background preloader

Sites & articles street art

Facebook Twitter

Les Iles de France - "Les graffiti" Énigmatiques, mystiques, poétiques ou politiques… érotiques ou franchement pornographiques, à Pompéi, Rome, Thèbes ou Athènes, ceux des vestiges des cités antiques témoignent que, depuis toujours, des hommes – sans doute plus que des femmes – se sont épanchés sur les murs de leur ville.

Les Iles de France - "Les graffiti"

Mais c'était bien avant que ne s'abatte sur Paris et sa banlieue, au début des années 80, un déluge de bombes aérosols qui, de friches industrielles en gares désaffectées, et de murs borgnes en rames de métro, allait installer durablement un art populaire nouveau dans notre hexagone. Ses artistes pionniers et illégaux, qui se devaient de courir vite, s'appelaient Speedy Graphito, Jérôme Mesnager, Blek le Rat, les Frères Ripoulin ou en encore Jef Aérosol.

L’art de rue entre subversion et récupération, par Philippe Pataud Célérier (Le Monde diplomatique, septembre 2016) «Même pas mal », clame l’affiche placardée sur les murs.

L’art de rue entre subversion et récupération, par Philippe Pataud Célérier (Le Monde diplomatique, septembre 2016)

Elle reproduit le célèbre Baiser de l’Hôtel de ville, photographié par Robert Doisneau dans les années 1950. Sauf que deux taches rouge sang poissent désormais l’image iconique de cette jeunesse insouciante et heureuse. Depuis les attentats du 13 novembre 2015, graffitis, pochoirs, collages, céramiques, photographies ont envahi les alentours du Bataclan, dans le onzième arrondissement de Paris. Façades, Abribus, panneaux de signalisation : aucun espace n’est oublié. Lettres blanches sur fond noir, la devise historique de Paris, « Fluctuat nec mergitur » (« Il flotte mais ne coule pas »), a même été bombée sur une palissade de chantier par un collectif de graffeurs local, la Grim Team. Une fois de plus, les murs ont porté ces voix qu’on n’entend plus. Mais bien fou serait celui qui relèverait dans ces inscriptions sauvages — parfois des idées transformées en images — une amorce d’intérêt, esthétique de surcroît.

PanAfroRévolutionnaires. Jeffrey Brown était un writer (grafffeur) du South Bronx, né à New York en 1958.

PanAfroRévolutionnaires

Il avait commencé à peindre les trains new-yorkais au début des années 70. CASEY CASE, CASE 2 ou KASE 2 était un pionnier, un fondateur, qui a eu un impact considérable sur toute l’histoire du graff : il était considéré comme un « King of style ». Il peignait beaucoup avec son partenaire BUTCH 2. Dans le documentaire classique Style Wars de 1983 sa détermination, sa vision et son talent crevèrent l’écran et la légende locale devint internationale.

Cet artiste de rue portugais crée de splendides graffitis en 3D qui semblent flotter dans les airs. Odeith, un artiste de rue portugais extraordinairement doué, crée des œuvres incroyables, qui vous convaincront que ce sont des sculptures tridimensionnelles flottant dans les airs.

Cet artiste de rue portugais crée de splendides graffitis en 3D qui semblent flotter dans les airs

Sa maîtrise de l’art anamorphique et de la perspective est tout simplement stupéfiante. Nous vous suggérons de passer plusieurs minutes à admirer son art, car c’est le temps nécessaire pour analyser et percer à jour le mystère de ces merveilleuses illusions. (source: odeith.com) En incorporant le sol et l’éclairage environnant dans ses compositions, Odeith parvient à donner l’impression que ses peintures « flottantes » projettent une ombre sur le sol, ou émettent de la lumière. Véritable homme-orchestre, Odeith possédait autrefois une boutique de tatouages, et il vend par ailleurs des peintures sur toile. « J’ai quitté l’école à l’âge de 15 ans, et je n’ai jamais suivi de cours d’art.

. « Cela prend beaucoup de temps avant d’atteindre un niveau de perfection élevé. WD street art - Wild Drawing (@wd_wilddrawing) En images : 4661m2 de street-art dans une prison suisse. Une dizaine de street-artists suisses ont réalisé des fresques couvrant 4661m2 des murs de la prison de Lenzburg.

En images : 4661m2 de street-art dans une prison suisse

Un livre sorti récemment raconte leur aventure. 4661m2 - The impression of freedom from Polymorph Pictures on Vimeo. Un soir au printemps 2012, Malik, à la fois street-artist, peintre, sculpteur et designer, cherche désespérément un nouveau projet excitant alors que peindre des murs de taille normale commence à l’ennuyer. “J’étais sur le point de m’endormir quand j’ai eu une idée : peindre en prison !

Là-bas, il y aurait de grands murs vierges, ce qui est de plus en plus rare en Suisse et ça serait intéressant de confronter mon art dans un environnement comme celui-ci“, se souvient-il. Prison Lenzburg avant le projet 4661m2. Broken Window. Evol, artiste de façades. 4 septembre 2015. 4 septembre 2015 [Le Street Art dans tous ses états — Graffiti des 46 dernières années… extraits d’une collecte illimitée.]

4 septembre 2015

Les graffiti du printemps 68 ont beau avoir été réifiés en pur folklore patrimonial, le phénomène n’a cessé de proliférer – des seventies à l’immédiat aujourd’hui –, n’en déplaise à ceux qui préfèrent traiter les tags au Kärcher sous prétexte de vandalisme barbaresque. Alors, pour donner à voir la permanence clandestine de ces inscriptions murales sur quatre décennies et demi, on a traqué des bouts de phrases à la craie, au marqueur ou à la bombe in situ dans la rue, mais aussi parmi livres, revues et les rares sites consacrés au Street art prenant en compte la dimension textuelle, malgré l’indifférence manifestée par les pros du Graff pour l’expression textuelle, à rebours du carriérisme de ces milieux arty, obnubilés par le technicolorisme XXL à l’aérosol et la fixette narcissique du blaze territorial.

Alexis Diaz. Street Graphs. 20+ Powerful Street Art Pieces That Tell The Uncomfortable Truth. Google Puts Online 10,000 Works of Street Art from Across the Globe. Combo, street-artist agressé à cause de sa liberté. Après l’agression dont il a été victime pendant l’un de ses collages, on est allé à la rencontre du street-artist Combo pour parler de son message de coexistence pacifique, de sa vision de l’engagement dans l’art de rue et de ses projets futurs.

Combo, street-artist agressé à cause de sa liberté

Un artiste roué de coups en pleine rue. On pourrait croire qu’il s’agit d’un fait divers survenu à des milliers de kilomètres dans une dictature obscure. Et pourtant, la scène a eu lieu au cœur du 12ème arrondissement de Paris. Après le Tree de Paul McCarthy vandalisé en octobre dernier, l’art de rue n’en finit plus de choquer les âmes sensibles et intolérantes. Né d’un père libanais chrétien et d’une mère marocaine, Combo préparait depuis quelques mois un projet sur l’islam et ses dérives. . « No imam, no cry », « Moins de Hamas, Plus de Houmous » ou « L’habit ne fait pas le moine et la barbe ne fait pas l’imam » : le message de Combo a le mérite d’être clair. Boris, n° d'écrou : 412100. Âge de raison pour le street art ? On lui a collé tous les maux du monde sur le dos avant de le reconnaître comme art à part entière.

Âge de raison pour le street art ?

Une exposition basée à Paris rassemble toutes les disciplines du street art, qui semble avoir gagné sa médaille d’honneur, au détriment de sa subversion. On l’a appelé graffiti, tag, peinture au pochoir, mapping ou encore light painting. Mais au fond, quel rapport entre une bombe de peinture et un projecteur vidéo ? Street Art par Jerôme Catz. Un artiste portugais recycle des ordures en une sculpture géante. Au festival d’art urbain WOOL de Covilhã, au Portugal, qui s’est déroulé au mois d’octobre dernier, l’artiste portugais Artur Bordalo (surnommé « Bordalo II ») a utilisé des matériaux récupérés et des ordures ainsi que de la peinture pour créer Owl Eyes, une magnifique installation extérieure prenant la forme d’un hibou.

Un artiste portugais recycle des ordures en une sculpture géante

La sculpture impressionnante appelée « Yeux d’hibou » a été réalisée à partir de pneus de tracteur, de tôle ondulée, et d’autres morceaux de ferraille et de déchets urbains. Bordalo n’est pas étranger au street art, et a créé de nombreuses œuvres qui font usage de manière ingénieuse de matériaux récupérés. Vous pouvez d’ailleurs jeter un œil à ses œuvres sur sa page Facebook. 23 beloved street art photos - may 2012.

20 awesome examples of street art. Street art. Street Art Utopia's Best of 2011. We declare the world as our canvas.

More info.

We declare the world as our canvas

More info. BLU >. Art urbain. STREET ART UTOPIA » We declare the world as our canvasSTREET ART UTOPIA » We declare the world as our canvas. Paris Street Art. Arts de la rue Street art. Street art. Montreal artist Roadsworth (previously) continues to make his mark on the streets of Montreal by introducing elements of wildlife and humor onto an asphalt canvas. In his latest pieces we see flocks of geese swooping down tree-lined streets and schools of sardines move with the flow of pedestrian traffic (or end up wedged inside a tin can), unexpected symbols against an urban backdrop. This year marks a decade since Roadsworth was charged with 53 counts of public mischief, after which he received considerable public support and was let go with a slap on the wrist. Since then the artist has created artwork for municipalities, exhibitions, and arts festivals around the world.

You can see much more on his website, and he also has a book. Le street-art de David de la Mano et Pablo S. Herrero ! Découverte du jour, le sublime street-art du duo d’artiste David Hand et Paul S. Herrero qui officie de l’Uruguay à la Norvége avec toujours autant de talent… Unurth street art. 59 Amazing Street Art collected by @themadray. En quoi le Street Art s'intègre-t-il dans notre société ? C) Le point de vu des graffeurs et du public sur cette nouvelle forme d'art. Le point de vue des artistes et des spectateurs de cet art est très différent, c’est pour cela que nous avons recherché un interview d’un graffeurs et ensuite demander l’avis du public dans la rue pour montrer différents avis sur le street art.

L’interview est celui d’un des membres collectif du groupe La Ruche qui rassemble une quinzaine de graffeurs de Grenoble, Lyon, et Montélimar. Source : article Plongée dans l'univers des graffeurs - Place Gre'net de PlaceGrenetVoici un interview : Le graffiti est né dans des ghettos de New-York au début des années 1980 – d’abord sous forme de tag – avant d’arriver en France, il y a une vingtaine d’années. Vous avez débuté peu de temps après. Street Art 2013. Street art à Paris. Certes Paris n’est pas Berlin en terme d’art contemporain mais les choses avancent.

Le service anti-tags de la ville de Paris a été sensibilisé à la question et désormais les agents municipaux font la différence entre des tags qui dégradent l’espace publique et ceux qui ont une véritable portée artistique. Voici en vrac quelques œuvres de street art qui aujourd’hui n’existent plus pour la majeur partie … Street art, graffiti, urban exploration, expositions ...

Street art, graffiti and illustration. En Belgique, une ville abandonnée devient une toile gigantesque dédiée au street art. La Belgique abrite un curieux village abandonné au street art. Un photographe a plongé au coeur de cette sublime toile géante à ciel ouvert pour artistes de rue. Nous vous faisons découvrir cette ville fantôme absolument incroyable à travers ses clichés. Compte tenu de la présence dominante d’une installation nucléaire à proximité, on croirait que le village flamand de Doel a été réduit à l’état de ville fantôme. Ce n’est pas du tout le cas. Doel a longtemps été la cible d’un plan de démolition controversée contraignant les villageois à vendre leur maison et abandonner le navire.

Jeremy Gibbs alias Romany WG, est l’un des photographes d’exploration urbaine et d’art urbain les plus talentueux de sa génération. Défense d'afficher. Ernest Pignon-Ernest, le site officiel. Street-art. Street-art et Graffiti. Your Ultimate Street Art News Site. Before I Die. What matters most to you Interactive public art project that invites people to share their personal aspirations in public. After losing someone she loved and falling into depression, Chang created this experiment on an abandoned house in her neighborhood to create an anonymous place to help restore perspective and share intimately with her neighbors.

Candy Chang: Before I die I want to... Histoire du Street Art français. Définition et origine : Graffiti, au singulier graffito, vient du mot italien graffiare : griffer ; lui même dérivé du latin graphium : éraflure. Depuis toujours les murs ont eu la parole.

On trouve donc des graffitis dans les grottes préhistoriques ; dans l’empire romain, la Grèce antique, sur les façades des églises et des châteaux, dans les prisons, sur les rochers etc….Les graffitis ont des le début servis à s’exprimer, à louer ou à dénoncer et c’est toujours le cas. Street Art. Ajouter des nez rouges sur les publicités de New-York… “Clownify Stickers“, un excellent Tumblr imaginé par un street artist américain, qui s’amuse à ajouter des nez rouges de clown sur... 19 nouveaux détournements urbains de OaKoAk !

Une nouvelle sélection des créations du talentueux street artist français OaKoAk, dont nous avions déjà parlé (OaKoAk part I / OaKoAk part II).... Montréal Street Art – Les superbes fresques de A’Shop. Fra.Biancoshock – 18 nouveaux détournements urbains. Fra.Biancoshock – 18 nouveaux détournements urbains. Blue Sky Painters – Quand un street artist illumine les rues de Téhéran avec des fresques incroyables. Quand le street art investit les villes en cohabitant avec la nature. American Excess – Le Street Art décalé de Plastic Jesus. Graffiti, street art, muralisme... Et si on arrêtait de tout mélanger ? Des portraits géants dans les rues de São Paulo… Tokyo Street Art – 33 photos au hasard des rues. La police de New York prend la bombe pour lutter contre le graffiti.

Street Art Utopia / By LIQEN at DESORDES CREATIVAS 2012 2. En images : quand 150 street-artist redonnent des couleurs à un village tunisien. Tunisian street art - in pictures. Top 10 Philadelphia street murals - in pictures. Baghdad murals. Street Art Project, by Google Cultural Institute. Un temple du graffiti numérisé permet aux internautes de taguer. De Obey à Invader, le street-art s’expose en 200 œuvres à Paris.

Converse ClashWall, 12 jours de spray sur le canal de l'Ourcq.