background preloader

5. Inégalités sociales et économiques

Facebook Twitter

L’économie décolle sur ARTE › Temps forts. Du 7 octobre au 4 novembre, ARTE explore toutes les facettes de l’économie moderne : mainmise du capitalisme financier sur la production, évolution des modèles économiques, blanchiment d’argent, alternatives à la croissance… Des patrons et des hommes « Fortunes et bijoux de famille » - Mardi 7 octobre à 20h50.Les belles années du capitalisme productiviste et glorieux.

L’économie décolle sur ARTE › Temps forts

C’est l’époque de l’Etat-Providence en France et du miracle économique allemand. Mais, déjà le doux parfum de l’argent étend son pouvoir, des réseaux de financement occulte se constituent pour lubrifier les échanges et obtenir les commandes publiques nécessaires. « Capitalistes sans entreprises » - Mardi 7 octobre à 22h05. Le capitalisme. Idée recup. L'énérgie. Airbnb, Uber, Blablacar : faire confiance à n’importe qui. Louer son appartement, emmener des étrangers dans sa voiture, recevoir des inconnus à dîner : l’économie du partage révolutionne les interactions sociales.

Airbnb, Uber, Blablacar : faire confiance à n’importe qui

Désormais, nous sommes prêts à confier notre vie à de parfaits inconnus. 22 Septembre 2014 | Partager : Dans une quarantaine de minutes, Cindy Manit ouvrira la porte de sa voiture à une parfaite inconnue. Une application installée sur son iPhone lui donne rendez-vous à un carrefour du quartier SoMa de San Francisco. Là, une femme rousse vêtue d’un manteau orange et de bottes couleur café prendra place sur le siège passager de son impeccable Mazda 3 et lui demandera de l’emmener à l’aéroport.

La révolution collaborative. Comment fabriquer des biens communs en open source ? Il y a aujourd’hui une vraie déferlante selon les secteurs.

Comment fabriquer des biens communs en open source ?

Voiture, vélo, alimentation / semences /AMAP sont déjà en place, après le logiciel libre. Comment cela peut-il s’élargir en prenant appui sur les vagues du hacking, de la consommation et l'économie collaborative ? Elinor Ostrom prouve qu'une autre logique économique est possible. Peut-on appliquer ses principes à l'économie de la connaissance ? Pouvons-nous documenter ce qui s'est fait dans le logiciel libre (Wikipedia, RERS, Tela Botanica) et les logiciels de vie (p.ex. les semences paysannes) ? Pages liées : * Quelles alternatives en termes de modes de vie durables ? Repères et définitions Tous publics : En visionnant ces 2 vidéos de Monsieur Bidouille vous devriez rapidement vous faire une idée de quoi nous allons parler dans cette page : Des biens communs au libre... et inversement !

Six outils pour faire vivre les biens communs par Pablo Servigne via Framablog (30 mai 2013) « Chez Amazon, les conditions de travail sont dignes du XIXe siècle » Auteur d'« En Amazonie, infiltré dans le meilleur des mondes », Jean-Baptiste Malet décrit le fonctionnement du géant du commerce en ligne.

« Chez Amazon, les conditions de travail sont dignes du XIXe siècle »

En Allemagne, les salariés de trois sites sont en grève. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Elvire Camus La plateforme de vente en ligne Amazon réalise 70 % de son chiffre d'affaires pendant la période des fêtes de fin d'année, selon le syndicat allemand Verdi. Pour faire face à l'explosion de commandes passées en un clic à l'approche de Noël, la multinationale recrute des centaines d'intérimaires pour renforcer ses équipes.

L'année dernière, Jean-Baptiste Malet a fait partie des 1 200 salariés embauchés pour travailler au sein de l'entrepôt de Montélimar. Pourquoi avoir choisi Noël pour votre infiltration dans un entrepôt d'Amazon ? Jean-Baptiste Malet : Tout simplement parce que j'avais de grandes chances d'être recruté. A quel point la période de Noël est-elle importante pour Amazon ? Quel est l'objectif de votre livre ?

Économie en 4

L'insécurité alimentaire au Québec. RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE. Droit d'être trop riche? Dans un "monde fini", clos, ce que prend l'un il l'enlève à l'autre.

Droit d'être trop riche?

C'est la principale loi d'airain de l'économie – et les marchés n'y pigeant rien doivent être dessaisis de toute possibilité d'accéder au collectif. Et à l'argent des autres. Les comportements de leurs valeurs devraient être "l'intérêt général" puisque chacun de leurs délires égoïstes a le maximum d'impact sur le maximum de personnes…le fait que les politiques et les bourgeois détraqués d'idéologies osent, CONTRE TOUTE REALITE, que si ces dangereux ennemis de la civilisation poursuivent leur intérêt trop personnel ceci va, magiquement, devenir bénéfique à tout re monde…tombe en immoral fiasco: riches toujours plus riches et pauvres toujours plus pauvres !!! Où réside l'anomalie ? Sauf chez les déments, dans un "monde fini", donc aux ressources limitées, comme à la masse monétaire close et pas extensible - si je prends trop c'est au détriment des autres.