background preloader

Femmes martyres, victime du régime de terreur de l'EI

Facebook Twitter

Une député irakienne crie à l'aide pour sauver la communauté yézidie qui se fait massacré. Stop-djihadisme.gouv.fr - Agir contre la menace terroriste - Stop Djihadisme. Livre écrit par une rescapée de Daech, Jinan. Pourquoi choisir des femmes pour éradiquer une communauté ? Le chemin d’une future esclave de Daech. Document fixant le prix officiel des femmes chrétiennes esclaves de l'état islamique. Jinan, son histoire… Qui est elle? Emplacement de la prison de Badush. Le dieu Paon des Yézidies. Un marché aux esclaves. Une horreur justifiée. Battre et violer les femmes et esclaves sexuelles, le guide de l'Etat islamique. Magazine islamique qui a sorti un numéro consacré aux femmes yézididies dont il justifie l'esclavage. Le recrutement des femmes au sein de Daech, une propagande maitrisée. Samra Kesinovic.

Article de Umm Sumayyah Al-Muhajirah sur la polygamie paru dans le quotidien Dabiq. Interview de la veuve d'un terroriste d'Al-Qaida. Khadijah Dare, recruteuse de daech et vendeuse de reve. L'état islamique détourne le romantisme sur les réseaux sociaux comme twitter pour attirer des femmes ("elle a trouvé Allah et vécut heureuse pour toujours") (Bis) romantisme détourné ("mariée à la personne qui tu sais peut remonter ton moral et sera toujours la pour te rappeller que dieu est présent dans les moments d'épreuves") Bande annonce du film "ne m'abandonne pas" qui raconte l'histoire d'une jeune fille endoctrinée par des djihadistes. Léa, 15 ans, endoctrinée par les djihadistes. Comment des réseaux djihadistes réussissent-ils à approcher et à convaincre des adolescents de partir en Syrie ?

Léa, 15 ans, endoctrinée par les djihadistes

Le témoignage de Léa montre que le chemin passe par l’éloignement de la famille, puis l’isolement. Vous pourrez suivre l'intégralité de ce reportage dans Secrets d'info sur France Inter ce soir. Sous couvert d’arguments humanitaires, des djihadistes approchent des adolescents, par des réseaux sociaux. C’est le cas de Léa recrutée sur Facebook et qui était prête à partir en Syrie via la Turquie. Dans l’émission, Secrets d’info sur France Inter ce vendredi, son témoignage éclaire la pression calculée des recruteurs. Léa, 15 ans, endoctrinée par les djihadistes - reportage Jacques Monin Depuis plusieurs mois, Léa (le prénom a été modifié pour préserver son anonymat) est prise en charge par le centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam, une association fondée par l’anthropologue Dounia Bouzar. Une mission humanitaire Prête au départ Un départ depuis le Vaucluse.

Bibliographie.