background preloader

Autres sites francophones

Facebook Twitter

UNIVERSITE DE STRASBOURG - 2015 - Thèse en ligne : Développement et utillisation de Nanobodies dirigés contre le Grapevine fanleaf virus (GFLV) en lutte antivirale et comme biocapteur in planta. UNIVERSITE BRETAGNE SUD VIA YOUTUBE 16/10/18 8èmes Rencontres Biologie‐Physique du Grand­‐Ouest (nanotechnologies) EUFIC 22/02/17 Les nanotechnologies au service de l’alimentation humaine et animale. 22 February 2017 Les nanoparticules sont présentes dans la nature et les humains y sont quotidiennement exposés.

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de créer volontairement de la matière de très petite dimension. En permettant de modifier la composition des produits alimentaires, des aliments pour animaux et des matériaux d’emballage, les nanotechnologies pourraient favoriser le développement de nouveaux aliments, et améliorer les emballages et la transformation des produits alimentaires. Pour en faire bénéficier les consommateurs. Qu’est-ce que la nanotechnologie ? La nanotechnologie est le contrôle intentionnel de la matière (dont les denrées alimentaires et les aliments pour animaux) à des dimensions extrêmement réduites, de 1 nanomètre (nm) à 100 nm.

Quelles sont les applications possibles pour les produits alimentaires et les aliments pour animaux ? Les humains sont naturellement exposés aux nanoparticules dans leur vie quotidienne, et ils l’ont d’ailleurs toujours été. JURISTES ENVIRONNEMENT 18/05/17 L'arrêté du 5 mai 2017 : conditions d'étiquetage des nanomatériaux manufacturés dans les denrées alimentaires.

L'arrêté du 5 mai 2017 : conditions d'étiquetage des nanomatériaux manufacturés dans les denrées alimentaires L’arrête du 5 mai 2017, entré en vigueur le 11 mai dernier a pour objet de renforcer l’information du consommateur, avec l’obligation d’indication de nanomatériaux manufacturés dans la liste des ingrédients des denrées alimentaires. L'arrêté va définir la notion de nanomatériaux manufacturé, l'article 1 dispose ainsi que « tout matériau produit intentionnellement présentant une ou plusieurs dimensions de l'ordre de 100 nm ou moins, ou composé de parties fonctionnelles distinctes, soit internes, soit à la surface, dont beaucoup ont une ou plusieurs dimensions de l'ordre de 100 nm ou moins, y compris des structures, des agglomérats ou des agrégats qui peuvent avoir une taille supérieure à 100 nm mais qui conservent des propriétés typiques de la nanoéchelle ». Mais cette obligation n’est pourtant pas nouvelle.

En effet, un règlement du 25 octobre 2011 présentait déjà cette exigence. ACTU ENVIRONNEMENT 17/06/16 Nanoparticules : l'étiquetage fait défaut dans l'alimentation. La présence de nanoparticules dans l'alimentation n'est plus un tabou. L'association Agir pour l'environnement en a retrouvé dans des produits de grande consommation. Elles ne sont pas indiquées sur l'emballage alors que la réglementation le demande. On s'en doutait mais on en a désormais la preuve. Les nanoparticules sont présentes dans les denrées alimentaires. C'est ce que révèle une enquête de l'association Agir pour l'environnement.

Un étiquetage non conforme Si l'étude met en lumière une pratique légale à savoir l'incorporation de nanoparticules dans les produits alimentaires, elle démontre surtout que la législation sur l'étiquetage n'est pas appliquée. L'association va saisir la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) afin qu'elle procède au rappel des produits incriminés.

Selon le dernier bilan du dispositif de déclaration des substances à l'état particulaire, en 2015, la France a produit 300.800 tonnes de nanoparticules et en a importé 115.000 tonnes. VEILLE NANOS 15/06/16 Des nanoparticules identifiées dans l'alimentaire en France, mais non étiquetées ! Par MD et DL - Article mis en ligne le 15 juin 2016 (mis à jour le 16 juin 2016) Cet article a vocation à être complété et mis à jour avec l'aide des adhérents et veilleurs de l'Avicenn.

Vous pouvez vous aussi contribuer à l'améliorer en nous envoyant vos remarques à l'adresse redaction(at)veillenanos.fr. On s'en doutait mais la preuve manquait ; un test réalisé sur des aliments vendus dans les supermarchés français a établi la présence de nanoparticules dans les quatre produits examinés : biscuits LU, chewing gums Malabar, blanquette de veau William Saurin et épices Carrefour.

Pourtant aucune mention [nano] ne figure dans la liste des ingrédients, contrairement à l'obligation d'étiquetage prévue par la réglementation européenne depuis 2014. L'association Agir pour l'Environnement (APE), à l'origine de cette enquête, demande le rappel des produits et un moratoire sur les nanoparticules dans les biens de consommation, en particulier dans l'alimentation. Sommaire ... En savoir plus 3 - Cf. ANIA 15/06/16 Le point sur les nanoparticules dans les produits alimentaires.

L’ANIA fait le point sur la réglementation en vigueur concernant les nanoparticules dans les produits alimentaires. Les nanoparticules sont des particules de très petites tailles (< 100nm). Il existe des nanoparticules naturellement présentes dans notre environnement. Dans l’alimentation, leur utilisation est ancienne, voire très ancienne pour certaines. C’est par exemple le cas d’une fraction des gouttelettes dans une émulsion. Une définition européenne de référence des « nanomatériaux » a été récemment établie pour tous les secteurs industriels, alimentaire y compris. Les ingrédients qui répondent à la définition du texte français et qui sont utilisées dans le secteur alimentaire sont principalement des additifs alimentaires aux propriétés suivantes : – le dioxyde de silicium (E551) est utilisé comme un antiagglomérant (qui limite la tendance des éléments à se coller les uns aux autres) – l’oxyde de fer (E172) est utilisé comme colorant.

REPORTERRE 15/06/16 Des nanoparticules s’imposent en secret dans les aliments. Actualisation - Mercredi 15 juin 2016 - L’association Agir pour l’Environnement annonce qu’elle a confié à un laboratoire reconnu la recherche de nanoparticules dans quatre produits alimentaires courants. Les analyses révèlent que les 4 échantillons testés contiennent tous des nanoparticules. Des nanoparticules de dioxyde de titane (additif colorant E171) ont été trouvées dans : . la blanquette de veau William Saurin ; . des chewing-gums Malabar ; . des biscuits Napolitains LU ; Des nanoparticules de dioxyde de silice (additif antiagglomérant E551) ont aussi été trouvées dans un mélange d’épices pour guacamole de la marque Carrefour.

Selon la réglementation européenne, précise Agir pour l’environnement, la mention [nano] aurait dû figurer sur les étiquettes. Mais aucun des produits analysés ne présentent cette mention. Les nanotechnologies avancent masquées, poussées par les industriels et sous les yeux fermés de l’Etat. Ce qui est en jeu, c’est la santé. REPORTERRE 04/11/13 440 produits européens contiennent des nano-matériaux. AMIS DE LA TERRE 27/11/14 Nanotechnologies : petits ingrédients mais gros risques C’est le titre du rapport que les Amis de la Terre France viennent de traduire. Il y a 6 ans nos collègues des Etats-Unis tiraient déjà la sonnette d’alarme. Six ans après, Dans ce rapport nos collègues des Amis de la Terre Etats-Unis citent de nombreux produits alimentaires consommés quotidiennement et qui contiennent des nanomatériaux comme ingrédients : fromages fondus ou à la crème, cookies, beignets, crèmes à café, sirop et autres produits à base de chocolat, flans, mayonnaise, purée, lait, soja, boissons à base d’amende ou de riz, yaourts, céréales, bonbons, crackers, pâtes et boisons pour sportifs.

Des nanomatériaux sont de plus en plus utilisés en contact avec les aliments : emballages et conservation des fruits et légumes, planches à découper, biberons, saladiers, coutellerie, bacs à glace, etc. Ces produits sont fabriqués et vendus par les plus grandes compagnies alimentaires. Qu’en est-il en France ? Pourtant, les données scientifiques s’accumulent sur les risques pour la santé humaine et l’environnement que les nanomatériaux, notamment ceux utilisés dans l’alimentaire, représentent. Perturbations des réponses de notre système immunitaire. CORDIS 02/04/14 La nanotechnologie dans la conservation des aliments. La nanoscience émerge de la compréhension des processus chimiques et physiques au niveau moléculaire ou atomique.

L'initiative NANOFOODS visait à traduire ces connaissances dans la conservation des aliments. Pouvoir exploiter le potentiel sain de nombreux composants bioactifs de l'alimentation nécessite un traitement et un stockage spécifiques des produits. À l'aide des polysaccharides adéquats, il est possible de protéger les composants bioactifs pendant le traitement et le stockage et de les relâcher uniquement dans le tractus intestinal inférieur.

L'utilisation de nano-capsules devrait permettre de surmonter les problèmes de stabilité. Sur cette base, le projet NANOFOODS (Development of foods containing nanoencapsulated ingredient), financé par l'UE, proposait d'adopter une technologie de nano-capsule personnalisée pour préserver les composants bioactifs des aliments pendant le traitement et le stockage. INFOHIGHTECH 10/11/15 La croissance des tomates stimulée avec une pulvérisation de nanoparticules. Projects and Results : La nanotechnologie dans la conservation des aliments. ENVA - 2012 - Thèse en ligne : Les nanotechnologies en dermatologie : analyse bibliographique et synthèse. ALBERTA AGRICULTURAL ECONOMICS ASSOCIATION - MAI 2013 - Présentation : Foods Produced with Cloning & Nanotechnology: Canadian Co. REVUE INTERNATIONALE D'ANALYE DES RISQUES ALIMENTAIRES - 2013 - Au sommaire:Encadrement Réglementaire des Nanotechnologies dans.

ASSOCIATION DES CHIMISTES DE L'ULg - Université de Liège - AVRIL/JUIN 2011 - Périodique trimestriel. Au sommaire: Les nanotechno. Journal of Liposome Research, 18:309–327, 2008 Nanoliposomes and Their Applications in Food Nanotechnology. UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE - JANVIER 2008 - Essai : UTILISATION DE NANOMEMBRANES POUR LE DESSALEMENT DE L’EAU ET COMPARAISON AVEC.

PROCESS 18/01/11 Les nanotechnologies face au vide méthodologique. NanoQuébec - Le Québec au coeur du developpement des nanotechnologies - Accueil. NANOFORUM - Nanotechnologies et alimentation : Etat des lieux et incertitudes. JOURNAL DE L ENVIRONNEMENT 04/11/09 Une base de données sur les produits contenant des nano. L'inventaire en question. ISB NEWS REPORT JUNE 2006 Au sommaire: A Nanotech Revolution in Agriculture and the Food Industry. Conifers provide major plantation forest tree species, covering around 40 million hectares world wide. Wood from plantations is used for the production of paper, cardboard, structural timber, and furniture. Intensive conventional breeding programs have produced significant genetic gain in some species, and genotypes with improved growth and form characteristics, resistance to pathogens, and those lending themselves to improved forest management have been produced.

Biotechnology tools, such as gene expression analysis, genetic fingerprinting, marker assisted selection, and genetic engineering, contribute to a better understanding of the genetic basis for important commercial traits, and furthermore, these techniques provide the potential to introduce significant genetic gain. This in turn will ensure commercial viability and environmental sustainability of plantation forestry. 1. 2.

Expression of the sterility construct in tobacco led to almost complete ablation of pollen formation. I DIETETIQUE 08/01/07 Rôle des nanotechnologies et microtechnologies dans l'industrie agro-alimentaire. CRIOC 29/10/10 Les nanoparticules vont-elles tout résoudre ? Et bientôt, des T-shirts qui surveillent la respiration du bébé pendant qu'il dort et vous alarme en cas de problème, des soutiens-gorges intelligents avec des bretelles et capteurs qui détectent les tensions lors des mouvements et qui pourraient ainsi être mieux adaptés au confort de la femme; des pesticides qui ne causeraient aucun mal aux insectes utiles comme l'abeille.

C'est magique ? Non ce sont les nanoparticules qu'on obtient grâce aux nanotechnologies. De quoi s'agit-il ? Les nanotechnologies sont des technologies qui permettent la conception, la manipulation et la fabrication de structures ou d'objets à l'échelle nanométrique, c'est à dire 100.000 fois plus petit que l'épaisseur d'un cheveu humain. Il s'agit donc de la technologie de l'infiniment petit.

Ce qu'il y a d'intéressant à cette taille c'est que les propriétés physico-chimiques de la matière peuvent significativement différer de celles obtenues à une plus grande échelle. Qu'en penser ? Il paraît urgent: GOOGLE LIVRE - 2011 - Extrait d'ouvrageNanotechnology in the Agri-Food Sector: Implications for the Future : COLLEGE DE FRANCE - LES LECONS INAUGURALES DU COLLEGE DE FRANCE 22/01/10 Les nanotechnologies peuvent-elles contribuer à traiter. 1Monsieur l’Administrateur,Mesdames et messieurs les professeurs,Chers collègues,Chers amis, 2Je suis très honoré de prononcer cette leçon inaugurale dans ce lieu prestigieux du savoir qu’est le Collège de France et je voudrais remercier le collège des professeurs, et en particulier Jacques Livage, de m’avoir élu à la chaire d’Innovation technologique – Liliane Bettencourt.

Pour la première fois, la pharmacie galénique, cette science de la formulation des médicaments, est à l’honneur, et j’en suis particulièrement heureux parce que cette discipline a longtemps été considérée comme une discipline mineure de la pharmacie, plus technologique que scientifique, comme si la technologie ne constituait pas la clé de voûte de l’innovation. Qui eût cru, il y a une dizaine d’années encore, que la pharmacotechnie ferait l’objet d’un cours au Collège de France ?

Que s’est-il passé depuis lors ? Figure 1. Figure 2. 1 Colin de Verdière A. et al., 1997, Brit. 2 Toub N. et al., 2006, Pharm. Figure 3. ATTAC 29/06/07 Après les OGM, les nanotechnologies entrent dans la chaîne alimentaire ! Le nano-lait au goût de coca et la nano-mayonnaise allégée font partie des produits en préparation à l’Université de Wageningen en Hollande.

Les chercheurs de cette université parlent ouvertement de leur travail, ce qui est tout à fait inhabituel dans le domaine des nanotechnologies car les applications nanotechnologiques à un domaine aussi sensible que l’alimentation, sont normalement tenues secrètes. Alors que le groupe de consultants « Helmut Kaiser » estime que plus de 300 nano-aliments sont déjà sur le marché, le Projet sur les Nanotechnologies Emergentes du Woodrow Wilson Institute ne trouve que trois produits dont l’étiquetage dévoile leur contenu nanotechnologique ! Dans leur vision de l’avenir, il serait un jour possible : L’exemple le plus connu symbolisant « l’aliment du futur » à base de nanotechnologies, était un produit de Kraft, une nano-boisson sans goût, contenant des centaines d’arômes dans des nano-capsules. Examples for nanofood applications (Source : Nanowerk)