background preloader

Accueil

Accueil

http://moncerveaualecole.com/

Related:  cordraynicolasson binaurauxPEDAGOGIESNeuro-éducationNeurosciences Théorie

Professeurs-documentalistes : quels modèles d’enseignement et d’enseignant ? Le débat est récurrent. Les professeurs-documentalistes ne sont pas des professeurs comme les autres, ni des documentalistes comme les autres, car ils sont à la fois et l’un et l’autre. Comme professeurs, ils n’ont pas de classe attitrée, ni d’heures d’enseignement inscrites à leur emploi du temps. Ils sont potentiellement professeur de chaque élève de l’établissement. La Neurostimulation Avant tout, j'aimerais vous parler de l'histoire de la « Neurostimulation » afin de vous positionner dans le temps et dans son « contenu » ... Hans Berger (1873 - 1941) Le psychiatre allemand Hans Berger fût le premier à mesurer les potentiels électriques du cerveau humain à l'aide d'un appareil nommé électroencéphalographe, qui en amplifiait les signaux. Avant lui, le médecin anglais Richard Caton (1842-1926) avait fait des enregistrements similaires chez des chiens. Richard Caton (1842-1926) est né a Liverpool en ''Angleterre, c'était un scientifique pour qui il était crucial de découvrir la nature électrique du cerveau. Suite à ses recherches en juillet 1875, Caton a fait un rapport à l' Association médicale britannique signalant, qu'il avait employé le galvanomètre pour observer des impulsions électriques des surfaces des cerveaux vivants chez les sujets animaux (cf.

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes.

projet de neuroéducation Formation profs sur une journée (6H) : Lycée Bichat - Lunéville (54)-juin 2010 Collège Bichat - Lunéville (54) - février 2011 Lycée Delorme-L'Isle d'Abeau (38) - avril 2011 Collège Cassin-Eloyes (88)-décembre 2011 Intelligences Accueil > Dossiers et articles > Intelligences Qu'il est difficile de définir de manière univoque ce qu'est l'intelligence ! La notion a en effet beaucoup évolué avec le temps. Retenons pourtant deux éléments essentiels : c'est grâce à notre intelligence que l'on comprend, puis que l'on produit quelque chose à partir de ce que l'on a compris. Mais comprendre quoi ?

10 raisons de cultiver la sérendipité pour innover 1 Parce que nous naviguons dans un océan d’incertitude Lire : sérendipité posture nécessaire et Edgar Morin : Les Sept savoirs nécessaire à l’éducation du futur2 Parce que, selon Peter Drucker, c’est la première source d’#innovation ! (source : Les Entrepreneurs, Ed° Hachette). Pour aller plus loin et quelques exemples : 6 types de sérendipité3 Parce que les innovation qui en sont issues offrent le plus court délai entre le démarrage de leur réalisation et l’obtention de résultats mesurables (Peter Drucker)4 Pour ne plus passer à côté d’opportunités aussi inattendues : Christophe Colomb est mort 14 après la découverte de l’Amérique, en proclamant toujours être allé aux Indes ! Thérapie par les Sons et Lumières: influences sur l'équilibre nerveux. Recherches, Applications *Ce texte contient des passages de la recherche de Brigitte Forgeot... Revue de la littérature. « En dehors du trouble de déficit de l'attention et des troubles du développement, c'est en psychopathologie et en médecine comportementale que les effets des sons binauraux ont sans doute été le plus étudiés. Les sons binauraux d'une différence de fréquence de 1 à 4 Hz provoquent l'apparition d'ondes delta qui induisent le sommeil ainsi que des phénomènes de rêve éveillé (Davis, 1938) Il existe également quelques publications concernant leur intérêt en chirurgie (anesthésie) et pour le contrôle de la douleur. D'autre part, il a été montré (Cox, 1996), que l'écoute de sons binauraux de fréquence alpha réduisait la pression artérielle et la vitesse des battements cardiaques de 4 à 10 %, diminuait la sensation de douleur de 50% en moyenne, diminuait le taux sanguin de mélatonine de 6 % en moyenne tandis que les taux de bêta endorphines sanguines augmentaient de 14 % en moyenne.

La Nouvelle-Zélande révolutionne son système d’éducation - École branchée On entend souvent parler de la Finlande quand il est question de nouvelle pédagogie, mais saviez-vous que la Nouvelle-Zélande a aussi complètement transformé son système éducatif? Portrait de cette île sur l’échiquier éducatif mondial. (Première de 3 parties) Un enseignant du nom de Richard Wells est venu présenter le système éducatif de son pays au iPad Summit de Boston, qui se déroulait du 13 au 15 novembre derniers. Introduction à la neuroéducation I. Qu’est-ce que la neuroéducation ? Les neurosciences désignent l’étude scientifique du système nerveux et du fonctionnement du cerveau, depuis le niveau moléculaire jusqu’au niveau comportemental. Elles ont désormais un statut interdisciplinaire, et voient leurs découvertes ou avancées exploser depuis 15 ans, grâce notamment aux progrès technologiques d’imagerie cérébrale (dont l’IRM fonctionnel, pour le plus connu). La neuroéducation est le mariage entre les neurosciences et les sciences de l’éducation.

Neurosciences et pédagogie - Publications pédagogiques - Les sites web conseillés par Instit.info La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". Dans un reportage de la chaîne Euronews sur le sujet, on se rend bien compte que cela n'a rien de sorcier. Si vous utilisez de temps à autre la vidéo en classe, si vous enseignez par associations d'idées ou de concepts, si vous faites faire des cartes mentales à vos apprenants, ... vous êtes probablement un praticien de la neuropédagogie qui s'ignore. Mais la neuropédagogie ne s'arrête pas là.

La pédagogie active Dans son article, Un monde en changement (2015), Isabelle Senécal évoque l’importance d’instaurer une pédagogie active dans les écoles. Ce changement dans les pratiques nécessite : d’en comprendre les caractéristiques et les modèles de classe (le quoi) d’en reconnaître la pertinence (le pourquoi) de valoriser les initiatives des leaders pédagogiques qui œuvrent en ce sens (le comment)

Source moncerveaualecole.com ou comment améliorer les apprentissages grâce aux neurosciences ? by isabellelambert1 Apr 26

Related: