background preloader

Institut européen en sciences des religions

Institut européen en sciences des religions

Laïcité : principe et pédagogie - Charte de la laïcité à l'École Une charte de la laïcité comme support pédagogique Elaborée à l'intention des personnels, des élèves et de l'ensemble de la communauté éducative, la Charte de la laïcité à l'École est affichée dans les écoles et les établissements d'enseignement du second degré publics. Jointe au règlement intérieur, elle est présentée aux parents lors des réunions annuelles de rentrée dans les écoles et les établissements. La charte rappelle que la transmission des valeurs de la République est une mission confiée à l'École par la Nation. Elle rend claire et compréhensible par chacun l'importance de la laïcité pour le vivre ensemble autour de valeurs communes et pour la liberté d'expression de chaque conscience. La charte présente la laïcité des personnels, des enseignements et des programmes comme la garantie pour chaque élève d'un accès libre à tous les moyens intellectuels et culturels nécessaires à la construction et à l'épanouissement de sa personnalité singulière et autonome.

Défense des droits de l'enfant Agir pour la protection des enfants Le Défenseur des droits fait connaître les droits de l’enfant et les défend. Chaque enfant a des droits fondamentaux en matière de soins, d’éducation, de justice, de protection sociale… Ces droits sont reconnus par la loi, en particulier par la Convention internationale des Droits de l’Enfant[1]. Vous pouvez vous adresser au Défenseur des droits si vous estimez que les droits d’un enfant ne sont pas respectés ou qu’une situation met en cause l'intérêt de l'enfant. Qui peut saisir le Défenseur des droits ? un enfant ou un mineur de moins de 18 ansles membres de la famille de l’enfant ou ses représentants légaux les services médicaux ou sociauxune association dont les statuts défendent les droits de l’enfant[2]un parlementaire français et un élu français du Parlement européenune institution étrangère qui a les mêmes fonctions que le Défenseur Le Défenseur des droits peut également se saisir d'office lorsqu'il estime que son intervention est nécessaire.

Éduquer aux droits de l'Homme - Éducation aux droits de l'Homme et du citoyen À côté des enseignements, des actions éducatives appuyées sur des temps forts (journées ou des semaines de sensibilisation) ou prenant la forme de prix ou de concours constituent des moyens privilégiés pour mener ce travail pédagogique. Elles ont pour caractéristique d'impliquer différents acteurs institutionnels et associatifs. Repères Journées mondiales de sensibilisation Un certain nombre de journées de sensibilisation sont organisées au niveau mondial. Ces manifestations sont une occasion privilégiée pour élargir l'horizon des élèves, en lien avec les acteurs associatifs et institutionnels investis dans la défense des droits. 20 novembre :Journée mondiale des droits de l'enfant2 décembre :Journée mondiale pour l'abolition de l'esclavage10 décembre :Journée mondiale des droits de l'homme8 mars :Journée mondiale des droits de la femme21 mars :Journée mondiale de lutte contre le racisme Itinéraires de découverte Prix des Droits de l'Homme - René Cassin Semaines d'éducation contre le racisme

En avant toutes ! | France Télévisions DOCUMENTAIREUN JOUR, UNE HISTOIREFlorence ArthaudDiffusé à 20h55.Proposé et présenté par Laurent Delahousse. Réalisé par Laurent Allen-Caron. Produit par Magnéto Presse. Qui était vraiment Florence Arthaud ? Derrière l’image iconique de la femme libre se cachaient des blessures, celles d’une petite fille qui a cherché, toute sa vie, la reconnaissance de son père l’éditeur, Jacques Arthaud. Et celles d’une guerrière qui a dû se battre non seulement pour percer mais aussi pour continuer quand plus personne ne voulait d’elle. FICTIONElles… Les Filles du Plessis Soirée continue à partir de 20h55.Réalisé par Bénédicte Delmas.

Tout savoir sur le cybersexisme : comprendre et agir ! > Télécharger au format pdf < en ce moment : 1ère étude en france sur le sujet ! L’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert a mené la première étude en France sur le cybersexisme auprès de 1200 élèves de collèges et lycées franciliens. Accéder à l'étude Le Centre Hubertine Auclert invité par le Conseil de l'Europe Le Centre Hubertine Auclert a été invité par le Conseil de l'Europe à présenter sa campagne "stop cybersexisme" au cours du séminaire "Combatting sexist hate speech online" qui s'est tenu du 10 au 12 février à Strasbourg. La campagne de sensibilisation "Stop Cybersexisme" a été récompensée par le "Prix Prévention Délinquance 2015" Voir le compte-rendu Le Centre Hubertine Auclert, avec la Région Ile-de-France, lance du 2 au 9 avril 2015 dans les gares de métro et RER franciliennes une campagne d'affichage et de sensibilisation contre le Cybersexisme. Chiffres notables :

Réussir l'égalité femmes-hommes - Accueil Accueil Égalité filles-garçons - Les Olympes de la parole « Les Olympes de la Parole » Ce concours national est organisé par l'Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), avec le soutien du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, du ministère en charge des droits des femmes et du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. Il s'adresse aux classes de l'école élémentaire, de collège et de lycée (général, technologique, professionnel et agricole) de l'enseignement public et privé sous contrat. Les lycées français à l'étranger sont également invités à participer. Il est mené en étroite concertation avec les personnes chargées de mission académique égalité filles-garçons. Sujet du concours 2017-2018 Les médias sont en profonde mutation. Modalités du concours Phase 1 - inscription Phase 2 - préparation des épreuves préliminaires de sélection académique Phase 3 - épreuves finales Règlement du concours et fiche d'inscription Calendrier Plus d'informations : Olympes de la parole

Égalité filles-garçons - Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Le cadre réglementaire La loi n°2010-769 du 9 juillet 2010 La loi n° 2010-769 du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants a institué la journée du 25 novembre dans son article 24 : "Il est institué une journée nationale de sensibilisation aux violences faites aux femmes fixée au 25 novembre".La loi sur Légifrance Le code de l'éducation L'article L312-17-1 du code de l'éducation dispose qu'une information consacrée à l'égalité entre les hommes et les femmes, à la lutte contre les préjugés sexistes et à la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences commises au sein du couple est dispensée à tous les stades de la scolarité. Des outils pour agir Un guide pour les collèges et les lycées La page Eduscol consacrée au guide Éducation à la sexualité, programmes d'enseignement Programme Droit et grands enjeux du monde contemporainRessource "Le sexe et le droit"

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires. Concrètement, l'action du ministère en matière d'égalité s'inscrit dans le cadre de la convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, 2013-2018. La convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif Les objectifs

information contre l'homophobie et pour la prévention du comportement suicidaire Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie Une politique inscrite dans le cadre du plan national 2018-2020 Le plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (2018-2020), piloté par la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT), fixe le cadre dans lequel l'École prévient les manifestations du racisme et de l'antisémitisme en milieu scolaire et y répond. Faisant suite au plan 2015-2017, qui accordait déjà une importance particulière à l'éducation et à la formation, le plan 2018-2020 poursuit l'objectif d'améliorer la réponse de l'institution scolaire et l'accompagnement des équipes éducatives confrontées à des difficultés. A cette fin, une "équipe nationale de réaction", pilotée par le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse et la DILCRAH, apporte un soutien opérationnel aux équipes académiques "Valeurs de la République" placées sous l'autorité du recteur. Memento Lutte contre le racisme et l'antisémitisme - Des pistes pour agir à l'École

Lutter contre l'homophobie - Prévenir l'homophobie Une politique interministérielle de lutte contre les LGBTphobies L'action du ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse en matière de lutte contre l'homophobie et la transphobie s'inscrit dans un cadre interministériel coordonné par la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH). Les objectifs du gouvernement sont développés dans le Plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT qui définit l'« éducation contre la haine et les discriminations anti-LGBT » comme l'une des cinq priorités de l'action publique et invite à développer à la fois la prévention auprès des élèves et la formation des personnels d'éducation. Le rôle de l'École : protéger et faire réussir tous les élèves A l'école, du fait de leur orientation ou de leur identité sexuelles, des élèves ou des adultes peuvent être victimes d'actes à caractère discriminatoire et de violences qui tombent sous le coup de la loi.

Related: