background preloader

Neuro

Facebook Twitter

Programme de neuroéducation Neurosup. Mieux comprendre le cerveau peut-il vraiment nous aider à mieux enseigner? Quand les neurosciences rencontrent l’éducation. Les principes d'un enseignement efficace. Comment procède-t-on pour enseigner une nouvelle notion de manière efficace?

Les principes d'un enseignement efficace

Les recherches en psychologie cognitive sur le cerveau et l’apprentissage ainsi que celles sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage ont permis de dégager les principes d’un enseignement dit « efficace ». Cette infographie présente une adaptation du document « The Principles of Instruction », d’après les propos de Barak Rosenshine, professeur de l’University of Illinois. Pour consultation sur mobile, cliquez ici. Pour imprimer ce document, cliquez ici. Dernière modification : 8 février 2016. Coin Neurologie - Une thématique pédagogique sur instit.info. Neurologie Comment fonctionne le cerveau ?

Coin Neurologie - Une thématique pédagogique sur instit.info

Comment fonctionne le cerveau ? : Vidéo expliquant le fonctionnement du cerveau lors des apprentissages. En savoir plus Egalité des chances, acceptons nos différences Egalité des chances, acceptons nos différences : Docu-fiction pour les enfants expliquant les mécanismes du cerveau. Brain Gym. Cerveau : les découvertes de la neuropédagogie - Instit.info. La neuropédagogie est la discipline que lie les sciences et la pédagogie.

Cerveau : les découvertes de la neuropédagogie - Instit.info

Elle a pour objectif d'apprendre à stimuler des nouvelles zones dans le cerveau afin de créer de nouvelles connexions. En maternelle, déjà, certains enfants pratiquent la lecture à l'aveugle. Comment apprendre efficacement ? Apprendre à mémoriser. Bien apprendre, conseils avisés. Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses.

Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. Donnez du sens à vos études » Comment s’exercer à apprendre ? Isabelle Le Brun est docteur en neurosciences et maître de conférence à l'Université Joseph Fourier de Grenoble.

Donnez du sens à vos études » Comment s’exercer à apprendre ?

Elle a conçu et enseigne une UV portant sur les méthodes d'apprentissage, dans le cadre de laquelle elle s'appuie sur les dernières recherches validées dans son champ de recherche (mise en pratique de la diffusion et du développement des savoirs). Avec son collègue Pascal Lafourcade, ils ont eu l'idée d'écrire un livre pour partager ce qu'ils expérimentent avec leurs étudiants. Ils ont choisi de retenir quatre thématiques liées à l'apprentissage, dans le cadre desquelles les avancées en matière de recherche permettent des applications pratiques : – La mémorisation – L'attention – Les émotions – Les représentations mentales et la résolution de problèmes.

Quelle est votre forme d'intelligence? Noé, 10 ans, a été bien étonné le jour où sa mère lui a appris qu'il possédait 200 millions de neurones... dans le ventre.

Quelle est votre forme d'intelligence?

Pour être doué, pensait-il, une grosse tête suffit. Et il n'est pas le seul à croire cela. Dans notre imaginaire collectif, l'homme intelligent (car, bien sûr, il s'agit d'un penseur et non d'une penseuse !)

Le cerveau

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation. Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ?

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation

Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Les grands principes de l'apprentissage. Quels sont les mécanismes par lesquels l’éducation modifie le cerveau de l’enfant?

Les grands principes de l'apprentissage

Dans cette conférence à destination des enseignements, Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, propose un résumé de quelques grands principes issus des sciences cognitives et applicables à la salle de classe. La psychologie cognitive et l’imagerie cérébrale soutiennent deux idées fortes : L’enfant possède une vaste gamme d’intuitions précoces, notamment dans le domaine du langage et des mathématiques, qui servent de fondation aux apprentissages ultérieurs.Dès la toute petite enfance, le cerveau est doté d’un algorithme sophistiqué d’apprentissage dont quelques composantes essentielles sont l’attention, l’engagement actif, la récompense, la détection d’erreur, l’automatisation et le sommeil.

Education et sciences cognitives: le coup de gueule. Selon lui, beaucoup trop d’enseignants continuent d’ignorer les résultats des sciences cognitives, bien que ceux-ci soient directement pertinents pour l’enseignement, notamment mais pas seulement dans le domaine de la lecture.

Education et sciences cognitives: le coup de gueule

Mon Cerveau à l'école. Introduction à la neuroéducation. I.

Introduction à la neuroéducation

Qu’est-ce que la neuroéducation ? Les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux et du fonctionnement du cerveau, depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental. Elles ont désormais un statut interdisciplinaire, et voient leurs découvertes ou avancées exploser depuis 15 ans, grâce notamment aux progrès technologiques d’imagerie cérébrale (dont l’IRM fonctionnel, pour le plus connu).

Vive les « neuroprofs » ! De l’aveu de Nathalie Ré, sa prof d’histoire-géo, Tony [le prénom a été changé, NDLR] était « complètement à la ramasse ».

Vive les « neuroprofs » !

A la fin de sa formation Neurosup, on a demandé à ce collégien redoublant d’Ernest-Bichat à Lunéville (Meurthe-et-Moselle), ce qu’il en pensait. Il a conclu son mot par cette phrase : « Et maintenant, j’aime l’école ». Depuis, Tony est passé de 5 à 11 de moyenne. « J’ai été épatée, confie Nathalie Ré, émue. Apprendre : une affaire de connexion et répétition.