background preloader

Dépollution

Facebook Twitter

La science derrière la purification : ce qui se passe vraiment quand nous brûlons de la sauge. Ce qui se passe vraiment quand nous brûlons de la sauge La pratique de la purification remonte aux temps préhistoriques, et on l’utilise encore aujourd’hui dans le monde entier pour tout nettoyer, des logements aux esprits humains. De récentes recherches ont néanmoins fait la lumière sur la popularité de cette activité, révélant que la combustion de certaines matières végétales élimine réellement les bactéries nocives. Outre les utilisations occidentales pour brûler les herbes et les plantes à des fins spirituelles, l’activité repose fermement sur le pressentiment que les cultures anciennes dans laquelle, historiquement, croyaient que la purification attirait les esprits de divers « alliés » pour venir en aide et apporter un équilibre à un individu ou un groupe.

De cette façon, la pratique était utilisée pour nettoyer la négativité spirituelle et émotionnelle qui s’était développée dans un corps ou un espace. Claire C. Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde ! Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde !

Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde !

Et comme Monsanto n’aimerait pas que cet article devienne viral, tout ce que nous pouvons vous demander est de partager l’information présentée pour qu’elle puisse atteindre autant de personnes que possible. En 2006, un brevet a été accordé à un homme nommé Paul Stamets. Bien que Paul soit le plus grand mycologue mondial, son brevet a reçu très peu d’attention et a été très peu exposé. Pourquoi donc ? Selon les dirigeants de l’industrie des pesticides, ce brevet représente « la technologie la plus perturbatrice jamais vue. » et quand les dirigeants disent perturbatrice, c’est qu’elle dérange l’industrie des pesticides chimiques. Qu’est-ce que Paul a découvert ?

Le mycologue a compris comment utiliser les créations de mère nature pour empêcher les insectes de détruire les cultures. Il détient le brevet qui pourrait détruire Monsanto et changer le monde Voici un lien vers le brevet dont nous parlons : Claire C. Vermibus - "Dissolving Europe" Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans. Objet flottant non identifié, le navire de Boyan Slat est flanqué de longs bras montés sur des bouées, faisant face à l'immensité.

Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans

Ce système ne comporte aucun filet, ce qui permettrait de nettoyer les océans non pas en 79 000 ans (comme le prédisaient certains scientifiques) mais en seulement 5 ans ! Une différence qui a de quoi réjouir les militants écologistes les plus désabusés. Les déchets ne seront pas "attrapés" dans des filets, mais déviés par de gigantesques structures. L'absence de filets s'avère aussi particulièrement respectueuse de la flore locale puisque les déchets seront déplacés sans emprisonner les poissons et autres animaux marins. C'est par la force des courants marins que le plastique sera dirigé vers la plateforme de nettoyage, elle-même auto-alimentée grâce au soleil et aux vagues.

Durable et rentable Le génie du projet tient aussi au fait que les débris ainsi récupérés permettraient de générer plus d'argent qu'il n'en faut pour construire la plateforme. USA – La légalisation du chanvre pour nettoyer le pays des radiations de Fukushima ? Pourquoi le gouvernement américain a-t-il légalisé si rapidement la consommation du chanvre aux USA, en autorisant par la même occasion la culture de façon industrielle de cette plante cousine de la marijuana ?

USA – La légalisation du chanvre pour nettoyer le pays des radiations de Fukushima ?

Le gouvernement américain a autorisé les cultures de chanvre pour nettoyer le pays des radiations de Fukushima. Selon l’article de Nation of Change, la plante aurait dû être légalisée depuis des années. Avec un niveau de THC si bas, il faut en fumer une dose importante avant d’en ressentir les effets, et le chanvre, à ne pas confondre avec la marijuana, ne devrait pas être classé dans la liste des drogues. La plante a de grandes vertus d’un point de vue de l’agriculture : elle permet par exemple, grâce à ses racines, de restaurer des parcelles de terres qui se seraient fortement asséchées avec le temps.

Elle peut également absorber les pesticides qui se trouvent dans les sols et, point le plus intéressant, la chanvre « mange » les radiations.