background preloader

INDIENS DES ETATS UNIS : THE NATIVE AMERICANS

Facebook Twitter

Native American Tribes and Cultures.

INDIENS DU CANADA : FIRST NATIONS

INUITS ET PEUPLES DE L'ARCTIQUE. ASSOCIATIONS INDIENNES DE DEFENSE DE LEURS DROITS ET NEWS. PEINTRES AMERICAINS. Classification of indigenous peoples of the Americas. Cultural regions of North American people at the time of contact Early indigenous languages in the US Classification of indigenous peoples of the Americas is based upon cultural regions, geography, and linguistics.

Classification of indigenous peoples of the Americas

Anthropologists have named various cultural regions, with fluid boundaries, that are generally agreed upon with some variation. These cultural regions are broadly based upon the locations of indigenous peoples of the Americas from early European and African contact beginning in the late 15th century. When indigenous peoples have been forcibly removed by nation-states, they retain their original geographic classification. Canada, Greenland, United States, and northern Mexico[edit] In the United States and Canada, ethnographers commonly classify indigenous peoples into ten geographical regions with shared cultural traits, called cultural areas.[1] Greenland is part of the Arctic region. Arctic[edit] Early indigenous languages in Alaska Subarctic[edit] Distribution of Cree peoples add.

500 Nations Tribes Bands. LOCAL OFFICES Please click a location on the map to find the contact information for local North American Native American tribes and First Nations.

500 Nations Tribes Bands

The content of this section is a directory of tribes, nations, bands, rancheria, and pueblos. Some are federally-recognized, some are state-recognized, and others are non-recognized. Wounded Knee Museum. Amérindiens aux États-Unis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amérindiens aux États-Unis

Les Amérindiens sont les premiers occupants du continent américain et leurs descendants. En 1492, l’explorateur Christophe Colomb pense avoir atteint les Indes occidentales alors qu’il vient de débarquer en Amérique , aux Antilles. À cause de cette erreur, on continue d’utiliser le mot « Indiens » pour parler des populations du Nouveau Monde. Avec les travaux du cartographe Martin Waldseemüller au début du XVIe siècle, on commence à parler de « continent américain », en l’honneur du navigateur italien Amerigo Vespucci ; ses habitants deviennent les « Indiens d’Amérique » pour les distinguer des populations de l’Inde.

En absence d’appellation qui fasse consensus, on utilise parfois les expressions de « premières nations » ou « premiers peuples ». Carte des principales concentrations amérindiennes aux États-Unis Les Amérindiens à l’époque précolombienne[modifier | modifier le code] Les sources[modifier | modifier le code] L'esprit du bison : les Cheyennes. Les indiens d'Amérique du Nord. Peuples autoctones : tribus amérindiennes du Canada et des Etats-Unis. La diversité ethnique et culturelle des premiers peuples était relativement forte à l'aube de la colonisation européenne, selon qu'ils se trouvaient en Alaska, dans l'Est, au sud des Grands Lacs, dans le Sud-Ouest ou près du Pacifique.

Peuples autoctones : tribus amérindiennes du Canada et des Etats-Unis

Lorsque les Européens commencèrent à explorer l'Amérique du Nord au XVIe siècle, plusieurs centaines de tribus d'Amérindiens, plus ou moins hostiles, occupaient le territoire. Même si elles ont été décimées par les maladies introduites par les Européens en Amérique, la plupart ont survécu et réclament aujourd'hui la reconnaissance de leur culture. Ces peuples d'Amérique furent affublés par ignorance du nom d'Indiens. Les Grands Chefs Indiens.

Guerres amérindiennes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerres amérindiennes

Les guerres amérindiennes sont l'ensemble des guerres opposant les colons européens puis le gouvernement des États-Unis aux peuples Nord-Amérindiens, de 1778 à 1890. Bien qu'aucune guerre ne fût officiellement déclarée par le Congrès des États-Unis, l'armée fut constamment en guerre contre ces peuples à partir de 1778. Elles se sont prolongées au XIXe siècle par des violences et de nombreux massacres de la part des deux camps. L'historien américain Howard Zinn rappelle que « les gouvernements américains [ont] signé plus de quatre cents traités avec les Amérindiens et les [ont] tous violés, sans exception »[2]. L'ensemble des combats et massacres livrés entre les États-Unis et les Indiens fait 19 000 victimes chez les blancs et environ 30 000 du côté des Indiens, hommes, femmes et enfants[1]. Les indiens d'Amérique. Les peuples amérindiens. Arizona Dreams tribus.

La Nation Sioux.