background preloader

Urbanisation

Facebook Twitter

Des villes toujours plus grosses. Le classement des villes mondiales/globales, version 2016. Le groupe de travail sur les villes mondiales du département de géographie de l'université de Loughborough a publié en mars 2017 la version 2016 de son glassement des villes mondiales/globales (le GaWC utilise cette double dénomination, voir notre entrée de glossaire Villes globales, villes mondiales).

Le classement des villes mondiales/globales, version 2016

En voici les premières lignes (le tableau complet ici) : Le haut du classement connaît quelques réajustements par rapport à la version de 2012 : Paris passe derrière Singapour, Tokyo derrière Pékin, Sydney derrière Doubaï. Villes en décroissance. ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ Aux États-Unis, la décroissance urbaine s’est principalement concentrée dans les villes et les régions qui étaient dépendantes de l’industrie au cours du XXe siècle.

Villes en décroissance

Ces villes sont entrées en déclin dès l’après-guerre, période à laquelle leur population commence à décroître. Toutefois, c’est surtout à partir des années 1980 que la rupture intervient. Pérouse J.-F., 2017, Istanbul Planète. La ville-monde du XXIe siècle, Paris, La Découverte, 220 p. 1 Jean-François Pérouse a publié en 2011 un ouvrage sur Istanbul en turc chez İletişim (Pérouse, 2011 (...) 1Treize ans après La Turquie en marche, Jean-François Pérouse dresse un bilan des grandes mutations qui ont affecté Istanbul ces quinze dernières années.

Pérouse J.-F., 2017, Istanbul Planète. La ville-monde du XXIe siècle, Paris, La Découverte, 220 p.

Si le « face-à-face » avec cette « ville-monde » est au cœur des préoccupations de l’auteur depuis une vingtaine d’années, il manquait une synthèse de ses travaux en un seul volume et en langue française1. C’est désormais chose faite avec Istanbul-Planète. World of Change: Sprawling Shanghai : Feature Articles. [Chronique] Nigeria: cachez ces pauvres que je ne saurais voir - Hebdo. Lagos a accueilli le 11 février la deuxième édition de son marathon.

[Chronique] Nigeria: cachez ces pauvres que je ne saurais voir - Hebdo

Une course gratuite pour les participants. Le vainqueur, un Kényan a empoché 50 000 dollars, tout comme la gagnante de l'épreuve. Cette course est financée par l'Etat de Lagos et une grande banque de la place qui explique dans sa communication que « des gens sains et en bonne santé sont une bonne chose pour l'économie et donc pour la banque ». L'espace de quelques heures, Lagos a pris des faux airs de New York ou de Londres.

Des cartes de villes chinoises dans des perspectives renversantes. Nos villes sont mortelles ! (Pour écouter l'émission, cliquez ici.

Nos villes sont mortelles !

Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Déclin urbain et Shrinking cities : le concept. Logement social à la parisienne, par Anne Clerval (Le Monde diplomatique, décembre 2010) Paris n’a jamais cessé d’être le lieu de résidence privilégié de la bourgeoisie.

Logement social à la parisienne, par Anne Clerval (Le Monde diplomatique, décembre 2010)

Pourtant, jusqu’au début des années 1980, la ville est restée essentiellement populaire. Depuis, les anciennes usines ont été remplacées par des tours de bureaux ou transformées en ateliers d’artistes ; l’habitat ouvrier a été réhabilité et sert désormais de résidence aux cadres, aux ingénieurs et aux professions culturelles. Cette dynamique internationale de colonisation des centres-villes par les classes moyennes et supérieures est désignée par la géographie radicale anglo-saxonne sous le terme de « gentrification ». Les politiques publiques y jouent un rôle variable selon les contextes nationaux et locaux, l’« embellissement stratégique » mené par Napoléon III et le baron Haussmann à Paris sous le Second Empire formant le point de départ des politiques contemporaines de revalorisation du centre comme lieu de pouvoir.

Le mégaprojet du Dubai Water Canal : fabrique d’une ville mondiale à travers la construction d’un réseau touristique. Si Doubaïfascine, c’est en raison du nombre de projets pharaoniques que mène la cité-État pour se faire remarquer sur la scène internationale et s’inscrire définitivement dans le concert des villes mondiales attractives entre Occident et Orient.

Le mégaprojet du Dubai Water Canal : fabrique d’une ville mondiale à travers la construction d’un réseau touristique

Doubaï et Singapour sont les deux nations pionnières dans le domaine des techniques de marketing pour obtenir une reconnaissance internationale ; c’est ce que l’on appelle le nation branding (Guéraiche, 2014) qui est une forme de marketing territorial : « Si le nation branding est enfant de la mondialisation, il est aussi l’héritier des professionnels du tourisme qui ont valorisé des « destinations » (selon l’expression consacrée) et des milieux de la finance soucieux d’attirer des investissements directs étrangers. » Avant la tenue de l’exposition universelle de 2020, plus d’une dizaine de mégaprojets devraient parvenir à leur terme (voir encadré).

Tous ces projets ont le même objectif : développer le tourisme à Doubaï. Approfondir - Mutations urbaines la ville est à nous ! Des films de l'exposition Villes d’aujourd’hui, villes de demain ?

Approfondir - Mutations urbaines la ville est à nous !

Des habitants témoignent de leur quotidien et de leur ressenti personnel.Dans l'exposition sont présentées quatre villes emblématiques, florissantes ou en déclin, qui préfigurent autant d’avenirs possibles : Détroit, Medellín, Copenhague et Songdo. Une animation sur la croissance urbaine. Une ville qui bouge, une ville qui change. 1L’évolution de la métropole mexicaine est le résultat d’un processus de redistribution interne de la population.

Une ville qui bouge, une ville qui change

C’est sous cet angle que nous souhaitons éclairer les nouvelles formes de mobilité dans l’espace urbain. Ce questionnement se retrouve dans d’autres grandes villes d’Amérique latine marquées par des phénomènes d’étalement, de fragmentation et de recomposition. Ce processus, qualifié de transition urbaine, prend-il des formes particulières à Mexico ? En quoi place-t-il les différentes formes de mobilité au cœur du nouveau visage de la métropole ?

Mexique Le sombrero de Mexico se réduit relativement. Le Mexique compte un fort taux d’urbanisation, avec une proportion de 75 % de population urbaine dans l’ensemble de la population, un pourcentage équivalent à celui de la France (75,5 %).

Mexique Le sombrero de Mexico se réduit relativement

L’émigration rurale ne représente plus que des flux assez faibles, sauf dans le Sud, et se dirige souvent vers les États-Unis plutôt que vers des villes mexicaines. L’armature urbaine compte une soixantaine d’agglomérations [4][4] Comme ailleurs dans le monde, la délimitation constitue... de plus de 200 000 habitants, où vit 55,1 % de la population du Mexique selon le dernier recensement (2005) contre 51,2 % en 1990, soit une progression de près de quatre points en quinze ans. Chroniques / Se loger en périphérie de Mexico : une production résidentielle aux multiples visages. À Mexico comme dans toutes les villes connaissant un processus de métropolisation, les mobilités résidentielles intra-urbaines ont, depuis les années 1980, pris le relais de la croissance naturelle et migratoire dans les reconfigurations des territoires urbains.

Malgré ses dimensions vertigineuses et ses 20 millions d’habitants en 2010, l’ancienne « monstruopole » (Monnet, 1993) est en réalité marquée par un tassement de sa croissance d’une part, et par des problématiques liées à la double dynamique d’expansion-densification des zones bâties en périphérie d’autre part. Entre 2000 et 2010, la population augmente en moyenne de 0,9 % chaque année ; par ailleurs, le stock de logements augmente de 2,1 % par an, révélant le décalage entre la croissance démographique et la production récente du parc résidentiel.

Cette croissance – même ralentie – continue à se déployer en périphérie, notamment dans les parties orientale et septentrionale. Mexico, vers le développement durable ? Mexico est la capitale du Mexique. Elle est la ville choisie pour étudier la croissance urbaine d’une ville du Sud et comprendre l’organisation et l’aménagement d’un territoire urbain en pleine expansion. Mexico multiplie les initiatives vertes. Au coeur de la Ville. Le séisme de 1985 a révélé les fragilités de la ville et la nécessité d'en remodeler la structure. Mais malgré cette mauvaise gestion de l’urbanisation, la ville est organisée en plusieurs niveaux: la ville centre qui représente le Mexico des années 20 avec 4 delegaciones, ensuite le District Fédéral qui comporte 16 delegaciones dont la ville a dépassé les limites avec l’étalement urbain. Puis La Zone Métropolitaine de plus de 1500km2 avec ces 27 communes qui est en étalement continue.

Enfin la vallée de Mexico, que nous n’étudions pas dans ce travail, vaste bassin de 9500Km2 et 2200m d’altitude et avec plus de 50 communes. Les délégations correspondent à des arrondissements comme dans la ville de Paris. A l’intérieur elles sont séparées par 400 quartiers. Le nouveau visage de Mexico. Sciences, environnement, technologies.

Tokyo

Detroit. (1) De Moulinsart à Célesteville, panorama des villes de BD. L'an dernier, à l'occasion du Libé des géographes, était publiée une mappemonde des lieux de fiction. Ils ne sont bien souvent pas de simples toiles de fond, mais bien des personnages à part entière de séries télé, films culte, jeux vidéo ou romans. De Springfield à Gotham City, panorama des villes de fiction. Chroniques / « From a ghetto to a barrio » : les enjeux de la succession ethnique à Compton (Californie)

8 Very Different Views of Los Angeles Before Its Latest Building Boom and Today. Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga. Un développement urbain et industriel Dans cette vidéo des années 1930 : quelle impression donne la ville ? Bangkok, la capitale des gratte-ciels - Bangkok - thailande-fr.com. Soudain, Londres devint verticale. La plus haute tour d'Europe, le Shard, conçue par Renzo Piano, ouvre ses portes aux visiteurs le 1er février. Libération.fr – Lagos de riches, Lagos de pauvres. Qui vit dans les couronnes périurbaines-.png. Metropolenreporte. Des photos aériennes pour comprendre l’empreinte humaine. La ville vue par Yann Arthus-Bertrand. 10 banlieues américaines vues d’en haut. Cherchant à illustrer l’étalement urbain, Christoph Gielen nous propose des photographies aériennes de grande qualité. La ville vue du ciel. Voici différentes morphologies urbaines illustrées grâce à des vues aériennes particulièrement révélatrices.

À vol d’oiseau, en hauteur, on comprend la ville autrement. Por las calles de la Ciudad: Costumbres de Milpa Alta. Iztapalapa, Nowadays of Iztapalapa: Photo #05 out of 8, Image Size - 1600 на 1200 px. Chalupas sur les canaux du jardin de Xochimilco au sud de Mexico, Mexique (19°16’ N – 99°06’ O). Quelques vues aériennes de Mexico - Le blog Histoire-Géographie des Secondes 6 et 12 Aragon. Urban world: Mapping the economic power of cities. Cartographie. Les villes prennent le pouvoir.

Intelligente et connectée - La ville du futur ? The Age of Megacities. Villes et développement durable. BT Tower 360 Panorama of London. The Burj Khalifa Pinnacle Panorama. Les mégalopoles, les villes qui n'arrêtent pas de grandir. Cités du monde. Infographie Urbanisation.