background preloader

Enseigner l'écriture : du papier à l'écran — Formations de formateurs

Minecraft Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La MineCon, un congrès en l'honneur de Minecraft, a célébré la sortie officielle du jeu le 19 novembre 2011[1]. À ses débuts, le jeu s'appelait Cave Game, puis le nom définitif de Minecraft a été inventé lors d'un échange sur IRC entre le développeur et des joueurs : après avoir été nommé Minecraft: Order of the Stone[8] (en référence à un webcomic du nom de Order of the Stick)[9], le nom fut finalement raccourci en Minecraft pour plus de simplicité. Système de jeu Le jeu plonge le joueur dans un monde créé dynamiquement, composé de blocs, de différents matériaux représentant de la terre, du sable, de la pierre, de l'eau, des arbres, des animaux, des ressources (comme du fer, de l'or, du charbon), etc. Un des grands intérêts du jeu réside dans la création dynamique du monde : chaque carte est générée aléatoirement au fur et à mesure que le joueur avance[10]. Les créatures De nombreuses créatures peuplent le monde du jeu. Les blocs Mode Créatif

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat. Comment lisons-nous ? « Le cerveau humain n’était pas programmé pour être capable de lire. La présentation de Marianne Wolf via l’IRI. Pour autant, le circuit de la lecture n’est pas homogène. Ce qui stimule le plus notre cerveau, selon l’imagerie médicale, c’est d’abord jouer une pièce au piano puis lire un poème très difficile, explique Maryanne Wolf. Notre avenir cognitif en sursis ?

Michel Hagnerelle : "Le numérique à l'école ne suivra pas le rythme du numérique dans la société" Membre du comité de pilotage de l’expérimentation sur les manuels numériques, inspecteur général, Michel Hagnerelle fait le point sur la réflexion menée par l'éducation nationale sur le numérique à l'école. Une approche devenue plus prudente qui rappelle l'exigence scolaire de structurer les apprentissages, de fuir le zapping de la société. Pour M Hagnerelle, il faut laisser à l'institution le temps de maîtriser son évolution. On voit des associations d'enseignants, comme l'Apses, proposer un manuel numérique pour contourner le programme officiel. On voit aussi les manuels numériques transiter par les ENT. Pour l'instant les éditeurs privés se sont engagés avec doigté dans l'édition de manuels numériques compte tenu de la faiblesse du marché. Et puis il y aura le robinet des espaces numériques de travail (ENT) entre la production de contenus et l'enseignant. N'y a-t-il pas un risque qu'avec les ENT les enseignants perdent la possibilité de choisir leur manuel ? On espère que non. Liens

INNOVER, UNE ACTIVITÉ ORDINAIRE ? De retour des journées de l’innovation à l’UNESCO, j’ai eu envie de publier ce travail réalisé l’an dernier dans le cadre du cours de Georges-Louis Baron que j’ai suivi en Master 2 sciences de l’éducation : Aujourd’hui des enseignants innovent notamment en utilisant les nouvelles technologies en classe. Certains font tweeter leurs élèves dès le CP, d’autres autorisent (voire incitent) des collégiens et des lycéens à utiliser en cours les ressources de leurs téléphones mobiles, des classes travaillent en réseaux à l’aide d’ordinateurs reliés entre eux et à Internet, d’autres encore s’aventurent à utiliser les réseaux sociaux pour communiquer avec leurs élèves ou investissent des mondes virtuels avec leurs étudiants. Des forums des enseignants innovants sont organisés chaque année en France, en Europe et même au niveau mondial pour faire connaître et valoriser ces innovations. Mais qu’est-ce qu’exactement l’innovation ? Éléments de définition Un facteur de désordre et de conflits Baron, G.

Utilisation des technologies de l'information et de la communication - Ministère de l'éducation nationale Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble de services numériques proposés à l'établissement scolaire et à sa communauté éducative sous forme de portail web unique et sécurisé. L'ENT offre des services : de vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des famillespédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel ordinateur connecté à internet. Des partenariats entre les académies et les collectivités territoriales permettent de déployer les ENT. Le cahier de textes numérique Expérimentations nationales et études sur les nouveaux modes d’apprentissage

Sur Internet, personne ne sait que vous êtes un cadre Le dessin de presse ci-contre est sans doute un des plus connus. Paru en 1993 (déjà !) dans le New Yorker, il voulait mettre en évidence (déjà !) l’anonymat supposé vécu ou ressenti par chaque internaute. Presque vingt ans plus tard, le microcosme ne cesse de gloser sur l’anonymat ou sur l’identité numérique, comme si c’était le sujet du siècle. En matière d’éducation aux médias, par exemple, l’identité numérique est devenue le sujet central sinon unique de la réflexion de ceux qui veulent bien s’y coller ! Mais tel n’est pas mon propos aujourd’hui. « Sur Internet, personne ne sait que vous êtes un chien » disait Peter Steiner. « Prenons l’exemple de la gouvernance. Le défi du numérique est d’ores et déjà relevé par nombre de professeurs. En revanche, je suis beaucoup plus pessimiste sur la capacité des cadres à évoluer et à s’engager. Or, sur Internet, personne ne sait que vous êtes un cadre. Il leur faut donc changer de méthode. Le numérique les dépasse, eux aussi, les gêne parfois.

Présentation du Séminaire — Manuel Numérique Lyon 2010 Plus d’un an après le lancement de l’expérimentation « Manuels numériques via l’ENT », la direction générale de l'enseignement scolaire du ministère de l'éducation nationale réunit en séminaire les acteurs qui se sont impliqués à divers titres dans cette opération : enseignants et chefs d’établissement des soixante-neuf collèges concernés, conseillers TICE et IA-IPR référents des douze académies, aux côtés d’inspecteurs généraux et de chercheurs dans le domaine de l’éducation. Les éditeurs scolaires de manuels numériques sont également invités. Durant ces deux journées organisées avec l’École Normale Supérieure de Lyon, plus de deux cents participants auront l’opportunité d’échanger sur leur propre expérience et de contribuer à la réflexion autour des enjeux du manuel scolaire numérique et des problématiques posées par les nouvelles situations d’apprentissage avec ce manuel. Une grande majorité d’enseignants et d’élèves ont déclaré souhaiter poursuivre cette expérimentation.

Internet fait place nette dans la pédagogie Le Monde.fr | | Par Emmanuel Jaffelin, agrégé de philosophie au lycée Lakanal (Sceaux), auteur d'un Petit éloge de la gentillesse (2011, Editions François Bourin) Difficile d'enseigner par les temps qui courent. Il faut dire que le temps court à la vitesse de l'électron. Flash back. La galaxie Gutemberg n'est plus. Je constate que la plupart de mes élèves passent par internet pour chercher des pistes de réflexions et des éléments d'information. Aussi, loin d'agir comme un narcotique qui paralyse la réflexion estudiantine, internet est un stimulant qui lui ouvre un champ de possibles mobilisant d'abord sa réflexion, puis la sélection des informations les plus pertinentes pour la production de son "devoir". Emmanuel Jaffelin, agrégé de philosophie au lycée Lakanal (Sceaux), auteur d'un Petit éloge de la gentillesse (2011, Editions François Bourin)

Revue Questions Vives, état de la recherche en Sciences de l'éducation Des scénarios pédagogiques pour dynamiser la formation Cet article de Nicolas Deguerry est paru dans le Quotidien de la formation du 4 juin dernier. Il est publié avec l'aimable autorisation de Centre Inffo. Il sera publié et en libre accès dans quelques semaines dans l'actualité de la FOAD. Qu’elle soit présentielle, à distance ou mixte, la formation est sommée d’innover pour gagner en intérêt et en efficacité. Maître, professeur ou formateur d’adulte, plus question pour ces professionnels de délivrer leur enseignement par le biais d’une transmission linéaire de savoirs descendants. Qu’elle se manifeste sur l’estrade ou par écran interposé, une mise en scène du savoir - idéalement co-construit- est désormais nécessaire. Le scénario pédagogique : une réalité multiforme « Scénariser, c’est parvenir à substituer un discours graphique à un discours verbal », avance quant à lui Patrice Thiriet, qui enseigne l’anatomie par la 3D à l’université de Lyon 1 [4]. « La bande dessinée a le mérite d’associer le texte à l’image » (François Debois)

Non aux réseaux sociaux, oui aux ENT Peuvent mieux faire. Sans être obtus, les enseignants dans les collèges et lycées n’ont pas encore complètement adopté les technologies de l'information et de la communication pour l'éducation (TICE). Ils utilisent ce qu’ils connaissent et ce qui est à leur disposition au quotidien (Internet, vidéoprojecteur, plateforme numérique de travail) mais rejettent massivement l’usage des réseaux sociaux (Twitter, Facebook) et des jeux sérieux (un logiciel aux vertus pédagogiques et ludiques). C’est ce qui ressort de l’enquête, publiée le 7 juillet et menée par Ipsos, Microsoft et le Café Pédagogique, un site d’information sur l’éducation dirigé par François Jarraud, enseignant en géographie et des professeurs, chercheurs et cadres éducatifs. Méconnaissance des outils En classe, les professeurs doivent se contenter de ce que les établissements mettent à leur disposition. Le temps de travail ne réduit pas Pour les enseignants, c’est là la véritable limite des TICE. Le bachotage, le plus rentable

Être enseignant à l’ère numérique : défis et opportunités La technologie est maintenant omniprésente, mais les salles de classe ont très peu changé. C’est le constat d’Éric Sanchez, de l’Institut français de l’enseignement, qui a donné une conférence sur les défis et opportunités de l’ère numérique pour les enseignants dans le cadre des Universités Vivaldi, récemment, en France. Montrant une photo d’une classe de géographie dans un avion en 1928, M. Selon lui, il faut toutefois prendre en compte la culture numérique des étudiants. La possibilité de créer des communautés d’apprentissage est aussi une opportunité à saisir, selon lui. La technologie permet aussi aux étudiants de suivre des cours à distance, ce qui augmente la concurrence entre les institutions d’enseignements, mais constitue un atout pour les étudiants. À lire aussi : La technologie en classe : quelques défis au collégial Enseigner à l’ère des hackers Des écoles sans frontières… ou presque ! À propos de l'auteur Nathalie Côté Nathalie est journaliste.

Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias ? Publié sur Internet Actu le 21 novembre, un article sur une étude datant de 2008 qui éclaire la manière dont les jeunes s’approprient et apprennnet avec les médias sociaux InternetActu est un blog animé par la rédaction d’InternetActu.net, le média de la Fondation internet nouvelle génération, et Place de la Toile, l’émission de France Culture diffusée tous les samedi à 18h. Hubert Guillaud, Xavier de la Porte et Rémi Sussan explorent l’impact des technologies sur la société. D’où que l’on regarde, quand on parle du rapport des jeunes à l’Internet et aux réseaux sociaux, tout le monde évoque d’abord les risques, les dangers, les menaces qui pèsent sur eux. Des dangers qui justifient bien souvent toutes les dérives sécuritaires... Après avoir observé un problème concret et récent, retour sur une étude de fond sur les rapports des jeunes à l’Internet. En 2008, la Fondation Mac Arthur a livré les résultats d’une imposante étude qualitative sur la pratique des nouveaux médias par les jeunes.

Related: