background preloader

Notion à la une : shrinking city

Notion à la une : shrinking city
Bibliographie | citer cet article Le regard des enseignants Shrinking city ou « ville rétrécissante », est une notion complexe à laquelle les professeurs sont de plus en plus confrontés en abordant en terminale la mondialisation et le continent américain (en DNL ou non) Ce court article permet de comprendre la complexité de la notion avec des exemples concrets, européens pour la plupart. L’article permet d’actualiser les connaissances et d’améliorer la maîtrise de ce concept assez récent dans la géographie scolaire et de ne pas le cantonner au seul continent américain, ouvrant l’utilisation de la notion vers les horizons des programmes de seconde et de première. A. F. / Atelier pédagogique de l’APHG de Lyon La shrinking city fait partie de ces notions au nom trompeur, dont la traduction stricte en ville rétrécissante ne colle souvent pas à la réalité observée. La ville de Leipzig 1918-2016 : le même nombre d’habitants, un fort étalement Les spirales du déclin, un processus pérenne

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/a-la-une/notion-a-la-une/notion-shrinking-city

Related:  5. Villes dans la mondialisationurbanisationThème 1GéographieCollège

Vues de Shanghai Il s’agit du début d’un épisode de la série The Blacklist. Il pourrait être intéressant, après étude d’organisation urbaine et des paysages de Shanghai, de faire tracer aux élèves l’itinéraire probable du personnage sur un plan de la ville. WordPress:

Nos villes sont mortelles ! (Pour écouter l'émission, cliquez ici. Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Comment la France a tué ses villes - URBIS le mag Centre-ville de Toulon. C'est un livre au titre choc que vient de publier Olivier Razemon, journaliste indépendant dont le travail s’articule principalement autour de l’urbanisme et des transports. Car c’est une réalité que personne ne peut plus ignorer désormais : les villes moyennes françaises vont mal. Entre fermeture des commerces, départ des plus riches et élus locaux fatalistes, c’est un portrait de villes à l’agonie que dresse le journaliste. Interview. Olivier Razemon.

Notion en débat : périurbanisation Bibliographie | citer cet article La notion de périurbanisation est utilisée pour qualifier l’urbanisation se réalisant autour des agglomérations, le plus souvent aux dépens des espaces agricoles et naturels. Elle recouvre pourtant un processus protéiforme dans ses modalités d’expansion comme de transformation des espaces. Les changements dans la composition des textures invitent d’ailleurs à approcher le processus au pluriel, tant son développement et ses effets apparaissent divers selon les contextes étudiés et selon les échelles d’observation mobilisées. Depuis quelques décennies le processus s’est diversifié socialement et spatialement, dans son peuplement comme dans ses morphologies.

Le classement des villes mondiales/globales, version 2016 Le groupe de travail sur les villes mondiales du département de géographie de l'université de Loughborough a publié en mars 2017 la version 2016 de son glassement des villes mondiales/globales (le GaWC utilise cette double dénomination, voir notre entrée de glossaire Villes globales, villes mondiales). En voici les premières lignes (le tableau complet ici) : Le haut du classement connaît quelques réajustements par rapport à la version de 2012 : Paris passe derrière Singapour, Tokyo derrière Pékin, Sydney derrière Doubaï. Shrinking cities : une chance pour la ville de demain ? 1En 2008, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la proportion de la population urbaine mondiale a franchi la barre symbolique des 50 % : un Terrien sur deux vit dans une ville, tout au moins dans un territoire urbanisé. Et cette tendance devrait se poursuivre sous l'effet de l'urbanisation à marche forcée des pays émergents (Brésil, Chine, Inde). Dans les pays anciennement industrialisés, la proportion s'élève déjà à plus de 75 %.

 Portail pédagogique académique : G1- L'urbanisation du monde. Cette proposition s'intègre dans le thème 1 de géographie de 4ème intitulé "l'urbanisation du monde". Elle permet notamment de traiter le sous-thème "des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation". L'activité se présente comme un bilan, une évaluation formative sur le chapitre "Les villes dans la mondialisation".

Centres-villes. Comment redonner du souffle ? - Économie - LeTelegramme.fr Un rideau sur dix est baissé. Le phénomène des commerces qui ferment les uns après les autres, ce qu'on appelle pudiquement la vacance commerciale, s'aggrave d'année en année. Entre 2001 et 2015, ce taux de magasins inoccupés est passé en France de 6,1 % à 10,4 %. Ce phénomène touche surtout les villes moyennes (de 10.000 à 100.000 habitants). En France, c'est Béziers (Aude) qui affiche le pourcentage le plus élevé de boutiques abandonnées avec un taux de 24,4 % alors qu'il n'est que de 1 % à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). En Bretagne, c'est Saint-Brieuc qui apparaît en tête de ce triste classement.

Related: