background preloader

Thierry Meyssan : « Des terroristes syriens ont été formés par l'UCK au Kosovo »

Thierry Meyssan : « Des terroristes syriens ont été formés par l'UCK au Kosovo »
Geopolitika : Monsieur Meyssan, vous avez acquis la célébrité mondiale quand vous aviez publié le livre L’Effroyable imposture qui met en cause la version officielle des autorités états-uniennes concernant l’attaque terroriste du 11 septembre 2001. Votre livre a encouragé d’autres intellectuels à émettre leurs doutes sur ce tragique évènement. Pourriez vous brièvement dire à nos lecteurs ce qui s’est réellement passé ce 11 septembre, qu’est-ce qui a touché ou explosé dans le bâtiment du Pentagone : c’était un avion qui s’est écrasé ou bien autre chose ? Que s’est-il passé avec les avions qui se sont écrasé sur les tours jumelles, surtout avec le troisième immeuble à coté de ces tours ? Quel est le contexte plus profond de cette attaque, qui a eu des répercussions mondiales et a beaucoup changé le monde ? Sur le fond, on ne parle jamais de la seule chose importante ce jour là : après l’attaque du World Trade Center, le plan de continuité du gouvernement a été illégalement activé. Related:  imposture de la “guerre contre la terreur"SYRIADANS L'OMBRE

Une nouvelle loi antiterroriste comme réminiscence de l’affaire Merah. Dans un quasi consensus, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le 12 décembre, le projet de loi sur la sécurité et le terrorisme du ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Le texte avait déjà l’appui du groupe UMP et a également été accepté par les députés écologistes. Seul le Front de Gauche s’est abstenu. Ce texte est annoncé comme devant faire face aux “dysfonctionnements” dans l’affaire Merah. Un démenti des lois existantes. La loi crée un nouveau délit : celui de se rendre dans un camp d’entraînement, notamment en zone afghano-pakistanaise. La volonté affichée par Manuel Valls apparaît d’abord comme un démenti d’un appareillage législatif déjà existant qui contient déjà tout ce que le nouveau ministre de l’Intérieur veut y introduire. La démarche des deux ministres de l’Intérieur est identique. Des mesures de surveillances qui deviennent permanentes. Prolonger l’effet de sidération. Jean-Claude Paye

Dégâts armes chimiques ou pas par Israel Palestine en image et sans commentaire 15/11/2013 officiers français arrêtés IRIB-La nouvelle de l’arrestation d’un nombre des agents français en Syrie se confirme. Cette information a été abondamment citée et commentée dans la presse internationale, sauf en France. Cependant, l’ancien colonel français Alain Corvez a brisé le silence formel français en affirmant que cette information qui circule depuis quelques jours s’avère quasi officielle.Dans une lettre électronique envoyée à certains de ses amis dont Alintiqad a reçu une copie, M. Corvez confirme que la nouvelle qui circule dans la presse depuis huit jours évoquant l’arrestation des officiers français en Syrie avec une différence sur leur nombre est devenue quasi officielle.« Que feront-ils dans cette impasse ? Source : Alintiqad Par : Nidal Hamadé – Paris ?

Le butin de l'intervention française au Mali : uranium, or, diamants et pétrole En l'état actuel, les forces engagées au Mali coûtent 400 000 euros par jour. Une dépense qui va devoir, pour raison d'enlisement, être rapidement revue à la hausse en doublant au moins les effectifs engagés. Egalement, il est surprenant d'entendre le ministre de Défense, Jean-Yves Le Drian, défendre cette intervention sous le prétexte que « la France est en guerre contre le terrorisme », une terminologie dont on sait que, en terme tactique, elle ne veut par définition rien dire, ce qu'a d'ailleurs largement démontré les dix dernières années de guerre en Afghanistan, qui auront coûté plus de 2 400 milliards de dollars. Mais M. La France connaît une situation de chômage dramatique. La situation économique est plus catastrophique encore, puisque l'on sait que la France a été le pire cancre de la zone euro sur les 9 premiers mois de 2012 (il faut attendre encore un peu pour avoir un résultat sur l'ensemble de l'année) avec un déficit de sa balance commerciale de 62,5 milliards d'euros.

PERMIS DE GÉNOCIDER Vive la France !... L’accusation n’est pas neuve. Elle monte en puissance. Le président Assad pour que la situation ne lui échappe pas se préparerait à gazer les rebelles et son propre peuple comme un Saddam le fit avec les kurdes. La saddamisation du discours anti-Assad est évidente. Ce sont les français qui ont commencé, Fabius expliquant qu’une utilisation des armes chimiques changerait totalement la donne. Ce n’est certes pas impossible, mais c’est loin d’être sûr. Pour Damas on a trouvé un autre prétexte, celui des armes chimiques. Nos médias sont incroyables Les rebelles auraient mis la main sur des missiles lors de leurs actions contre les bases de l’armée. Après la Lybie, la Syrie, une aubaine pour Al-Quaida On a tout compris, mais si ça ne suffisait pas, on nous apporte quelques explications. Selon un responsable américain de la Défense, le renseignement américain a noté au cours des derniers jours une activité autour de plusieurs sites d’armements chimiques en Syrie, indiquant des « préparatifs ».

10/2015 Le mystère des Toyota de l'EI enfin élucidé International URL courte L'homme politique américain et membre du Parti républicain Ronald Paul, ainsi que ses associés, ont tenté de pénétrer le mystère des voitures tout-terrain japonaises mises à la disposition des djihadistes. En 2014, le Département d'Etat des Etats-Unis a repris les livraisons des voitures aux rebelles syriens, selon M. Le Royaume-Uni n'a pas non plus manqué de livrer de l'aide "non létale" aux rebelles de Syrie, entre autres des camions et des véhicules tout-terrain dont le montant est évalué à approximativement huit millions de livres sterlings. Ainsi, les USA et le Royaume-Uni ont eux-mêmes approvisionné en véhicules les rebelles syriens, ce qui attire l'attention de la communauté internationale ces derniers temps. Récemment, les autorités américaines interrogeaient très activement Toyota en lien avec l'apparition fréquente, sur des images prises en Syrie, en Libye et en Irak, d'islamistes à bord de véhicules tout-terrain japonais équipés d'armes.

Le terrorisme islamique est une création des États-Unis La puissance médiatique s'est rapidement mise en branle pour apporter son soutien à l'intervention militaire de la France au Mali. L'article du Time : « the crises in Mali : will french air stries stop the islamiste avance ? » montre décidément que les vieilles ficelles ont toujours cours, en l'occurrence « la guerre au terrorisme ». Le Time soutient que cette intervention a pour but d'empêcher les terroristes islamistes de s'emparer d'une partie de l'Afrique avant d'étendre leur influence jusqu'en Europe. Dans ce même article, le journaliste affirme « qu'il y a une crainte, particulièrement fondée, que le Mali, devenu islamiste radical, menace par-dessus tout la France dans la mesure où la plupart des islamistes sont francophones et qu'ils ont des parents en France. (Des indications issues des milieux du renseignement à Paris laissent entendre que des candidats au djihad, partant de la France pour rejoindre le Mali afin de s'entraîner et y combattre, avaient été identifiés.

DIKTA SALAFISTE les vassaux d'Israel Al-Arifi, auteur de la fatwa Alors que le conflit syrien s’intensifie avec l’arrivée de combattants de différents pays arabes, le prédicateur saoudien Mohammed Al-Arifi a lancé une fatwa, un avis religieux autorisant les mariages temporaires des jeunes filles avec les combattants venus soutenir les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL). Selon Al-Arrifi, le mariage de jouissance « Zawaj Almouta » avec des jeunes adolescentes à partir de quatorze ans est permis aux moudjahidines en Syrie. Il leur est permis de se servir de femmes ayant atteint l’âge de 14 ans Pour les combattants de l’ASL qui ne se seraient pas réunis à des femmes depuis deux ans, il est permis de « se servir » de femmes ayant atteint l’âge de 14 ans, de divorcées et de veuves, stipule la fatwa, afin de régler les problèmes sexuels chez les combattants syriens de l’armée libre (1). Les combattants détiennent déjà un groupe de 13 filles Recevoir le sperme des « moudjahidines » est le billet d’entrée au Paradis

Crime au Nom du Dieu Petro Dollars A grisly video has emerged showing Takfiri terrorists operating in Syria strangulating a young girl in public. In the video, a Takfiri hooded executioner strangulates the young girl to death using a piece of metal wire in an unidentified location. The girl has been put to death because of her refusal to recognize the rigid-minded beliefs promoted by Takfiri groups in Syria. Earlier this month, a disturbing video emerged showing al-Qaeda-linked militants in Syria’s central province of Homs beheading a man believed to have been a Shia supporter of the government. The so-called Syrian Observatory for Human Rights, which posted the video, said the beheading was conducted by militants from the Islamic State of Iraq and the Levant (ISIL). Since the beginning of the crisis in Syria in March 2011, many similar videos have emerged, depicting horrendous crimes, including decapitation and cannibalism, committed by the foreign-backed Takfiri militants against the people in Syria.

Pour l'armée régulière, le France s'en charge. by epc Jan 13

Related: