Auteurs francophones

Facebook Twitter

Gérard de Nerval. Gérard de Nerval - La Main Enchantée (Histoire macaronique) Par Gérard de Nerval Le texte : Première publication en 1832, sous le titre "La Main de Gloire (Histoire Macaronique)", dans "Le Cabinet de Lecture" (24 septembre).

Gérard de Nerval - La Main Enchantée (Histoire macaronique)

Placé ensuite par Nerval sous son titre définitif dans les "Contes et Facéties" (1852). 51 aiment 52 n'aiment pas | 5925 lectures | 58 pages Table des matières Options concernant cette oeuvre Partager cette oeuvre. LA MAIN ENCHANTEE - TELEVISION FRANCAISE DES ANNEES 70. Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1972.

LA MAIN ENCHANTEE - TELEVISION FRANCAISE DES ANNEES 70

Découvrez ou redécouvrez : DES CHIFFRES ET DES LETTRES, LA DEMOISELLE D'AVIGNON, LE GRAND ECHIQUIER, MANDRIN, LES JO DE MUNICH, L'HOMME QUI REVIENT DE LOIN, AMICALEMENT VOTRE, RABOLIOT, COLUMBO, LES GENS DE MOGADOR, LES AVENTURES DE PINOCCHIO, LES ROIS MAUDITS, LES THIBAULT, LE LANCEMENT DE LA TROISIEME CHAINE... Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre. En exclusivité, des BREVES pour chaque mois. Couverture souple – 179 pages - Prix : 12 euros Disponible sur LULU.COM. L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.

Prosper Mérimée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prosper Mérimée

Prosper Mérimée. Lokis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lokis

Lokis est une nouvelle de Prosper Mérimée parue en 1869. Il s'agit de la dernière nouvelle parue du vivant de l'écrivain français mort en 1870. S'inspirant d'une légende lituanienne dont Mérimée prit connaissance au cours d'un voyage en Russie et dans les Pays baltes, elle relate le séjour d'un philologue prussien dans un château où il découvre peu à peu la nature trouble de son hôte, dont le lecteur doit comprendre qu'il est le fruit du viol d'une femme par un ours. Selon l'historien Michel Pastoureau, il s'agit à coup sûr d'une des plus belles nouvelles de la littérature française du XIXe siècle[1]. Lokis. Honoré de Balzac. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac Portrait par Louis-Auguste Bisson (1842) Œuvres principales Compléments Signature. Melmoth réconcilié. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Melmoth réconcilié

Melmoth réconcilié est une nouvelle d’Honoré de Balzac parue en 1835. Historique[modifier | modifier le code] Le projet initial, qui avait pour titre le Dernier Bienfait de Melmoth-le-Voyageur et La Fin de Melmoth, a été publié pour la première fois en tête du recueil Le Livre des Conteurs, chez l’éditeur Lequien. Dans sa dédicace à Monsieur le général baron de Pommereul, Balzac définit ainsi le caissier qui sera la proie de Melmoth : « Il est une nature d’hommes que la civilisation obtient dans le règne social, comme les fleuristes créent dans le règne végétal par l’éducation de la serre, une espèce hybride qu’ils ne peuvent reproduire ni par semis, ni par bouture. Cette nouvelle, à la fois étude de mœurs, récit fantastique et ouvrage édifiant, laisse entrevoir le mysticisme de Balzac qu’on retrouve dans d’autres œuvres où la rédemption est un préalable à la mort. Melmoth réconcilié.

CollectionMelmoth réconciliéHonoré de BalzacA.

Melmoth réconcilié

Houssiaux1855ParisC14Melmoth réconciliéBalzac - Œuvres complètes, éd. Houssiaux, 1874, tome 14.djvuBalzac - Œuvres complètes, éd. Houssiaux, 1874, tome 14.djvu/1241-282 En souvenir de la constante amitié qui a lié nos pères et qui subsiste entre les fils. Il est une nature d’hommes que la Civilisation obtient dans le Règne Social, comme les fleuristes créent dans le Règne végétal par l’éducation de la serre, une espèce hybride qu’ils ne peuvent reproduire ni par semis, ni par bouture. Ceci est le bilan exact du Talent et de la Vertu, dans leurs rapports avec le Gouvernement et la Société à une époque qui se croit progressive. Par une sombre journée d’automne, vers cinq heures du soir, le caissier d’une des plus fortes maisons de banque de Paris travaillait encore à la lueur d’une lampe allumée déjà depuis quelque temps.

. — La caisse est fermée, répondit Castanier. — Elle est ouverte, dit l’Anglais en montrant la caisse. . — Au diable ! — Ah ! L'Élixir de longue vie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Élixir de longue vie

L'Élixir de longue vie est une nouvelle fantastique d’Honoré de Balzac. Cette version du mythe de Don Juan paraît en pré-publication dans La Revue de Paris, en 1830, sous le titre de Festin[1] et Fin, puis en 1846 dans l’édition Furne. Elle figure dans les Études philosophiques. Un des premiers textes signés du nom de l’auteur : Honoré de Balzac, cette version du mythe de Don Juan est parmi les moins connues du grand public comme le regrette Bernard Guyon[2]. Le texte semble artificiellement rattaché aux Études philosophiques par un « avis au lecteur » un peu plaqué[3].

Guy de Maupassant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guy de Maupassant

Henry René Albert Guy de Maupassant Portrait par Nadar Œuvres principales Signature Biographie. Le Horla. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Horla

Le Horla est le titre de deux nouvelles fantastiques de Guy de Maupassant parues en 1886 et 1887. Historique[modifier | modifier le code] Horla. Théophile Gautier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Gautier. Théophile Gautier Théophile Gautier par Nadar (1856). Compléments Théophile Gautier, né à Tarbes le [1] et mort à Neuilly-sur-Seine le , est un poète, romancier et critique d'art français. Né à Tarbes, Théophile Gautier est cependant parisien dès sa première enfance. En 1852, paraît Émaux et Camées, recueil de vers qu'il enrichit jusqu'en 1872 et qui fait de son auteur un chef d'école : Baudelaire dédie Les Fleurs du mal au « poète impeccable » et Théodore de Banville salue le défenseur de « l'art pour l'art », précurseur des Parnassiens à la recherche du beau contre les épanchements lyriques des romantiques et valorisant le travail de la forme (« Sculpte, lime, cisèle » écrit Gautier dans son poème L’Art, dernière pièce de Émaux et Camées, édition de 1872).

Biographie[modifier | modifier le code] La Morte amoureuse. La Morte amoureuse. CollectionLa Morte amoureuseThéophile GautierLemerre1897ParisCLa Morte amoureuseGautier - Œuvres de Théophile Gautier, tome 2.djvuGautier - Œuvres de Théophile Gautier, tome 2.djvu/1363-412 Vous me demandez, frère, si j’ai aimé ; oui. — C’est une histoire singulière et terrible, et, quoique j’aie soixante-six ans, j’ose à peine remuer la cendre de ce souvenir. Je ne veux rien vous refuser, mais je ne ferais pas à une âme moins éprouvée un pareil récit.

Ce sont des événements si étranges, que je ne puis croire qu’ils me soient arrivés. J’ai été pendant plus de trois ans le jouet d’une illusion singulière et diabolique. Moi, pauvre prêtre de campagne, j’ai mené en rêve toutes les nuits (Dieu veuille que ce soit un rêve !) Oui, j’ai aimé comme personne au monde n’a aimé, d’un amour insensé et furieux, si violent que je suis étonné qu’il n’ait pas fait éclater mon cœur. Je n’étais jamais allé dans le monde ; le monde, c’était pour moi l’enclos du collège et du séminaire. Oh ! Le Roman de la momie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Roman de la momie est un roman de Théophile Gautier paru de mars à mai 1857 en feuilleton dans Le Moniteur universel , puis en volume en 1858 chez Hachette . Publications [ modifier ] Le roman a notamment été publié dans la collection GF-Garnier Flammarion sous le numéro 118.

Résumé [ modifier ] Prologue [ modifier ]