background preloader

Sites francophones

Facebook Twitter

JO ASSEMBLEE NATIONALE 09/05/17 Au sommaire : QE 102982 produits dangereux - pesticides - utilisation. conséquences. apiculture. INRA 31/08/16 Déclin des abeilles : l’effet conjugué pesticide-parasite affecte aussi la survie des reines. Dans la nature, les colonies d'abeilles domestiques (Apis mellifera) sont constamment exposées à des facteurs de pression multiples, entre autres insecticides et agents pathogènes, dont l'action conjointe est suspectée être en partie à la base du déclin des colonies.

INRA 31/08/16 Déclin des abeilles : l’effet conjugué pesticide-parasite affecte aussi la survie des reines

Face à la mortalité accrue des abeilles ouvrières, la fertilité de la reine est essentielle pour le renouvellement de la population et la survie de la colonie. Or, les apiculteurs constatent des mortalités anormales de reines depuis plusieurs années, au point que certains d’entre eux doivent changer systématiquement une partie importante de leur cheptel de reines afin d’éviter la perte de leurs colonies, alors qu’une reine peut normalement vivre de 4 à 5 ans. JO ASSEMBLEE NATIONALE 12/01/16. Au sommaire: QE 91056 agriculture - apiculture - pesticides. réglementation. Texte de la question M.

JO ASSEMBLEE NATIONALE 12/01/16. Au sommaire: QE 91056 agriculture - apiculture - pesticides. réglementation

Daniel Fasquelle attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la gestion sanitaire du cheptel apicole français. Des cas de surmortalités d'abeilles ont été observés en régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon fin 2013. Compte tenu de l'action en justice initiée par une vingtaine d'apiculteurs, ces cas ont été fortement médiatisés. Aussi, des investigations ont été menées par la brigade nationale d'enquêtes vétérinaires et phytosanitaires. JO SENAT 03/12/15 Au sommaire: 16998 de M. Roland Courteau : Demandes des apiculteurs pour la mise en place de méthodes d'évaluation des produits phytosanitaires. Question écrite n° 16998 de M.

JO SENAT 03/12/15 Au sommaire: 16998 de M. Roland Courteau : Demandes des apiculteurs pour la mise en place de méthodes d'évaluation des produits phytosanitaires

Roland Courteau (Aude - SOC) publiée dans le JO Sénat du 25/06/2015 - page 1492 M. INRA 21/11/15 Néonicotinoïdes et abeilles : la désorientation des individus confirmée en plein champ, la colonie adapte sa stratégie. Le point de départ de ce nouveau travail est une double recommandation de l’Anses suite aux premiers résultats publiés en 2012 (Henry et al.*) concernant les effets toxiques des insecticides néonicotinoïdes : d’une part, vérifier ou infirmer en conditions d‘exposition réelles, au champ, l’impact de la pratique d’enrobage des semences avec certains insecticides sur la mortalité des abeilles pollinisatrices et d’autre part, préciser ses effets sur les performances des colonies, données souvent absentes des évaluations précédentes.

INRA 21/11/15 Néonicotinoïdes et abeilles : la désorientation des individus confirmée en plein champ, la colonie adapte sa stratégie

Pour cette expérimentation grandeur nature, les chercheurs ont équipé 7000 abeilles de micropuces RFID permettant de surveiller leur entrée/sortie de la ruche. Les abeilles pouvaient butiner dans un territoire agricole de 200 km² comprenant quelques parcelles de colza dont les semences étaient traitées à l’insecticide de la famille des néonicotinoïdes, le thiaméthoxame. Référence. JO ASSEMBLEE NATIONALE 17/11/15 Au sommaire: QE 86601 produits dangereux - pesticides - utilisation. conséquences. apiculture. Texte de la question M.

JO ASSEMBLEE NATIONALE 17/11/15 Au sommaire: QE 86601 produits dangereux - pesticides - utilisation. conséquences. apiculture

JO ASSEMBLEE NATIONALE 08/04/14 Au sommaire: QE 21371 produits dangereux - pesticides - utilisation. conséquences. apiculture (réponse du MEDDE) Texte de la question M.

JO ASSEMBLEE NATIONALE 08/04/14 Au sommaire: QE 21371 produits dangereux - pesticides - utilisation. conséquences. apiculture (réponse du MEDDE)

Jean-Jacques Urvoas attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la dangerosité des insecticides néonicotinoïdes, fortement soupçonnés tant par la filière apicole que par l'autorité européenne de sécurité des aliments d'être directement responsables de la surmortalité des abeilles. Il s'agit d'un problème environnemental majeur, celles-ci contribuant par la pollinisation à la production d'un tiers de la nourriture humaine sur notre planète. Rien qu'en France, la production de miel a régressé de 28 % par rapport à 2004 et, chaque année, ce ne sont pas moins de 4 500 exploitants qui cessent leur activité.

Dans ce contexte, le moratoire de deux ans proposé par la Commission européenne pour trois pesticides se révèle insuffisamment ambitieux, ces produits demeurant actifs durant de nombreuses années dans l'environnement sur des millions d'hectares de surface agricole. POLYTECH NICE SOFIA 15/05/14 Imidaclopride, thiaméthoxame et clothianidine : quel rôle dans le déclin des abeilles ? ITSAP - AOUT 2015 - Lettre de l'ITSAP n°12 Vers l’inscription d’une nouvelle méthode d’évaluation de la toxicité des pesticides dans les procédures réglementaires internationales. ASSEMBLEE NATIONALE via DAILYMOTION 06/05/15 CDD : table ronde sur l'apiculture et les néonicotinoïdes.

FRANCE CULTURE 27/04/15 CE QUI NOUS ARRIVE DEMAIN - Coup de tabac sur les ruches. Les abeilles seraient accro, un peu comme vous à la cigarette Marc.

FRANCE CULTURE 27/04/15 CE QUI NOUS ARRIVE DEMAIN - Coup de tabac sur les ruches

Vraiment. Les abeilles et vous, même combat. Sauf que les abeilles vont nettement, mais alors très nettement moins bien que vous. Il y a un autre point commun entre vous et les abeilles Marc : c'est qu'avec le printemps, vous recommencez à mettre le nez dehors, ce qui vous vaut d'ailleurs cette mine superbe et ce beau teint halé. entrée d'une ruche Björn Appel © Creative Commons Mais à l’inverse, pour les apiculteurs, le printemps depuis plusieurs années, c'est un moment d'angoisse. Si le taux normal de mortalité est de 10/15% en hiver, dans certaines régions, il serait cette année supérieur à 50, voire 60%. Comment expliquer cette surmortalité ? Les néonicotinoïdes, c'est le cauchemar des apiculteurs, et c'est le centre névralgique de la guerre qui les oppose aux agriculteurs.

Et deux études, publiées récemment dans la revue Nature, montrent l'effet pervers de ces pesticides sur les abeilles sauvages et les bourdons. ITSAP - AVRIL 2014 - Lettre de l'ITSAP. Au sommaire: Audition de l’ITSAP-Institut de l’abeille par l’Anses concernant la révision des conditions d’usage des pesticides avec mention Abeilles. Les apiculteurs dans la rue contre les "insecticides tueurs d'abeilles" Montreuil (AFP) - Avec tenues de protection et enfumoirs, des centaines d'apiculteurs sont venus mardi près de Paris manifester leur mécontentement face à la mortalité des abeilles qui menace leur travail.

Les apiculteurs dans la rue contre les "insecticides tueurs d'abeilles"

A Montreuil, devant le siège de FranceAgriMer, organisme qui détermine les orientations stratégiques des filières agricoles, ils brandissaient des pancartes avec un message clair: "L'agrochimie m'a tuer", "Stop à l'hécatombe" ou encore "Non au Cruiser, non aux insecticides neurotoxiques tueurs d'abeilles". Quatre des cinq organisations professionnelles étaient réunies pour l'occasion: la Confédération paysanne, la Fédération des organisations sanitaires apicoles départementales (FNOSAD), le Syndicat national d'Apiculture (SNA) et l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf). Ils avaient réussi à réunir 8 à 900 apiculteurs selon les organisateurs, 300 selon la police.

INRA 02/2013 Trop de pesticides, moins de miel. Une abeille visitant une fleur de courgette. © CARRERAS Florence Les abeilles sont plusieurs milliards à bourdonner autour des surfaces fleuries du monde.

INRA 02/2013 Trop de pesticides, moins de miel

Elles ont toutes en commun de se nourrir de nectar et de pollen et d’assurer le transport du pollen pour la reproduction des plantes à fleurs. En 2008, une étude du CNRS et de l’Inra a chiffré la valeur de l'activité de pollinisation des insectes, majoritairement des abeilles, à 153 milliards d'euros sur les principales cultures alimentaires de l'homme.Parmi les 20 000 espèces mondiales, et le millier que l’on trouve en France, on distingue toutes sortes d’abeilles. « Si la plupart d’entre nous connaissent celle qui vit en ruche et produit du miel, l’abeille domestique, il ne s’agit que d’une espèce parmi les autres », précise Mickaël Henry, chercheur biologiste dans l’unité Abeilles et Environnement d'Avignon.

ARTE 06/05/13 Le mystère de la disparition des abeilles. ARTE - la disparition des Abeilles - documentaires scientifiques. 60805 de Mme Annie Le Houerou (SRC - Côtes-d'Armor)