background preloader

CLOUD

Facebook Twitter

Outils & technologies. OPEN SOURCE. Des QR Codes à votre image ! On commence à voir un peu partout ces codes barres 2D : campagnes d’affichages, promotion sur des produits de consommation, cartes de visite, documentations.

Des QR Codes à votre image !

Ils contiennent des informations ou renvoient simplement vers une URL donc un site internet, une page spécifique, un fichier etc. Malheureusement ces QR Codes sont encore souvent tristes, calés dans un recoin de la mise en page… Il y a pourtant une solution ! Ils peuvent être manipulés de différentes manières, pour améliorer sensiblement leur aspect, leur intégration dans une charte, et même devenir eux même le support visuel de communication.

Ils peuvent être colorés Une seule contrainte : le contraste. Pensez également aux ombres pour donner un peu de relief, jouer de la superposition, de l’empilement, etc. Ils peuvent être déformés Enfin légèrement… On peut par exemple se permettre d’arrondir les angles de chaque petite zone, ou même déformer certaines lignes. Ils peuvent être dégradés À voir : Créer un code QR en ligne - Générateur gratuit de codes QR. Générateur de QR code par Codactiv.

Apple, la tyrannie du cool. Réalisateur : Sylvain BergereAuteurs : Dimitri Kourtchine, Sylvain BergereProducteurs : ARTE FRANCE, La Générale de production Autobiographie d'un accro de la marque à la pomme : une analyse critique et drolatique, du neuro-marketing (sic) à l'art en passant par la sémiologie.

Apple, la tyrannie du cool

Le décès de Steve Jobs, le 5 octobre, a illustré avec éclat le paradoxe d'Apple, qui est au centre de ce film : c'est la première fois dans l'histoire qu'un entrepreneur a été ainsi salué et pleuré comme un bienfaiteur de l'humanité, et son succès commercial fêté à l'égal d'une œuvre de génie. Pour les contempteurs du consumérisme, cette dévotion planétaire témoigne du triomphe du capitalisme et de la marchandisation des esprits. Dimitri Kourtchine et Sylvain Bergère, eux, ont décidé de juger sur pièces, et plutôt que d'instruire le procès de la "moi technologie" selon Apple, entreprennent de l'explorer.

Un panorama ludique de la planète à la pomme, qui interroge un phénomène de société à part entière. Tendances 2012 : le cloud computing. Le cloud est partout, dans les discours, dans les intentions, dans les analyses et dans les catalogues. Les études se multiplient pour démontrer sa présence devenue incontournable dans les projets. Sauf que jusqu’à présent ces derniers se sont peu montrés. Passée la phase du SaaS (Software as a Service) – un modèle finalement peu original puisque les services partagés, on demand, ou quel que soit le nom qu’on leur donne existent depuis longtemps -, il est temps de rentrer dans le vif du sujet, le cloud privé, le PaaS (Platform as a Service), l’IaaS (Infrastructure as a Service), le stockage cloud, etc. En 2012. Les applicatifs dans le nuage Tous les acteurs des IT ont leur projet et y travaillent, en particulier les éditeurs pour lesquels, après la difficile période de digestion du changement radical de modèle économique (de la licence à la location aux ressources réellement consommées), la solution cloud/SaaS s’impose dans tout catalogue qui se respecte.

La révolution Cloud Computing. Les 5 fonctions incontournables d'un bon outil d'e-réputation. 01net le 28/03/11 à 14h29 Que dit-on de mon entreprise ou de mes produits sur les blogs, sur twitter ou sur facebook ?

Les 5 fonctions incontournables d'un bon outil d'e-réputation

Comment mesurer mon image et ma popularité sur le web ? Jusqu’à l’émergence des réseaux sociaux, l'e-réputation a toujours existé au sein d’une discipline plus vaste : la veille. Aujourd’hui elle est reconnue en tant que telle. 1. Naturellement, les plates-formes d’e-réputation s’en remettent aux principaux moteurs de recherche pour rapatrier les résultats (et pas seulement à Google). 2. Digimind Une visualisation dépendante du type de sources. Toutes les sources ne se valent pas. 3. Des rapports dignes des outils de décisionnel. Ordinateur, 1966. Cloud computing.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4].

Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Terminologie[modifier | modifier le code] Wi-Fi and wired network access for branch office and headquarters. Web Sementique. Mindshare2000.