background preloader

Philippe Meirieu : Des rituels, oui… mais lesquels ?

Philippe Meirieu : Des rituels, oui… mais lesquels ?
Dans le cadre de la « grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République », le ministère de l’Éducation nationale demande de « rétablir » et de « valoriser » les « rites républicains », de développer « la compréhension et la célébration des rites et symboles de la République : hymne national, drapeau, devise » ; il demande également que « les projets d’école et d’établissement comportent des actions relatives à la formation du citoyen et à la promotion de ces valeurs ». Ces exigences – qui ne sont, en fait, pas très nouvelles – posent, en réalité, plus de problèmes qu’elles n’en résolvent. Les rituels ne valent que par ce qu’ils permettent Les anthropologues nous l’affirment : pas de société humaine sans rituels. C’est aux rituels funéraires, en effet, qu’ils font remonter l’apparition de ce que nous appelons l’humanité : quand nos ancêtres décident d’enterrer et d’honorer leurs morts. Que retenir de ce trop bref développement ? Philippe Meirieu Notes

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/01/30012015Article635581990197013615.aspx

Related:  L’Ecole mobilisée pour les valeurs de la République - laïcitéDidactique et pédagogie des arts plastiquesRessources en éducationmiielafourmiValeurs Rép. Laïcité

La semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme À l’occasion de la Grande Cause nationale 2015 consacrée à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et dans le cadre de la Grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République, la Semaine d'éducation contre le racisme et l’antisémitisme, du 16 au 21 mars, constitue une mobilisation de l'École, avec tous ses partenaires, autour d’actions à destination des élèves des écoles, collèges et lycées. L'éducation pour agir contre le racisme et l'antisémitisme Le 21 mars a été proclamé "Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale" en 1966 par l'Assemblée générale des Nations Unies. La Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme se déroule du 16 au 21 mars 2015. Cette semaine d’actions pédagogiques et éducatives s’inscrit dans le cadre de la Grande Cause nationale 2015 consacrée à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, en partenariat avec la Délégation Interministérielle de Lutte Contre le Racisme et l’Antisémitisme. etc.

Recueil des textes - Site des professeurs d'Arts plastiques de l'académie de Versailles Magali CHANTEUX, IA-IPR, "Arts plastiques et éducation à l’espace". Intervention orale lors du Séminaire "Éléments pour construire une pédagogie de l’espace auprès des jeunes" organisé par la Fédération Nationale des CAUE, le Groupe d’étude sociologique du centre Paul Lapie et l’INRP avec le soutien du ministère de la Culture, article publié dans les actes du séminaire, 6 et 7 mai 1999. Magali CHANTEUX , IA-IPR,"Enseigner les arts plastiques en SEGPA", 1998. Magali CHANTEUX , IA-IPR,"La pratique des élèves dans l’enseignement des arts plastiques", Article publié dans la revue Société française n°10 (60) "Politiques éducatives, travail enseignant et activités de l’élève" , janvier, février, mars 1998. Magali CHANTEUX, IA-IPR, "Quelques réflexions à partir de l’expression "éducation artistique et culturelle"", Nantes, mai 2011. Marie-Françoise CHAVANNE, IA-IPR honoraire, académie de Versailles, "Lettre aux professeurs d’arts plastiques", 3 novembre 2014.

Diagnostic école / Boris Cyrulnik. Boris Cyrulnik est le ‘psy’ le plus célèbre et le plus apprécié de France. Alors que les réformes du collège et des programmes alimentent les débats, il nous livre son diagnostic sur l’école. B.Cyrulnik (c)DRFP Odile Jacob Vous avez cosigné une tribune du Monde intitulée « Contre l’école inégalitaire, vive le collège du XXIe siècle ». Qu’est-ce qui vous a motivé à entrer dans le débat autour de la réforme du collège ?

N°8 Les Notions Les participants aux regroupements ont été invités à travailler sur les trois thèmes suivants : - Classe de Sixième : La notion de ressemblance (références : documents d’accompagnement des programmes de 6è, livret 1, page 74). - Cycle central (5è-4è) : La notion d’écart (références : documents d’accompagnement des programmes de 5è et 4è, livret 4, page 10).

Denis Meuret : Petites propositions pour diminuer la compréhension vis-à-vis des djihadistes dans nos écoles. En réponse à l’horreur d’assassinats commis au nom de l’islam par d’anciens élèves de l’école française, au désarroi d’avoir pu constater que, dans certains collèges, des élèves trouvaient à ces assassins des circonstances atténuantes, estimaient que Charlie Hebdo « l’avait bien cherché», la ministre de l’éducation, puis le Président de la République, en appellent à ce que l’école transmette mieux les « Valeurs de la République». Malgré la qualité de leurs discours, dont le mérite est de ne pas simplifier le problème, malgré la grandeur de ces valeurs, que, c’est vrai, les islamistes détestent, contre lesquelles ils tuent et qu’un premier réflexe est bien sûr de défendre, dans la rue et partout ailleurs, je voudrais interroger le fait de fonder sur la « transmission des valeurs de la république » la réponse de l’école au problème posé par la conduite de certains de ses élèves. "L’important est l’intérêt pour l’autre plus que le «respect» de l’autre" L’école doit être plus équitable

Charte de la laïcité à l'École Refonder l’École de la République, c’est lui redonner toute sa place dans la transmission du bien commun et des règles, principes et valeurs qui le fondent. Parce que la République porte une exigence de raison et de justice, il revient à l’École française de contribuer à bâtir du commun, de l’égalité, de la liberté et de la fraternité. Il s’agit d’accompagner les élèves dans leur devenir de citoyen sans blesser aucune conscience : c’est l’essence même de la laïcité. La vocation de la charte affichée dans nos écoles, nos collèges, nos lycées, est non seulement de rappeler les règles qui nous permettent de vivre ensemble dans l’espace scolaire, mais surtout d’aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter

Les situations-problèmes... vingt ans après Propos recueillis pour la revue ECHANGER, de l’Académie de Nantes, par M. BLIN et J. PERRU, le 28 mars 2007, à l’Hôtel de Région des Pays de la Loire, à l’occasion du congrès du 17ème Salon national Pédagogie Freinet, organisé par l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne C’est dans Apprendre…oui mais comment dont la première édition date de 1987 que Philippe Meirieu a formalisé le concept de situation-problème auquel il consacre, à la fin de l’ouvrage, un guide méthodologique détaillé.

Serge Boimare : "la culture pour aider ces enfants "empêchés de penser" Qui ne connait pas (encore) Serge Boimare ?Jusqu'ici, on ne pouvait pas encore vous en faire grief, mais il va falloir cesser de chercher des excuses.Avec la publication de ce nouvel ouvrage, l'ex-instituteur ouvre une nouvelle porte. Son best-seller, "L'enfant et la peur d'apprendre", avait notamment exploré l'intérêt, pour l'enseignant, de recourir à des mythes culturels pour métaphoriser les craintes et les peurs des enfants et les réconcilier avec le savoir. Il faut dire qu'il aime à raconter l'histoire selon laquelle, jeune enseignant désespéré de ne pouvoir installer dans sa classe cette si mystérieuse "autorité", il avait eu recours, en désespoir de cause, à Hercule et à toute la mythologie pour constater, vaguement étonné, l'étrange pouvoir que ces oeuvres pouvaient avoir sur les hordes indisciplinées qu'il avait en charge d'instruire, ou plus précisément d'éduquer. Au denières nouvelles, Serge Boimare n'a toujours pas été appelé rue de Grenelle pour conseiller le ministre...

La Bande Dessinée Muette (8) IntroductionI) La bande dessinée muetteII) Apparition d’une bande dessinée muette contemporaineIII) Langage et thèmes de la bande dessinée muette contemporaine - A) La bande dessinée muette avec bulles - B) La bulle et ses images- C) Les thèmes- D) Personnages et décors - E) Cadrages et couleursIV) Le futur de la bande dessinée muette contemporaine est-il muet ?ConclusionAnnexes III) Langage et thèmes de la bande dessinée muette contemporaine Dans le premier chapitre, nous avons distingué deux types de bandes dessinées non verbales : celles qui utilisent des bulles et celles qui n’en utilisent pas. Les bandes dessinées entièrement muettes avec des bulles sont un phénomène récent. Elles augmentent le champ de la bande dessinée muette et en font le deuxième en importance avant celui des illustrés.[]

Related: