background preloader

21 ans après la fin du « péril rouge », pourquoi encore l’Otan ?

21 ans après la fin du « péril rouge », pourquoi encore l’Otan ?
15 mai 2012 Article en PDF : Article paru en 2009 La création de l'Alliance Atlantique, en contradiction avec la Charte des Nations Unies Beaucoup estiment que l’Otan aurait logiquement dû disparaître lors de la dissolution du Pacte de Varsovie. Ainsi dans son récent document consacré à l'Otan1, la CNAPD pose la question de la légitimité, aujourd'hui, de l'Alliance atlantique en ces termes : « L'existence même d'une alliance comme l'Otan aujourd'hui ne sape-t-elle pas la tentative d'un ordre mondial réellement multilatéral sous égide de l'ONU ? Un premier élément qui est généralement oublié, est que le dit Pacte de Varsovie a été créé plus de cinq ans après l’Otan, le 14 mai 1955 ; ce seul fait donne un éclairage singulier à l’argument usuel, selon lequel l’Otan était une réaction face à la menace du Pacte de Varsovie. Quel pouvait bien être le sens d’une alliance militaire isolant 12 pays si l’ensemble des pays sont sincèrement résolus à unir leurs forces pour maintenir la paix ? Related:  imposture de la “guerre contre la terreur"axe eurasie // axe euro-atlantique UE-Etats-Unis (OTAN)

Contre-sommet de Chicago : Les anti-Otan dans l'église du peuple Envoyé spécial. Les participants à la marche d'hier dans Chicago contre l'Alliance atlantique ont trouvé refuge pendant les trois jours de leur contre-sommet à la « people's church ». Le quartier général du contre-sommet et des multiples organisations, venues des États-Unis et du monde entier, qui ont participé hier à la grande manifestation anti-Otan dans les rues de Chicago, se situait dans une église. Sur Lawrence Avenue, cette « people's church » (église du peuple) a permis aux participants de trouver refuge, dans une ville en état de siège où l'administration avait multiplié les lieux et les rendez-vous interdits. Tom Hayden, coordinateur états-unien du rassemblement, souligne pour l'Humanité la volonté affirmée de faire en sorte que l'Otan soit remise à sa place et « devienne une relique de l'histoire ». Plusieurs militants de la paix français ont fait le voyage de Chicago.

Les attaques terroristes en Norvège sont des attaques false flag Note : Étonnante coincidence, je vous aie justement, quelques heures avant l'attentat d'Oslo, monté un article sur Gladio .. Barbouzes Otan = Gladio = maintenant Mossad Webster G. Traduit par Résistance 71 Les tragiques attaques terroristes en Norvège présentent les signes narratifs de la provocation fausse-bannière. Il est rapporté que, bien que les médias mondiaux essaient de focaliser sur Anders Behring Breivik comme l'assassin solitaire dans la pure tradition de Lee Harvey Oswald, plusieurs témoins oculaires sont d'accord pour dire qu'il y avait un second tireur en activité dans le massacre du camp d'été d'Utoeya près d'Oslo. "Plusieurs" témoins oculaires parlent de deux tireurs sur l'île Dans le cas norvégien, la preuve que Breivik n'était pas seul pour commettre ce massacre incroyable, est claire et convaincante. La police a fait des exercices d'explosions de bombes dans la même zone en 2010 Références :

La diplomatie française à l’épreuve des défis mondiaux Samedi 19 mai « Radio France Internationale » – la voix de la République à l’extérieur – titrait : « Iran, Syrie, Afghanistan, sécurité alimentaire au programme du G8 » réunissant les 19 et 20 mai, à Camp David, les chefs d’États et de gouvernements des huit pays les plus industrialisés de la planète, à savoir États-Unis, Japon, Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Russie, Canada et Union européenne… Un titre résumant tout ! En effet, contredisant les grands médias, lesquels donnaient la crise de l’Euro pour sujet central du Sommet, thème assorti du choix cornélien qui se poserait au couple dominant européen Merkel-Hollande entre « austérité et croissance », le contenu des entretiens portait en réalité sur des dossiers beaucoup moins publiquement avouables. Un bouclier coûtant la peau des fesses… et le reste Effet d’annonce, coût, opportunité, faisabilité Après le départ de ses « forces combattantes », la France continuera à payer son écot Paradoxalement (!) Conférences de presse

Accélération dans la constitution des blocs Comme annoncé, l’Ukraine sombre un peu plus dans la chaos chaque jour. Après un coup d’Etat particulièrement violent à Kiev, et le rattachement de la Crimée à la Russie, le pays s’enfonce dans la guerre civile. Les Etats-Unis ont accéléré les hostilités, celui-ci élargissant son empire grâce à sa présence militaire ainsi qu’en passant des traités et accords commerciaux (ALENA, TTIP, TTP, TISA,…). La Russie et la Chine sont les seuls à pouvoir contester le pouvoir hégémonique américain. En déclin, et prêt à s’effondrer (dette, économie, contestations intra-nationales et extra-nationales, guerres, …), ce-dernier vient juste de déclarer la guerre à la Russie comme tout empire . Des cartes pour comprendre : A la suite de l’effondrement de l’Union Soviétique, on aurait pu s’attendre à se que l’OTAN soit dissoute, son but atteint. Enjeux : Ukraine, Géorgie Les cartes ci-dessous comparées aux précédentes sont révélatrices de la corrélation entre adhésion à l’UE et intégration à l’OTAN : Autres:

L'OTAN magnifie son déclin Le 25e sommet de l'OTAN n'est pas parvenu à répondre à la question lancinante qui hante l'Organisation depuis l'effondrement de l'URSS : en quoi peut-elle être utile à ses membres, hormis au Royaume-Uni et aux USA ? Toute question sur le massacre de 160 000 Libyens ou sur l'annulation de l'attaque de la Syrie étant écartée, les chefs d'États et de gouvernement ont simplement été sommés de financer le complexe militaro-industriel US. Le président Barack Obama reçoit ses invités à l’ouverture du sommet (ici en conversation avec la Haute représentante de l’Union européenne, la baronne Ashton). Le sommet de l'OTAN à Chicago (20-21 mai 2012) ne rassemblait pas seulement les chefs d'État ou de gouvernement des 28 États membres, mais aussi les délégations de 32 autres pays. À ce titre, il manifestait les ambitions désormais globales de l'Organisation. Officiellement il devait répondre à trois questions principales : Comment contrôler l'Asie centrale ? Contrôler de l'Asie centrale Notes :

L’arme terroriste dans la géopolitique étasunienne et britannique Nous voyons le tableau affligeant de la Syrie que vient de décrire fidèlement, pour l’IRIB, M. Meyssan ; et le passage à l’action terroriste n’y est pas seulement une réaction à quelque échec d’intervention militaire turque, qatarie ou saoudienne, par exemple, mais davantage le degré supérieur d’une terreur mûrie, préméditée, infligée à toute une population, dont on s’apercevra bientôt que la partie chrétienne sera touchée sans que l’Occident en général ne s’en émeuve, ni particulièrement en France les élus frontistes de gauche ou socialistes des futures législatives pour qui la laïcisation du monde arabe chrétien et musulman passe par le tsunami qatariste formant sa « légion étrangère » auto-financée ! Tous les moyens du terrorisme se sont alors déployés pour créer entre les deux peuples issus de la même fraternité traditionnelle, une méfiance dont les bénéficiaires sont les places de Londres et de Washington. Comment fonder une telle sûreté sur un bain de sang fratricide ?

Japon, 18 mai 2012 Un texte de NaturalNews du 17 mai, dont une partie du contenu sera à confirmer par d'autres articles, qui engage une action de pétition auprès des Nations-Unies concernant le réacteur 4 (traduction par Chantalouette et moi-même) : (NaturalNews) Des officiels japonais sont actuellement engagés dans des pourparlers avec des diplomates russes sur la possible délocalisation de dizaines de millions de japonais dans le cas très probable d'un effondrement total de l'unité 4 de Fukushima Daiichi. Selon un rapport récent de EUTimes,net, les autorités japonaises ont indiqué qu'au moins 40 millions de japonais sont en ''extrême danger'' d'empoisonnement radioactif, et que de nombreuses villes de l'est, y compris Tokyo, peuvent devoir être évacuées dans les prochaines semaines ou mois pour éviter un empoisonnement à des radiations extrêmes. Comme nous continuons de le rapporter, la situation à Fukushima est désespérée, c'est peu de le dire. Chiens de garde au travail - Watchdogs at workpar kna60 ….

L’OTAN agresse la Russie. Un général français témoigne La France agresse joyeusement la Russie ensemble avec l’OTAN. La mission de cette structure militaire a connu une évolution depuis l’époque soviétique. La Voix de la Russie a demandé au général de l’armée française Jean du Verdier de donner son analyse de l’histoire de l’OTAN qui vient de fêter son 65ième anniversaire. Général Jean du Verdier: A l’origine l’OTAN a été créée comme un organisme militaire pour faire face à la menace soviétique. Nous avions très peur à l’époque d’une attaque de l’armée soviétique. Il y avait une phrase qui courait à l’époque un peu partout : « Les chars soviétiques sont à une étape de Tour de France de Strasbourg ! ... continuer à lire: fr.ria.ru.mundo

Related: