shaffer Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates Joyce Carol Oates Nulle et grande gueule Harper Lee Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur Dai Sijie Balzac et la petite tailleur chinoise Sa Sahn La joueuse de go Tracey Chevallier La vierge en bleu Jonathan Coe La maison du sommeil Nick Hornsby Pour un gamin. Vous trouverez ces romans en édition de poche dans vos librairies préférées ou au CDI ou en bibliothèque. Les trois derniers sont (à peine) plus difficiles de lecture. Préparation de la bande annonce : écriture du « storyboard » ou en français « scénarimage ». Vous reproduirez et remplirez un tableau similaire que vous adapterez au roman que vous avez lu.

Usages du blog: l'exemple du collège Jean-Baptiste Clément à Colombes La pratique professionnelle du blog dans l'Académie de Versailles a gagné en popularité en grande partie grâce au formidable outil proposé par le C.R.D.P., la plate-forme académique dotclear (à tel point que, comme nous l'avons déjà remarqué sur ce blog, l'Académie est citée en exemple). Mais que font les enseignants avec les blogs? Il y a de multiples usages du blog, autant que d'enseignants en réalité. Cependant, on voit se dessiner une typologie des usages et des objectifs derrière l'interview proposée en pièce-jointe de ce billet. Toujours, il y a volonté de la part des enseignants de faire tomber les murs de la classe et de donner aux élèves un outil de continuité pédagogique efficace et attrayant.

Enseigner l'écriture numérique ? Enseigner le numérique ? Ce séminaire, qui s'est tenu les 4 et 5 Avril 2012 à l'UTC de Compiègne, pose une question à laquelle il ne répond que partiellement, car cette question, lapidaire dans sa formulation, mais si complexe dans sa résolution, n’est pas prête de s’éteindre. Le chantier soulevé par cette question est très loin d’être fini, mais notre contribution, dont ce séminaire donne quelques idées, montre, et c’est là le principal, qu’enseigner les spécificités de l’écriture numérique est possible et souhaitable. Dire que l’écriture numérique existe c’est admettre que le support numérique engage des nouvelles pratiques et des nouvelles théories de l’écrit. L'expression « écriture numérique » a été choisie, faute de mieux, pour sa simplicité. Elle signifie l'ensemble des actes d'écriture (et implicitement de lecture) effectuées par ou avec des technologies numériques (i.e des médias informatisés).

Jeu de math : Des activités pour apprendre en jouant Accueil - Développement de l'enfant - Jeu de math Partagez cette ressource Psychologue, j'ai effectivement trouvé différents jeux de math fort intéressants. À titre de psychologue et papa, je vous recommande ces jeux car ils pourraient très bien faire la même chose avec votre enfant qu'avec le mien. En effet, grâce à ces jeux, et probablement parce que ce sont des jeux, mon fils a bien voulu les essayer et, ainsi, il a pu revoir ses tables d'addition et de multiplication alors qu'avant il ne voulait même plus les regarder, encore moins les apprendre!

Tout savoir sur... les blogues Plus de la moitié (52 %) des blogues sont créés et mis à jour par des adolescents âgés de 13 à 19 ans. (Source : Gender, Identity and Language Use in Teenage Blogs, Université de Georgetown, 2005) Les avantages Les blogues diffèrent des babillards principalement par le fait qu’ils sont sous le contrôle exclusif de leur propriétaire. lettrure Mercredi 24 novembre, à la Bibliothèque Nationale de France, a eu lieu la troisième journée du séminaire national «Les métamorphoses du livre et de la lecture à l’heure du numérique ». La dernière table-ronde s’intitulait « la « lettrure » : renaissance de l’écriture-lecture dans l’espace du numérique». Y participaient Milad Doueihi, fellow de l’Université de Glasgow, Valérie Jeanne-Perrier, Maître de conférences au CELSA, Julia Bonaccorsi, Maître de conférences à l’Université Paris-Est et enfin Emmanuël Souchier, Professeur en sciences de l’information et de la communication au CELSA, chargé d’un cours sur «Les transformations et pouvoirs de l’écriture» en section MISC (et modérateur de la table-ronde). Je reprends ici quelques grands points de son intervention. La lettrure renaissante E. Souchier est revenu sur la notion de « lettrure » qui, au Moyen-âge, désignait de manière interdéterminée les activités de lecture et d’écriture perçues comme une seule et même activité.

Comment étudier un son a) Remarques des enfants au cours d’activités de lecture dans "chien" c’est comme dans "champignon" dans "joue" on entend comme dans "Julien" b) Point de départ provoqué par le maître Un jeu : par exemple le jeu du RoiMatériel indispensable : une couronne ! État de la question État de la question Grâce à mon blogue, je peux dire exactement quand j’ai découvert les blogues et à quel moment j’ai fait mes premiers pas dans le merveilleux monde de la blogosphère. En effet, l’un des principaux avantages de l’utilisation des blogues, c’est cette trace qu’ils permettent de laisser quant à notre parcours, à l’évolution de nos réflexions et quant à l’influence des commentaires des autres. Je peux donc vous dire que j’ai publié mon premier billet le 21 avril 2005, après avoir suivi pendant quelques semaines ce qui se disait sur des blogues de pédagogues québécois.

Genèse et essor du concept de littératie médiatique multimodale La multiplication des canaux de diffusion des textes[2] depuis deux décennies oblige à repenser l’idée même de la lecture. Aujourd’hui, les supports numériques deviennent l’outil de prédilection d’un nombre grandissant de lecteurs et orientent nécessairement leurs modes et conditions de lecture. Ces derniers sont devenus un objet de recherche multidisciplinaire à part entière autour de la notion clé de littératie médiatique multimodale. Celle-ci rend compte du changement non seulement des médias un à un, mais de tout un environnement médiatique qui intègre l'imprimé, l'audiovisuel, la téléphonie et l'ordinateur. Selon Livingstone (2004) et Hobbs et Frost (2003), la littératie médiatique est l'habileté à accéder à des textes multimodaux, à les analyser, à les évaluer ou à les créer à travers une variété de contextes. Un historique de la littératie médiatique multimodale

Faire du compost avec les feuilles mortes L'automne est là, les feuilles mortes jonchent le sol de la pelouse. Ne les brûlez pas ! Elles pourront constituer la base d'un compost idéal pour amender massifs et potager. Facile et pratique, cette méthode écologique permet de recycler au lieu de jeter : la boucle est bouclée ! Principe du compostage Riche en humus, le compost sera très utile au jardin une fois bien décomposé.

Conception et usages de blogs pédagogiques 8 et 9 janvier 2009 Contact : Jean-Paul Moiraud Contexte

Related: