background preloader

21 ans après la fin du « péril rouge », pourquoi encore l’Otan ?

21 ans après la fin du « péril rouge », pourquoi encore l’Otan ?
15 mai 2012 Article en PDF : Article paru en 2009 La création de l'Alliance Atlantique, en contradiction avec la Charte des Nations Unies Beaucoup estiment que l’Otan aurait logiquement dû disparaître lors de la dissolution du Pacte de Varsovie. Ainsi dans son récent document consacré à l'Otan1, la CNAPD pose la question de la légitimité, aujourd'hui, de l'Alliance atlantique en ces termes : « L'existence même d'une alliance comme l'Otan aujourd'hui ne sape-t-elle pas la tentative d'un ordre mondial réellement multilatéral sous égide de l'ONU ? Un premier élément qui est généralement oublié, est que le dit Pacte de Varsovie a été créé plus de cinq ans après l’Otan, le 14 mai 1955 ; ce seul fait donne un éclairage singulier à l’argument usuel, selon lequel l’Otan était une réaction face à la menace du Pacte de Varsovie. Quel pouvait bien être le sens d’une alliance militaire isolant 12 pays si l’ensemble des pays sont sincèrement résolus à unir leurs forces pour maintenir la paix ? Related:  imposture de la “guerre contre la terreur"axe eurasie // axe euro-atlantique UE-Etats-Unis (OTAN)

Les attaques terroristes en Norvège sont des attaques false flag Note : Étonnante coincidence, je vous aie justement, quelques heures avant l'attentat d'Oslo, monté un article sur Gladio .. Barbouzes Otan = Gladio = maintenant Mossad Webster G. Traduit par Résistance 71 Les tragiques attaques terroristes en Norvège présentent les signes narratifs de la provocation fausse-bannière. Il est rapporté que, bien que les médias mondiaux essaient de focaliser sur Anders Behring Breivik comme l'assassin solitaire dans la pure tradition de Lee Harvey Oswald, plusieurs témoins oculaires sont d'accord pour dire qu'il y avait un second tireur en activité dans le massacre du camp d'été d'Utoeya près d'Oslo. "Plusieurs" témoins oculaires parlent de deux tireurs sur l'île Dans le cas norvégien, la preuve que Breivik n'était pas seul pour commettre ce massacre incroyable, est claire et convaincante. La police a fait des exercices d'explosions de bombes dans la même zone en 2010 Références :

Accélération dans la constitution des blocs Comme annoncé, l’Ukraine sombre un peu plus dans la chaos chaque jour. Après un coup d’Etat particulièrement violent à Kiev, et le rattachement de la Crimée à la Russie, le pays s’enfonce dans la guerre civile. Les Etats-Unis ont accéléré les hostilités, celui-ci élargissant son empire grâce à sa présence militaire ainsi qu’en passant des traités et accords commerciaux (ALENA, TTIP, TTP, TISA,…). La Russie et la Chine sont les seuls à pouvoir contester le pouvoir hégémonique américain. En déclin, et prêt à s’effondrer (dette, économie, contestations intra-nationales et extra-nationales, guerres, …), ce-dernier vient juste de déclarer la guerre à la Russie comme tout empire . Des cartes pour comprendre : A la suite de l’effondrement de l’Union Soviétique, on aurait pu s’attendre à se que l’OTAN soit dissoute, son but atteint. Enjeux : Ukraine, Géorgie Les cartes ci-dessous comparées aux précédentes sont révélatrices de la corrélation entre adhésion à l’UE et intégration à l’OTAN : Autres:

L’arme terroriste dans la géopolitique étasunienne et britannique Nous voyons le tableau affligeant de la Syrie que vient de décrire fidèlement, pour l’IRIB, M. Meyssan ; et le passage à l’action terroriste n’y est pas seulement une réaction à quelque échec d’intervention militaire turque, qatarie ou saoudienne, par exemple, mais davantage le degré supérieur d’une terreur mûrie, préméditée, infligée à toute une population, dont on s’apercevra bientôt que la partie chrétienne sera touchée sans que l’Occident en général ne s’en émeuve, ni particulièrement en France les élus frontistes de gauche ou socialistes des futures législatives pour qui la laïcisation du monde arabe chrétien et musulman passe par le tsunami qatariste formant sa « légion étrangère » auto-financée ! Tous les moyens du terrorisme se sont alors déployés pour créer entre les deux peuples issus de la même fraternité traditionnelle, une méfiance dont les bénéficiaires sont les places de Londres et de Washington. Comment fonder une telle sûreté sur un bain de sang fratricide ?

L’OTAN agresse la Russie. Un général français témoigne La France agresse joyeusement la Russie ensemble avec l’OTAN. La mission de cette structure militaire a connu une évolution depuis l’époque soviétique. La Voix de la Russie a demandé au général de l’armée française Jean du Verdier de donner son analyse de l’histoire de l’OTAN qui vient de fêter son 65ième anniversaire. Général Jean du Verdier: A l’origine l’OTAN a été créée comme un organisme militaire pour faire face à la menace soviétique. Nous avions très peur à l’époque d’une attaque de l’armée soviétique. Il y avait une phrase qui courait à l’époque un peu partout : « Les chars soviétiques sont à une étape de Tour de France de Strasbourg ! ... continuer à lire: fr.ria.ru.mundo

Le cas des terroristes manquant Traduit par Résistance 71S'il y avait des terroristes réels, José Rodriguez serait mort. Qui est José Rodriguez ? C'est le criminel qui a géré le programme de torture de la CIA. La vaste majorité de ses victimes ne furent pas des terroristes ni mêmes des insurgents. Si l'identité de Rodriguez était auparavant un secret, elle ne l'est plus. De même le serait John Yoo, qui écrivît le memo du ministère de la justice (sic) donnant le feu vert pour torturer et ce malgré qu'à la fois la loi états-unienne et la loi internationale aient banni la torture. Notez que Rodriguez, "le tortionnaire des musulmans", ne doit pas se cacher. Une autre cible facile pour être assassiné serait l'ancien ministre de la défense Donald Rumsfeld, qui bourra le Pentagone de va t'en guerre néoconservateurs tels que Paul Wolfowitz et Douglas Feith, qui à leur tout concoctèrent la fausse information utilisée pour justifier l'invasion de l'Irak et de l'Afghanistan.

Le nouveau Gladio en Ukraine | « L’art de la guerre » « Delta », vétéran de l’armée israélienne dirigeant un commando militaire lors du coup d’État de Kiev Son nom de guerre est Delta. C’est un des chefs militaires de la « révolution ukrainienne » même si, comme il le déclare lui-même, il ne se considère pas comme Ukrainien. Sous le casque il porte la kippa. C’est l’agence de presse juive Jta (dont le siège est à New York) qui en raconte l’histoire, après l’avoir interviewé de façon anonyme, en le photographiant en tenue de camouflage et gilet pare-balle, le visage couvert par des lunettes et une écharpe noires [1]. Delta est un vétéran de l’armée israélienne, qui s’est spécialisé en combat urbain dans la brigade d’infanterie Givati, utilisée dans l’opération Plomb Durci et dans d’autres actions contre Gaza, notamment le massacre de civils dans le quartier Tel el-Hawa. Son peloton, déclare-t-il à la Jta, est aux ordres de Svoboda, autrement dit d’un parti qui derrière sa nouvelle façade conserve sa matrice néonazie.

La diplomatie française à l’épreuve des défis mondiaux Samedi 19 mai « Radio France Internationale » – la voix de la République à l’extérieur – titrait : « Iran, Syrie, Afghanistan, sécurité alimentaire au programme du G8 » réunissant les 19 et 20 mai, à Camp David, les chefs d’États et de gouvernements des huit pays les plus industrialisés de la planète, à savoir États-Unis, Japon, Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Russie, Canada et Union européenne… Un titre résumant tout ! En effet, contredisant les grands médias, lesquels donnaient la crise de l’Euro pour sujet central du Sommet, thème assorti du choix cornélien qui se poserait au couple dominant européen Merkel-Hollande entre « austérité et croissance », le contenu des entretiens portait en réalité sur des dossiers beaucoup moins publiquement avouables. Un bouclier coûtant la peau des fesses… et le reste Effet d’annonce, coût, opportunité, faisabilité Après le départ de ses « forces combattantes », la France continuera à payer son écot Paradoxalement (!) Conférences de presse

Les Etats-Unis vont envoyer des missions militaires dans plus de 35 pays africains Mercredi 2 janvier 2013 3 02 /01 /Jan /2013 14:05 Les Etats-Unis vont envoyer des missions militaires dans plus de 35 pays africains RT Actualité – Le Pentagone a annoncé qu’il enverra de “petites équipes” militaires dans plus de 35 pays africains en 2013. Les objectifs des équipes étasuniennes se limiteront en principe à l’entraînement et à l’équipement des militaires locaux. Cependant, ils pourraient participer à des « opérations militaires quoique « un ordre spécial du Secrétariat de la Défense soit nécessaire », en accord avec le Général David Rodriguez, Commandant en Chef du Commandement de l’Armée des Etats-Unis. La mission de la Seconde Brigade de Combat commencera au printemps 2013 et réalisera près d’une centaine d’exercices sur tout le continent africain et pour commencer en Libye, au Soudan, au Niger, au Kenya en Uganda où le Pentagone constate la plus grande présence de groupes liés à Al-Qaeda. Traduction de l’espagnol Anne Wolff Une pièce d’une mosaïque mondiale.

Related: