background preloader

Etats-Unis

Facebook Twitter

Une élève américaine lesbienne a choisi une citation géniale qui lui vaut les honneurs du web. En choisissant sa citation pour l'album des finissants de son école secondaire, cette jeune Californienne ne s'attendait probablement pas à provoquer autant d'admiration de la part des internautes.

Une élève américaine lesbienne a choisi une citation géniale qui lui vaut les honneurs du web

Et pourtant, ces quelques petits mots ont déclenché une pluie de réactions positives. Caitlyn Cannon, 17 ans, a en effet écrit dans le livre : « J'ai besoin de féminisme, car j'ai l'intention d'épouser quelqu'un de riche, et ça ne pourra pas se faire si ma femme et moi ne gagnons que 75 sous pour chaque dollar gagné par un homme ». L'une de ses amies proches, l'utilisatrice @casualnosebleed sur Twitter, a photographié la publication dans l'album et a posté l'image le 26 mai. En trois jours, elle a été retweetée 5 500 fois et ajoutée 8 500 fois en favoris. «C'est honnêtement la seule chose qui compte pour moi en ce moment» Les internautes ont entendu son message et lui ont adressé leur soutien: «Approuvé! La Cour suprême américaine légalise le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire. C’est une décision historique.

La Cour suprême américaine légalise le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire

La Cour suprême a légalisé, vendredi 26 juin, le mariage homosexuel dans l’ensemble des Etats-Unis. Deux ans seulement après avoir décrété que le mariage n’était pas réservé aux couples hétérosexuels, la Haute Cour a jugé, par cinq voix contre quatre, que les 14 Etats américains qui refusent aujourd’hui d’unir deux personnes de même sexe devaient non seulement les marier, mais aussi reconnaître leur mariage lorsqu’il a été célébré ailleurs. Au nom de l’égalité de tous devant la loi, « le 14e Amendement requiert d’un Etat qu’il célèbre un mariage entre deux personnes de même sexe », a écrit le juge Anthony Kennedy, s’exprimant au nom de la majorité de la Cour suprême. « Le droit au mariage est fondamental », a-t-il souligné.

Il a aussi écrit, dans le dernier paragraphe de la décision rendue par la plus haute juridiction des Etats-Unis : Le Mississippi adopte une loi qui ouvre la porte à la discrimination des homos. De l’ouverture du mariage à l’instauration de lois clairement discriminatoires, chaque semaine voit son lot de progrès ou de reculs pour les droits des personnes LGBT aux États-Unis.

Le Mississippi adopte une loi qui ouvre la porte à la discrimination des homos

Après de vaines tentatives dans les États du Maine, de l’Arizona ou du Kansas pour mettre en place des législations qui permettent la discrimination des personnes homosexuelles, c’était au tour des représentant.e.s et sénateurs/trices de l’État du Mississippi de s’exprimer sur le vote du Mississippi Freedom Restoration Act, qui autorise tout individu, entreprise, ou association à refuser un service qui ferait obstacle au libre exercice de la religion. Approuvée par la Chambre des représentants (79 pour, 43 contre) et le Sénat à une large majorité mardi 1er avril, la loi a été signée par le gouverneur républicain Phil Bryant jeudi 3 avril.

Elle doit entrer en application le 1er juillet. Photo Ken Lund. PARADOXE – Président d’une association qui « soigne » l’homosexualité, il annonce qu’il est… gay. Alan Chambers, le président d'Exodus International, association chrétienne qui voulait soigner les homosexuels depuis 1976, a annoncé qu'il était gay.

PARADOXE – Président d’une association qui « soigne » l’homosexualité, il annonce qu’il est… gay

Photo tirée d'une capture d'écran du Huffington Post Le pardon n'est-il pas chrétien ? Alan Chambers, président d'Exodus Intertional, une association catholique américaine qui prétend vouloir soigner l'homosexualité depuis 1976, a fait acte de contrition en révélant dans une lettre du 26 juin qu'il était gay.

Il confesse par écrit que "toute une vie de honte est enfin terminée, je m'accepte enfin en tant qu'être humain. Comme le fait ma famille. Un journaliste américain du Daily Beast avec qui il s'était entretenu avant son annonce rappelle que M. Dans un entretien vidéo accordé à une chaîne américaine, il a été confronté aux retours d'expériences douloureuses de personnes ayant subi ses traitements psychologiques radicaux. Signaler ce contenu comme inapproprié. Etats-Unis: la Cour suprême a tranché sur le mariage, victoire pour les couples gay. INTERNATIONAL - La Cour suprême des Etats-Unis a invalidé mercredi 26 juin la loi de défense du mariage qui le définit comme l'union entre un homme et une femme, ce qui représente une victoire majeure pour les militants en faveur du mariage gay.

Etats-Unis: la Cour suprême a tranché sur le mariage, victoire pour les couples gay

Cette décision permet aux couples gays légalement mariés dans 12 Etats sur 50 et dans la capitale Washington, d'avoir accès aux mêmes avantages fédéraux que les couples hétérosexuels. "On est en train d'adopter et on va pouvoir apporter à notre famille toute la stabilité nécessaire", s'est réjoui juste après l'annonce Olivier, un Français marié à un Américain depuis trois ans à Washington, ville qui permet déjà l'union entre homosexuels. Sous un soleil de plomb, une foule d'environ un millier de personnes, surtout des jeunes et des pro-mariage gay, s'était rassemblée devant la Cour Suprême pour réagir à la décision tant attendue.

"Anticonstitutionnelle" Le mariage homo de nouveau possible en Californie.