background preloader

Culturels

Facebook Twitter

La culture au Pérou. Les vêtements traditionnels du Pérou. Un habillement à la mode péruvienne. Comme pour contraster avec l’aridité de leur terre, les péruviens, ainsi que bon nombre d’habitants des autres pays sud américain ont adopté dans leur culture des codes vestimentaires qui interpellent immédiatement le regard.

Un habillement à la mode péruvienne

Flamboyant et foisonnant, que cachent donc ces fameux habits si typiques du pays des Incas ? Ces derniers excellaient déjà à leur époque dans le tissage, grandement aidé par la présence non négligeable des différents animaux typiques de la région. Ils utilisaient bien sûr le lama qui peut fournir près de 3kg de laine à lui seul, mais aussi l’alpaga. La réputation de ce cousin du lama n’est plus à faire, tant la finesse de sa laine a su séduire bien au delà des frontières. Un nom vient immédiatement à l’esprit quand on pense aux habits traditionnels : Quechua. Ce sont surtout les femmes qui attirent le regard, même si les hommes ne sont évidemment pas en reste.

D’autres ceintures occupent cependant une fonction moins ornementale comme par exemple le chumpi. Photos de costumes traditionnels péruviens - Pérou. VI/ Costumes traditionnels Le costume traditionnel se porte uniquement dans les lieux touristiques ou dans les Andes mais sinon, les habits péruviens se sont "américanisés".

Photos de costumes traditionnels péruviens - Pérou

Famille en costume traditionnel Carnaval péruvien Jeune fille portant un bébé. Informations pratiques sur le PEROU. PASSEPORT - VISA pour le Pérou Pas de visa pour les ressortissants de la C.E.E Un passeport en cours de validité est exigé.

Informations pratiques sur le PEROU

On vous accorde en général 6 mois à partir de votre arrivée. Pas de vaccin obligatoire pour entrer au Pérou.. Il est cependant recommandé de se faire vacciner contre la fièvre jaune si vous allez en Amazonie. Le Soroche est le mal d'altitude qui se traduit par un malaise accompagné d'une gêne respiratoire et de maux de tête. CLIMAT au Pérou La nature a favorisé le Pérou avec une énorme variété de climats, de paysages et d'écosystèmes Sur la Côte, le climat est doux et il ne pleut pour ainsi dire jamais (sauf au Nord, près de l'Equateur). La montagne a un climat sec et ensoleillé toute l'année, les nuits sont fraîches et la température varie selon l'altitude: Arequipa semble vivre un été doux toute l'année, à Cusco, l'air est plus frais Dans la forêt amazonienne, il fait toujours chaud: 30° en août et environ 35° entre décembre et avril.

Cuisine péruvienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cuisine péruvienne

La gastronomie péruvienne est parmi les plus diversifiées au monde, comme en témoigne le fait qu'elle aurait le plus grand nombre de plats au monde (491)[1] et, selon plusieurs études serait l'équivalente en richesse des cuisines française, créole, chinoise ou amérindienne. [réf. nécessaire] Cette richesse vient de trois sources : La particularité géophysique du pays ;Le mélange des ethnies et des cultures ;L'adaptation de cultures millénaires à la cuisine moderne. Catégorie:Groupe ethnique du Pérou. Aguarunas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aguarunas

Cet article concerne le peuple aguaruna. Pour la langue aguaruna, voir Aguaruna. Les Aguarunas sont une communauté indigène de la forêt amazonienne du nord du Pérou appartenant au peuple jivaro. Une association s'est créée pour aider les indiens de cette région à s'organiser eux-mêmes. Ashaninka. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ashaninka

Asháninka Les Asháninka ou Asháninca sont le plus grand peuple indigène d'Amazonie du Pérou, vivant également au Brésil, appartenant à la famille ethnolinguistique des Arawak sub-andins, avec les Amuesha, les Matsiguenga, les Nomatsiguenga et les Piro[2]. Dénomination[modifier | modifier le code] Ayarmaca. Aymara. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aymara

Distribution géographique de la langue Aymara. Chachapoyas (peuple) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chachapoyas (peuple)

Les Chachapoyas sont un peuple Andin dont le nom signifie Guerriers des nuages. Connus pour leur peau blanche et leur grande taille, ils vécurent sur un territoire d'une superficie de 65 000 km2, à cheval entre la région de San Martín et celle d'Amazonas. Comme beaucoup de peuples conquis par les Incas, celui-ci est mal connu, car les principales sources à leur sujet sont celles qui nous sont parvenus à travers leurs conquérants les Incas et surtout les conquistadors espagnols. Ils occupaient le Nord du Pérou actuel du IXe au XVe siècle. On trouve de nombreux vestiges de leur civilisation à Jalca par exemple, également El Gran Pajatén, Gran Vilaya, Gran Sapasoa ou les 12 cités des Condors. Les Incas eurent du mal à soumettre les indiens Chachapoyas, qui ne furent finalement soumis et intégrés à l'empire qu'après plusieurs longues et difficiles campagnes, dont la dernière fut menée par l'Inca Tupac Yupanqui vers 1475. Huancas.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Huancas

Les Huancas (ou Wanka en quechua) sont une ethnie du centre du Pérou, établie dans la vallée andine du Mantaro (Région de Junín). Époque précolombienne[modifier | modifier le code] C'était un peuple guerrier qui se consacrait à l'agriculture et confectionnait des céramiques à usage essentiellement domestique. Matsigenka. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Matsigenka

Vie sociale[modifier | modifier le code] Les femmes se marient en moyenne vers 16 ans, et ont en moyenne de huit à dix grossesses. Mitimae. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Mitimaes étaient des groupes de familles séparées de force de leurs communautés d'origine par l'Empire Inca, et déplacées depuis des villages loyaux vers des régions conquises et vice-versa, afin d'y remplir certaines fonctions économiques, sociales, culturelles, politiques et militaires. Le mot provient du quechua mitmac, ce qui signifie éparpiller. Ces groupes sont aussi connus comme mitmakuna ou mitmaqkuna. Aucune autre politique n'eut autant de répercussion tant sur la démographie que sur la composition ethnique andine que celle des mitimaes. On estime que plus d'un quart de la population de l'empire fut ainsi déplacée. Quechuas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Femme quechua, Alausí, Équateur Les Quechuas, Quichuas, Kichuas, Kichwas ou Kechuas, sont un groupe de peuples d'Amérique du Sud qui forment la plus nombreuse des familles ethnolinguistiques amérindiennes (groupe de langues quechua).

Origine[modifier | modifier le code] Shipibo-Conibos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Shipibos-Conibos sont un peuple indigène d'Amazonie qui vit dans la Région d'Ucayali au Pérou. Composés de 20 178 individus, ils représentent 8,42 % de la population indigène recensée dans le pays. Le recensement ne compte pas la population établie dans les régions urbaines de Pucallpa et Yarinacocha. Au moins 600 familles auraient migré ces trente dernières années de leurs communautés vers ces centres urbains pour accéder à de meilleurs services au niveau de l'éducation et de la santé, ainsi que pour rechercher d'autres moyens de gagner leur vie.

Shuars. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Uitoto. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Uitoto Les Uitoto (ou Witoto) sont un peuple indigène d'Amérique latine (Sud-Est de la Colombie et Nord du Pérou). Zápara. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les territoires Zápara[modifier | modifier le code] Le nom « Záparo » vient du panier fait de lianes bejuco fendues en deux et deux fois tressées, entre lesquelles des feuilles imperméables sont placées, et d’un couvercle travaillé de la même façon, dont les Zápara se servent pour mettre leurs vêtements et autres biens au sec (Simson 1877).

Eux-mêmes s’autodésignent káyapwö (Tessmann 1999). Histoire des Zápara[modifier | modifier le code]