background preloader

Vaccins

Facebook Twitter

ROR - autisme

Why Debunking Myths About Vaccines Hasn’t Convinced Dubious Parents. Seventeen years ago, a physician in the UK published a study of twelve children who had been given the MMR (measles, mumps, rubella) vaccine.

Why Debunking Myths About Vaccines Hasn’t Convinced Dubious Parents

It implied a scary correlation between the vaccine and autism. But upon both further investigation and further clinical studies, the original finding was thrown out, the medical journal retracted the article, and the doctor was found to have unethical financial interests in the findings. Finally, he was stripped of his license to practice medicine. Yet today, surveys show that as many as a third of U.S. parents still believe the discredited allegations. One in five milliennials believe early childhood vaccines cause autism and 26% of parents trust a celebrity as a credible source on vaccine safety. This has all led to a contentious debate among parents, politicians, and the medical community. 1. Mythes toxiques sur les vaccins (David Gorski) Depuis qu’il existe des vaccins, il y a un mouvement anti-vaccins.

Mythes toxiques sur les vaccins (David Gorski)

Il débuta peu après qu’Edward Jenner découvrit comment utiliser le virus affaibli de la vaccine afin d’induire une immunité de longue durée contre la variole; depuis lors, il y a eu et il y a encore aujourd’hui une résistance au concept de la vaccination. Les raisons de cette résistance vont de la religion à la peur d’injecter des substances étrangères, en passant par la simple résistance face à un gouvernement qui nous dicte ce qu’on doit faire. Certains craignent le risque pourtant infinitésimal que les vaccins posent au profit d’une résistance aux maladies, bien plus qu’ils ne craignent la maladie elle-même, ce qui est d’ailleurs un signe de l’énorme succès des vaccins actuels.

Vaccines are not associated with autism: an evidence-based meta-analysis of case-control and cohort studies. Vaccin DT-Polio : pourquoi il ne faut pas signer la pétition du professeur Joyeux. La pétition, qui dénonce « un scandale d’Etat », a recueilli plus de 350 000 signatures.

Vaccin DT-Polio : pourquoi il ne faut pas signer la pétition du professeur Joyeux

Des chaînes d’e-mails se la transmettent. Elles invoquent « l’urgence » et la nécessité de briser « la loi du silence ». Ce qui est en jeu ? « La santé de nos enfants. » Evidemment, on regarde. Dans le rôle du lanceur d’alerte, un vieux monsieur au sourire bienveillant, le professeur Henri Joyeux, longtemps président de l’ultraconservatrice association Familles de France. . « Que feriez-vous si vous deviez vacciner votre bébé pour le protéger contre de graves maladies mais que le vaccin normal, efficace et sûr, n’était plus disponible, et que le seul produit en vente était un prétendu “super vaccin”, pas assez testé et contenant des additifs neurotoxiques et peut-être cancérogènes ? Cette pétition, qui cherche à apeurer les parents pour les faire basculer dans le camp des « antivax » (les opposants à la vaccination), a fait l’objet d’un remarquable travail de décryptage. Et vous savez quoi ? Vaccines Work. Here Are the Facts. The risks, the misinformation, and the science behind history’s greatest life saver by Maki Naro Posted December 15th, 2014 This comic is featured in Eat More Comics: The Best of The Nib—available here!

Vaccines Work. Here Are the Facts.

Vaccination: 10 idées fausses à corriger. Idée fausse n°1: L’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement feront disparaître les maladies – les vaccins sont inutiles.

Vaccination: 10 idées fausses à corriger

FAUX Les maladies contre lesquelles nous pouvons nous faire vacciner réapparaîtront si nous mettons fin aux programmes de vaccination. Même si une meilleure hygiène, le lavage des mains et l’eau potable contribuent à protéger les populations contre les maladies infectieuses, de nombreuses infections peuvent encore se propager, quel que soit notre degré de propreté. [Trad] Les courbes qui révèlent tout sur l’efficacité des vaccins. Comme on a pu le noter récemment, les vaccins sont sujet à débats dans la sphère politique et publique ; on nous donne nombre de chiffres et de courbes pour appuyer des arguments allant en tous sens.

[Trad] Les courbes qui révèlent tout sur l’efficacité des vaccins

Dans cet article d’Isabella B., contributrice sur Medium, on entend nous montrer ce que disent réellement les données disponibles, qui s’étendent de 1912 à aujourd’hui. Les supporters de mouvements anti-vaccination montrent souvent des courbes de taux de mortalité au cours du temps, comme preuves que les vaccins sont toujours introduits à des périodes où leur effet est négligeable. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le taux de mortalité n’est pas un bon indicateur de l’efficacité d’un vaccin ; voilà pourquoi : L’incidence est le meilleur indicateur : Les vaccins sont faits pour prévenir la contraction de la maladie, ainsi leur efficacité est directement représentée par le taux de maladie (morbidité). Balance bénéfices-risques de la vaccination - Rougeole Epidémiologie. La balance penche en faveur du scénario 2, qui est celui de la vaccination optimale.

Balance bénéfices-risques de la vaccination - Rougeole Epidémiologie

La logique de la causalité : comment on sait que les vaccins marchent et que le feu brûle – Barbara Drescher. Je grince généralement des dents lorsque je lis un commentaire rédigé par un sceptique arguant que « la corrélation ne prouve pas la causalité ».

La logique de la causalité : comment on sait que les vaccins marchent et que le feu brûle – Barbara Drescher

Bien sûr, il est vrai la première ne prouve pas la seconde.