background preloader

Traitement et assainissement e l'eau

Traitement et assainissement e l'eau
Un sujet de prime abord peu attirant : aucun d’entre-nous n'a jamais pensé construire chez soi une station d’épuration ! Pourtant ce sujet va séduire tous ceux qui ont la chance d’avoir un jardin. Vous allez voir comment traiter son eau peut devenir rapidement une passion.Explication... Les eaux usées qui proviennent des ménages sont classées en deux catégories : les eaux vannes (toilettes) et les eaux grises (autres eaux). A l'arrivée dans les stations d'épuration, ces eaux sont mélangées pour être nettoyées. Les ions ammonium provenant des eaux vannes et les molécules carbonées provenant des eaux grises ainsi mélangées s'inhibent mutuellement dans leur décomposition alors que, séparées, les eaux grises fermentent rapidement. Les phytoépurations ou lagunages Il s'agit de la filtration et de l'épuration de l'eau par les plantes et nous sommes ici en présence d'un écosystème parfait. 1. les plantes Les phragmites (petits roseaux à plumeau) sont les plantes les plus utilisées. Nenuphar :

http://www.init-environnement.com/fiche-30-traitement-de-eau.html

Related:  traitement des eaux par les plantesTraitement des eaux uséesDépollution

Traitement des eaux usées par les plantes Les plantes tropicales n'en finissent plus d'apporter leur soutien dans les procédés de traitement des eaux usées. Pour preuve, la station installée sur la ville du Lude (72), finalise le traitement de l'azote et du phosphore grâce aux racines qui plongent dans les bassins. Les plantes tropicales sont connues à tort du grand public pour leurs efficacité d'assainissement de l'air intérieur. Ces aptitudes à filtrer les polluants atmosphériques sont en effet scientifiquement remises en cause.

Traitement des eaux par phyto-épuration Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le traitement des eaux par phyto-épuration est un assainissement non collectif des eaux par phyto-épuration (épuration par l'action de plantes)... État des lieux L'eau de notre planète est à 98 % sous forme salée, et se situe dans les mers et océans. Et pour l'eau douce (soit les 2% restant), seul 0,65 % sont facilement disponibles. L'eau douce potable et accessible est très rare. Projet Gratitude et Amour pour l'Eau Que faire pour la Terre ? Le docteur japonais Masaru Emoto fait des recherches sur l'eau et sa cristallisation par le gel. Il s'intéresse à l'effet des vibrations musicales, intentions, prières et méditations sur l'Eau car cette dernière cristallise de façon différente si on se concentre avec à l'esprit des concepts plus ou moins positifs. De même, il a analysé les eaux de sources sacrées (Lourdes pour ne citer qu'elle), là aussi leurs structures sont étonnamment différentes des « eaux classiques ».

Traiter l'eau au naturel Située en bordure de la ville du Lude, la nouvelle station Organica de traitement des eaux usées du Lude (Sarthe) est une serre de 235 m2 qui s'élève sur un terrain bordé de champs et à 200 m d'habitations. Le système Organica a été développé en Hongrie, où il compte de nombreuses références dans des municipalités hongroises, de même qu'en Autriche, Pologne et deux en Chine. Ce système innovant et performant de traitement des eaux usées associe les derniers développements en matière d'ingénierie écologique et les technologies de traitement conventionnelles. Organica FBRTM s'appuie ainsi sur des traitements par boues activées dans différents bassins placés en dessous de la serre. Première réalisation Organica en France, la station de traitement du Lude a une capacité de 6000 équivalent habitants ; elle a été mise en service en décembre 2009. Fonctionnement général d'Organica FBR™

Centre d'information sur l'eau - Eau et eau du robinet Depuis la loi sur l'eau du 3 janvier 1992, tout d'immeuble d'habitation doit être raccordé à un réseau d'assainissement collectif ou être doté d'un système d'assainissement autonome. Tout système d'assainissement qu'il soit collectif ou non, a pour but de regrouper les eaux usées (la collecte), puis de les dépolluer (l'épuration) en les traitant avant leur rejet dans le milieu naturel. La complexité des traitements mis en oeuvre varie en fonction de la nature des eaux usées. Station d'épuration © Laurent Mignaux/METL-MEDDE

Cristaux d'eau Le Dr en médecines altérnatives et naturopathie Masaru Emoto, japonais né à Yokoama en 1943, a fondé l'I.H.M. General Research Institut, à Tokyo en 1986 suite à une découverte des plus étonnantes qui depuis plus de 20 ans est au centre de ses recherches: En observant des cristaux d'eau congelés, il s'est aperçu que la structure géométrique de ces derniers dépendait de la pureté magnétique de l'eau observée. Il décida alors de photographier différents cristaux en mettant au point tout un procédé technique spécifique pour pouvoir capturer sur pellicules ces cristaux. structure géométrique hexagonale de l'eau distilée Ce qu'il ne savait pas en commençant ses recherches c'est qu'il venait de mettre un pied dans un monde des plus étranges: Il découvrit que les eaux sacrées ou bénites avaient une structure géométrique harmonique, alors que les eaux des villes, lacs et rivières polluées étaient complétement déstructurées.

Phytoépuration : une solution d'épuration individuelle naturelle Rédigé par Annabelle, le 22 nov 2015, à 15 h 45 min La phytoépuration ou lagunage est un système ou un jardin d’assainissement individuel des eaux usées par les plantes qui gagne à être connu. Facile d’entretien et moins cher qu’une fosse septique classique, le système d’assainissement par phytoépuration a déjà fait ses preuves dans certaines petites communes françaises depuis une vingtaine d’années. Inodore, le système se révèle non seulement efficace, mais aussi plutôt esthétique. La phytoépuration, un système naturel et efficace Si en ville la question de collecte et de traitement des eaux usées ne pose en général pas de problème, les habitations des zones urbaines étant reliées au réseau tout-à-l’égout, ce n’est pas forcément le cas en zone rurale.

Dépolluer les sols grâce aux plantes : des résultats prometteurs Certaines graminées devraient permettre de dépolluer le sol des sites très dégradés, en absorbant et en fixant les polluants. Les chercheurs de l'Ineris, en dévoilant des résultats très encourageants, confirment ainsi l'intérêt des techniques de phytoremédiation. Des plantes assainissantes pour les sols pollués Après les plantes dépolluantes pour l'air de nos intérieurs, et celles utilisées en remplacement des stations d"épuration pour l'assainissement des eaux usées, voici les plantes qui dépolluent les sols. Les chercheurs de l'Ineris (Institut National de l'Environnement et des Risques) étudient l'efficacité de certaines plantes pour dépolluer des sols très dégradés. Deux graminées très communes en Europe du Nord, la fétuque et la canche, se sont avérées capables de fixer certains polluants contenus dans le sol (cadmium, plomb, arsenic, zinc...), en les absorbant au niveau de leurs racines.

Phytoépuration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Coupe d'un bassin de filtre planté de macrophyte à écoulement horizontal Schéma de principe d'un filtre planté à écoulement vertical compartimenté avec typhas plantés sur sable filtrant Dépollution des sols : la Chine cultive les plantes" accumulatrices" Les premières mentions de fougères utilisées comme accumulateurs d’arsenic remontent à 2001, année de la publication d’un article dans Nature. Le 3 juin 2009, le China Daily a publié un long entretien avec Chen Tongbin, spécialiste des sols à la CAS (Académie Chinoise des Sciences). Ce chercheur explique qu’après de longues années de travaux, il a mis au point une remédiation des sols pollués à l’arsenic dès 1999. Chen continue ses recherches sur le sujet mais ses découvertes sont aussi utilisées opérationnellement, par exemple dans le Hunan, à proximité de sites miniers.

éc'eau-logis - Eau - La déclaration en mairie Bonjour , La règlementation évolue, divers textes de lois ont été publiés les uns après les autres suite à la L.E.M.A. ("nouvelle Loi sur l'eau"), tant sur l'eau de pluie que sur l'assainissement que sur les puits & forages ... mais beaucoup de gens ont moult difficultés à comprendre le sens de ces textes, qui ne sont certes pas si simples à aborder, mais beaucoup de fausses interprétations circulent, notamment concernant la déclaration en mairie, la pose d'un compteur, les contrôles éventuels et les "taxes" qui iraient avec ... Faisons donc le point pour clarifier tout ça .. "déclaration" ou "autorisation" ?

Monde Végétal -> Dépollution -> Dépollution des Sols par les Plantes L'attitude de certaines plantes à se lier, sans dommages pour elles, à différents polluants ouvrent des perspectives de remédiation des terrains contaminés. Et si les plantes nous permettaient de traiter la pollution des sols, un épineux problème qui concerne des milliers de sites industriels disséminés dans l'Hexagone ? Après tout, les plantes sont déjà couramment utilisées par les ingénieurs pour stabiliser les berges, empêcher glissements de terrain et avalanches, épurer les eaux usées... Les travaux de nombreux chercheurs ont d'ores et déjà permis d'identifier des dizaines d'espèces végétales capables d'agir sur les polluants les plus communs, notamment les métaux lourds (plomb, cuivre, arsenic, cadmium etc.).

Dépollution des sols Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des sites plus pollués ou suspectés de l'être sont répertoriés dans tous les pays de l'UE, en vue de les dépolluer ou d'éviter de les utiliser pour certaines activités. Ce graphique présente pour l'Europe le nombre de sols dépollués, pollués, probablement pollués ou abritant une activité polluante, et leur statut (état 2006). Par rapport au nombre de ceux qui restent, peu de sites pollués semblent avoir déjà été dépollués[2]

Related: