background preloader

Cookies, biscuits, etc...

Facebook Twitter

A la recherche de mon cookie parfait au citron et tout ça à cause de la Cookiterie ! Mon cookie au citron version 1… L'autre jour voilà'ti'pas que grâce à une de mes dealeuses préférées de bonnes adresses je me retrouve du côté du 111 rue du Théâtre, dans le 15ème arrondissement parisien devant une petite boutique entièrement consacrée aux cookies. En entrant dans la Cookiterie, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, il y a plusieurs choses qui vous sautent aux yeux, les cookies forcément, l'atelier où naissent les cookies en question et le large sourire de Michel Block qui vous accueille… Michel Block ne vient pas du monde de ceux qui préparent ce qui se mange et comme beaucoup de ceux qui ont choisi de passer en cuisine, vraiment choisi, il a la passion communicative.

Et sa passion à lui, c'est le cookie ! Vous pourrez alors repartir avec des cookies "intemporels" les classiques de la maison, chocolat noir ou chocolat blanc et noix de pécan ou caramel au beurre salé ou citron… et quelques autres. Et forcément pour moi il était hors de question de partir sans cookies. Je demande donc un petit assortiment. Petits palets au beurre salé et au chocolat caramélisé ! Pour moi qui vis, d'après les légendes colportées par ma famille du sud du sud, avec une bonne part d'huile d'olive dans les veines, la cuisine au beurre ne devrait pas être naturelle… ne devrait pas !

Mais sans doute parce que je garde un souvenir curieux et pas très ému de mes premiers steaks et autres cakes passés par l'huile d'olive, sans doute donc à cause de ça, le beurre est très très tôt devenu mon ami en cuisine. Et depuis, moi qui passe maintenant une partie de mon temps à faire des petites pâtisseries familiales, je mets régulièrement en rouge et en gros sur toutes les listes de courses, achète du beurre ! Du coup les paquets rouge et bleu siglés Paysan Breton forment une sorte de mur dans mon frigo, un mur d'autant plus large que ce beurre-là je l'achète à la livre pour éviter de me retrouver un jour devant mon frigo et me rendre compte et ben justement qu'y a plus d'beurre ! Petits palets au beurre salé et au chocolat caramélisé Ingrédients : Article sponsorisé.

Quand l'envie me prend… elle arrive encore à me prendre ! Petits palmiers croustillants à la framboise ! Des fois on me demande si je n'arrive pas à être fatigué de la cuisine à force d'être derrière mes fourneaux dès tôt matin jusqu'à souvent tard le soir. Là, très honnêtement je réponds oui des fois ! Des fois je rêve de préparer une fournée de pizzas surgelées et d'arriver fièrement à table en annonçant c'est moi qui l'ait fait ! Et pendant le temps ainsi gagné, pendant que la pizza s'occupe d'elle pratiquement seule, je pourrais lire tant de livres que je n'ai pas eu le temps… des livres sans la moindre image de bouffe dedans, tiens des histoires d'extra-terrestres qui n'auraient même pas d'estomac ! Je pourrais écouter quelques disques furieux en agitant les cheveux que je n'ai plus… Je pourrais… je pourrais ne rien faire ! En même temps si ce oui des fois existe bien, je me surprends aussi encore à m'enflammer et à avoir des envies subites de recettes vues au détour d'un blog, d'un livre ou d'une revue, et d'en avoir envie, là tout de suite maintenant !

Scones Anglais. 1 Préchauffez le four à 220° Dans un saladier assez grand, mélanger farine, levure et le beurre (coupé en morceaux) Travailler du bout des doigts, ajouter le sucre. Battre les oeufs et ajouter le lait. Ajouter progressivement ce mélange aux éléments secs. Travailler jusqu'à obtenir une pâte souple (ajouter de la farine si la pâte est trop collante). Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte de façon à ce qu'elle fasse 2 cm d'épaisseur. Découper à l'aide d'un emporte pièce des disques de pâte d'environ 5-6 cm de diamètre. Si vous n'avez pas d'emporte-pièce, un verre peut tout à fait convenir. Pour finir Déposer sur la toile silpat les disques de pâte et enfourner de 12 à 15 minutes selon l'épaisseur.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette. Amaretti à la framboise. Les amaretti font depuis quelque temps leur grand retour dans ma cuisine : non seulement ils battent tous les records de temps de préparation et de nombre d’ingrédients, mais en plus ils font l’unanimité – que demander de plus ! Comme toutes les recettes, et particulièrement celles qui contiennent peu d’ingrédients, prenez soin à la qualité des matières premières que vous choisissez : de bonnes amandes, des bons oeufs, et pour le sucre glace, n’hésitez pas à le faire vous-même en mixant un sucre moins raffiné et plus savoureux.

Et sinon, petit aparté, un grand merci à toutes les personnes qui me demandent quel sont les nouveaux projets, qui m’encouragent et me font savoir qu’elles seront au rendez-vous en cas de nouveau lieu… Ca me fait vraiment chaud au coeur et me redonne de l’énergie pour avancer dans ma réflexion :-) Pour une quarantaine d’amaretti : Préparation : 10 minCuisson : 15 min Préchauffer le four à 150° C.

Anniversaire, Ducros Mc Cormick et p'tite recette. Financiers au thé et à la coriandre pour les écureuils ! Et en plus une chance de gagner une table d'exception pour deux et plein d'autres choses! La première fois que j'ai rencontré la coriandre, c'était à un âge ou à peu près ma seule préoccupation était de collectionner les râteaux dans ma réserve à rendez-vous ratés… enfin ce n'était pas vraiment le but mais souvent le résultat… Et pendant cette période de mon adolescence autant dire que ce qui se mange n'était pas du tout du tout ma préoccupation première, ni seconde d'ailleurs, ni… N'empêche que ce jour-là avec un autre chasseur de râteaux nous avions décidé de tenter le petit chinois du bout de ma rue histoire de nous remplir le ventre avant de partir en chasse.

La carte du restaurant m'avait paru tellement étrange, pleine d'aliments inconnus et de préparations dont je ne savais rien que je m'étais accroché aux avis de mon camarade d'aventure gastronomique. Le garçon ayant quelques origines asiatiques et répétant sans arrêt ça mes parents y'z'adorent… s'ils adoraient peut-être que j'aimerais que je m'étais dit. vous propose un joli jeu… On participe comment ? On gagne quoi ? Et si le sirop d'érable était beaucoup plus divers que je ne le pensais ??? Cookies au goût du Québec pour commencer l'exploration du sirop d'érable !

En découvrant les produits de La petite cabane à sucre de Québec, il y a quelques matins pendant la foire de Paris j'ai réalisé mes connaissances dans le domaine du sirop d'érable étaient aussi étendues que celles d'un castor en aéronautique… Et pourtant j'aime le sirop d'érable, cette sève dorée qui vous retourne le pancake en quelques gouttes et qui est capable de bien d'autres merveilles. N'empêche que pour moi le sirop d'érable, c'était du sirop d'érable et tous les sirops se ressemblaient. Plus ou moins bons, mais pareils au final. Et en découvrant les produits de ces producteurs du Québec, je me suis rendu compte que j'étais loin, loin du compte ! J'ai d'abord découvert que le sirop d'érable pouvait avoir des couleurs différentes et les goûts qui vont avec et que l'on pouvait en faire bien bien des choses, du beurre, du sucre, parfumer les vinaigres… et bien d'autres choses encore.

Cookies au goût du Québec Fouettez les sucres et le beurre fondu. Produits offerts. Et si les cookies devenaient mon nouveau jeu ? Cookies damiers vanille et chocolat ! Cet après-midi j'avais décidé que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas amusé en cuisine et donc que si je m'attrapais une idée de pizza, mon jeu de ce qui se mange du moment, ça serait pas mal. Et donc j'étais là à me marasmer la pizza depuis un grand moment, j'étais un peu comme Newton à attendre que la pomme me tombe sur la tête, mais comme j'étais dans ma salle à manger les pommes… Quand Marie est passée et comme elle me connait quand même un chouilla petit peu elle a bien senti que le marasme pouvait devenir profond.

Après que je lui ai expliqué le pourquoi du comment, elle m'a demandé et c'est quoi qui est important Chouchou s'amuser ou la pizza ? S'amuser que j'ai répondu sans vraiment d'enthousiasme, vu que j'attendais toujours la pomme… Alors amuse-toi avec autre chose qu'elle m'a juste dit avant de continuer son chemin. Autre chose, autre chose… facile à dire, autre chose ! Mais quoi ! Cookies damiers vanille et chocolat Ajoutez l'œuf et mélangez de nouveau. Quand il pleut, chasse aux escargots ! Enfin aux cookies escargots vanille et chocolat ! J'ai toujours aimé cette petite bruine qui couvre Londres, qui vide les rues et vous transperce peu à peu… Mais de là à me prendre une saucée d'enfer parce que j'ai mis un demi pied dehors faudrait pas pousser !

Du coup c'est tout juste si je ne suis pas parti de suite me chercher de quoi faire une fricassée d'escargots, histoire de faire passer à ces bestioles le goût de l'humide. Et puis je me suis rappelé qu'à la maison j'en ai une qui me fait presque un malaise quand elle entend un crissement sous son pied de peur d'avoir écrabouillé un de ces gastéropodes. Alors forcément je me suis dit que d'autres escargots… Alors je me suis rappelé de la recette de biscotti/girandole vaniglia e cacao de Marina que j'avais repérée sur son excellent blog La tarte maison. Un blog sur lequel je ne saurais que trop vous conseiller de vous perdre, il y a chez elle de quoi combler une vie de gourmand. Et je me suis dit que je tenais mes escargots, des escargots que personne ne rechignerait à déguster ! Asiiiimbonanga !!! Et si à la place du tea time c'était le rooïbos time ??? Et petit sablés au rooïbos !

Depuis que j'ai découvert le rooibos, cette drôle de plante venu d'Afrique du Sud, je dois dire que mon tea time se transforme régulièrement en rooïbos time et que l'on entend depuis plus souvent retentir à ce moment là Asiiiimbonanga !!! Le cri du zoulou blanc que le traditionnel God save the Queen ! La bouffe et se qui ce boit étant décidément pour moi une occasion au voyage, c'est vrai que je résiste rarement au plaisir d'un voyage dans une tasse de thé ou plutôt de rooïbos pour l'occasion.

Et comme je n'arrivais pas à entraîner les miens dans mon rooïbos time, moins sensibles qu'ils sont, sans doute, à sa douceur sucrée et à son goût quand même assez particulier, je me suis dit qu'une fois de plus j'allais essayer de faire passer cette nouvelle habitude en m'adressant à leur point faible, leur estomac ! Petits sablés au rooibos Ingrédients : 120g de beurre mou - 120g de sucre roux - 2 càc de rooibos - 1 œuf – 180g de farine - 1 ou 2 belles pincées de fleur de sel – du sucre glace. La cuisine bio existe-t-elle vraiment ??? Street food bio le livre et chocolat cookies multi-graines pour essayer de répondre à cette drôle de question… Les produits bio sont indéniablement différents des autres… Certains de mes amis s'amusaient de mes achats me demandant si je payais la terre de mes carottes au même prix que les carottes en question, enfin ça c'était avant comme disait l'autre.

Aujourd'hui je suis rentré du marché avec une jolie poignée de roquette aussi bio qu'il est possible et débordante de goût de chez Arnault, bien triée et même salée au sel de Guérande… il est donc bien loin le temps des carottes où le poids de la bête et celui de terre étaient presque... Mais ce n'est pas la question, cette fois c'est la cuisine qui est en question, existe-t-il une cuisine bio ? Oui disent Géraldine Olivio et Myriam Gauthier-Moreau, les auteurs du livre Street Food bio aux éditions Alternative, et moi j'avais tendance à penser, faut voir ! Parce que même si mes produits sont bio est-ce que ça rend ma cuisine différente ? Du coup direction la Biocoop du coin pour essayer de compléter tout ça. Chocolat cookies multi-graines.