background preloader

Permaculture

Facebook Twitter

Rendements records avec la tour à pommes de terre !… – Les moutons enragés. Toutes les astuces sont bonnes à prendre, pour optimiser l’espace.

Rendements records avec la tour à pommes de terre !… – Les moutons enragés

Traditionnellement, la culture de la pomme de terre prend énormément d’espace. La tour à pommes de terre constitue une technique alternative qui a pour avantage de produire des pommes de terre en espace réduit comme sur des balcons ou des petits jardins où la place est limitée. De plus, ce dispositif de culture permet d’obtenir des rendements records même sur de toutes petites surfaces. Dans certains cas, le rendement peut atteindre près de 100 kg au mètre carré ! Comment construire une tour à patate ? Image du Citron caviar. Réduire les pesticides nuit rarement à la productivité - Magazine GoodPlanet Info. Un agriculteur diffuse des pesticides dans son champ à Bailleul, le 15 juin 2015© AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN Paris (AFP) – Réduire significativement l’usage de pesticides est possible sans nuire à la productivité et à la rentabilité d’une exploitation agricole, conclut une étude à grande échelle menée en France et publiée lundi dans Nature Plants.

Réduire les pesticides nuit rarement à la productivité - Magazine GoodPlanet Info

La plupart des cultivateurs pourraient ainsi s’y mettre, une étape clé pour l’environnement, la santé humaine et l’essor d’une agriculture durable, souligne l’étude, qui relève aussi la nécessité d’accompagner les agriculteurs dans la mise en place de ces pratiques nouvelles. Les chercheurs de l’Inra, l’institut français de recherche agronomique, ont étudié 946 fermes de grandes cultures conventionnelles (non bio) utilisant différents niveaux de produits chimiques anti-nuisibles, pour des productions variées.

Cependant, 89% des exploitations n’enregistreraient pas de gain de performance économique, juste une stabilité. Tempête à l’INRA autour d’un rapport sur l’agriculture biologique. Ils sont agronomes, géographes, économistes, sociologues, généticiens ou encore chercheurs en cancérologie.

Tempête à l’INRA autour d’un rapport sur l’agriculture biologique

Ils travaillent dans des écoles d’agronomie, des universités ou des instituts reconnus de la recherche française, tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Ce matin, ils sont cent seize chercheurs à avoir signé en leur nom propre une longue lettre adressée au PDG de l’INRA. Reporterre a pu se la procurer : elle demande le retrait de ce qui était présenté comme une grande synthèse scientifique de l’institut sur l’agriculture biologique. Une copie a même été adressée au ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll. Lettre à télécharger : Pour plus de nature, végétalisons nos murs. Description 27 pages de conseils en couleur pour concevoir un mur végétalisé et favoriser la nature autour de nos habitations.

Pour plus de nature, végétalisons nos murs

La mise en place d'une gestion différenciée par les collectivités permet à la végétation spontanée de reprendre peu à peu sa place en milieu urbanisé. Les modes d'entretien plus écologiques de certains espaces verts entrainent ainsi un enrichissement de la flore et de la faune. Aujoud'hui, il s'agit d'accepter la nature, de composer avec elle et de l'intégrer dans nos aménagements, pour son bien et pour notre plaisir !

Ce livret se décompose en 7 parties : - pourquoi favoriser la nature autour de nos habitations ? Les agriculteurs, premières victimes des pesticides. Les pesticides, encore.

Les agriculteurs, premières victimes des pesticides

Ils pourraient bien susciter un nouveau scandale, une de ces polémiques dont la France a le secret dès qu’il s’agit de son agriculture. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a pris l’initiative de se pencher sur ceux qui sont en première ligne face aux effets de ces substances : les agriculteurs. Las, après quatre années de recherches, d’innombrables auditions, une exploration poussée de toute la littérature scientifique en France et à l’étranger, des plongées dans les statistiques difficilement accessibles du secteur agricole, il n’est pas dit que les sept volumes de ce rapport soient publiés. Après une présentation au ministère de l’agriculture en avril, une réunion de restitution était annoncée le mercredi 22 juin. Comme d’autres précédemment, elle a été ajournée in extremis, provoquant la colère des associations environnementalistes.

Union Européenne : l'Europe s'engage dans la criminalisation des semences anciennes! Image crédit : www.calendrier-lunaire.fr/ On connaît les ennuis que rencontrent les entreprises et associations qui proposent à la vente des semences anciennes.

Union Européenne : l'Europe s'engage dans la criminalisation des semences anciennes!

La récente confirmation, par la Cour européenne de justice, de l’enregistrement obligatoire de toutes les semences au catalogue officiel (qui met l’association Kokopelli dans une situation très délicate) n’en est que la énième preuve. semences anciennes Mais cela ne suffit pas aux cols blancs qui dirigent l’Union Européenne. Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne (qui n’a été élue par personne, rappelons-le), vise maintenant à rendre illégal le fait de « cultiver, reproduire ou faire commerce » de toute semence de légumes n’ayant pas été « testées, approuvées et acceptées » par la nouvelle paperasserie européenne qui a pour nom « Agence pour l’UE sur la diversité des plantes ».

Ben Gabel, directeur du Catalogue des semences naturelles qui cultive des légumes anciens écrit : Fubiz. Permaculture et autonomie : Plus de 50 PDF.