background preloader

La Permaculture Simplifiée

La Permaculture Simplifiée
Related:  Permaculture, agroécologie, agriculture bio

Le concept de Design en Permaculture - PERCEPTION 1) La Permaculture a) Définition et principes La Permaculture est une science systémique ayant pour but la conception, la planification, et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables. Elle se base sur une éthique d’où découlent des principes et des techniques permettant un aménagement consciencieux du paysage d’un lieu en imitant les modèles trouvés dans la nature. b) Historique Le mot « Permaculture » provient de la contraction de l’expression anglaise « permanent agriculture ». L’australien Percival Yeomans avec sa méthode des contours a mené une réflexion autour de l’aménagement de l’approvisionnement et de la distribution de l’eau d’un lieu. Les travaux d’Esther Deans sur le non travail du sol en agriculture ont eu également une grande importance. Cette approche faisant cohabiter différentes strates d’espèces végétales comestibles ou utiles au système est également connu sous le terme de « Jardin-Foret ». Bordures

La permaculture: principes de design écologique «Les principes présentés ici sont en quelque sorte la pierre d’assise de la permaculture. Ils ont été élaborés conjointement par Mollison et Holmgren dans les années 1970, mais c’est Mollison qui les a dabord publiés en 1991. Holmgren a publié sa propre version en 2002. Pour notre part nous avons choisi d’utiliser la liste des principes présentés par Hemenway (2009:6). Si nous avons fait ce choix, c’est que la liste proposée par cet auteur est basée à la fois sur les écrits de Mollison, de Holmgren et de leurs coauteurs ainsi que sur son expérience combinée à celle de nombreuses personnes pratiquant la permaculture. En ce sens, elle semblait représentative du mouvement de la permaculture. Principes de design écologique Observation La permaculture est essentiellement basée sur l’observation de la nature et des interrelations existant entre les différents éléments des écosystèmes. Localisation relative Interception et stockage de l’énergie Chaque élément joue plusieurs rôles Articles liés:

Consoude Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom français « consoude » provient des capacités de ces plantes à accélérer la consolidation des fractures grâce à leur teneur en allantoïne. Elles étaient en effet très utilisées autrefois pour cet usage. Histoire[modifier | modifier le code] Connues depuis l'antiquité comme plantes médicinales, les consoudes ont été propagées le long des grandes routes européennes par les pèlerins et les gens du voyage. En vogue au XIXe siècle en Angleterre, elles ont connu un engouement depuis les années 1960 aux États-Unis et ailleurs pour leur intérêt thérapeutique et pour le jardin. Description générale[modifier | modifier le code] Les feuilles sont velues et épaisses, élancées et rudes au toucher, soutenues par un solide pétiole. Au milieu de la touffe de feuilles émergent des tiges florifères garnies de clochettes de couleur variable suivant les variétés. La corolle est formée par 5 pétales soudés ensemble. Utilisation[modifier | modifier le code]

Permaculture La permaculture au service des jardiniers paresseux | ArtGeo Tv - Média numérique - Web TV pour un développement durable À l’initiative du groupe de Mons des Amis de la Terre-Belgique, une visite d’un jardin (plan du jardin au format PDF) de 1800 m2 cultivé en permaculture s’est organisée chez Gilbert et Josine Cardon, fondateurs des Fraternités Ouvrières (voir photos de la rencontre ci-dessus). La permaculture est l’antithèse de la monoculture. Parmi les premiers à avoir théorisé une approche écologique de l’agriculture, le « paysan-philosophe » japonais Fukuoka et les australiens Mollison et Holmgren. Ces derniers ont créé le concept de Permaculture, contraction des mots « Permanent » et « Agriculture ». Voilà près de 40 ans que le jardin des Fraternités Ouvrières existe et est cultivé exclusivement de cette manière. Une intelligente gestion du vent, de l’eau et des ressources locales mène au même but d’autonomie énergétique. Sources : echonature.over-blog.com , oleotransition.newfreeforum.com et www.satoriz.fr Extraits d’un entretien avec Gilbert et Josine Cardon Reportage de Rino Noviello

Permaculture.TV free video cooperative Buyer Protection Program When you buy a domain name at Dan.com, you’re automatically covered by our unique Buyer Protection Program. Read more about how we keep you safe on our Trust and Security page. Next to our secure domain ownership transfer process, we strictly monitor all transactions. Fast & easy transfers 98% of all domain ownership transfers are completed within 24 hours. Hassle free payments Pay by bank wire and get a 1% discount or use one of the most popular payment options available through our payment processor, Adyen. Perma Locale - YouTube Permaculture: Comment devenir autonome en restant chez vous avec la permaculture, c'est ce que je vous invite à découvrir à travers mes sites et ces vidéos. Je vous présente ici ma passion avec la permaculture et cette tendance à plus d'autonomie avec les techniques issues de l'éthique et des principes de la permaculture... Plus vous serez apte à combler vos besoins vous-même, plus vous serez libre! Et nos besoins sont très diversifiés, physiques ou émotionnels, mais ils peuvent être comblés sans toujours devoir dépendre d'une "source" extérieure. Au niveau matériel, avec la permaculture, nous pouvons bien étudier et préparer ce dont nous avons réellement besoin, d'abord apprendre à mieux gérer nos "énergies", éviter les pertes inutiles, et œuvrer pour produire ce dont nous avons besoin. Des légumes, des fruits, des fruits secs (nois, noisettes,...) C'était aussi l'occasion de réaliser une petite vidéo pour présenter cette chaîne Youtube PERMALOCALE, ses vidéos, leur but, etc.

Les principes de la permaculture On voit sou­vent la per­ma­cul­ture pré­sen­tée par des ap­pli­ca­tions concrètes au jar­din, ce qui peut don­ner l’impression que la per­ma­cul­ture n’est qu’une ac­cu­mu­la­tion de ‘tech­niques’ de jardinage : culture sur buttes pour ne pas labourerpaillage épais et sys­té­ma­tique pour que le sol ne soit ja­mais à nucom­pos­tage en sur­face pour perdre moins d’azote que dans un tas de compostjardin-forêt pour imi­ter l’écosystème-roi de nos contréeszones pour moins s’embêter quand il pleutjar­dins man­dala pour ré­duire l’espace ré­servé aux alléesspi­rales d’herbes aro­ma­tiques pour faire jolitrac­teur à poules pour désher­ber et fertiliserbais­sières (swales) pour pié­ger l’eau de ruis­sel­le­ment dans le paysagetours à patatesto­mates non-tailléesetc. Quoique in­té­res­santes et même sou­vent ef­fi­caces, ces tech­niques mises bout-à-bout ne font pas la per­ma­cul­ture. Prendre soin de la terrePrendre soin de l’humainPar­ta­ger équitablement et douze principes :

Prise de Terre | Du courant alternatif pour le Jardin! Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre. Tout d’abord développée il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux agriculteurs du monde entier de maintenir un potager productif toute l’année, même lorsque le climat est froid. © Benson Institute Si vous voulez en construire un, je vous propose un guide gratuit (PDF)>>> Clic Clic Clic En outre, j’ai trouvé un site très très très complet qui devraient répondre à beaucoup de questions. Il est en anglais mais vous pouvez traduire le texte en passant par Google Chrome ou par Firefox… Clic droit et traduction de la page. Voici une réalisation formidable en Bolivie. 6 novembre 2013

LA PERMACULTURE UNE PRATIQUE ET UNE PHILOSOPHIE DE VIE Qu’est-ce que la permaculture ? Un bon nombre de nos lecteurs habitués le savent, mais pour tout ceux qui, comme moi, ex rat des villes, en ont une idée un peu approximative, voici un article d’un site entièrement dédié au sujet qui m’a semblé très documenté : Permaculture: Vers la survie heureuse, pérenne et diverse de la planète et de tou(te)s ses habitant(e)s. « Alors que les problèmes du monde deviennent de plus en plus complexes, les solutions demeurent honteusement simples… » Bill Mollison Le mot permaculture a été inventé dans les années 70 par les Australiens Bill Mollison et David Holmgren. La permaculture prétend être la solution la plus rapide, la plus facile et la plus efficace face aux problèmes de l’humanité et de la planète. Permaculture = efficacité + éthique Dans le monde d’aujourd’hui, on a parfois tendance à croire que productivité et justice/écologie sont intrinsèquement contradictoires, et qu’une société réaliste et efficace est inéluctablement destructrice. Trois éthiques

Design permaculturel participatif | Permaculturelle – diplôme Voici ma manière de travailler quand je suis amenée à faire un design permaculturel chez d’autres gens. À adapter évidemment, et me faire parvenir des idées d’amélioration! 1ère rencontre – Faire connaissance Balade d’observation sans à priori, très ouvertPrendre des photos dans tous les sensPremière rencontre avec les gens, leur fournir les documents Après cette rencontre, le(s) client(s) fournit des photos aériennesune carte/plan, et les deux formulaires remplisle formulaire « Ressources » remplile formulaire « Vision » rempli Créer un plan de la propriété à l’échelle, qui constitue la base de tout futur travail 2ème rencontre – Le lieu et les souhaits Regarder les deux formulaires avec le(s) client(s), pour clarifier, ajouter… Ensuite aller sur le terrain ensemble, prendre des photos et des notes Sur des calques posées sur le plan, dessiner: Après cette session, 3ème rencontre – Design Dessiner (de nouveau sur des calques): Après cet approfondissement, 4ème rencontre – Choisir le design Le suivi

10 vegetales que sólo deberás comprar una vez si aprendes estos trucos para regenerarlos Si crees que cultivar tus propios vegetales puede significar una tarea muy complicada, estos trucos harán que cambies tu percepción. Crecer una lechuga, zanahoria e incluso una piña puede ser tan sencillo como disfrutar de tus vegetales y frutas y reutilizar sus restos para cultivar más. De esta forma no necesitarás comprar nuevamente estos alimentos ni preocuparte constantemente de cuidarlos, porque prácticamente crecen por sí solos sin la necesidad de contar con semillas. 1. Después de habernos comprado una piña usualmente desechamos la cáscara y la corona, pero ahora podrás aprovechar esta última para obtener una nueva planta de piña, que en el futuro dará frutas que podrás consumir. 2. A partir de un pequeño tronco de lechuga comprada o cosechada en el huerto, puedes obtener una nueva lechuga. 3. Probablemente este delgado y hermoso brote es el más conocido dentro de la clasificación y uno de los más codiciados. 4. 5. 6. 7. 8.

Permaculture, agroécologie, agriculture bio : quelles différences ? par Cyril Dion L’agriculture biologique recouvre potentiellement le nombre le plus large de pratiques. Cultiver en bio veut dire ne pas utiliser d’intrans, ni de produits phytosanitaires issus de la pétrochimie. Pour autant, il existe un bon nombre d’agriculteurs bio, qui, à cette exception près, travaillent presque comme des agriculteurs conventionnels : cultures de plein champs, en rang, sur une terre dénudée, beaucoup de travail du sol, très peu de biodiversité, beaucoup de mécanisation. Agroécologie L’agroécologie (en tant que pratique agricole) va plus loin. Permaculture La permaculture n’est pas à proprement parlé un système agricole. Elle va donc pouvoir intégrer l’ensemble des bonnes pratiques de l’agriculture biologique et de l’agroécologie mais également les énergies renouvelables, l’écoconstruction… Ses applications sont multiples : villes (notamment les villes en transition), entreprises, économie, énergie…

Related: